Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 28 Mai - 16:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 28 Mai - 16:18

Jet d'initiative

Edit: Et zut, j'en ai lancé qu'un... Bon, t'es gentille, tu fais pas un 6 hein ? Wink


Dernière édition par Ozymandias le Jeu 28 Mai - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 28 Mai - 16:18

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 4 Juin - 15:26

J'ai suivi ce dément depuis ici

Sois content que je te traite pas de traître. Twisted Evil

Moi faire un 6 ?

Voyons ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 4 Juin - 15:26

Le membre 'Cypris' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Ven 5 Juin - 13:57

« Mais… Te rends-tu compte au moins de ce que tu dis ? »

Plus Cypris parlait, plus son aveuglement me devenait insupportable. Sa naïveté, l’absurdité et la pathétique aberrance de ses réponses, sa foi aveugle envers une déesse fantoche qui l’avait déjà abandonné, lui préférant une déesse fille d’un de ses plus mortels ennemis… Tout en elle m’évoquait à présent ce passé dont je me devais de nous défaire tous, ces temps où jadis notre ordre n’avait su s’extirper que par miracle.

« Un rebelle ? Un rebelle ?! Mes paroles seraient donc celles d’un rebelle ? Très bien… Dans ce cas, quelles sont les tiennes ? Ta foi te servira-t-elle de sacerdoce pour toutes les situations ? Ne peux-tu donc pas ouvrir les yeux ? Je te parle du sort de la Terre, de l’Humanité, de nos propres frères et sœurs d’armes. Je te mets devant les incohérences d’Athéna, et toi, tu me réponds qu’elle protège Arwen ?! Sparte, Arwen, Sparte, Arwen… Mais par tous les dieux, quelle peut bien être leur valeur à côté de celle de la Terre ?! A côté de la valeur des innombrables humains peuplant ce monde ? Athéna n’est-elle donc plus que la gardienne de la fille d’Hypnos et d’une cité parmi d’autre ?! Va-t-elle donc nous laisser nous faire exterminer par les spectres sans même lever le petit doigt pour nous ?! »

Je perdais patiente, je perdais peu à peu mon sang froid. De cela, je me rendais bien compte, mais alors que nous arrivions tous deux au cœur des montagnes, en un lieu même difficile d’accès pour les chevaliers sacrés, je sus également que cela n’avait plus d’importance.

« Est-ce cela que tu as juré de servir ? Est-ce cela le rôle des chevaliers sacrés ? Et ta pauvre breloque  brillante, tout comme les dons du bellâtre aux pieds ailés, tu ignores donc même jusqu’à son usage ? Athéna t’a-t-elle donc simplement jeté son bibelot à la figure en t’éconduisant, comme un colporteur vendant des boutons ? En somme, cette chouette pourrait tout aussi bien contenir le sang de la déesse qu’une recette de sandwich que nous ne le saurions pas sans l’ouvrir au préalable ? C’est une plaisanterie ? Une mauvaise farce ? Et cela te conviendrait ? Ne me fait pas rire Cypris. Qu’importe ta foi envers Athéna, tu ne peux cautionner cela, c’est juste impossible ! »

Je sentais mon pouvoir déjà gronder dans mon cœur devant l’affreuse réalité que ma dissidence m’avait fait réaliser. Pareillement à mes glorieux prédécesseurs, je prenais la pleine mesure de l’incapacité d’Athéna à protéger la Terre et ses habitants. Les faits étaient là, de tous temps, ça avait toujours été les chevaliers qui s’étaient érigés en défenseur de notre belle planète, pas Athéna.

« Ouvre donc les yeux Cypris ! Athéna n’est pas celle que l’on a voulu nous faire croire qu’elle était ! Elle n’est ni la guerrière invincible ni le général avisé de la légende ! Elle n’est pas digne d’être la gardienne de la Terre ! Encore moins maintenant que Zeus est de retour ! Qui a vaincu Poséidon ? Qui a vaincu les dieux jumeaux ? Qui a vaincu Hadès ?! »

Mes arguments, aussi pertinent qu’ils étaient, trouveraient-ils seulement écho en l’esprit roide du Sagittaire ? Elle qui sans le savoir, avait déjà cessé d’évoluer…

« Les chevaliers n’ont pas besoin de dieu, ils n’en ont jamais eu besoin ! Tout ce qu’il faut aux Hommes, c’est le pouvoir, le pouvoir d’insérer de force leur volonté dans une réalité indifférente ! »

Faisant alors enfler encore et encore mon cosmos, mon casque toujours sous le bras, je fis alors lentement lever mon bras libre vers le ciel, tout auréolé d’or et de puissance, alors que sous nos pieds, le sol lui-même commençait à trembler.

« Oui Cypris. J’ai ouvert les yeux. Cette non-vie qu’Athéna nous impose. Ce cycle sans fin de guerre, de mort, de bataille, et de demi-victoire, toute cette folie n’a rien de noble, ni même de glorieux. Il n’appartient qu’à nous de nous réveiller, de devenir enfin ce que nous sommes destinés à devenir tôt ou tard. Un jour doit venir où l’esclave renverse son maître, où le sujet détrône son roi, où le fils tue le père et où le fidèle renie son dieu. C’est dans la nature des choses. Pour devenir enfin les seuls maîtres de nos destins, il n’y a pas d’autre chemin… »

Abandonnant alors le masque d’Ozymandias devant ma première camarade Spartiate, je laissais donc mes cheveux reprendre la couleur de l’argent tandis que de ma main levée, mille écheveaux de vision traumatisantes s’échappaient pour révéler au Sagittaire le contenu de mes visions.

« Vois ce que j’ai pu entrapercevoir dans le flot du temps Cypris ! Voit notre avenir si rien n’est fait pour l’éviter ! Sparte tombera ! La Terre entière tombera ! L’Olympe ne sera plus que cendre et ruines ! Le Sanctuaire sera rasé jusqu’à ses fondations ! Tout ne sera plus que ténèbres ! Ténèbres dont même mes dons de visions ne pouvaient pas percer la noirceur ! Ce sera la fin, la fin de tout ! »

Le flot du temps ne pouvait mentir, les visions non plus.

« Et sachant cela, fait ton choix ! Mourir comme un chevalier d’Athéna confortablement emmurée dans ta foi aveugle, ou vivre comme une humaine avec tout le doute et la peur que cela implique ! »

Chargeant alors au creux de ma main libre le pouvoir dimensionnel qui était le mien depuis la naissance, un long crépitement pareil au cri d’un millier d’oiseau retentit alors, tandis que j’entrouvrais la porte d’une autre dimension derrière Cypris.

« Another ! Dimension ! »

Faisant exploser mon pouvoir jusqu’au niveau du légendaire 7eme sens, je déchirai la frontière entre les espaces, avalant au passage la roche et le paysage environnant dans un terrible vortex dont rien ne pouvait s’extirper indemne, pas même le porteur des ailes d’or du sanctuaire.

« Voyons si pareillement au phénix de jadis, tes ailes te permettront de survivre à cela. Montre-moi ton pouvoir Cypris ! Montre-moi que tu es la digne héritière de ta prestigieuse lignée ! »

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Ven 5 Juin - 14:38

bon, voyons ce que cela donne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Ven 5 Juin - 14:38

Le membre 'Cypris' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 4

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Ven 5 Juin - 21:12

" Ozymandias... "

Chacune de ses paroles étaient un coup de semonce de plus dans l'âme et le cœur de Cypris, une alerte, un message voilé. Au plus profond de son esprit, la jeune femme ne savait trop penser de tout cela ou plutôt, elle ne le savait que trop bien.

Tu as succombé, Ozymandias. Tu as succombé à ta malédiction. Telle est ta réalité.

Répondre à ses mots ne ferait que le mettre encore davantage en colère. Cypris ne lui avait rien caché à chacune de ses interrogations et cela n'avait fait que renforcer la véritable haine qu'il semblait désormais porter à la déesse Athéna. En tant que sainte du Sagittaire, sœur d'armes des Gémeaux ainsi que pour des raisons qui lui étaient propres, l'archère dorée se devait réagir. Elle ne pouvait rester muette tout en sachant que chaque nouvelle tentative de le ramener dans le giron de la déesse ne faisait que le rendre encore plus dangereux. L'amener ailleurs, elle n'avait d'autre choix que de tenter de l'emmener sur des voies détournées pour le ramener à la raison et cela, loin des regards. Aussi, ne rechigna-t-elle pas à s'isoler avec lui dans les montagnes avant de reprendre la parole.

" Tu m'as interrogée sur Hypnos et je t'ai répondu de tout cœur, en toute sincérité. De toute mon âme, je veille sur la terre. Je ne te permettrais jamais d'en douter. De toute mon âme, je veille sur la terre. Comment dois-je te le dire ? Le sang que j'ai déjà versé ne te suffit donc pas ! Face à Artémis et Arès, je n'ai pas reculé pas plus que face au dragon d'Arès ! Comment oses-tu encore douter de moi ? "

Les mots étaient sortis tous seuls, plus facilement qu'elle ne l'aurait cru et la haine des Gémeaux éclatait de plus en plus au grand jour.

" Si ma foi obscurcit mon jugement, elle me porte aussi, me donne la force nécessaire pour me dépasser. Athéna nous a donné ces armures pour combattre. Et cela le nies-tu également ? La puissance que j'en retire ? Nous portons les armures de l'espoir. Je suis prête à mettre ma vie en jeu comme tout chevalier protecteur de l'humanité mais oublier le passé, faire table rase de tout ce qui a pu composer notre vie autrefois, est-ce cela ta solution de choix ? Sacrifier ceux qui composaient ton entourage, sacrifier tous ceux qui étaient tes amis et perdre enfin toute ta mémoire, toute ta vie affective si d'aventure tu en as une. "

A ces mots, elle baissa la tête. Devait-elle le lui dire ? Lui confier ce qui la rongeait, la peine qu'elle éprouvait.

" Si c'est cela, si tu renonces à ta propre humanité pour trouver la force de t'élever, pour trouver la puissance de devenir quasi toi-même un dieu, quel que soit le prix, je ne peux que te plaindre. Tu m'attristes, Ozymandias, tes paroles m'attristent et ne font qu'augmenter l'inquiétude que j'ai pour toi. Plus tu avances et plus je sens que tu t'engages vers ta propre perte. Dis-moi que je me trompe, dis-moi que tu ne tentes pas de t'élever au niveau des dieux alors que tu es un homme. Es-tu prêt à te battre seul à n'importe quel prix alors que j'étais prête à te préserver... Que je le suis encore... "

Avec ces quelques mots, elle avait mis son cœur à découvert et sans laisser le temps à son compagnon de réagir, elle avait enchaîné. Elle ne voulait pas entendre sa réponse de suite, surtout si elle allait la blesser. Pas maintenant, une fois le combat achevé mais pas maintenant.

" Tes paroles contre Athéna... Je ne peux les accepter, accepter leurs violences sans répondre. Sparte n'est qu'une ville parmi d'autres, une simple ville mais comment peut-on parler de sauver l'humanité tout entière si on ne peut déjà pas sauver une cité ? Je ne sais ce qu'il se trame ni ce qu'elle renferme et encore moins la parenté entre Arwen et Hypnos que tu viens de me révéler mais ce qui gronde là-bas pourrait être le point de départ de la guerre. N'est-ce pas notre rôle de nous y rendre, au moins quelques-uns des nôtres, comme les cinq héros l'avaient fait à Asgard ? Je sais que mes paroles t'insupportent mais essaie de voir les choses sous cet angle. Essaie de voir que malgré tous nos pouvoirs, malgré tous nos exploits, nous ne pouvons tout contrôler...

Humains, nous sommes humains dotés du choix. Une liberté que nous nous devons aussi d'assumer. J'assumerai tout comme tu le feras. C'est la seule certitude. Ni toi ni moi ne sommes des lâches ou des fuyards... "


Entendre la suite, cette longue diatribe sur la déesse et son utilité était une épreuve de plus. Tant de reproches, tant de rancune sur elle, sur la façon dont elle traitait ses chevaliers, celle dont elle avait traitée la blonde Cypris.

" Nous sommes les deux extrêmes, les deux antagonistes au sein du Sanctuaire. Je ne peux te convaincre tout comme toi, tu ne le peux, Ozy, mais avons-nous, avons-nous réellement le droit de nous entre-tuer ? "

Puis, sans que nul ne puisse stopper ce qui venait de commencer, Ozymandias leva la main vers le ciel, révélant un aspect si nouveau. Ses cheveux étaient devenus argentés et sans laisser à son ancienne compagne spartiate le temps de réagir, il libéra un flux d'images, de visions traumatisantes. Toutes plus horribles les unes que les autres...

"Si nous échouons... "

Embrasant à son tour son cosmos, elle laissa les visions l'assaillirent. Toutes étaient là pour la blesser, la faire douter.

" Non, cela n'est pas. Cela n'arrivera pas !!! Tu me mets au pied du mur mais je ne laisserai pas la terreur m'envahir. J'ai connu le doute, le traumatisme à plusieurs reprises et je l'ai surmonté. Je le connaîtrai sans le moindre doute encore mais cela j'y suis préparée. Ma foi, ma foi me donne une force que tu ne peux imaginer. Est-ce si dur à comprendre que j'ai besoin de la déesse tout comme je pense qu'elle a besoin de moi. Non, ne répond pas, c'est inutile, tu ne peux accepter l'idée que je suis une fidèle d'Athéna. Mais soit, battons-nous. Luttons et voyons si nous sommes simplement dignes du titre de guerriers sacrés.

Laisse donc Athéna hors de cela, laisse notre déesse hors de cela et soyons juste face à face, toi et moi. "


Franchir ce cap fut si dur. Jamais, Cypris n'aurait cru être capable de se battre pour des raisons personnelles, de trahir l'un de ses principes sacrés.  

" Oui, luttons seulement entre humains, entre saints, toi et moi. Voyons si cela nous détruira ou nous rapprochera. Je ne peux te répondre, je n'ai aucune réponse sur-le-champ mais je te demande de songer à ce que notre différence peut nous apporter lors des combats. Si tu ne crois plus qu'en toi, à quoi te raccrocheras-tu comme ultime phare dans la nuit qui nous fauchera tous...

A quoi te raccrocheras-tu lorsque ta solitude t'aura enchaîné à jamais et qu'autant ton corps que ton âme seront brisés et éparpillés ? "


Avait-il répondu ? Cypris n'en savait rien. Les portes d'un autre monde venaient de s'ouvrir dans son dos, menaçant de l'avaler aussitôt. Une avalanche de pierres, de roches et de tout ce que l'attaque avait pu englober l'heurta cruellement. Les coups pleuvaient autant sur elle que sur sa protection. La douleur était vive mais elle refusait de se faire avoir par ce coup porté avec une extrême violence. Ozymandias avait décidé de la mener là où nul ne pourrait voir le sort qu'il lui réserverait. La Sagittaire en était certaine mais cela n'était pas sa priorité. Elle se sentait glisser sur le sol malgré l'énergie qu'elle déployait. Tout se passait si vite. Elle devait réagir, elle le devait avant que les portes ne se referment pour toujours sur elle.

" Non, tu ne gagneras pas si simplement !!! "

D'un coup ses ailes se déployèrent en une magnifique explosion d'or et de lumière mais elle ne s'en tint pas là. Non, jamais, elle ne se laisserait traiter comme cela.

" Ozymandias tu n'es pas le seul à maîtriser le septième sens !!! "

Infinity Break !!!

L'explosion qui s'ensuivit évapora littéralement l'ensemble des projectiles tout en la libérant du piège que avait menacé de l'engloutir. La lumière et les flammes inondèrent totalement les lieux sans pour autant la prémunir d'un surplus d'énergie qui la frappa sans pour autant l'arrêter. Son cosmos explosait encore et encore jusqu'à ce qu'elle se pose au sommet d'un pic que la violence du précédent assaut avait créé.

" Que tu me prennes pour une chienne ou une loque au service de la déesse est une chose mais sache que jamais, je ne me rendrais sans combattre. Tout comme je lutte contre toi, je me dresserai pour défendre les hommes avec toutes mes tripes et mon cœur. Nos buts sont communs, tous deux voulons sauver la terre mais ta haine d'Athéna est telle que tu me voies au travers d'un miroir déformant. Regarde-moi, Ozymandias, regarde-moi et oses encore dire que je ne suis qu'un larbin sans caractère...

Avant de me juger incapable d'avancer ou de progresser, tache au moins de me voir telle que je suis. Une seule fois, tache de me voir telle que je suis... "


J'ai la faiblesse de t'aimer, la faiblesse d'avoir cru pouvoir t'aimer...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Sam 6 Juin - 20:05

« Je vois… »

L’évidence était indéniable. Que ce soit la faute d’une mauvaise compréhension, d’une sourde oreille, ou pire encore, d’une affligeante mauvaise foi, mes mots n’étaient pas compris par le Sagittaire.

« Cypris… »

Ses mots, ses réponses, je ne savais sur le moment comment y réagir. Etions-nous donc devenus si différent ? Etions-nous donc désormais dans deux univers si distant que même la communication entre nous était impossible ? Elle le disait elle-même, nous défendions la même chose, nous avions d’après elle les mêmes objectifs. Alors pourquoi ne comprenait-elle pas que dans ce but, Athéna n’était pas celle que nous avions espéré qu’elle soit ? Pourquoi ne réalisait-elle pas ?

Alors que je refermais ma faille dimensionnelle, ayant vu ce que je souhaitais voir, le pouvoir des ailes d’or du sanctuaire, je ressenti en mon âme pour la première fois depuis des années une douleur lancinante n’ayant rien à voir avec les blessures physiques que j’avais appris à ignorer.

« Tu m’accuse de ne rien comprendre, mais j’ai compris, j’ai parfaitement compris. Je sais que tout ne pourra être sauvé, je sais qu’il nous faudra faire des sacrifices, et c’est bien en cela qu’Athéna est irresponsable à mes yeux. La priorité impose des choix, hors Athéna a déjà choisie. Sa priorité n’est pas le sanctuaire, ni ses propres chevaliers, et ce faisant, elle nous a tous trahit. »

Pourquoi n’arrivait-elle pas à réaliser cela ? Etait-ce moi qui ne parvenait pas à me faire comprendre, ou était-ce elle qui se refusait à cette vérité pourtant élémentaire ?

« Tu crains que je renonce à mon humanité pour devenir un dieu, laisse-moi répondre à cela par une question. Pourquoi voudrais-je devenir pareil à ces immortels condamnés qui ne savent même plus sourire ? Etre un Homme me suffit amplement, car en nos âmes réside un pouvoir bien supérieur à ce qu’ils ne pourront jamais rêver. Nous autres chevaliers l’avons prouvés mainte fois par le passé, et nous le prouveront encore dans l’avenir. Ne te méprends donc pas sur mes intentions Cypris, être un Homme est autant ma fierté que ma malédiction, mais pour rien, rien dans toute la création, je ne souhaiterai devenir pareil à nos véritables ennemis, ceux et celles se prétendant nos maîtres, nos juges, alors que la Terre nous appartient de plein droit. Je n’ai jamais souhaité que devenir le seul maître de ma destinée et je n’ai jamais voulu que la liberté pour moi et mes semblables ainsi que la force de pouvoir protéger notre planète. Je ne veux pas devenir un dieu, je veux les surpasser. »

Le vent soufflant sur notre champ de bataille improvisé acheva de balayer la poussière soulevée par nos arcanes respectifs, tandis qu’un silence lourd de sens s’imposait peu à peu entre nous.

« Au final, tu as peut être raison. Peut-être sommes-nous déjà trop différent pour pouvoir désormais nous comprendre par des mots... »

Qu’était donc ce sentiment qui submergeait mon cœur ? Quelle était cette douleur qui me déchirait la poitrine tandis que je sentais la pluie venir mouiller mon visage ?

*Mais ? Il ne pleut pas ?*

Si ce n’était pas la pluie, alors qu’était-ce que cette eau qui coulait le long de mes joues ?

La surprise et l’amertume s’emparèrent alors de mon être quand je réalisais qu’il s’agissait de larmes. J’avais beau tenter de toutes mes forces, j’avais beau tenter de me convaincre que c’était là une faiblesse, je n’arrivais pas à m’affranchir de ce que j’éprouvais pour celle que j’avais connus depuis mon entrée dans le monde de la chevalerie. Elle dont la droiture et la beauté avaient depuis lors hantées mes nuits et mes rêves les plus fous.

« Je… Je ne te hais point Cypris. Et je ne t’ai jamais prise pour un laquais. Tu vaux mieux que cela, tellement mieux que cela. Ne l’as-tu pas encore compris ? Pourquoi crois-tu que je veuille ici tester ta puissance ? Pourquoi crois-tu que le traitement que t’a réservé Athéna m’atteint autant ? »

En tant que tous deux chevaliers d’or, il était dit que mille jours et milles nuit ne suffirait pas à voir émerger entre nous un vainqueur en cas d’affrontement. Mais pour autant que je puisse en juger sur le moment, cela aussi appartenait à la légende. Je pourrais la détruire si tel était mon désir, mais elle l’ignorait. Elle ignorait jusqu’où allait maintenant mon pouvoir, ni la raison qui m’avait poussé à l’épargner.

« Tu es encore en vie après avoir reçu de plein fouet mon attaque. Ton pouvoir ne fait aucun doute, un être comme toi à mes côtés m’est tout à fait indispensable. Aussi, je te le demande encore une fois, rejoins moi Cypris. L’humanité a besoin de nous, de héros en qui croire et non d’idoles mensongères. Imagine ce que nous pourrions accomplir ensemble, ce que nous pourrions créer. Mais nous pourrions aussi détruire, causer la mort, d’innombrables souffrances dans d’égoïstes combats encore, et encore, et encore, jusqu’à périr tout deux. Est-ce là ce que tu désires ? Athéna en vaut-elle vraiment la peine ? »

Réunissant encore une fois au creux de ma main libre le pouvoir de déchirer les frontières entre les dimensions, je déchaînais à nouveau la puissance de l’ultime cosmos contre le chevalier d’or du Sagittaire, perché au sommet de son pic rocheux, et par conséquent parfaitement exposé à la faille béante que j’ouvrais cette fois au-dessus d’elle.

« Another ! Dimension ! »

Que resterait-il du pic rocheux ? Absolument rien. Au fur et à mesure que se poursuivrait notre affrontement, les montagnes elles même ne seraient bientôt plus que crevasses et cratères hémisphériques.



récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Sam 6 Juin - 20:37

bon, petit lancé de dés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Sam 6 Juin - 20:37

Le membre 'Cypris' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 5

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Dim 7 Juin - 15:09

Debout, elle se tenait encore debout au sommet de son pic rocheux, surplombant un paysage dévasté par leurs premiers échanges. Mais plus que les éclats, plus que les cicatrices que tous deux avaient offert aux montagnes, c'était le saint qu'elle contemplait. Les Gémeaux aux cheveux argentés qui lui faisait face, toujours empli de ces sentiments terribles que son cosmos ne faisait qu'accentuer. Et pourtant, elle ne pouvait lui en vouloir. Elle n'éprouvait aucune méchanceté envers Ozymandias. Non, ses sentiments étaient tout autres. D'un geste plus tendre qu'elle ne l'aurait voulu, elle tendit la main en direction de son visage. Comme si, comme si la blonde archère avait voulu toucher ce qu'elle n'osait croire être des larmes.

" Je... "

Puis, la reportant sur son cœur, reployant légèrement ses ailes, tel l'ange doré qu'elle paraissait être en cet instant.

" Je t'avais mal compris, Ozymandias. Je ne... "

C'était tellement dur pour elle de le dire, d'oser y croire.

" Je pensais qu'au travers de ma fidélité pour Athéna, tu me détestais, tu me jugeais si mal, mais ce n'est pas le cas. Ce n'est pas le cas, c'est Athéna que tu repousses. Elle que tu juges incompétente et dont le comportement à mon égard t'a outré... "

La voix de la jeune femme tremblait. Elle tremblait tellement alors que les derniers nuages de poussières retombaient.

" Je t'ai confié mes peurs, mes craintes. Le poids du passé entre les Gémeaux et le Sagittaire est là, vivace, criant entre nous, porteur de tout ce qu'il peut nous arriver de plus funeste. Je ne veux pas que tu finisses comme lui, je ne veux pas que tu finisses comme Saga et que l'on s'entre-tue au lieu d'accomplir ce pourquoi nous portons ces armures...

Promet-moi, promet-moi de ne pas devenir comme lui, de ne pas perdre dans l'avenir l'idéal qui est le nôtre : sauver la terre, l'humanité mais aussi toute la vie qui s'y presse. La terre, la Nature, l'Humanité tout est lié et cela tu ne peux qu'y adhérer. Je t'en prie, promet-moi de ne pas succomber, de ne pas t'éloigner de la voie que tu viens de me révéler. Que quoi qu'il se passe, tu resteras humain. Tu resteras l'un des nôtres et ne succomberas pas à la tentation d'être un dieu ou un démon pour obtenir le pouvoir que tu veux tellement. Même si pour cela, je dois mettre ma vie en péril, je serai à tes côtés pour sauver notre terre et tous ceux qu'elle porte. Mais je t'en prie, promet-moi de ne pas t'éloigner là où je ne pourrais te rejoindre. "


Comment aurait-elle pu lui crier son amour autrement qu'en cet instant ? Ces mots qui étaient ceux de sa douleur et de l'immense inquiétude qui traversait son cœur. Elle ne pouvait plus être déchirée qu'en cet instant. Entre sa fidélité proche du fanatisme aveugle envers Athéna et l'amour qu'elle ressentait pour le saint des Gémeaux, Cypris ne pouvait que souffrir.

" Au lieu de nous détruire l'un l'autre alors que seules le tracé de nos routes sont différentes - Des routes menant au final à la même destination - pourquoi ne pourrions-nous pas nous aimer ? "

Si légère, sa voix avait été si légère. L'avait-il seulement entendue dans les derniers échos accompagnant le premier round de la bataille qui leur tenait lieu d'entraînement. La blonde archère ne pouvait s'y pencher davantage en cet instant le combat se poursuivait. Le plus intense de toute sa vie. Celui où non seulement son mental mais aussi son cœur était mis au supplice. Être capable de faire face malgré tout ce qui la déchirait, pouvoir se lever, tenir tête alors que toutes ses émotions la submergeaient, l'étouffaient encore et encore.

Ne pas perdre de vue le combat...

Merci à vous, Héraclès et Chiron, de me laisser seule face à ce qui est le combat de toute ma vie.

Merci de votre confiance en moi.


Des pensées qu'elle avait lancées à ses deux mentors. Leurs voix s'étaient tues alors que tous deux étaient encore là. En cet instant, c'était elle et elle seule qui se dressait contre celui qu'elle aimait. L'instant de toutes les décisions, l'instant où elle devait faire face à elle et ses sentiments.

" Je t'aime, Ozymandias, je t'aime. A toi, à toi, je montre mes vrais pouvoirs, mes talents, je veux que tu vois que comme toi, je mérite le titre de chevalier. "

Et serrant les poings à l'approche de la nouvelle attaque, elle se prépara. Un nouvel écho, puissant, surpuissant. Un coup porté une nouvelle fois avec toute la force du septième sens.

" Pas une deuxième fois !!! Pas une deuxième fois, mon ami !!! "

Un cri qui avait retenti avant qu'elle déploie ses ailes. Un ange venait de reprendre son envol au milieu des gravas et d'une nouvelle pluie incandescente. Des vagues de cosmos se concentrèrent de nouveau, menaçant de l'emporter mais cette fois, elle fit encore mieux, elle para le coup sans prendre la moindre blessure. Seulement...

" Non !!! "

Suite au choc, l'armure du Sagittaire avait pris cher, se brisant là où Cypris avait accrochée la chouette d'or et maintenant, elle n'était plus qu'une étoile d'or disparaissant dans une autre dimension dont les portes ne tardèrent plus à se refermer.

" Non...

J'ai échoué... "


Réalisant qu'elle avait perdu le précieux artefact, elle ne pouvait que se rendre à l'évidence, elle avait échoué.

"  Tu vois, Ozymandias, je ne suis pas capable d'être un simple coursier... "

Un rire nerveux lui échappa soudain alors qu'elle avait frappé le sol de tristesse, de honte et de désarroi.

" Je ne suis pas capable d'être un simple coursier mais cela ne m'empêche pas d'être un chevalier !!! "

Et faisant éclater son cosmos une nouvelle fois, elle répéta.

" Je suis un chevalier !!! Un chevalier comme toi et comme toi, je veux voir comment tu réagiras quand pour la deuxième fois la même attaque s'abat sur toi !!! "

Et joignant le geste à la parole, elle fit grimper son cosmos jusqu'au seuil du septième sens, déployant ses ailes en une image éblouissante autant de beauté que de lumière.

Infinity Break !!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Dim 7 Juin - 19:22

Let's rock baby !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Dim 7 Juin - 19:22

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 6

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Mar 9 Juin - 12:20

« Hum… Pas mal du tout Cypris, pas mal du tout. »

Dans un battement d’aile digne de la légende de ses prédécesseurs, l’ange d’or du sanctuaire, pourtant pleinement exposé à ma précédente attaque, venait sous mes yeux de prouver sa virtuosité en matière d’esquive, alors que sans s’en rendre compte, par la puissance accélération qu’elle venait de réaliser pour s’arracher aux forces gravitationnelles qui émergeaient de ma faille spatiale, elle faisait du même coup subir à sa protection une tension que même une armure d’or ne pourrait encaisser sans broncher.

« Tu as visiblement hérité des ailes de tes prédécesseurs, mais qu’arriverait-il à ce talent si elles venait à se briser ? »

Dans un cristallin fracas métallique, ce fut tout une partie de sa protection qui soudainement céda sans qu’elle ne puisse même en sentir les premiers signes, privée qu’elle était désormais du sens du toucher.

« Retient bien cette leçon Sagittaire. Aucun de mes coups n’est à recevoir à la légère. »

Et alors que d’un œil plus que ravis, je regardais la véritable cible de mon attaque disparaître dans l’infinité d’une autre dimension, je n’eus qu’à refermer mon poing pour en finir avec l’odieuse insulte que nous avait fait à tous Athéna avec sa ridicule petite chouette.

« Ne pleure pas ce bibelot Cypris. Rien de ce qu’il pouvait contenir n’en vaut la peine. Nous avons déjà en nous tout ce dont nous avons besoin. La force de surpasser ceux qui se voudraient nos maîtres. N’oublie pas, les héros du passés sont peut-être morts, mais leur souvenir continue encore de nous éclairer, leur exploit peuvent devenir les nôtres, leur miracles peuvent devenir nos miracles, il faut y croire ! Au lieu de croire en des dieux fantoches et complètement inutiles, croit en nous Cypris, croit en l’Homme ! »

Sans doute portée par le désespoir et la tristesse d’avoir ainsi échoué à protéger le divin presse papier d’Athéna, l’ange d’or du sanctuaire déchaina contre moi sa plus terrible attaque, qui cette fois, non content de n’avoir nullement à s’occuper de fragments de notre décor put m’atteindre à pleine puissance, telle une flamme de plus d’un million de degrés.

« Quelle splendide attaque… Le pouvoir d’une éruption solaire dans la paume de tes mains... C’est donc ça le pouvoir de ton cosmos, Sagittaire ? »

Qu’il était bon de savoir que sous les ordres du Grand Pope se trouvaient des êtres d’une telle puissance. De savoir que l’humanité n’était pas ainsi livrée à elle-même dans la guerre à venir.

« Merci Cypris. J’ai vu ce que je voulais voir. Nous pourrions encore échanger des coups en pure mascarade, mais je ne souhaite pas de faire souffrir inutilement, aussi, il est temps pour moi à présent de mettre un terme à cette comédie… »

Si durant tout notre affrontement, j’avais pris soin de conserver mon cosmos à un niveau que l’on pourrait encore qualifier d’humain, cette fois, pour ce que je savais être le coup final, je le laissais exploser sans retenue à un niveau encore jamais atteint auparavant.

« Oui Cypris, tout ceci n’est que comédie. Ce n’est pas un combat, cela ne l’a même jamais été. Je n’ai jamais voulu que voir ton plein potentiel, et t’aider à te débarrasser des chaines qu’Athéna a voulues t’apposer avec ses pacotilles. Maintenant, laisse-moi te montrer quel genre de pouvoir je compte utiliser contre ceux qui feront obstacle à mes rêves, laisse-moi te montrer le pouvoir que j’ai obtenu depuis que j’ai ouvert les yeux. »

Recevant alors la pleine puissance de l’arcane incandescente du Sagittaire, je savais n’avoir face à une telle attaque aucune échappatoire tant celle-ci provenait de toutes les directions à la fois, aussi, si je ne pouvais l’esquiver, il me fallait l’encaisser, ce qui n’était pas un problème, car comme Cypris, j’étais un des êtres rarissimes à posséder une armure d’or, parmi les plus grandes créations du genre humain.

Et tandis que le maelstrom de flammes se déchaînait tout autour de moi, carbonisant ma cape et le décor aux alentours tout en plongeant notre arène dans une lumière rougeoyante, j’avançais sans sourciller au cœur de cet enfer, ne craignant ni la lave ni le feu, avant de mettre un terme à ce brasier d’un revers de la main qui en souffla net les flammes rugissantes.

Remontant alors sur la terre ferme dans un bruit métallique, j’étais moi aussi sortis parfaitement indemne de l’attaque de mon adversaire, mon armure ayant entièrement absorbée les éventuels dégâts.

« Je n’ai pas tes ailes, Sagittaire, je n’ai pas cette chance. Mais j’ai mon géni, et le pouvoir des jumeaux aux corps immortels, honoré même par les dieux… »

Concentrant alors en ma dextre le pouvoir supérieur qui était désormais le mien, j’avançais à présent d’un pas tranquille en direction de Cypris, bien décidé à en finir avec mon prochain coup, sans pour autant la blesser d’avantage.

« Pollux, le cadet des gémeaux, possède le poing de fer, offert par Héphaïstos. C’est ce pouvoir, qui réside dans mes mains, qui me permet de tout détruire, et même, de faire exploser les galaxies. »

Entre mes doigts, mon cosmos devient une étoile écarlate, et alors que je m’arrêtais à bonne distance du Sagittaire, visiblement sur ses gardes, j’eu un petit sourire en coin devant sa touchante naïveté.

« Et Castor, l’ainée, possède quant à lui le don de commandement, offert par Zeus lui-même. Et c’est ce pouvoir, qui réside dans mon âme, qui me permet de commander aux armées, et même, de contrôler tous les chevaliers. »

Et disparaissant alors purement et simplement du champ visuel du Sagittaire, je réapparaissais soudainement devant elle, index doucement posé sur son front, tandis que le légendaire arcane interdit, réservé uniquement au Grand Pope, lui traversait le crane de part en part.

« Car tel est le pouvoir du Genro mao ken ! La technique de celui qui se place au-dessus des Hommes ! »

Ainsi se terminait notre affrontement, avec un mince rayon de lumière écarlate.

« Cypris du Sagittaire. Si tu souhaites vraiment m’offrir ton cœur, alors je le ferai entièrement mien. Je veux que tu me prêtes le pouvoir qui brille dans ton âme, ait foi en moi, en moi et en personne d’autre. Ait foi en ton Grand Pope, car il est l’unique sauveur dont la Terre a besoin. Rejette les fausses idoles, rejette tous les opiums de l’âme. Que désormais en ton esprit tout soit clair, et qu’Athéna t’apparaisse comme à moi, pour ce qu’elle est. »

En cet instant, la douleur de Cypris aurait pu ne pas connaitre de limite, son esprit tout entier, ses pensées jusqu’aux plus profondes, ainsi réorganisées sous ma volonté, mais fort heureusement pour elle, ainsi privé du sens du toucher, je l’avais également privé de sa capacité à ressentir la douleur, ce qui ne l’empêcha pas cependant de tomber à genoux devant moi avant que je ne lui tende la main pour la relever.

« C’est fini Cypris. Tout ira bien maintenant tu verras. Ait foi en moi, suit moi, et je te promets un avenir plus radieux que tout ce qu’Athéna ne pourra jamais nous offrir. »


récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 11 Juin - 19:56

Rien, jamais rien ne pourrait égaler la splendeur de cette journée. Tout n'était que changement, intensité et émotions avec les deux saints pour seuls témoins. Un spectacle que jamais, Cypris n'oublierait. Entendre la voix de celui qu'elle aimait sans qu'il ne porte de masque, sans qu'il ne dissimule sa vraie nature, telle était aussi la force de cet instant. Savoir qu'Ozymandias avait tout fait pour lui parler seul à seul sans que personne ne puisse intervenir était aussi tellement grisant.

Dans la chaleur du jour commençant, finissant, elle ne savait plus trop au juste, les ultimes coups allaient s'échanger. Avec lenteur, presque magie, la poussière rejoignait le sol et au creux de la masse cendrée dansaient des parcelles de lumières, telle une pluie d'étoiles dorées. Illusion ô combien agréable pour la sainte qui ne pouvait qu'y voir la lumière enfermée en elle, l'espoir qu'elle détenait.

Et dire que c'est mon armure qui s'effrite sous mes yeux. La partie de mon armure qui a été atteinte de plein fouet par son another dimension. Une preuve que seule une puissance ultime peut en venir à bout des nos gold cloths. Ces armures sont une bénédiction...

Et un seul coup des Gémeaux avait suffi à l'endommager. Fou, tout cela était fou, si fou. Quand elle se releva un sourire aux lèvres, répondant ainsi au compliment et au conseil de son ami. Un conseil plus que précieux même si ce qu'il venait de lui révéler était en soi une évidence mais il fallait le vivre, vraiment, pour le comprendre, pour sentir toute la puissance de Gemini. Et déployant de nouveau ses ailes en un geste d'infini respect pour un frère d'armes, elle reprit d'une voix douce et quelque peu troublée.

" Oui, je retiendrais, Ozymandias. Nulle blessure, nulle attaque même la plus infime ne doit être négligée. De cela peut dépendre tant de choses. "

Elle hésitait. Elle hésitait à mentionner la déesse et leur avenir entremêlé. Sa foi pour Athéna était si vaste et son cœur n'en souffrait que davantage. Être déchirée entre l'homme qu'elle aimait et la déesse qu'elle avait choisie de vénérer finirait par la broyer tout entière. Non, cela ne pouvait durer. Tout supplice, tout tourment devait bien un jour prendre fin. Lui, dire, la bonde archère devait lui dire et enfin apaiser la tempête qui la transperçait.

" Ozymandias, je ne peux accepter cela ainsi. Comprend que je ne peux accepter ainsi de renier ce que je suis. Sens ma souffrance, sens le brasier qui me dévore l'âme. Que nous soyons deux à partager cela...

Je veux, je veux tant partager le secret de mon pouvoir avec toi...

Mes secrets... "


Le timbre de sa voix s'était fait tellement chaud, tellement brûlant de sous-entendus à en ces deux seuls derniers mots. Ses secrets les plus intimes, les plus intenses, ceux que l'on ne partageait qu'avec son amour, son amant, son âme-sœur. Tout cela, elle s'apprêtait à lui offrir lui faire sentir. Tout était si loin maintenant, si loin, seule l'explosion imminente existait réellement. Une étoile, un soleil allait comme s'écraser sur le sol montagneux, creusant un cratère qui avec le temps s'emplirait d'eau, de fluide, de vie. Un lieu qui serait un creuset de vie...

Un lieu qui recevrait les premières larmes de Cypris en présent d'espoir avant que la voix de celui qui lui chavirait le cœur et l'esprit se faisait entendre.

" Non, ne me remercie pas. Ne me remercie pas... "

Elle était si brillante en cet instant.

" Je me suis fourvoyée tout ce temps, j'ai hésité tout ce temps au lieu de t'avouer ce que je ressentais. Je voulais tant être celle te maintenant hors de l'eau mais au final, j'ai failli t'abandonner.  "

Tant de douceur, tant d'amour en elle avant qu'elle ne poursuive.

" Je sais que tu ne ma feras pas de mal, que tu ne me veux pas de mal à présent. Si tu savais ce que j'ai pu attendre de t'entendre dire cela. "

Ce n'était pas de la faiblesse, loin de là. Les paroles de Cypris étaient celles de l'amour. Celle de l'Amour dont elle portait l'un des noms. Cypris, la blonde, la radieuse déesse de l'Amour, la sublime Aphrodite. En cette ère, les Moires avaient choisi d'éveiller les puissantes étoiles du Sagittaire et des Gémeaux dans les corps de deux amants, deux êtres d'exception qui s'apprêtaient à vivre leur ultime épreuve...

" Tu es loin, si loin de moi... "

Une nouvelle constatation qui peina la sainte. La puissance d'Ozymandias dépassait tellement la sienne. Elle qui voulait lui plaire se sentait si faible à présent. Sans un geste, sans un mot, elle le regardait avancer. Plus rien ne pourrait changer la fin de cette rencontre qui n'en était pas réellement une. En avait-elle seulement été une ? La splendide Sagittaire n'avait même pas à se poser la question. La réponse lui avait déjà été offerte.

" Je me suis brûlée les ailes à la chaleur de ton être. Je ne me suis brûlée à jamais... "

Et encore il avançait, lui parlant de ses pouvoirs, de l'héritage de Dioscures. Pollux, Castor.

" Tu es l'héritier des fils de Zeus alors pourquoi... ? Pourquoi ?

Elle ne put en dire plus, le saint s'évapora pour réapparaître devant elle, son index sur son front.

" C'est cela que tu veux, me...

Elle ne put achever. Non, elle ne le pourrait plus jamais. Son esprit venait d'être atteint par un rayon qui la transperça au plus profond d'elle-même. Un déchirement terrible s'en suivit et elle perdit pied. Tout en elle était bouleversé, réorganisé. Tout ce qu'elle avait le plus chéri après celui qui avait dérobé son cœur était vidé de son essence, de sa substance, de sa beauté. Tout en elle cria sa révolte, sa détresse avant de soudain s'éteindre et qu'elle ne tombe à genoux devant le grand pope.

" Tu es le grand pope... "

Furent les seuls mots qu'elle put dire, d'une voix atone, reflet du terrible sort que sa propriétaire de venait de vivre. Sa volonté n'était plus exactement la sienne mais son cœur lui était apaisé. Apaisé au prix de sa propre pensée.

" Tu es le grand pope... "

Des mots lourds de sens connaissant le passé de Saga mais elle n'avait plus les moyens de le constater. De nouveaux mots lui échappèrent avant qu'elle ne prenne la main tendue vers elle.

" Que m'offres-tu ? Que m'offres-tu ? Je veux ton amour, je ne veux que cela..."

Elle ne pouvait les sentir mais elle savait que ses larmes coulaient.

" Dis-le moi... Dis-le moi maintenant que tu possèdes mon cœur, dis-le moi...

Que m'offres-tu en tant que femme ? "



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil et des Rêves
Staff KoH
avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 21/07/2013
Localisation : Jamais loin de ma reine

Feuille de personnage
Hp:
250/250  (250/250)
CS:
720/720  (720/720)
Pa:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)   Jeu 11 Juin - 20:58

Et bien, fin de l'entrainement sur une victoire d'Ozymandias (espèce de grobill va tongue )

Félicitation à tous les deux pour cet entrainement ma foi riche en émotion.

Vous pouvez dès à présent faire vos demandes de points dans le topic approprié.

_________________
May my wishs comes trues
« Thalie, ma reine, ma lumière, ma vie, à jamais, je t'aimerai et serai tien... »
« Paroles » ~ *Pensées* ~ "Message télépathique"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Silver sword and golden wings (entrainement Cypris-Ozymandias dans les montagnes du sanctuaire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour avoir les chaines B*is TV avec les derniers firms
» Golden Sun
» TOTAL RECALL - Len Wiseman -08/08/2012
» Collection n° 56 : Darkus~Vadus
» [BD] PIN-UP"Wings" (Hugault)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sanctuaire de la déesse Athéna-
Sauter vers: