Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invasion Titanesque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazama/Eris
Ennemi public n°1
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Qui sait ?

Feuille de personnage
Hp:
330/330  (330/330)
CS:
1130/1130  (1130/1130)
Pa:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Invasion Titanesque !   Sam 21 Oct - 17:29

Arrow Nous vennons d'ici

Le changement. Simultanément un besoin et une crainte pour tous les êtres vivants. Un phénomène universel que depuis trop longtemps les Moires avaient gardées sous leur unique contrôle. Une réalité que tous semblaient avoir relégué au rang de simple fait, mais qui pour la Discorde et son hôte, était devenu le but de toute une existence.

« Crois-tu que beaucoup y pensent ?

A quoi donc ?

Aux moires, au destin, à l’illusion de la liberté ?

Tu sais bien que nul n’y pense. Ces milliards d’êtres vivant leur petite vie anonyme se fichent de savoir s’ils sont libres ou non. Tout ce qu’ils veulent, c’est voir leur désir se réaliser. Peu leur importe de savoir s’ils sont maitres ou non de leur fait et gestes. Tant qu’ils en ont l’illusion.

Nous seuls serions donc tombé en arrêt devant cette mascarade ?

Et nous seuls pouvons nous éblouir de sa beauté, de sa finesse et de son intelligence.

Peut-être était-ce le cas avant. Mais désormais Arwen aussi partage notre vision.

Peut-être, peut-être pas. Son rôle n’est pas encore certain. Elle est celle que nous avons choisi pour briser ce système, mais au final, elle y demeure liée, comme nous tous. Ce qu’elle fera une fois au sommet, personne ne peut le prédire, pas même elle j’en suis sûr.

C’est un pari à tenter, nous l’avons toujours su.

Oui mais nous n’en sommes pas encore là.

Est-il temps ?

Oui. Le temps est venu. »


Emergeant alors de l'Ouroboros aux pieds des marches menant au sommet de la montagne du pouvoir, la Discorde, sous les traits de l'ex-haut commandeur de Sparte, afficha son plus beau sourire alors que s'offrait devant elle toute la gloire des vainqueurs et des despotes fantoche d'un système qui prendrait bientôt fin. Toute cette puissance, toute cette opulence... Artifices, trompes l’œil et reflets putride de vanité. Bientôt, ce monde d'apparence tomberait, et avec lui tomberaient ses champions.

« J’espère que tu es prêt mon petit chou... »

Un murmure adressé au seul Olympien qui représentait quelque chose aux yeux de la fille de Nyx, un murmure qu'il n'entendrait pas, mais qu'il devinerait en la voyant ainsi aux pieds de son domaine. Le premier rempart de la montagne des Dieux, et le seul qui opposerait sans doute une véritable résistance.

« Que la fête commence... »

La bouche éthérée de l'Ouroboros s'ouvrit alors en grand, et une arche d'Onyx en jaillit alors, immense et ancienne, écrasant le marbre blanc sous sa structure sombre, avant que son coeur ne devienne surface miroitante puis trou d'ombre plus noir que la nuit.

« Bienvenue dans ce nouveau monde de folie. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronos
Roi des Titans
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 29/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
637/637  (637/637)
CS:
1000/1000  (1000/1000)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Invasion Titanesque !   Sam 21 Oct - 18:13

Arrow Coucou c'est moi !

Le noir sans fond du Cronos Labyrinthos laissa rapidement place à l'aveuglante clarté de la montage de l'Olympe. Une lumière qui fut jadis l’apanage du roi des titans, aujourd'hui odieusement usurpée par le voleur des éclairs déicides.

- ZEUUUUUUUUUUUUUUUS !

Le cri d'une haine vieille de plusieurs millénaire troubla alors l'harmonie ambiante, le cri d'un roi déchu qui venait pour reprendre ce qui lui avait été volé.

Libérant une fraction de pouvoir, le dieu fauchard commença à ronger la pierre, le marbre, le bois, l'acier et l'airain qui l'entourait. Ne laissant autour de lui que poussière et désolation, le dunamis supérieur du roi des Titans accomplis son oeuvre en marquant ce territoire comme annexé. Désormais, ce lieu où seuls se tenaient l'arche d'Onyx et son créateur n'était plus à l'Olympe.

Depuis combien de siècles Cronos avait-il rêvé de ce jour ? Ce jour bénis où tout lui reviendrait ? Ce jour où il pourrait enfin faire payer à son rejeton les souffrances qui lui furent infligées ?

- AUJOURD'HUI TU VAS CONNAITRE LA PEUR !

Cronos n'avait pas besoin d'en dire d'avantage, ses actions parleraient pour lui, et concentrant cette fois une masse bien plus importante de cette même puissance qui avait réduit à néant toute matière environnante à l’exception de l'arche, le dieu fauchard devint fanal obscur, pilier de noirceur s'élevant jusqu'au firmament, crevant couche après couche les différentes protections entourant l'Olympe comme si elles avaient été fait de papier et ouvrant ainsi la voie à son irrésistible ascension.

Que son cadet commence à trembler, qu'il se lamente sur son échec, lui qui avait tenté d'éviter ce jour depuis plus de 5000 ans. Lui dont les cauchemars n'étaient peuplés que des rires de son père, et des lamentations de ses enfants, aujourd'hui, il allait tomber, et tout ceux qui le soutiendraient avec lui.

- Tiens tu es encore là toi ?

L'aura de la Discorde fit se retourner le dieu fauchard, ainsi, l’entremetteuse n'avait pas fuie dès sa besogne accomplie. Voila qui était surprenant, mais digne de louanges.

- Fort bien, ton pouvoir nous sera utile lors de l'ascension.
Je ne ressent que 4 cosmos divins plus en hauteur, mais d'autres vont rappliquer. Tu seras notre arrière garde tandis que nous avancerons.


4 adversaires seulement ? Cronos ne pouvait que s'en étonner, mais cela ne le dérangeait pas outre mesure. Les autres Olympiens viendraient, ils rappliqueraient comme des chiens en entendant les ordres de leur maître, et en cela, ils étaient prévisibles.

- Ah, et tant que je te tiens, donne le signal à Hadès.
Le temps de prouver son allégeance est venu.


Cronos en avait fini avec la Discorde, et son cadet attendait, bien à l'abris au sommet de sa montagne, du moins le croyait-il. Aussi, il était temps de lui monter à quel point il se fourvoyait.

Le premier pas fut ainsi fait sur la route le menant au sommet de l'Olympe, le premier pas sur la route de la victoire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thémis
Titanide de la Justice
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 15/09/2014

Feuille de personnage
Hp:
422/422  (422/422)
CS:
600/600  (600/600)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Invasion Titanesque !   Sam 4 Nov - 19:50

J’ai traversé l’arche noire depuis ici

[Post court pour entrer en Olympe. Je passe avant Iapetos mais il peut parfaitement me dépasser sur la route  Twisted Evil  Sus aux olympiens, on va tous les manger]

De l’ombre à la lumière, le passage s’était fait un éclair. Ainsi, sans la moindre douleur ni la plus petite contrainte, je posais le pied en la pompeuse Olympe. Montagne honnie parmi toutes les honnies, elle se dressait en tout sa gloire devant moi et mon roi, nous tendant quasi les bras en authentique geste de défi. Serrant les poings en un geste empli de hargne et de jubilation anticipée, je me positionnais juste aux côtés de mon jeune frère, gardant un œil sur le passage béant.

Iapetos, mon frère, mon éternel amour ne tarderait plus à paraître à son tour, instant solennel marquant le début d’une nouvelle ère, une nouvelle guerre. En un souffle, je formulais telle une prière secrète mon plus grand souhait.

Délicate, la brise venait de s’élever, ultime manifestation de paix avant que la voix de Haine à l’état pur ne se fasse entendre tel le tonnerre précédant l’éclair.

~ La mort monte vers toi, Zeus, neveu maudit, la mort que tous te donneront avant de nos partager tes reliques encore dégoulinantes d’ichor brûlant.

Déjà la terre avait hurlé sa douleur, prélude de toutes les horreurs à venir et que nous nous ferions tous un plaisir à déchaîner. Le goût du sang, le goût de l’ichor venait de se réveiller sur mes lèvres alors que déjà je sondais les terres plus en avant : celles des temples à présent à découvert. Face à la véritable majesté incarnée, aucune de leurs barrières n’avait pu tenir. Plus que tout autre membre de notre fratrie, Cronos portait une haine démesurée à sa progéniture. Rien ni personne ne pourrait jamais l’égaler sur ce terrain, pas même moi.

Me concentrant sur les énergies, je me lançais à la recherche de celle de la prétendue Sagesse. Me fiant à mes souvenirs quant à cette peste frigide, j’eus la désagréable surprise de ne pas la trouver céans. Quoique, connaissant la donzelle, ce n’était, au final, pas si étonnant que cela. Cela faisait même des siècles que la déesse passait plus de temps au sein de l’humanité qu’auprès de ses semblables.

~ Athéna…

J’allais à mon tour crier quand je me ravisais. Au vu des appels de mon cadet, c’était désormais inutile et si la dame n’était pas au logis et bien je ferai en sorte de la faire venir. C’était aussi simple que cela. Toutes les petites nymphes et autres serviteurs qui ne s’écarteraient pas assez vite de ma route finiraient en cendres et ce jusqu’à ce qu’une divinité se décide enfin à s’élever devant moi. enfin, une divinité autre que la Discorde que j’avais saluée d’un regard…  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iapetos
Titan des Dimensions
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 03/10/2014

Feuille de personnage
Hp:
415/415  (415/415)
CS:
606/606  (606/606)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Invasion Titanesque !   Mar 7 Nov - 8:41

Arrow Je viens d'ici

Notre sœur semblait regretter l’absence du dieu des océans, un choix que j’estimais présomptueux, même pour elle, car après tout, au sein de sa détestable légion, Poséidon était un seigneur, un grand parmi les grands. Son absence en vérité ne pouvait que nous avantager.

« Φοβάμαι ότι ο Ποσειδώνας είναι μια θλιβερή επιλογή αγαπητή αδελφή μου, ακόμη και για σένα… » (Je crains que Poséidon ne soit un choix présomptueux ma chère soeur, même pour toi..)

Je lui avais adressé cela dans un sourire, et déjà, elle avait replacé son choix sur la déesse lunaire, enfin, voulait-elle le prétendre. Combien de déesses en vérité s’était arrogée ce titre, quand une seule déesse lunaire réelle suffirait amplement ?

Une autre des bizarreries tolérée sous le règne de l’Usurpateur et qui disparaitrait sous celui du seul vrai roi des dieux.

« Έτσι είναι. Κάθε τιμή του, κάθε αγώνα του. Για τον βασιλιά Κρόνο ! » (Ainsi soit-il. Chacun son prix, chacun son combat. Pour le Roi Cronos !)

Et comme pour appuyer mes dires, le portail derrière nous s’ouvrit à nouveau, l’Arche d’Onyx avait été déplacée, et la guerre était maintenant imminente.

« Θα σας ακολουθήσουμε τον βασιλιά Μου, ακόμα και στα βάθη του Τάρταρου, όπως πάντα. » (Nous vous suivrons mon Roi, jusque dans les profondeurs du Tartare, comme nous l’avons toujours fait.)

Cronos fut le premier à franchir notre nouvel horizon, puis ce fut le tour de ma très chère épouse qui d’une caresse et de quelques mots à mon oreille me souhaita la meilleure des fortunes pour le combat à venir.

« Αυτή η μέρα θα είναι η αγαπημένη μας. Πριν ο Ήλιος πάει για ύπνο, θα γιορτάσουμε μαζί στο στερέωμα. » (Cette journée sera la nôtre mon aimée. Avant qu’Hélios ne se couche, nous festoierons ensemble au firmament.)

Et vint alors mon tour.

Comme l’avait dit notre Roi, je serai celui qui ouvrirait la marche vers les sommets Olympiens. Notre premier adversaire, le dieu du sang et des cranes, m’attendait surement de pied ferme, aussi avide que moi d’en découdre, sinon plus encore.

« Σκύλος πολέμου, σήμερα θα δούμε τον τελευταίο σας αγώνα ! » (Chien de guerre, aujourd’hui verra ton dernier combat !)

Les alentours de l’Arche d’Onyx alors aux portes du royaume céleste n’étaient déjà plus à eux. Et sous le sourire de la Discorde, nous émergions les uns après les autres, prêt au combat.

Nous avions l’initiative, désormais il nous fallait nous en servir.

« Ο βασιλιάς μου, με την άδειά σας, αφήνω το πεδίο για να ανοίξω το δρόμο για σας. » (Mon roi, avec votre permission, je pars sur le champs vous ouvrir le chemin.)

Et sur ces mots, je m’envolais vers les sombres nuages noirs chargé de souffre et de cendre, vers la forteresse de celui que l’on disait invaincu.

Arrow Direction, Arès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Invasion Titanesque !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Terres sacrées de l'Olympe :: Pentes de l'Olympe et Portail Céleste-
Sauter vers: