Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anusar
Spectre d'Anubis de l'étoile terrestre de la putréfication
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 18/01/2015

Feuille de personnage
Hp:
75/75  (75/75)
CS:
250/250  (250/250)
Pa:
75/75  (75/75)

MessageSujet: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Mar 27 Jan - 13:09














La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer  

Il n'y a pas plus dangereux que quelqu'un qui n'as plus rien a perdre .




Anusar venait juste d'obtenir le surplis d'Anubis de l'étoile terrestre de la putréfaction. Il était toujours devant la pyramide, les mains tâchées du sang du spectre du cobra qu'il venait de tuer. Eoh n'existait plus, le gentil jeune homme aux yeux magnifiques avait laissé la place à un spectre fou, assoiffé de sang. On répond au sang par le sang, il n'y a pas d'autre issue dans ce monde de désespoir. Anusar avait reçu le savoir des spectres de la part de son surplis, il savait donc comment se rendre en enfer. Anusar marcha donc vers la ville la plus proche, où il arriva bientôt. Tout le monde le regardait d'un air horrifié à cause du sang qu'il avait sur les mains. Il dit alors aux gens de ce qui était en faite un petit village.

Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi. Nan, vous ne vous rappelez pas de moi, mais moi, je me rappelle de vous. Il y a quatre ans, je suis venu ici alors que j'avais dix ans. Je m'appelais alors Eoh. Aujourd'hui je porte le nom d'Anusar, et parce que vous me rappelez mon maître, je vais vous faire une faveur, la délivrance! Le souffle mortuaire d'Anubis!

Sous l'attaque du spectre, les habitants du petit village moururent. Mais bon, le spectre n'était pas encore assez puissant pour raser un village tout entier d'une seule attaque. Il alla donc dans chaque maison pour tuer les gens grâce à la faux de cosmos qu'il avait invoqué. Chaque personne du village fut bientôt morte. Il avait accompli son deuxième acte de cruauté absolu. Non, son première acte. Avoir tué ce misérable spectre du cobra n'était pas un acte de cruauté.

Après cela, Anusar utilisa son cosmos pour créer une sorte de portail. Il pénétra dedans et lorsqu'il en ressortit, il se trouvait aux portes du royaume infernal.

Enfin je suis de retour ici...dit alors le surplis d'Anubis.

Oui, enfin nous sommes aux portes de l'enfer. Attendons de voir si quelqu'un vient nous accueillir , sinon, nous irons directement vers le palais du seigneur Hadès.

Oui, bonne idée.

Anusar attendit alors avec son surplis de voir si quelqu'un venait l'accueillir.

HRP: désolé c'est nul d'habitude je fais des 30 lignes, mais pour les débuts je suis nul ;(


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
160/160  (160/160)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Sam 14 Fév - 19:29

Mon cher Minos et moi venons d'ici

[Petit post pour accueillir Anusar ^^]

Quelle architecture distrayante emplie d'un mélange de chaos furieux et d'une sorte d'harmonie et savoir plus que détonnant. Tant de pièces se cachaient au détour d'un couloir dont les murs se garnissaient de toutes sortes de décorations plus spectaculaires mais le temps n'était pas au tourisme. Aussi intéressant soit cette construction s'étirant entre deux mondes, les deux spectres ne pouvaient s'y attarder plus que de nécessaire. D'autres phares les attiraient, d'autres appels dans une nuit éternelle prophétisant tant de souffrances pour ceux qui se faisaient aspirés au dernier souffle. Tels étaient les terres que les No-Life Kings s’apprêtaient à rejoindre.

Notre espoir grandira et s'épanouira en ces lieux. Plus le temps passera et plus l'attente se réduira, jusqu'à être réduit à un simple battement de cœur. En ces terres maudites de tous et de toutes, notre histoire s'accomplira.

La tentation de se retourner vers lui était si forte. Un seul geste lui suffirait mais Alicia ne pouvait se le permettre surtout sachant ce qu'il s'en suivrait tant le désir et la passion entre eux était vaste, dévorante comme une flamme embrasant tout sur son passage. Plus que jamais, le danger était maintenant présent, tapis dans le moindre coin de ces lieux redoutés de tous. Telle serait leur épreuve et elle était plus qu'imminente à présent. Il suffisait de ressentir l'énergie émanant de l'entrée. Cette énergie ne laissait aucun doute sur sa nature. Il s'agissait du cosmos de l'un de leurs frères d'armes.

Un autre spectre, la première épreuve à se dresser sur notre chemin. Songea aussitôt la pâle chasseresse sans pour autant se départir de son aplomb.

" L'heure de vérité est arrivée, mon merveilleux No-Life King. Face aux autres spectres, nous devons redoubler de prudence. Nombreux sont ceux à vouloir monter en grade et guetter leurs semblables pour cela. Ainsi, notre plus grand défi vient de commencer. Je t'aime, mon Raziel d'amour. Tu es ce que je veux le plus, tu es mon avenir, ma vie et ma non-vie. "

Un dernier message d'amour glissé de sa voix si vibrante avant qu'elle ne se pose tout en grâce à quelques pas du nouvel arrivant. Les spectres changeaient de corps au fil de leurs incarnations mais pas les surplis qu'ils portaient et celui qu'arborait le nouvel éveillé était plus que reconnaissable.

L'Etoile de la Putréfaction, une prédiction, celle que connaîtra bientôt l'humanité sans le moindre doute. Même si elle a déjà en quelque sorte commencé avec la décadence de l'espèce humaine sous le règne d'Athéna. Toute Sagesse qu'elle soit, elle ne peut rien empêché. Juste réagir...

Et prenant la parole...

- Que la nuit te soit sanglante et riche en victoires, spectre Anubis de l'Etoile de Putréfaction. C'est une joie de rencontrer un autre éveillé. Je suis Alicia du Nosferatu et comme tu as sans doute déjà du le reconnaître, voici notre supérieur à tous deux, le juge Minos du Griffon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Juge des Enfers et Spectre du Griffon
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sombre empire

Feuille de personnage
Hp:
185/185  (185/185)
CS:
360/360  (360/360)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Dim 15 Fév - 9:47

Arrow Ma chère Alicia et moi venons d'ici

Comme un nuage de chauve-souris, ma no-life Queen et moi avions traversé les vastes étendues de pierres taillées composant la tour infernale que nous avions appris être nommé le Temen-ni gru. Une antique structure que les anciens adorateurs d’Hadès avaient bâtit à l’époque mythologique en son honneur, dans l’espoir d’obtenir ainsi quelques faveurs, peut-être quelques pouvoirs ou connaissances, voir l’immortalité.

*Les pauvres fous… La seule immortalité en ce monde est celle conférée par le statut de spectre des enfers. L’immortalité en échange de la servitude éternelle.*

L’histoire ne dit pas s’ils eurent la récompense escomptée, car les marchés proposés par le sombre empereur demeurent à jamais placé sous le sceau du secret, mais cependant, leur ouvrage lui demeurerait désormais visible aux yeux de tous, planté dans la terre des hommes comme un funeste présage leur rappelant à tous ce à quoi ils avaient su échapper jusqu’à présent grâce aux innombrables sacrifices héroïques des chevaliers d’Athéna.

"Courage mon aimée. Notre calvaire, ces apparences, ne sauront pas durer toute l’éternité. Bientôt viendra le jour où nous pourrons nous afficher sans crainte aux yeux de nos semblables. Mais en attendant, il est de notre devoir de demeurer uniquement juge et spectre à leurs yeux. Je t’aime ma No-life Queen, de tout mon cœur, de toute mon âme. Courage…"

Encore une fois, la traversée ou plutôt, le plongeon dans le vortex menant au monde infernal s’accompagna d’un désagréable sentiment de retour chez soi, un sentiment encore plus dérangeant quand on savait que la terre qui nous attendait n’était faite que de mort et de cauchemars. Un royaume dont même le sombre empereur ne conservait que par avarice, comme un collectionneur fiévreux possédant tant, et pourtant, ne souhaitant ni ne pouvant se séparer du moindre de ses biens, aussi insignifiant soit-il. Un mal que les mortels avaient appelé le mal du dragon, une métaphore qui convenait à merveille je devais l’avouer.

"Nous ne sommes pas seuls céans mon amour. Maintenant commence notre véritable épreuve."

Une autre cosmo-énergie portant la livrée infernale se tenait en effet non loin de nous. Une étoile des enfers à n’en pas douter, de rang inférieur certes, mais bien éveillée, la première que nous rencontrions depuis notre retour sur terre.

"Qui donc cela peut-il bien être ?"

Il n’y avait qu’un moyen de le savoir, et c’était bien sûr d’aller à sa rencontre.

Le temps ne nous manquait pas pour faire notre rapport à nos sombres souverains immortels, et si sur le chemin nous pouvions en apprendre un peu plus sur les événements survenus aux enfers durant notre séjour sur Terre, alors il fallait se saisir de cette chance.

Laissant à Alicia le soin de m’annoncer comme l’aurait fait toute escorte qui se respectait, je me contentais pour ma part d’attendre que l’on me rende le respect et la révérence qui était dû à une étoile de mon rang, tout en affichant cet air à la fois noble et hautain qui avait fait ma réputation au sein de l’armée infernale durant des siècles. Pour eux, rien ne devait avoir changé. Pour eux, pour tous excepté ma No-life Queen, je devais être le monstre de sadisme et de fanatisme que j’avais toujours été depuis maintenant plus de deux siècles.

« Nous nous rendons auprès de leurs divines majestés Hadès et Perséphone des suites d’une mission remplie avec zèle et brio à la surface, peux-tu nous dire s’ils sont céans ? Et toi-même, que fais-tu aux portes des enfers à attendre ainsi ? Les garderais-tu en lieux et place de Cerbère ? »

Peut-être le spectre d’Anubis avait-il en sa possession quelques informations que nous ignorions encore à propos de ces terres semblant seulement reprendre forme après notre défaite lors de la dernière guerre sainte ? Oui, peut-être, cela valait le coup de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anusar
Spectre d'Anubis de l'étoile terrestre de la putréfication
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 18/01/2015

Feuille de personnage
Hp:
75/75  (75/75)
CS:
250/250  (250/250)
Pa:
75/75  (75/75)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Lun 16 Fév - 19:18




















Anusar allait partir traverser l'Achéron, las d'attendre la venu d'autres spectres pour l'accueillir. A l'heure qu'il était, la patience du spectre n'était pas des plus bonnes, par contre son humeur était festif. Surement la folie qui était entrain de naître en lui. Il venait tout de même de massacrer un village entier de pauvres innocents, et dire qu'il avait été entraîné pour devenir un saint qui aurait protégé ces pauvres innocents!

Anusar sentit tout à coup deux cosmos de spectres s’approchait de lui. Il s'immobilisa alros, enfin quelqu'un qui venait dans cette endroit désert, plus triste que la plaine du Phocides! Un des deux cosmos était d'une puissance inouïe, égalent celle des juges infernaux. Nan, ce cosmos n'égalait pas celui des juges infernaux, c'était celui d'un juge infernal! L'autre cosmos était moins puissant, mais tout de même plus que celui d'Anusar.

Bon en même temps pas besoin de se vanter parce qu'on a un cosmos plus puissant que le spectre d'Anubis, à cette instant, il devait surement être le spectre le plus faible de toute l'armée du sombre monarque. Il venait juste de recevoir son surplis après tout! Le surplis d'Anubis reconnut vite les deux autres protections infernales alros que les deux spectres s'approchaient d'Anusar.

A genoux Anusar, c'est Minos du griffon, de l'étoile céleste de la noblesse! L'autre je ne la connais pas, mais elle porte le surplis du vampire si je ne m'abuse

Anusar posa alors un genoux à terre devant les deux spectres qui s'approchaient de lui, deux de ses supérieurs après tout, il leur devait respect. La spectre prit alors le parole.

Je vous salut spectre du Nosferatu, et vous aussi seigneur Minos, j'étais impatient tout comme mon surplis de revoir mes frères d'armes. Pour la part je suis Anusar, spectre d'Anubis de l'étoile terrestre de la putréfaction comme vous avez pus le constater.

Ce fut ensuite au tour du juge infernal de prendre la parole.

Je regrette seigneur Minos mais je pas plus que vous dans qu'elle état et où sont les seigneurs Hadès et Perséphone. Je ne garde pas l'enfer en place de cerbère, je suis simplement venu ici pour rencontrer le seigneur Hadès mais j'ai décidé d'attendre un peu, avec mon surplis, qu'un spectre se manifeste en ces lieux sinistres.

Anusar se releva ensuite. Il n'allait pas rester à genoux éternellement devant ses deux frères d'armes.

Vous rencontrer est un grand honneur, seigneur Minos. Je viens juste d'obtenir mon surplis dans les sables de l'Egypte, j'ai massacré les habitants d'un village par clémence. Je me demandais d'ailleurs où est cerbère, ne devrait il pas être ici?

Anusar avait déjà entendu parler de cette bête, ce fameux chien à trois têtes gardien des portes du monde infernal. Le spectre d'Anubis avait hâte d'enfin rencontrer le seigneur du monde infernal, LE grand Hadès, roi des enfers. LE dieu qu'on appelle le riche.


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
160/160  (160/160)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Ven 27 Fév - 12:48

" Jamais mon courage ne s'éteindra, il est immortel, comme notre amour, comme nous... Immortel et indomptable comme les tréfonds de ces Enfers que nous ne cessons de protéger. Rien n'étouffera la flamme qui ne cesse de me consumer et d'attiser le désir au creux de mes reins. "

Ce n'était guère le moment de parler de cela. De cet amour aussi passionnel que dévorant qui enchaînait et enchaînerait à jamais les deux spectres. Les plus belles et les délicates de toutes les entraves, celles dont seul les fous voudraient se libérer. L'Amour changeait tant de chose et donnait tant de forces dans tous les sens du terme. Pour qui le connaissait, même la phrase toujours aussi menaçante à l'entrée du sombre Royaume prenait un autre sens.

L'espoir n'est pas à abandonner, l'espoir à reconquérir et chérir au plus profond de soi, à l'insu de tous. Tout comme notre amour, il nourrira nos Non-Vies et nos forces. Nous, spectres, ne sommes pas les détenus mais les serviteurs du sombre monarque, les seuls à ironiquement échapper à sa loi devenue plus qu'impitoyable au fil des siècles. Il fut un temps où les âmes pouvaient encore accéder à Elysion. Un temps où Hadès n'était pas aussi consumé de haine envers les humains au point que jamais plus, nous n'en avons vu franchir l'ultime seuil vers ce lieu magnifique entre tous. Ce lieu qu'aucun d'entre nous n'a jamais vu...

Le seul lieu des Enfers qui avec le Tartare leur était inaccessible. Un bien étrange choix qui avait permis aux saints de triompher en une époque que la Belle n'avait pas connu. Celle qui avait vu la fin lamentable de Minos déchiqueté par l'Hyperdimension séparant les deux terres. Pas une fois, le juge n'avait failli et sa chute n'était pas de sa propre responsabilité mais bien de l'éloignement toujours plus accru entre les divinités des Enfers et leurs serviteurs. Rien, non, rien ne pouvait être reproché réellement à L'Etoile de la Noblesse sinon le fait de ne pas disposer des moyens permettant de poursuivre les bronzes et leur infliger la défaite qu'il méritait. Pour le reste, plus aucun des spectres n'aurait pu savoir. Hormis la plus terrible des trahisons de Pandore, rien n'avait plus transparu de l'autre côté de l'Hyperdimension. Seule la fin des spectres et de l'ultime éclipse avait annoncé la victoire d'Athéna en plus de l'effondrement du Royaume Souterrain privé de l'essence de son roi. Tout cela, Alicia l'ignorait et le temps passé avec Raziel n'y avait point été consacré. Entre la reconquête de Carminia lors de la Guerre des Sangs et leur union joyeusement entrecoupée de la survenue d'une sainte d'or, gracieusement offerte par le Haut Commandeur de Sparte, qui leur avait finalement servi de repas de noces, aucun des deux No-Life Lords n'avait ressenti l'envie de parler des Enfers et de ce qu'il avait pu se passer lors de la précédente guerre que seul l'ancien Préfet de la Maison Noire avait connu. Alicia quant à elle avait été maintenue loin de tout cela de part la volonté d'un seul être...

Seigneur Hypnos, je sais ce que je vous dois. Même si cela remonte à si loin, il fut un temps où vous teniez aux côtés des spectres la place qu'aurait du prendre Hadès au lieu de s'éloigner dans une tour d'ivoire et au final s'y retrouver seul lorsque tout autour de lui avait succombé de par sa seule négligence. Quand Hadès a-t-il au mieux utilisé nos savoir et nos dons ? Nous laisser stagner en ces lieux nous émoussent tellement...

Si nous sommes des lames, pourquoi ne pas nous affûter ? Nous rendre le fil qui est le nôtre pour que tous tremblent à notre seul nom...

Même si ma méthode repose sur un tout autre terrain qui n'use qu'en ultime recours de la violence.


Et se tournant vers celui qu'elle aimait plus tout, la splendide vampire se retint de lui voler un baiser face à un autre spectre. Leur épreuve avait commencé et elle serait à la hauteur. Sa fierté était aussi en train de se réveiller au contact de ce sol si sombre.

Oui, mon merveilleux No-Life King et moi sommes des maîtres en manipulation et persuasion. Nous sommes les armes les plus invisibles et les plus dangereuses en leurs styles. Et l'amour ne fait que nous renforcer. Maintenant, nous avons encore tant d'autres raisons de combattre et de mettre à terre tout être tentant de s'élever contre vous et par extension contre nous. Donner aux spectres l'envie de vaincre qu'ils ne devraient jamais perdre. Nous sommes autrement plus résistants que les saints qui ne connaissent que les délices de la surface, nous qui côtoyons le pire.

Une dernière pensée avant qu'elle ne formule une prière en rapport avec la seule chose pouvant réellement la faire souffrir.

Puissent les Moires faire que jamais personne ne nous force à nous élever l'un contre l'autre. Cela jamais, je ne pourrais le supporter cela me brisera le cœur plus que tout autre châtiment. Jamais, je ne pourrais m'élever contre toi, mon amour, jamais. Je t'aime plus que tout, plus que ma Non-Vie. Toi qui m'a donné trois magnifiques enfants...

Tout l'amour en elle la sublimait sans se trahir. De tout temps, la Vampire avait été l'une des plus belles parmi les spectres, dégageant une aura de charme et de magnétisme telle que rares étaient ceux capables de lui résister. Le seul en date avait été le saint des Poissons mais était-il seulement un homme ? De cela, la spectre avait toujours douter.

Puis, se tournant vers le spectre agenouillé devant elle et son aimé, la Vampire reprit la parole. Après tout ces réflexions n'avaient pris que si peu de temps qu'elles étaient passées totalement inaperçues.

- Et bien, bon retour parmi nous, Anusar d'Anubis. Ainsi, nos seigneurs sont donc bien réveillés mais absents tout comme Cerbère. Ce qui est assez surprenant pour Cerbère sachant que le chien des Enfers ne quitte que rarement sa place céans.

Sa voix s'était faite douce et enchanteresse, un de ses dons associés à son nom. Le Charme de la chasseresse au teint d'albâtre nacré n'était pas une légende. Elle avait de quoi rivaliser sans la moindre crainte avec les sirènes de Poséidon et s'en repaître sans la moindre vergogne. Une fois hors de l'eau, elles n'avaient aucune chance sans oublier que le Sang était le plus puissant allié de la Vampire. Se nourrir de temps à autre de ces nymphes maudites par Déméter avait été un instant son lot. Poséidon n'arrivait pas à la cheville d'Hadès et le sombre monarque le lui avait un jour rappelé avec tout le tact le caractérisant. C'était loin si loin, des siècles en sa mémoire, elle était simplement Carmella...

Puis, se tournant avec tout le respect voulu vers son époux tant aimé.

- Cela pourrait signifier qu'il s'est lancé sur la trace d'un individu ayant tenté de forcer l'entrée des Enfers à la faveur de l'absence de ses maîtres. Le retrouver pourrait nous en apprendre plus. Qu'il massacre tout intrus ne fait aucun doute mais en ce cas, l'âme de ce sacrilègre sera sur place et prête à être interrogée selon votre bon vouloir. Qu'en pensez-vous, seigneur Minos et quels sont vos ordres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Juge des Enfers et Spectre du Griffon
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sombre empire

Feuille de personnage
Hp:
185/185  (185/185)
CS:
360/360  (360/360)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Lun 2 Mar - 15:51

Tout en écoutant la réponse du spectre portant le surplis d’Anubis, je focalisais le reste de mes sens sur le monde qui nous entourait à présent. Malgré les années, malgré les défaites, il était demeuré le même, rigoureusement identique à ce qu’il était dans mes souvenirs.

Tout, jusqu’à la moindre pierre, était resté à sa place, comme si le temps et les ennemis n’avaient finalement aucun pouvoir céans. Comme si guerre sainte après guerre sainte, les enfers demeuraient immuables.

Pourtant, les souvenirs de mon hôte, lui rat de bibliothèque, étaient catégoriques. Les enfers s’étaient effondrés des suites de la dernière défaite du sombre empereur, effondrés presque entièrement. Mais voilà, voir c’est croire, et mes yeux contredisaient cette version des faits d’une manière des plus péremptoires. Les récits de la Sagesse n’avaient-ils donc été que mensonge des suites de sa dernière victoire ? Ou bien était-ce autre chose ?

Tout comme le sombre empereur possédait le pouvoir de nous faire relever encore et encore par-delà les portes du dernier royaume, possédait-il également le pouvoir de restaurer son royaume, par-delà les portes du néant ?
Il aurait été des plus difficiles de répondre à cette question, car puissants étaient les pouvoirs du seigneur de la terre noire, même parmi les dieux ; et malgré les siècles et les siècles de servitude que j’avais bien put passer à ses côtés, la plénitude de son pouvoir supérieur m’était inconnu, car il demeurait toujours fidèle à ses principes, à savoir qu’un supérieur ne devait pas se mêler à ses subalternes.

Déjà pour ses plus grands spectres, pour nous autre juges infernaux, il demeurait un dieu distant, toujours voilé dans les ombres ou derrière sa prêtresse, mais pour bon nombre de spectres inférieurs, il n’était plus qu’une légende, un dieu immatériel, invisible, dont le nom était murmuré dans les ténèbres infernales avec crainte et vénération.

Ainsi était Hadès, dieu des enfers, et archi-ennemi de l’humanité, en cet instant désespérément absent de sa propre terre, ainsi que son épouse.

« Hum… Je vois. Nos seigneurs semblent absent tous deux. Voilà qui est fâcheux. Nous qui leur portions justement une si grande nouvelle… »

En tant que spectre, notre premier geste aurait dut être de leur courir après, jusqu’au bout du monde s’il l’avait fallu, car nous leur devions zèle et fidélité. Mais voilà, si nous savions avec certitude Alicia et moi qu’ils étaient tous deux bien réincarnés, nous ignorions à présent où les chercher.

*Il y a fort à parier qu’ils soient tous deux ensemble, Hadès ne s’éloigne jamais longtemps de sa précieuse Perséphone, et leur cosmos ne peut pas passer inaperçus.*

Etaient-ils à présent sur Terre ? Nous l’aurions ressenti sans aucun doute lors de notre voyage vers le Temen-ni Gru. Etaient-ils retournés en Elysion ? C’était possible, mais peu probable. Perséphone devait attendre notre rapport avec autant d’impatience qu’Alicia et moi voulions le lui donner.

Et la disparition du gardien des enfers dans tout cela ? Que Cerbère se soit absenté de son poste était en soi une énigme des plus insolites. Tout ceci était-il lié ? Le sombre couple impérial avait-il emmené leur chien faire une balade ?

*Et je trouve le moyen de faire de l’humour dans tout ça…*

« Que Cerbère et leur divines majestés soient absents est une énigme dont je ne possède pas la réponse. Mais sans doute ces deux événements sont-ils liés. Après tout, seul le sombre couple impérial possède le pouvoir de commander au gardien des enfers. »

Cerbère ne pouvait avoir été déplacé que de sa propre volonté, car pour autant que je puisse en juger, les environs immédiats ne laissaient paraitre aucunes traces d’affrontements, et pour ainsi avoir la puissance de régler son compte au chien tricéphale d’un seul coup, et cela sans même que le champ de bataille en garde la plus petite trace visible, il aurait fallu un pouvoir qui n’aurait sans aucun doute pas put passer ainsi inaperçus à nos trois regards, ni à celui des innombrables geôliers infernaux.

« Hum… Je dois de toute façon m’en retourner en ma demeure dans les profondeurs du Cocyte. Spectre du Nosferatus, faisons un détour par la demeure du jugement, que je puisse me rendre compte par moi-même de l’état de mon tribunal ainsi que du volume de travail qui m’attend. »

Puis, me tournant vers Anusar, je l’invitais à se joindre à nous pour une partie de la traversée des enfers.

« Spectre d’Anubis. Tu peux nous accompagner si tel est ton désir. Peut-être en chemin découvrirons nous quelques réponses aux questions qui nous taraude, et peut être même, si les moires l’ont tissé ainsi, retrouverons nous le gardien infernal. »

Arrow La demeure du Jugement


Dernière édition par Minos le Mar 5 Mai - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anusar
Spectre d'Anubis de l'étoile terrestre de la putréfication
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 18/01/2015

Feuille de personnage
Hp:
75/75  (75/75)
CS:
250/250  (250/250)
Pa:
75/75  (75/75)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Mar 24 Mar - 18:56














La redécouverte du royaume infernal!

" rien ne vaut une visite de son chez soi!"




Anusar avait l'honneur de pouvoir voir deux de ses supérieurs aujourd'hui et, qui plus est, un des trois grands juges infernales. Le spectre d'Anubis était heureux de voir qu'au moins un des trois pus puissants de tous les spectres c'était réveillé.

*il est temps que je rencontre mon maître, le seigneur Hadès. Je ne peux pas attendre plus longtemps en ces lieux*

Ces lieux n'ont décidément pas changer, ils me plaisent toujours autant. Ne t'inquiète point Anusar, je pense que le seigneur Minos et le seigneur Alicia nous guiderons vers le palais du sombre monarque

*Tu as surement raison mon cher surplis, attendons de voir la réaction de nos deux seigneurs.

Anusar admirait ces lieux qu'il n'avait pas pu contempler depuis si longtemps, ce sol qu'il n'avait plus pu fouler pendant des années qui ne se comptait plus. Ah l'enfer, ce lieu que tant d'hommes craignent alors qu'il est si beau. En même temps, pas étonnant qu'on donne une correction aux hommes après tous les pêchés qu'ils commettent sur terre.

Cela fait si longtemps que nous ne sommes pas revenus ici...

*en effet...*

La réponse d'Alicia ne tarda pas à arriver.

JE vous remercie votre seigneurie Nosferatu, il faut dire que je suis très heureux de pouvoir contempler à nouveau ce magnifique qu'est l'enfer. Une grande nouvelle...Pas étonnant pour les si grands êtres que vous êtes!

Anusar se demandait où avait bien pu passer le chien des enfers. Pourtant, d'habitude, il gardait toujours les portes de l'enfers.

*Dommage, j'aurais bien voulu revoir ce brave cerbère*

Une autre fois peut être

*oui*

Peut être une balade de détente qui c'est, même les dieux ont besoin de se reposer parfois. En tout cas, ce serait avec un grand honneur que je vous accompagnerez seigneur Minos, et vous aussi seigneur Alicia.

Anusar prit donc la route avec ses deux supérieurs, pour une petite traversée des enfers.

Arrow Je vais là où vont mes sympathique supérieurs


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia
Spectre du Nosferatu
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 29/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
160/160  (160/160)
CS:
387/387  (387/387)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer   Dim 3 Mai - 12:41

La suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La venu d'un nouveau spectre aux portes de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit aux portes de l'enfer
» Aout 2005, la Bretagne sans la pluie! portes de l\'enfer: \
» Cavale aux portes de l'enfer - The Legend of Hell's Gate - 2011- Tanner Beard
» Cavale aux portes de l'enfer:
» Les portes de l'enfer.(verrons nous, un jour cette lumière???)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sombre Royaume d'Hadès :: Porte des Enfers-
Sauter vers: