Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arès
Dieu de la Guerre et de la destruction
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Là où me porte l'odeur du sang

Feuille de personnage
Hp:
325/379  (325/379)
CS:
515/600  (515/600)
Pa:
67/500  (67/500)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Sam 8 Aoû - 17:10

YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Sam 8 Aoû - 17:10

Le membre 'Arès' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Chaos' : 1

--------------------------------

#2 'Blocage' : 1

--------------------------------

#3 'Attaque simultanée' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Arès
Dieu de la Guerre et de la destruction
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Là où me porte l'odeur du sang

Feuille de personnage
Hp:
325/379  (325/379)
CS:
515/600  (515/600)
Pa:
67/500  (67/500)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Dim 9 Aoû - 16:40

Un souffle, une seconde, juste une poussière de temps avait séparé ton assaut de la réaction de Perséphone. Aux frontières de l’esprit, à la limite extrême du conscient désormais vous étiez tous deux, piégés dans ces moments inouïs et si éphémères où tout semblait se raccourcir à l’adversaire et à soi-même.

Avec une maestria que tu ne lui aurais pas soupçonné, la reine des enfers était parvenue à stopper tes haches. Pour elle, indéniablement, une victoire, pour toi, indéniablement, un succès. Son corps n’avait jamais été la cible, seule sa protection, seules ses ailes t’intéressait, ces ailes que tu n’avais pas, ces ailes qu’on t’avait toujours refusées, ces ailes dont elle était si fière…

Avant la fin, ces ailes brûleraient, tu t’en étais fait la promesse.

Cette armure sublime de diamants et d’émeraude, tu la briserais, tu la réduirais en cendre, en même temps que celle qui se cachait naïvement derrière elle, celle qui en cet instant, ivre de son succès, fonce encore sur toi avec toute la rage de l’animal acculé.

Même un chien sait l’instinct de survie, même un chien sait se défendre, cela n’est point du courage, cela n’est point digne d’être relevé.

En revanche, que devant sa propre mort, la déesse des saisons te fasse encore front, que malgré la conclusion inévitable de ce combat, elle le poursuive, là oui, c’était digne d’un vrai guerrier, là oui, c’était digne de toi.

Oh déesse des mystères, petite reine des enfers, qu’à défaut de te battre comme un guerrier, au moins tu connaisses une mort de guerrier.

« PEEEEEEEEEEEEEEEERSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEPHOOOOOOOOOOOOOOOOOONE ! »

Ton ultime défi provoque encore une fois l’émergence d’un bang supersonique de puissance pure alors que la dernière attaque de la reine des enfers te parvient finalement.

Encore une fois, tu ne cherches pas à l’esquiver, tu ne bouges pas, tu ne t’enfuis pas. De toute ta droiture, tu fais face et encaisse, avec la fierté stoïque de celui qui embrasse la douleur et la défaite comme des vieilles compagnes.

Encore une fois, le venin nécrotique de ta demi-sœur te ronge de l’intérieur, avec une force telle qu’il t’arrache bien malgré toi un grognement de douleur. Il était dit que même le plus grand des guerriers pouvait mourir de la morsure du poison, cela était-il aussi valable pour toi ?

L’acide achève de ronger ce qui reste de ton armure, la réduisant presque entièrement en scorie fumantes, mais plus important encore que la perte d’un de tes artéfact les plus apprécié, c’est la faiblesse qui semble vouloir s’emparer de ton bras que tu méprises.

Ta vue se trouble, tes mains tremblent, tes jambes te trahissent. Quelle est cette vision ?

Serais-tu en train de perdre ? Toi le Seigneur des batailles ? Le dieu de la Guerre ?

Non ! JAMAIS ! JAMAIS !

Relève-toi Fléau des Hommes et des Dieux ! La douleur est une illusion des sens, le désespoir une illusion de l’esprit. Rejette la faiblesse, rejette la douleur, enivre toi de ses tares, que sous son influence, ta rage et ton cosmos explose, et que tombe ton ennemie !

Telle sera ta victoire, une victoire qui aura vu ton propre sang couler. Une victoire comme tu les aime au terme d’un combat comme tu les adores. Une victoire qui n’a que trop longtemps attendue.

Ta rage atteint déjà son paroxysme, ta fureur exsude de chacun de tes pores. Encore une fois, la puissance du Chaos s’embrase en toi, menaçant de te submerger, mais tu tiens bon, malgré ton corps empoisonné, malgré ton armure en morceau, tu tiens bon, car ton corps seul te fait souffrir, ton esprit lui n’a rien perdu de sa puissance, le venin de ta demi-sœur ne l’a en rien entamé.

Encore une fois, ton pouvoir et celui de la Ruine enflent de concert, atteignant des sommets inimaginables même pour ta trop nombreuse fratrie.

Ce combat n’a que trop duré, les souffrances de Perséphone également.

« Huuuuuuuuuuuuuurrrrrrrrrrrrrrr… »

Ton dernier hurlement se meurt dans un long et guttural soupir faisant trembler les enfers autour de toi. Encore une fois, ton ichor s’embrase, ton cosmos explose, et tu redeviens l’avatar du Chaos.

Irradiant telle une géante rouge au cœur d’un empire que tu redessines encore une fois de tes flammes écarlates. Encore une fois, le moindre de tes souffles, le moindre de tes battements de cœur y deviens synonyme de cataclysme.

Le vent ne souffle plus que des flammes, l’eau n’est plus que vapeur, la terre n’est plus que cendre.

Le feu, partout le feu règne en maitre.

Le royaume de ton oncle n’est plus, celui de sa reine également, car le feu n’épargne rien ni personne. La Destruction pour tout et pour tous, tel le soleil qui distribue équitablement sa lumière sur le monde, tu apportes la mort et la ruine à toute chose se dressant sur ton chemin. Telle est ta fonction, tel est ton destin.

Dans la supernovæ que tu es devenu, Perséphone peut-elle encore discerner ton visage transfiguré  la fixant du regard ? Peut-elle voir sa fin prendre forme alors que tu l’honores de ton ultime arcane ?

Appréciera-t-elle cette marque de respect ? Réalisera-t-elle que le seul fait de pouvoir ne serait-ce qu’apercevoir ton épée est un honneur ?

Dans le maelstrom flamboyant que tu es devenu, alors que tu brandis bien haut la Khaos Eater au-dessus de ta tête, Perséphone sent-elle le souffle glacé du destin lui geler les entrailles ?

« RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Nulle échappatoire, nulle parade, nul espoir. C’était terminé. Dans un nouveau tsunami invincible, le Chaos s’invite une dernière fois au plus profond du sombre empire, et cette fois il vient pour sa reine !

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coré/Perséphone
Déesse des Enfers et des Saisons
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Partout dans l'autre monde, en Olympe ou au Château d'Heinstein

Feuille de personnage
Hp:
359/359  (359/359)
CS:
735/735  (735/735)
Pa:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Dim 9 Aoû - 16:47

bien lançons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Dim 9 Aoû - 16:47

Le membre 'Perséphone' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Chaos' : 6

--------------------------------

#2 'Blocage' : 1

--------------------------------

#3 'Attaque simultanée' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Coré/Perséphone
Déesse des Enfers et des Saisons
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 13/08/2013
Localisation : Partout dans l'autre monde, en Olympe ou au Château d'Heinstein

Feuille de personnage
Hp:
359/359  (359/359)
CS:
735/735  (735/735)
Pa:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Lun 10 Aoû - 16:57

Ultime, ultime geste digne d'un guerrier. Face à la Géante Rouge, elle n'avait pas failli. Grâce à ses immenses ailes, elle avait pu fondre droit sur la Mort Rouge et l'atteindre. Un exploit digne d'être retenu, digne d'être chanté si ménestrel en cet instant se tenait. Mais des défunts, des gardes, serviteurs et spectres, désormais plus rien de demeurer. Rien, hormis elle et lui, la sœur et le frère, la reine sombre et le prince écarlate...

Lumières s'entrechoquant sur fond de vide, de ciel chaotique, telle était l'ultime vision, l'ultime visage des Enfers alors que les fonds du Tartare s'étalaient à présent sous eux et que mêmes les monstres se sublimait comme neige sur fond de lave.

Encore un acte et seul le vide demeurerait, le vide, le désert primordial qui avait précédé l'avènement des Enfers avant même l'installation du seigneur Hadès...

Et soudain, un cri résonna, un cri qui sonnait le glas, la fin de l'ultime chose peuplant encore ses lieux renvoyés à leurs formes les plus élémentaires. De Géante Rouge, le seigneur de Guerre se sublima en supernova, noyant le tout en un tel maelstrom de tempêtes brûlantes et hurlantes que le simple premier souffle qu'il émit incinéra aussitôt le champ de la reine. Cendre sur cendre vaporisées en pathétiques traînées rougeoyantes...

Si bref fut l'assaut, si bref, fulgurant que la reine ne put que contempler l'arme, l'incroyable épée du Maître des Crânes. Large, sombre, sinistre et marquée d'un faciès hurlant et terrifiant. Le genre capable autant de vous avaler que de vous éparpiller d'un seul cri...

Immense était l'épée au-dessus de la tête d'Arès, immense et fascinante avant que soudain la lame ne s'abatte, impitoyable pour rencontrer une déesse au regard perdu...

- Arès...

Coré venait de refaire surface ne comprenant que trop tard à quel point son sort était perdu...

- Arès...

Elle n'eut pas le temps d'en dire plus que l'ensemble de son corps, de son armure se carbonisa sans qu'elle n'eut le temps de souffrir. Cruauté du destin, Coré remontait à la surface telle une fleur de Nymphéa émergeant de l'eau pour aussitôt se faire souffler.

Un seul geste pour tenter de comprendre, de se protéger avant que ses yeux se tombent sur un éclat inattendu...

L'éclat d'un bijou qu'elle ne connaissait pas, un anneau qui loin de la brûler et de se consumer comme tout le reste dont son propre corps captivait son regard, mettant un terme à la douleur qui était la sienne avant que son corps ne se fige, laissant une ultime expression d'incompréhension sur son magnifique visage avant que celui-ci ne si fige à jamais...

Telle fut l'annonce de la fin du combat...

Un instant statufiée, la déesse des Saisons vit son enveloppe se craquelait, se fendre et enfin tomber en morceaux. De ce qu'il restait de sa si fine main, un anneau se détacha, un anneau à l'éclat unique qui glissa vers le sol noirci où il rebondit en un tintement fin.

Gling... Gling...

Encore en encore avant de stopper au pied du géant rouge qui n'avait désormais face à lui plus que le vide, le reste d'un buste et d'un visage féminin au-dessus duquel flottait une âme...

Une âme divine dont la lumière pâlissait...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil et des Rêves
Staff KoH
avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 21/07/2013
Localisation : Jamais loin de ma reine

Feuille de personnage
Hp:
250/250  (250/250)
CS:
720/720  (720/720)
Pa:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   Lun 10 Aoû - 18:55

Fin du combat sur une victoire d'Arès (vais finir par faire des copier coller moi...)

Très bel affrontement sinon, surtout entre une débutante et un vétéran.

Bravo a vous deux, et bien joué Perséphone, tu nous a tous surprit, dans le bon sens du terme.

Vous pouvez dès à présent faire vos demandes de récompenses dans le topic approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le preneur de cranes (combat Perséphone vs Arès)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Goodbye Perséphone, dessins & photos
» Perséphone, le retour du printemps (diptyque)
» [JEU WINDOWSPHONE 8.1 - SWORD VS SWORD] Combat d'épées [Gratuit]
» Déesse du Printemps ou Reine des enfers
» 2000 pts full khorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sombre Royaume d'Hadès :: Guidecca :: Trônes des divinités et salle d'audience-
Sauter vers: