Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Dim 9 Mar - 13:28

==> Minos et moi avons combattu ici

Merveilleuse, torride, sanglante et encore tant de qualificatifs pour cette glorieuse nuit célébrant autant leurs noces que leurs retrouvailles. Attachés, unis l'un à l'autre dans tous les sens du terme, les deux Vampires avaient savouré cette nuit à sa juste valeur. Une extase sans nom, maintes fois renouvelée, avait couronné leurs étreintes. Unis, leurs deux cosmos avaient fusionné en un seul...

La Source écarlate les avait bénis à sa façon, les baignant avec une vigueur que nulle autre source ne pouvait leur offrir. Les roses s'étaient épanouies à même le sang sacré alors que le Manoir reprenait toute sa splendeur ancienne. Rien, il ne restait désormais rien des "exploits" de Walter et ses acolytes. Le triste sire n'avait même pas laissé de cendres. Pas plus que les autres dont les restes avaient comme disparu des lieux sous l'action de mains invisibles...

Un sourire sur ses lèvres closes gonflées par les baisers de son amour alors que son corps reposait tout contre celui de Minos, lovée entre ses bras, son dos collé au torse de son époux. Le No-Life Lord respirait doucement à son oreille. Un sommeil sans nom les avaient pris sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Si bon, tout était si bon. Qui s'il les surprenait en cet instant de béatitude aurait pu les prendre pour les spectres assoiffés de sang qu'ils étaient. Deux chasseurs redoutables dont les pouvoirs commençaient à peine à renaître. Le ciel avait vu s'élever deux étoiles qui se tenaient l'une près de l'autre. Alicia se sentait tellement bien, caressant distraitement la main de son No-Life King. Le sang leur avait offert une vigueur incroyable et déjà ses effets avaient changé la spectre, rehaussant encore sa beauté. Sa longue chevelure de flammes et d'or ruisselait en une cape parfumée autour d'elle, chatouillant de temps à autres les narines de Minos. L'entendre ronchonner dans son sommeil avait rire la spectre du Nosferatu qui avait fini par se retourner vers le juge du Griffon. D'un baiser, elle tenta de l'éveiller avant de mordiller sa nuque.

- Je t'aime, mon Vampire d'amour. Mon Minos, juge que tous craignent.

De tels mots dans la bouche d'une spectre comme elle étaient si surprenant mais entre les bras de Raziel n'avait pas de quoi  étonner. Elle était juste une femme amoureuse au corps aussi doux de la plus tendre des plumes et pâle comme l'albâtre nacrée. Blanche et rose, elle était superbe et rayonnante d'une énergie sombre et sulfureuse.

- Mon No-Life King, mon vampire roi... Le Sang nous appelle.

Simple murmure à l'oreille du dormeur pourtant bien éveillé. Un simple jeu de tendresse avant qu'un appel ne se fasse soudain entendre.

- Perséphone !!! Notre reine est de retour.

Elle s'était relevée sans réfléchir, offrant toute la grâce de son corps à la vue de son époux.

" Spectres de tous horizons et futurs spectres. C'est votre reine qui vous parle. Après d'innombrables saisons loin de vous, je suis enfin de retour. Pour l'avenir de notre Royaume, je dois repartir aux Enfers sur-le-champ. Pour vous et pour l'ensemble des nôtres, je déploierai toute ma puissance pour faire renaître notre monde. Tenez-vous prêts à nous rejoindre dès que mon cosmos débordera des Enfers, ce sera pour tous et toutes le signal de la renaissance de notre monde et du grand rassemblement pour la plus grande gloire des Enfers. Que tous sachent que moi, Perséphone suis prête à reprendre le flambeau laissé par mon cher époux après son scellement et qu'une nouvelle ère de gloire et d'espoir commence pour nous selon le code de Justice des Enfers.

Entraînez-vous pour être les meilleurs, les plus redoutables et redoutés et surtout les plus puissants dans l'immense assemblée des guerriers sacrés. Que votre seul nom fasse tremble sur l'ensemble de la terre. Et lorsque le moment sera venu, rassemblez-vous autour de notre représentante, Lady Pandora, dès qu'elle sera de retour et vous appellera tous. Sa parole et ma parole. Quoi qu'elle vous demande, respectez la. Manquer de respect à ma prêtresse et la châtelaine d'Heinstein est me manquer de respect.

Pour les destinées de notre monde, Hypnos et moi allons joindre nos forces et vous rendre ce qui vous a été traîtreusement dérobé.

Que vos routes soient juste et aveugles. Que seule la loi des Enfers guident vos pas pour assurer la survie de la planète et des deux royaumes "


- Tu as entendu... Nous ne devons pas rentrer aussitôt mais prendre nos forces en attendant l'appel de Pandore...

D'une main, elle caressait le visage et la chevelure de Raziel Minos.

- Qu'allons-nous faire... Une petite chasse pour reprendre des forces avant de...

Un sourire coquin sur ses lèvres suffisaient largement à faire passer ses pensées au juge encore allongé à ses côtés.

[HRP : j'ai repris le message de Perséphone tel quel  study ]


Dernière édition par Alicia le Sam 19 Avr - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Juge des Enfers et Spectre du Griffon
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sombre empire

Feuille de personnage
Hp:
174/174  (174/174)
CS:
360/360  (360/360)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Ven 21 Mar - 13:34

Arrow Ma reine obscure et moi venons d'ici

Étendus dans l’argent, l’or, les flammes et le sang, nous reposions alors des suites de notre étreinte aussi torride que bestiale. Les griffures avaient depuis longtemps disparues. Le sang prélevé à même la gorge s’était depuis longtemps fait remplacé par le divin nectar coulant de la Source originelle. Tout était pour le mieux dans cette oasis de félicité et de luxure qu’était devenu notre nouveau nid.

Tout si ce n’est les chatouilles que me procurait la divine chevelure de ma no-life queen, qui de plus trouvait comique ma situation.

« Et ça te fait rire en plus ? »

D’humeur taquine, j'allais faire payer à ma reine obscure cet affront aussi coquin qu’innocent. Faisant alors glisser mes griffes sur l’albâtre de son corps, je me délectais une fois encore de ses soupirs et de ses murmures alors que le moindre de nos gestes nous électrisaient.

D’excitation, ma reine obscure plongea bientôt ses crocs dans ma nuque avant de s’en nourrir en un doux bruit de succion que j’accompagnais de mes langoureuses caresses.

Aussi belle que féline en cette nuit, je sentais le désir monter à nouveau au creux de mes reins alors que ma no-life queen se gorgeait à nouveau de mon essence vitale.

« Tu me sens ma chérie ? Tu sens ma puissance venir gonfler tes veines ? »

N’y tenant plus moi-même, c’est au creux de son épaule que je plantais à mon tour mes canines pour me gorger d’elle.

Ainsi dura notre vampirique étreinte. Combien de temps ? Assez pour nous repaitre tout deux alors que dans un sanglant sourire, nous retrouvions le regard de l’autre.

« Ouiiiiiiiiiiiiiiii… J’ai encore si soif ma reine obscure. Alicia… »

Bien qu’aucun sang, fut-il de la Source même, ne pourrait jamais satisfaire une telle faim, j’avais encore envie de mordre, de boire, de boire jusqu’à plus soif, jusqu’à faire couler des océans de sang dans lesquels Alicia et moi pourrions nous baigner sans fin.

Caressant encore une fois la chair soyeuse et sanglante de mon aimée, je lui rendis son sourire en la dévorant quasiment du regard, avant qu’un appel divin ne se fasse entendre, faisant bondir mon aimée qui dans une gerbe de sang, me révéla encore une fois sa gloire naturelle en m’arrachant un murmure de satisfaction.

« Ce que tu peux etre belle ma rose… »

" Spectres de tous horizons et futurs spectres. C'est votre reine qui vous parle. Après d'innombrables saisons loin de vous, je suis enfin de retour. Pour l'avenir de notre Royaume, je dois repartir aux Enfers sur-le-champ. Pour vous et pour l'ensemble des nôtres, je déploierai toute ma puissance pour faire renaître notre monde. Tenez-vous prêts à nous rejoindre dès que mon cosmos débordera des Enfers, ce sera pour tous et toutes le signal de la renaissance de notre monde et du grand rassemblement pour la plus grande gloire des Enfers. Que tous sachent que moi, Perséphone suis prête à reprendre le flambeau laissé par mon cher époux après son scellement et qu'une nouvelle ère de gloire et d'espoir commence pour nous selon le code de Justice des Enfers.

Entraînez-vous pour être les meilleurs, les plus redoutables et redoutés et surtout les plus puissants dans l'immense assemblée des guerriers sacrés. Que votre seul nom fasse tremble sur l'ensemble de la terre. Et lorsque le moment sera venu, rassemblez-vous autour de notre représentante, Lady Pandora, dès qu'elle sera de retour et vous appellera tous. Sa parole et ma parole. Quoi qu'elle vous demande, respectez-la. Manquer de respect à ma prêtresse et la châtelaine d'Heinstein est me manquer de respect.

Pour les destinées de notre monde, Hypnos et moi allons joindre nos forces et vous rendre ce qui vous a été traîtreusement dérobé.

Que vos routes soient justes et aveugles. Que seule la loi des Enfers guident vos pas pour assurer la survie de la planète et des deux royaumes "


Ainsi après plus de six cents ans, la divine impératrice était de retour, et avec elle, la promesse d’un nouvel avenir bien différent de celui auquel nous avait habitué son époux devenu fou.

« Oui. Je l’ai senti aussi. »

Partagé entre l’appréhension du retour d’un dirigeant et la joie de savoir le sombre empire bientôt ressuscité, je serrais plus fort ma toute belle entre mes bras avant qu’elle ne me propose une idée que je jugeais sur le moment aussi intéressante que savoureuse.

« Huuuuuuuuuuuuuuuuum. »

Savourant les caresses de mon aimée, je compris à son regard enflammé ce qu'elle avait derrière la tête et y répondit d’une nouvelle caresse qui ne manquerait pas de la faire bondir à nouveau.

« Une cible déjà choisie ma rose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Sam 19 Avr - 19:14

Dire que la nuit n'en était qu'à son début lorsque l'appel de Perséphone les avait touchés. Si peu de temps s'était écoulé malgré l'illusion que des jours entiers avaient du se passer. Sans doute était-ce une façon d'exprimer ce vœu qui était le leur. Ce désir immense de ne faire qu'un pour l'éternité. Nichée entre les bras de son No-Life King, ses crocs plantés dans son cou alors que lui se gorgeait d'elle, la Rose infernale se délectait de cet instant. Si fugace et si sacré à ses yeux d'éternelle chasseresse. Rayonnante et comblée, la rousse vampire ne pouvait détacher son regard de celui de son amour, de son seul et éternel amant.

Serré tout contre elle, l'emprisonnant de son corps si désiré, Minos la caressait encore et encore, renouvelant sans cesse ce jeu des sens qui était le leur. Un appel constant à la luxure sous sa forme la plus noble. Quelle merveille de ne faire qu'un avec celui qu'on aimait de toutes ses forces, de toute son âme, fut-elle celle de la No-Life Queen. L'Amour, le vrai était une force surpassant toutes les autres. Celle capable de passer au-dessus de tant de barrières. En son temps, Lydia Carminia ne s'était-elle pas éprise d'un vaillant chevalier d'or qui lui avait rendu son amour, allant jusqu'à prendre le risque insensé de se rendre aux Enfers, juste pour la retrouver, elle ? Cette histoire s'était terminée dans le sang et la mort mais elle avait marqué les esprits au point que le drame était devenu une légende. Une légende dont rares étaient les dépositaires. Pourtant, elle était là, tapie au plus profond de la mémoire d'Alicia...

C'était une romance de jeunesse, celle d'une autre rose perdue dans les méandres d'un destin si tourmenté...

Un tendre sourire apparut sur les lèvres d'Alicia avant qu'elle ne songe de nouveau...

Pauvre Lydia, si seulement, elle avait eu la chance de s'éveiller en même temps que Minos. Les Moires sont parfois bien cruelles de séparer ainsi des âmes sœurs destinées à s'aimer pour l'éternité, par-delà la vie et par-delà la Non-Vie. Moi, j'ai le bonheur immense d'avoir mon cher Raziel et jamais je ne laisserais quiconque se dresser entre nous.

- Je t'ai tant attendu...

Des mots empreints d'une mélancolie d'un autre âge, un souvenir que le retour de Perséphone avait fait remonter en surface, ranimant dans la foulée ses ultimes blessures, certaines encore si récentes.

- Je t'ai tant cherché...

Si longue, si longue était mon errance avec pour seule compagnie le sang de mon cœur blessé...


Perdue dans le souvenir de son errance à la recherche de celui qu'elle aimait, elle ne se rendait pas compte de ces mots qu'elle laissait s'échapper...

- Minos... Mon bien-aimé Raziel, mon Vampire-roi...

C'était lui qu'elle avait tant cherché avec la seule force du désespoir lorsqu'elle l'avait senti renaître pour s'éteindre aussitôt. Si souvent, les étoiles célestes s'étaient croisées et recroisées, sans jamais se toucher ni même s'effleurer. Le passé était là avec sa part de douleur. Un rappel de toutes ces années, ces siècles qui ne faisait que sublimer ce bonheur qu'elle avait enfin trouvé. Dans tout son émoi, elle le serra encore plus fort. Dans une étreinte à le briser s'il avait été humain. Elle le serrait si fort comme si elle ne voulait jamais plus le lâcher et sa voix s'éleva soudain, passionnée et quelque peu altérée par le désir qu'elle avait de lui.

- Je t'aime mon roi, je t'aime tellement. Ensemble, nous œuvrerons au mieux. Les Enfers sont notre monde, notre Outre-monde, mais Carminia l'est tout autant. Nous sommes les êtres évoluant entre les deux mondes. Non-Vivants parmi les Vivants. Nous sommes les No-life Lords présents sur terre pour défendre les valeurs de nos rois et répandre la Justice la plus pure sur le monde. De nos crocs, de nos ailes et de tous nos autres talents, nous œuvrerons depuis la surface. Cela fait bien trop longtemps que le commun des mortels pensent que les spectres comme nous se cantonnent aux Enfers. Il est temps de ranimer notre lignée. Carminia et la Source sont mon héritage mais aussi le tien. Celui que sur lequel tu règnes désormais à mes côtés. Ton bras sera celui de la justice pure et dure, aveugle et sans hésitation s'abattant sur ceux osant s'élever contre nous.

No-Life Lords nous sommes, le temps de te couronner mon roi est arrivé. Pour tous en ces murs, je suis l'héritière, la No-Life Queen, et devant tous les miens, j'apparaîtrais à ton bras. Le temps de paraître devant ton autre peuple, celui des Vampires et de mes servants, est arrivé. Sois le plus puissant et le plus redouté de tous les juges, mon amour. Je te veux puissant et passionné.


Une déclaration si forte alors que ses yeux déjà écarlates lorsqu'elle paraissait sans fard devant ses intimes s'embrasaient littéralement. Si brillants si dévorants que Raziel ne pouvait que plonger dans un brasier porteur d'innombrables promesses.

- Oui, je te veux passionné et vaillant, rien que pour moi. Moi seule aura ton corps et ton ardeur tout comme tu seras le seul à me connaître. Je te serai fidèle mon amour, à toi, à toi seul.

La spectre du Nosferatu était en effet l'épouse d'un seul roi et son amour dépassait tout ce que celui-ci avait pu connaître lors de son éphémère vie mortelle. Tout ce que Raziel avait cru ressentir à un moment de sa vie entre les murs de Sparte était balayé par la puissance de ce brasier unissant les deux spectres. Personne ne se mettrait entre eux. Alicia n'hésiterait pas à faire plongé tout importun dans un bain de sang pour le seul festin de son roi...

- Pour toi, je suis prête à tout...

Une promesse d'avenir qu'elle scella d'un autre baiser. Et sans nul doute que le feu renaissant entre ses reins l'aurait de nouveau embrasé si l'alarme de Carminia n'avait pas retenti et avec elle le flamboiement d'un cosmos. Et se redressant soudain, toujours aussi nue, elle répondit à l'une des questions de son roi...

- Une cible ? Je pense que les Moires nous en ont réservée une...

Et sur ces mots, elle tendit la main à Minos, l'invitant à se lever et prendre part à la Chasse à ses côtés. Carminia était attaqué et c'était à eux, les No-Life Lords de défendre leur Manoir et tout leur peuple...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Juge des Enfers et Spectre du Griffon
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sombre empire

Feuille de personnage
Hp:
174/174  (174/174)
CS:
360/360  (360/360)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Dim 20 Avr - 13:23

Si douce, si chaude, si délicieuse… Le flot se déversant dans ma gorge en provenance de ma reine était à mes yeux encore plus savoureux à mes sens que le divin nectar de la source sacrée. Si l’envie de l’embrasser n’avait pas été aussi forte, j’aurai pu poursuivre ma délectation encore bien longtemps, mais le désir embrassant mon corps était plus fort, plus fort que tout.

« Moi aussi je t’ai tant attendu, tant désiré... J’aurai massacré un monde entier pour que tu m'aimes, j’aurai tué jusqu’à nos frères insipides, jusqu’à nos maîtres indignes si cela m’avait permis de te faire mienne. Si seulement cela avait été alors aussi simple… »

Tant de souvenirs maudit, tant de visage détestés, méprisés, hait, pour aujourd’hui et jusqu’à la fin des temps.

« Si seulement il m’avait simplement fallu briser quelques nuques pour t'avoir à mon bras... »

Une jalousie des plus évidentes, non dissimulée, assumée jusqu’au bout dans sa perversion. Un seul regard, une seule étreinte avec elle, aurait été dans ces époques sombres comme un soleil dans mon cœur pour des siècles et des siècles.

« J’ai crus que tu me méprisais, que tu ne voulais pas de moi, que tu me jugeais indigne de toi. J’ai tant souffert. J’ai cherché… J’ai cherché sur le visage des dieux… Les moyens de te plaire, de te rendre fière d’être ma sœur d’arme, ma colocatrice. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait en pensant à toi mais rien n’y a fait... Pendant des années, ce fut d’abord un cafard qui obtint tes caresses, tes baisers, puis une saleté même indigne de partager le même air que toi... »

J’imaginais alors ma divine reine avec ces êtres au mieux méprisables, au pire innommables. Je les imaginais au sein d’une couche, et un frisson de dégoût me parcouru. Je me surpris à maudire ma reine obscure pour ces instants que je savais avoir eu lieu.

Je n’avais pas été son premier, cela je le savais, mais pourquoi cela m’arrachait-il presque des larmes de fureur ?

« Oh ma rose… »

Serrant alors Alicia encore plus fort qu’elle me serrait, je couvrais sa chair soyeuse de mes baisers, sachant pertinemment que ces instants, aussi délicieux et parfait qu’ils fussent, n’étaient pas faits pour durer. Ce monde putride ne le permettrait pas, seuls nos rêves permettraient une véritable échappatoire face à ce destin maudit.

« Pour toi, je deviendrais tout ce que tu désireras que je sois. Je ne désire que la couronne faisant de toi ma reine, mon royaume, mon plus beau trésor. Je n’ai que faire de serviteur, de château ou de richesse. Je n’ai besoin que de toi, de toi seule, et pour ton bonheur, je suis prêt à tout. »

Caressant à présent le visage ensanglanté de la rose des enfers, je plongeais mes yeux dans les siens si brillant, rubis incandescent, brûlant d’un désir la faisant chauffer sous mes doigts.

« Alicia... Ma rose… Je t’aime plus que ma non-vie. »

Un nouveau baiser scella notre promesse mutuelle. Une promesse n’ayant nul besoin d’anneau ou d’église dont aimaient s’embarrasser ces imbéciles de mortels.

Pour nous no-life lords, une promesse suffisait. L’échange du sang avait été fait, nos deux pouvoir s’étaient mêlés, et plus que tout, nous voulions que dorénavant, l’autre face partie intégrante de nos existences.

« Alicia ? »

S’étant presque arrachée de mes bras, se relevant sur ses genoux en m’éclaboussant d’une légère vague carmine, la nouvelle châtelaine semblait scruter les abords de son domaine, là où un étrange cosmos avait émergé.

« Tiens ? Qu’est-ce que cela peut bien être ? »

Me collant alors au dos si désirable de mon aimée en me saisissant de ses atouts féminins proéminents, c’est avec une infinie douceur que je parcourais de mes lèvres sa nuque gracieuse.

« Ce que tu peux être belle ma rose. »

Si belle... Beaucoup trop belle pour que je puisse la laisser partir pour le moment. Vaillant et passionné elle me voulait… En ce moment même, plus bas dans son dos, elle devait en avoir la confirmation.

La faisant basculer sur le dos au sein de la source sacrée, je l’enfourchais alors en lui tenant les poignets.

« Un intrus ne t’arrachera pas à moi. Laissons-le se perdre dans la brume, que son errance et sa peur le rende plus savoureux et affaiblisse sa volonté. »

Son sort était scellé, seul un miracle le sauverait à présent. Nul Homme ne pouvait pénétrer le domaine d’un no-life lord et en ressortir sans sa permission.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Ven 25 Avr - 20:55

Poignant, si poignant, comment qualifier autrement les paroles de son amour. L'entendre lui parler du passé, de sa souffrance avait touché Alicia au plus profond de son cœur. C'était un fait. Sans le savoir la No-Life Queen avait blessé celui qu'elle aimait par dessus tout. C'était une autre Non-Vie, une autre époque qu'elle n'avait que peu connue. Sa Non-Vie avait été si rapidement suspendue sans qu'elle ne puisse renaître aussi souvent que le juge du Griffon. Un peu comme si la Chasseresse au teint d'albâtre nacré avait vu son âme plongée en un sommeil dépassant l'entendement.

Seigneur Hypnos...

Était-ce son oeuvre ? Alicia n'en doutait pas. Ses relations avec le fils de Nyx avait toujours été bonnes voire excellentes. Certains événements avaient même accru la confiance entre eux. Certains secrets que la spectre avait découverts sans en user à son avantage. Hypnos l'avait sauvée et avait sauvé les siens en cette époque révolue et pour cela, la somptueuse spectre lui en serait toujours reconnaissante. Trop de faits étaient teintés d'ombres et de vilenies. Elle-même en avait été la proie mais elle en était ressortie, plus puissante et plus belle que jamais. Elle et Minos en étaient ressortis et enfin ensemble.

- Mon amour...

Son étreinte était tellement forte que la rousse ne pouvait que ressentir toute la jalousie et la fureur enfouies.

- Mon amour, je ne suis pas Lydia. Enfin pas comme cela. Elle fait partie de moi. Elle et toutes ces fautes. Elle n'a jamais pu se pardonner son acte passé. Elle n'a jamais eu la force de se pardonner.

Des larmes de sang s'écoulèrent alors des yeux d'Alicia, brûlantes et douloureuses, si douloureuses.

- Son geste envers toi. Tu lui as ordonné de te prendre ta Non-Vie. Cela l'a brisée. Elle n'a pas supporté cet ordre. Que cela faisait partie de ton destin pour renaître encore plus puissant, plus admirables, plus attirant à ses yeux n'y a rien changé. Elle t'aimait...

La main sur celle de Minos, elle lui fit sentir les battements de son cœur.

- Entends-la. Elle t'aimait. Elle n'a pas supporté de prendre ta Non-Vie. Cela lui a brisé l'âme et le cœur, la plongeant dans un abîme dont elle n'est jamais ressorti. Cet ordre a tout fait basculé en elle. Pour avoir pris ta Non-Vie, elle s'est jugée à jamais indigne de toi.

Je t'en prie, ne lui en veux pas. Ne nous en veux pas pour les erreurs d'une autre époque. Ces nouvelles Non-Vies sont notre chance. Je t'aime, je t'aime, n'en doute jamais. Cela me fait mal. Tellement mal.


Les larmes d'Alicia coulaient encore et encore. Rien ne changerait le passé mais était-il encore vivace ? Rien ne permettait de le dire. Alicia avait beau avoir les souvenirs de Lydia, elle était Alicia, la spectre actuelle du Nosferatu.

- Nous devons vaincre notre passé, Minos, le vaincre et l'enterrer. A jamais...

Je t'aime, ne nous perd pas en te torturant de la sorte...


Les dernières larmes brillèrent un ultime instant avant de se tarir. Alicia aimait son vampire-roi. Jamais, elle ne laisserait les fantômes d'un trop lointain passé se dresser entre elle et celui qu'elle aimait en perdre la raison. Ses bras autour de son amour, elle l'avait apaisé.

De longs instants s'écoulèrent ensuite, à la fois torrides et tendres avant que ce cosmos ne se fasse ressentir et que son amour ne l'empêche de partir immédiatement à sa rencontre.

- Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...

Un cri suivit d'un rire enchanteur avait retentit avant d'envahir la pièce. Coincée sous le poids du Griffon, Alicia ne ressentait pourtant nul désir de s'échapper. Le lien entre eux ne faisait que croître maintenant que tous deux avaient trouvé la voie de l'entente, les drames passées finiraient par perdre leur redoutable force de destruction. La sublime Rose des Enfers se l'était promis et entre les bras de son roi, elle savourait l'étreinte si tendre qu'il lui avait réservé une fois son coup d'éclat passé.



Ainsi s'écoulèrent des nouveaux longs moments au rythme d'une nouvelle danse amoureuse peuplée de soupirs et de rires heureux. Sur l'oreiller, les deux spectres n'avaient pas meilleur moyen de vaincre ce passé maudit. D'ailleurs au fond d'elle-même Alicia concoctait une petite surprise pour son roi. S'il pouvait la surprendre, elle aussi ne serait pas en reste. De quoi le détendre et lui faire oublier. Tous deux avaient tant besoin d'oublier et quoi de mieux pour cela que de laisser l'animalité de leurs corps de Vampires s'exprimer...

Soudain, le cosmos se fit de nouveau ressentir. Cet intrus semblait ne pas craindre leur demeure. De quoi faire s'hérisser la spectre qui reprit soudain la parole, d'un ton bien trop doux pour être rassurant...

- Hum, il est temps mon roi. Temps de savourer cette proie juste pour nous. De quoi nous redonner quelques forces en plus d'une distraction de choix.

Ne faisons pas attendre celui qui se presse tant à nos portes.


==> à la rencontre de l'agnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Juge des Enfers et Spectre du Griffon
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sombre empire

Feuille de personnage
Hp:
174/174  (174/174)
CS:
360/360  (360/360)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Lun 28 Avr - 13:01



« Si bon, c’est si bon d’être avec toi ma rose infernale. »

Les larmes s’étaient taries, la douleur d’un passé révolu avait disparu. Une fois ce poids envolé, ne restait en nous qu’un désir infini et une passion sans commune mesure pour le commun des mortels.

Aimant de nouveau la plus belle des femelles que notre espèce ne verrait jamais, la source s’agita à nouveau comme sous l’effet d’un tremblement de terre tandis que nos ébats devenaient aussi sauvages que passionnés en une étreinte comme seul deux vampires s’aimant de tout leur cœur pouvait partager.

Je ne craignais aucunement de la blesser ou de la détruire, car elle aussi disposait de la bénédiction des enfers en plus du don obscur propre à ceux de notre genre. Pour elle, Thanatos ne serait jamais qu’une brève sieste dans l’éternité de son existence. Rien, pas même la mort ne pourrait nous arracher l'un à l'autre.

Tremblant sous la déferlante de plaisir que nous procurait tant les caresses que les morsures de l’autre, j’aurai alors souhaité que pour nous le temps s’arrête. Que le monde entier disparaisse à l’exception de ces mètres carrés où nous nous aimions maintenant depuis ce qui me semblait être une éternité. Une éternité qui hélas ne s’avérait être qu’illusion d’un simple regard sur Séléné.

*Déesse lunaire… Pourquoi nous rappelle-tu maintenant la course du temps ? Pourquoi nous montres-tu la brièveté de nos instants intimes alors que nos cœurs songent alors à l’éternité ?*

Et encore, s’il n’y avait eu que Séléné à blâmer…

Cet intrus, ce maudit gêneur. Il avait su trouver son chemin dans la brume, et cela interdisait à ma reine obscure de savourer simplement le plaisir de nos retrouvailles.

Restant un instant muet de rage devant cet importun, je décidais d’accompagner ma reine dans cette chasse aussi malvenue qu’inappropriée en vue de la situation.

« Oui... Ne le faisons pas attendre. »

A cet instant, j’aurai brisé jusqu’au dernier de ses misérables os avant de repeindre notre chambre à coucher de ses entrailles pour faire taire cette rage sanguinaire ayant remplacé le besoin d’amour que j’avais pour Alicia.

Oh oui. Ce ne serait pas vite finie, cet intrus, qui qu’il soit, aller expérimenter des souffrances dont il n’avait même jamais connu l’existence. J’allais prendre un soin tout particulier à lui faire désirer l’enfer, au point que son futur séjour dans le monde souterrain ait pour lui un gout de paradis.

« Je te suis mon adorée. »

Sortant à mon tour de la source sanglante, je ne pris même pas la peine de revêtir quelque chose d’autre que l’habit carmin me recouvrant, auquel j’ajoutais simplement un revêtement de fils cosmique pour maintenir l’ensemble à la fois souple et fluide.

Ainsi vêtu d’un long manteau pourpre surligné d’argent que je laissais ouvert sur mon torse dénudée, et d’un pantalon du même acabit paraissant couler sans fin d’un élixir de vie si savoureux pour ceux de notre genre, je suivis Alicia dans cette chasse aux relents d’expédition punitive.

*Qui que tu sois, tu vas regretter amèrement d’avoir troublé notre nuit de noce, maudite vermine humaine !*

==> Je suis ma reine obscure à la rencontre de l'intrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    Jeu 1 Mai - 16:58

- Hummmmmm

De la langueur dans l'attitude d'Alicia lorsque leurs deux corps se séparèrent au milieu des flots carmin. Rester sur sa faim et surtout sa Soif était un supplice de Tantale que les deux spectres redécouvraient avec amertume. Tout cela ne faisait que renforcer la colère les animant. Eux qui n'avaient cessé de souffrir lors de leurs précédentes incarnations venaient de se faire interrompre alors qu'ils goûtaient enfin aux plaisirs de la vie à deux.

Lentement sa main avait traîné sur la peau brûlante de son époux. Le No-Life king était d'une beauté virile incroyable. Son corps n'appartenait qu'à elle tout comme le sien ne serait jamais honoré que par son cher et tendre. Fidèles et passionnés, tels étaient les deux Vampires. Leur passion n'avait d'égal que les hauteurs que pouvaient atteindre leurs soif de sang...

Les yeux brillants, Alicia ne ratait pas le plus petit mouvement de son roi. Tant de choses avaient changé en lui depuis leurs rencontres sur les ruines de Sparte. La Rose à la chevelure de flammes ne pouvait nier le feu ornant ses joues. Elle aussi était encore en proie aux affres du désir. Tant de siècles à se chercher pour se faire déranger de la plus grossière des façons en pleine nuit de noces. Toute cette joie qui ne promettait que croître encore et encore avait été interrompu. Leurs passions étaient aussi dévorantes que sublimes et rayonnait sur l'ensemble de la Source Sacrée. Alicia était la Source, liée à la Source et désormais Minos y était enchaîné pour son plus grand bonheur. Ceindre la couronne du No-Life King était prendre la reine pour épouse à jamais devant tous et toutes. A la face du monde des Vampires, il était celui ayant enchaîné sa vie, sa non-vie et son coeur à ceux de la splendide chasseresse. Des vœux qu'aucun autre ne pourrait jamais connaître.

- Le seul et unique...

Toi que j'aime, toi dont la présence m'est déjà si précieuse, vitale... Un nous sommes, un nous demeurons, enchaînés par des liens plus puissants que tout ce que les mondes peuvent imaginer. Je t'aime mon roi, je t'aime plus que tout, à en perdre la raison, à en maudire le temps où nous sommes ou serons séparés...


D'un geste, Alicia s'était emparée des lèvres de son aimé. Ses dents les avaient même délicieusement effleurées, offrant à son amour une caresse qu'il aimait particulièrement. Si vite, elle avait appris ses goûts et ses désirs...



Et même en matières vestimentaires, il n'avait plus rien qu'un jeune adulte encore pris dans un uniforme estudiantin. La manière dont il se para d'écarlate et d'argent fit briller de fierté la reine au teint d'albâtre. D'un geste, elle se para d'une tenue tout aussi surprenante, mêlant l'argent, les perles, l'écarlate et la rose la plus splendide. Si belle, elle était vêtue d'une robe soulignant à merveille son corps tout en ne la transformant pas en une vulgaire courtisane pour ne pas dire une putain de bas étage. Si belle était la No-Life Queen avant que Lucky n'apparaisse soudain. La Fée du fond des temps était là, présente, offrant au couple un cadeau digne de ses origines en plus de déposer sur la chevelure de flammes d'Alicia un diadème d'or fin dont l'aura résiduelle ne cesserait de la protéger. Une coiffe digne de la reine qu'elle était et à laquelle la splendide rose se jura de créer une jumelle dont elle coifferait elle-même son roi en personne.



- Alors viens mon amour...

Et le tirant presque par la main, elle prit son envol dans une enchantement de grâce et de sensualité.

- Pour toi seul, mon amour.

L'heure de la fin venait de sonner pour cet intrus. Il ne le savait pas mais en violant le repaire d'un Vampire, il venait de signer son passage dans l'autre monde, vers le pire de l'autre monde. Un tel crime ne demeurerait jamais impuni.

==> à la rencontre de l'agnelle au bras de mon roi adoré. Cette fois, c'est la bonne  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'attente d'une nouvelle aube de Sang ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'attente du bus
» Dans l'attente du Père Noël ...
» [PROJET] Navi-Dex, nouvelle méthode de recherches ROSA ?
» roman ou nouvelle ?
» JE L'AIMAIS d'Anna Gavalda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Le Monde :: Europe :: Manoir ancestral des Carminia ~ Ecosse-
Sauter vers: