Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La lumière au bout des ténèbres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: La lumière au bout des ténèbres ?   Ven 14 Nov - 18:48

[hrp]Ce topic étant un entrainement avec avancée rp perso, est dans un autre plan, accessible uniquement via ma technique. Vous ne pouvez donc pas me rejoindre. Seul quelqu'un de haut niveau mental peut sentir où je suis et communiquer mentalement avec moi.[/hrp]

Crystalia marchait sur ce sol noir, dont on aurait presque dit recouvert de cendres. Elle leva la tête voyant un ciel orageux chargé de nuages noirs. Cela faisait longtemps qu’elle n’était pas venue ici, y envoyant plutôt d’autres qui n’en étaient pas revenus. Enfin d’autres était façon de parler, car il s’agissait plus d’être d’autres plans. Elle n’avait encore jamais envoyé d’humain ici, seule elle y était venue une fois, pour se confronter à son propre pouvoir, à ses propres démons. Un terme des plus approprié, ces lieux étaient une prison pour démons que cela soit au sens propre ou au sens figuré.

Elle baissa la tête, son regard se posant vers sa destination. Après un sombre pont, surplombant un fossé de lave se trouvait une immense tour noire, le Pandémonium, son Pandémonium. Il se composait de trois immenses étages et ironie du sort, si elle pouvait envoyer quelqu’un à l’étage qu’elle désirait, elle ne pouvait pas le faire sur elle. A vrai dire elle ne pouvait effectuer sa propre attaque sur elle. La jeune femme était donc obligée d’emprunter les voyages entre plans de manière classique pour arriver là.

Que faisait-elle ici alors qu’elle devait aller à Sparte ? Elle se posa brièvement la question, un instant de doute sur ce qu’elle faisait, mais dans le fond elle savait pourquoi. L’avantage était que ce lieu était hors du temps. Elle ressortirait que peu de temps se serait écoulé sur le plan terrestre. L’illusion serait donné qu’elle ferait réellement vite, alors que dans les faits cela ne serait pas le cas. Enfin du moins pour ce qui était en terme de temps, selon comment elle en ressortirait la trahirait, mais cela lui importait peu. Elle avança sur le pont d’un pas décidé, elle ne pouvait plus reculer. Le dernier étage et une salle précise l’attendait, où elle aurait peut-être des réponses, plus vite qu’elle n’en aurait sur le plan terrestre. Du moins elle l’espérait, elle n’en tirerait peut-être rien, autant de questions qu’avant voire plus. Dans le pire des cas, cela lui ferait un bon entraînement. Elle pourrait de ce fait se rendre plus utile par la suite. Au moins elle avançait au lieu d’avoir l’impression de stagner et de n’arriver à rien. En un sens voir ses pairs avancer, avoir mené des choses la mettait un peu mal à l’aise, car elle ses résultats à côté n’étaient guère reluisants.

Elle arriva devant la porte de la tour et posa sa main dessus. Elle ferma les yeux et un sceau apparut. Elle l’ouvrit et les portes s’ouvrirent. Elle fit quelques pas et entra, la porte se refermant derrière elle, le sceau également. Elles sentaient qu’ils étaient là, à leurs bruissements. La Sainte de la Vierge avança au centre de l’immense salle. des escaliers permettaient d’atteindre différent paliers jusqu’au haut plafond. Au-dessus se trouvait le second étage. Elle ferma les yeux et intensifia son cosmos. Elle avait les sens en alerte essayant de percevoir chaque présence. Dans cet étage, la puissance des adversaires n’était pas le problème. C’était leur nombre. Ils pouvaient grouiller et attaquer par dizaine.

Elle plaça ses mains en triangle devant elle, concentrant son énergie et resta dans l’attente. D’un coup elle tendit d’un coup la main sur le côté projetant une flamme d’énergie.

- Inner Flame !

La flamme vint toucher la gueule d’un énorme serpent qui s’était élancé vers elle. Ils commencèrent alors à attaquer un par uns, certains venant du sol, d’autres des airs, tous des démons serpents. Le Chevalier d’Or projetait ses flammes sur eux, esquivant certains qui s’élançaient d’un coup. EL but était d’utiliser l’énergie accumulée avec parcimonie. Mais vint le moment où un aériens s’élança sur elle alors qu’elle n’avait plus d’énergie. Elle le stoppa avec son bras et la mâchoire de la créature se referma sur le gantelet de son armure. Elle rabattit alors son bras sur un pilier pour sonner la créature. Elle donna ensuite un coup de pied retourné sur un terrestre fonçant vers elle. Avoir eut Aldébaran comme maître avait été une chance pour cela.

Elle reprit un peu son souffle, cette vague d’attaque avait pris fin, mais il y en avait encore. Elle entreprit de gravir les escaliers pour aller vers les paliers supérieurs. A peine arriva-t’elle qu’elle vit à quelques pas une nâga foncer sur elle griffes en avant. Elle croisa les bras dressant un bouclier devant elle.

- Inspire !

Les griffes de la créatures vinrent se heurter à la surface de la protection et Crystalia contre-attaqua immédiatement. Elle fit un pas en avant en tendant la main paume ouverte d’un coup sec pour repousser la créature. Elle canalisa rapidement de l’énergie et l’envoya pour achever la nâga. la jeune femme avança ensuite sur le pallier.

*Les nâgas descendent désormais un peu plus bas* se dit-elle.

Avec le temps écoulé ils semblait que les créatures se mêlaient désormais plus. Si tout ce qui était plus proche du serpent que d’humain grouillait un peu partout, les nâgas étaient auparavant plus sur le haut de l’étage. Elle espérait qu’elle n’étaient pas devenues trop nombreuses, cela la ralentirait et ce qui se trouvait à cet étage ne l’intéressait pas vraiment. Entendant à nouveau des bruissement sur le sol et dans les airs, elle canalisa à nouveau de son énergie, une nouvelle vague arrivait. Elle en vit arriver quatre sur le sol d’un couloir et envoya une flamme conséquente pour les vaincre en même temps. Elle se tourna d’un autre côté et en envoyant une plus petite dans les airs pour terrasser un aérien qui tournoyait au-dessus de sa tête, avant que l’idée de foncer sur elle ne lui prenne. Elle reconcentra de son énergie et voyant six ennemis s’approcher en arc de cercle elle balaya son bras devant elle envoya une flamme continue sur eux. Un aérien fonça dans son dos au même moment et elle bondit pour l’éviter. Il fracassa le sol et s’élança à nouveau sur elle. Celui-ci était de taille conséquente par rapport aux autres. Elle croisa les bras devant elle, la mâchoire de la créature se fermant sur ses gantelets. Elle pouvait voir son venin couler dessus alors qu’il la poussait sur le sol. La créature bougea alors la tête de droite à gauche pour la déstabiliser pour de bon, la lâcher et plonger ses mâchoires sur son visage, mais quand il l’entreprit, elle lui donna un coup de coude dans la gueule et put de dégager. Elle se releva et fit quelques pas en trébuchant un peu et canalisant. Le serpent remit du coup bondit à nouveau sur elle se retourna devant lui, bien campée sur ses jambes, les mains tendues vers lui. Sa flamme explosa à la gueule de la créature qui fut projetée et roula sur le sol. Crystalia reprit son souffle et fit quelque spas vers son adversaire. Elle le poussa légèrement du pied, il ne bougeait.

- L’étage le plus facile a ses surprises se dit-elle. Tu dois plus te concentrer.

Elle ne devait pas prendre les choses pour connues, elle pouvait être surprise comme elle venait de le voir et elle n’avait encore vu qu’une seule nâga, les pires de cet étage.

*Finalement elles n’étaient pas tant descendues que cela* pensa-t'elle, en gravissant les marches vers les hauts paliers….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   Mar 18 Nov - 10:49

Passé les escaliers, tout était silencieux, trop silencieux à son goût. Seuls les pas de la Vierge résonnaient. La jeune femme finit par arriver dans une salle circulaire où de l’autre côté débutait l’escalier menant vers le second étage. Elle pouvait désormais entendre quelques bruits, des bruissements, des râles, des griffes raclant le sol. La première fois qu’elle était arrivée ici elle était morte de trouille. Surtout quelle savait ce qui allait se passer. Faisant quelques pas, elle se plaça au centre de la salle et attendit parcourant le tour du regard, dont les corniches en hauteur.

Allez montrez-vous se dit-elle.

D’un coup des dizaines de nâgas sortirent de l’ombre, venant des différents couloirs, des corniches, la Sainte était encerclée. Elle serra les poings et quand la première fonça vers elle, elle fit un pas de côté et la frappa pour l’envoyer plus loin. Elle esquiva une autre et fit de même pour les suivantes. une dizaine avait été repoussé par ses poings, quand six décidèrent d’attaquer en même temps. Crystalia concentra son énergie et quand elles furent à deux pas d’elle elle tourna sur elle-même, pour les balayer d’un cercle de flamme d’énergie.

- Inner Flame !

La jeune femme resta sur la défensive, alors que ses adversaires hésitaient à avancer voyant leurs dernières consoeurs inanimées sur le sol. Crystalia fronça des sourcils en jetant un rapide coup d’oeil. Elles étaient encore nombreuses et étaient venues bien plus en masse que la fois précédente. De plus comme elle pouvait s’y attendre des démons serpents les avaient rejoint. Dans les paliers inférieurs ils avaient renoncés à la suivre malgré leur nombre. Mais aux côtés des nâgas ils n’avaient plus de craintes. Elle n’avait guère envie de s’éterniser longtemps ici. Forcer le passage à la sortie ? Elle y arriverait mais elle était certaines que toutes celles qui attendaient encore lui sauterait dans le dos. Son armure lui offrait une protection c’était certain, mais elle ne la rendait pas invulnérable. Les histoires racontaient certaines victoires de saints, se débarrassant volontairement de leur armure. Une preuve que l’arme la plus puissante du chevalier était lui-même.

Une vague d’ennemis attaqua à nouveau de concert, plus nombreuses, environ le double. Mais malheureusement pour les créatures, le résultat fut le même, les flammes de la sainte eurent raison d’elles. Crystalia pouvait entendre à leur cris qu’elles perdaient patience et en eu rapidement la confirmation. Cette fois-ci elles attaquèrent encore plus nombreuses et elle dut les repousser au corps-corps, n’ayant le temps de concentrer de l’énergie. Esquiver, contre-attaquer avec ses poings et ses pieds, cela se présentait presque comme une danse. Mais leur nombre était trop important si bien que certaines nâgas l’esquivait, elle sentait parfois leurs griffes la toucher. Un instant elle tourna la tête voyant les griffes d’une d’entre-elle plonger vers son cou. Elle croisa les bras n’ayant le temps de faire un pas de côté.

- Inspire !

Un bouclier doré entoura la Vierge et les griffes de ses adversaires se heurtèrent à un mur. Les autres surpris le percutèrent aussi. Comme d’autres arrivaient encore rampant sur le sol, venant des airs de tous les côtés elle n’hésita pas. Elle frappa son poing dans la paume de son autre main et éleva son cosmos bien plus haut que jusque là.

- Holy Jugdment dit-elle dans un souffle.

Des étoiles semblèrent briller dans le plafond et d’elles des traits de lumières vinrent frapper les créatures à ses pieds. Les traits de lumières s’intensifièrent, devenant plus nombreux et frappant sur une zone de plus en plus large, au point de couvrir toute la salle. Cela ne s’arrêtait pas et toutes les créatures présentes étaient visées et tombaient. Quelques une encore en retrait tentèrent de passer mais furent touchées dans leur course pour atteindre la Vierge. Crystalia restait concentrée, ne relâchant jamais la pression exercée par son attaque jusqu’à ce que tout ses adversaires soient au tapis. Elle fit alors redescendre son cosmos et son attaque cessa. Elle reprit son souffle qui était haletant avec tout cela. Elle entendit dans l’ombre des abord la salle, les créatures restantes se retirer. Dans la salle elle-même, quelques unes agonisaient, mais toutes étaient vaincus.

La Sainte de la Vierge avança vers l’escalier menant au second étage. Celui-ci serait moins physique mais bien plus psychique. Etait-ce un mieux ? On pouvait se dire que oui pour un chevalier de son type. mais cela ne restait pas pour autant de tout repos. Elle était qui plus est un peu contrariée, d’avoir dû user cette dernière attaque ici, dépensant plus d’énergie que nécessaire. Mais peu importait, au final, elle devait continuer à avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   Ven 21 Nov - 18:31

Le second étage du Pandémonium était déjà bien moins peuplé que le précédent mais pas pour autant moins dangereux. Bien au contraire, on y trouvait dans celui-ci que des démons tentateurs et tout être y avait au moins un démon incarnant une tentation pouvant le faire céder. Se rappelant sa première venue, Crystalia ne peut réprimer un rougissement lui venant. Elle se sentait un peu idiote en pensant à cela, mais le démon qui lui avait donné le plus de mal n’était autre qu’un incube. Il avait revêtu une apparence de bel homme à son goût et avait bien failli l'envoûter avec ses paroles. Heureusement la volonté de la jeune femme avait repris le dessus et elle en était sortie. Mais cela était une expérience qu’elle n’oublierait pas.

*Bienvenue dans le royaume des illusions* pensa-t’elle.

Cela était en effet le cas, les démons pouvaient plonger leurs victimes dans des illusions afin de renforcer leurs tentatives de corruption. Cela débuta assez rapidement quand elle posa un pied dans une première salle. Tout sembla changer en or, sol, murs et au contre se tenait allongé, jouant avec des pierres précieuses un homme. Costard blanc, cravate noire, il sentait l’argent à plein nez. Il n’était pas beau ayant un bon embonpoint. Mais le plus intéressant était des diamants magnifiques avec lequel il jouait entre ses doigts. Enfin le plus intéressant….pas pour Crystalia qui n’était pas attirée par ce genre de choses. Elle préférait qu’on lui offre une babiole avec le coeur que quelque chose hors de pris sans ou avec peu de sentiments derrière. Le démon ne dit rien et finit par présenter les diamants dans sa paume.

*Il me prend pour une idiote ou quoi ?* se dit-elle.

Le piège était gros comme une maison, elle s’approchait et à peine effleurait-elle un diamant qu’il l’attaquerait. Du coup elle avança et passant son chemin. Dès qu’elle eut passé l’homme, elle l’entendit grogner et se retourna. L’illusion s’effaça laissant place à la véritable nature des lieux, avec son sol de pierre sombre. L’homme avait retrouvé sa véritable nature, celle de démon. En soit, sa transformation n’était guère grande. Il avait la même corpulence, habillé seulement d’un pagne richement orné, colliers et bracelets en pierres précieuses à ses bras. Les diamants étaient toujours dans sa main et il les lança vers elle. Ils se transformèrent en rayon d’énergie qu’elle prit de plein fouet, l’envoyant balader sur le sol. La Sainte de la Vierge se redressa alors que le démon bondissait vers elle, prêt à envoyer sur elle à nouveau des diamants.  Elle bondit sur le côté pour esquiver la nouvelle pluie de rayon et canalisa de l’énergie. Dès que le démon toucha le sol, se retrouvant dos à elle, elle fonça sur lui et plaqua ses mains contre le dos de l’adversaire.

- Inner Flame !

Les flammes firent comme un impact contre le démon qui fit projeté en avant lui faisant pousser un cri de de douleur. il se releva péniblement, les yeux pleins de fureur et tendit les deux bras sur le côté, les mains chargées de diamants. Cela sentait mauvais et Crystalia ferma les yeux pour ce concentrer alors que le démon lançait son attaque. Les diamants volèrent vers elle devenant une pluie de rayons, mais elle sentait chaque parcelle. Elle croisa les bras quand ils furent sur elle et dressa sa barrière.

-Inspire !

Mais l’attaque était puissante, elle recula sous l’impact et la barrière vibra. La jeune femme ne perdit pas de temps et contre-attaqua dans la foulée. Elle fonça sur le démon et le projeta avec un coup de pied latéral dans le ventre et concentra son énergie. Le démon était encore en l’air qu’elle envoya une flamme d’énergie concentrée sur lui. Elle déchargea tout ce qu’elle avait accumulé d’un coup afin de lui infliger le maximum de dégâts en une fois.

- Inner Flamme !

Le cri du démon retentit dans tout l’étage, son corps s’embrasant et il retomba lourdement sur le sol inanimé. Le Chevaliler de la Vierge se redressa reprenant son souffle quelques instants puis elle regarda autour d’elle les différents couloirs se présentant. Sachant où elle allait, elle prit l’embranchement qui semblait le moins engageant de tous, par sa pénombre. On y voyait en effet à peine devant soit et elle ferma les yeux pour ressentir les choses et avoir une meilleur perception. A vrai dire, cette voie qui semblait la plus hostile, était aussi la plus courte et elle devait se dépêcher. Même si le temps comptait moins ici, elle ne voulait pas en perdre trop, car derrière elle devait rejoindre Delphine et Cypris....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   Mer 26 Nov - 17:34

La jeune femme continua d’avancer dans ce niveau du Pandémonium à l’ambiance pesante. On pouvait craindre de ce qui pouvait arriver car cela allait au-delà d’un simple adversaire. Tous ici jouaient sur ce qui pouvait vous faire céder en bien ou en mal. Si on se disait peu tenté par certaines chose,s on pouvait se rendre compte en venant ici que malgré tout, plus d’une choses pouvait nous faire basculer. Il y avait les tentations et désirs avoués et les inavoués, les insoupçonnés. Les démons présents ici ne manquaient jamais de quoi torturer leurs victimes à moins de tomber vraiment sur quelque chose dont la personne était désintéressée, comme cela fut le cas avec le démon qu’elle venait d’affronter.

Elle finit par arriver dans une salle assez grand et carrée, peu différente des autres. A vrai dire, on les reconnaissait plus les unes des autres à leur emplacement et leur forme qu’à leur apparence. Cependant, elle avait pu noter à chacun de ses passages des variations. et cela était le cas. Elle se souvenait d’être venue dans ce coin de cet étage mais la salle était plus rectangulaire. Sans doute la structure des lieux devait s’adapter aux “résidents” si certaines mourraient car elle ne doutait pas qu’ils s’affrontent entre eux, la création de nouveau en s’accouplant ou simplement par l’arrivée de nouveaux. Elle s’arrêta à quelques pas du centre de la salle où se tenait un démon sans  visage , un corps miroitant. Le démon la fixa ette bloqua son esprit sentant qu’il essayait de la sonder.  Cela dura quelques minutes où ils luttaient mentalement, le démon essayant de forcer ses barrière psychiques. Il était fort et par moment ils parvenaient à y entrer mais elle le repoussait dans la seconde. Elle se sentait transpirer car à vrai dire, ce combat était tout aussi éprouvant qu’un physique.

Mais il y eu un répit soudain, le démon relâcha totalement son attaque et ricana. Il avança vers elle doucement et son apparence changea, devenant celle d’un humain. Crystalia écarquilla des yeux en recula en voyant son apparence, celle d’Andy, l’ancien compagnon de sa mère qui leur avait causé tant de mal. Elle n’eut pas le temps de réagir que le démon venait la frapper d’un revers de la main, l’envoyant sur le sol. Il ne parlait pas sans doute n’ayant pas eu le temps d’obtenir ce genre d’informations pour l’incarner le plus fidèlement possible. Une autre différence était que s’il voulait se jouer d’elle, la différence était qu’il n’avait jamais levé la main sur elle, même s’il l’avait déjà malmenée. Sa mère s’était toujours interposée à vrai dire. A y penser, aujourd’hui elle n’était plus une enfant, les choses se passeraient sans doute différemment. Non seulement il n’agirait sans doute pas avec un reste de retenue mais elle savait désormais se défendre également. Après avoir vu cela enfant, il était certain qu’elle ne laisserait jamais un homme lever sa main comme cela sur elle. A y penser, Aldébaran lui avait peut-être aussi appris à se battre autrement qu’avec son esprit, sachant ce que sa mère et elle avaient vécu.

Elle serra du poing sur le sol, sentant le goût du sang dans sa bouche. En cela aussi le démon était sans doute différent, bien plus fort que l’original. Elle se redressa sentant la colère lui monter, bien que sachant qu’il ne s’agissait pas du véritable Andy. Ainsi telle était cette épreuve, contenir sa colère, la tentation étant de céder à celle-ci. Comme on pouvait s’en douter, ce démon étant une sorte de doppelganger et du peu dans son esprit qu’il avait pu lire il avait trouvé ce qu’il cherchait. Tout juste relevée que le démon revenait à la charge poing fonçant vers son visage. La Sainte le repoussa le poing de son assaillant avec son avant-bras gauche et lui assena un coup de pied en avant au niveau du ventre pour le repousser. Elle ne lui laissa pas le temps de contre-attaquer et fonça sur lui, enchaînant avec un coup de pied latéral au plexus. Le démon fut envoyé sur le sol et elle canalisa de l’énergie et l’envoya immédiatement sur lui.

- Inner Flame !

La jeune femme resta concentrée, fixant son adversaire qui se relevait péniblement et furieux. L’expression sur son visage, elle le reconnaissait, le vrai Andy avait cette même expression lorsqu’il était en colère et avait trop bu. Alors qu’il était accroupi, il fonça d’un coup sur elle à nouveau, tendant sa main devenant griffue. Emportée dans son mouvement, elle saisit à deux mains le bras du doppelganger, l'entraînant dans sa chute avec elle. Comme il était au sol, elle profita pour l’immobiliser et lui donna un coup de poing au visage, puis un second. Ils l'enchaînèrent mais alors qu’elle venait d’administrer le quatrième il était k.o et retrouvait sa vrai apparence. Crystalia avait alors le poing levé et s’arrêta net. Elle recula un peu effrayée, non par le démon mais par elle.

- Bon sang lâcha-t’elle.

Elle avait cédé à sa colère et bien faillit ne pas s’arrêter. Malgré le contrôle qu’elle avait d’elle, certaines limites l’affectant plus pouvaient tomber, elle venait de s’en rendre compte. En ça elle venait d’apprendre un peu plus sur elle même si elle se savait capable de cela si on la poussait dans ses derniers retranchements.

La Sainte resta à genoux reprenant son souffle et cherchant à se concentrer de nouveau. Elle passa sa main sur le coin de sa lèvre sentant encore le coup qu’elle avait reçu. Après quelques secondes, elle se releva et se remit en marche. Elle atteint alors les escaliers menant au dernier niveau et s’arrêta regardant leur sommet. Là bas se trouvait son objectif final. Elle prit une inspiration et commença à gravir les marches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   Jeu 27 Nov - 20:02

Crystalia marcha à travers les dédales du dernier étage, empruntant les couloirs d’un pas tranquille mais décidé et sachant parfaitement où elle allait. De temps en temps elle entendait un bruit mais aucun résident ne vint. Ils étaient pourtant les plus puissants et elle en avait enfermé certains ici elle-même. Cela sentait le piège à plein nez, peut-être savait-il qu’elle venait après tout et se la réservait donc. Cela était fort probable vu ses aptitudes et sans doute sa rancune envers elle. Celui qu’elle venait voir, elle l’avait croisé en Thaïlande durant sa onzième épreuve et nul doute qu’il n’avait pas apprécié d’être vaincu, alors qu’il pensait sa victoire assurée. Mais elle l’avait surpris  et envoyé ici.

Elle finit par arriver dans une grande salle à colonnes et s’arrêta au centre. Il était là, elle le savait, plus par instinct que par perception. Cela était un souci, il savait se cacher des sens. D’un coup il fut à côté d’elle, levant son bâton et l’envoyant contre une des colonnes.


- Mais qui voilà dit-il de sa voix sifflottante. Même si cela fait peu de temps tu m’envoie ravi de pouvoir reprendre ma revanche aussi tôt.

- Curson, dit la jeune femme se releva se remettant du choc. Si tu me tues tu ne sortiras jamais d’ici.
- Ho crois moi que je le sais bien. N’oublie pas dit-il pointant un doigt osseux vers elle que je vois le passé, et l’avenir. Je sais ce que tu veux et ce que tu vas me proposer. Même si je ne peux en dore l’issue car cela me concerne.

La Sainte le fixa alors du regard, concentrée.

- Mais je veux te l’entendre dire, un contrat et un contrat.
- Si je gagne tu répondras à mes questions. Si je perds, je te libérerai d’ici. Donc pas de combat à mort.
- Marché conclu.

Curson se mit en position,  faisant mouliner son bâton.

- Tu vas payer sale gamine pour m’avoir enfermé ici et ton armure ne te protégeras pas plus qu’avant !

Il s’élança sur elle et sauta en donnant un coup en diagonale avec son arme. Crystalia croisa des bras matérialisant son bouclier, reculant sous l’impact. Elle contre-attaqua pour le repousser mais il esquiva et une joute débuta. Curons était déchaîné, s’acharnant sur elle.

- Je dois trouver une faille pensa-t’elle.

C’était ce qui lui avait donné la victoire la fois précédente, le démon lui avait laissé un laps de temps où elle avait pu le repousser et l’envoyer ici. Seulement il avait retenu la leçon. Cela n’était pas facile car si tous les deux avaient des pouvoirs psychiques, par sa nature, Curson était également fort physiquement, plus qu’elle. Ce qui était prévisible arriva, Curson parvint à lui envoyer son baton dans le flanc, l’envoyant valdinguer sur le sol. Il bondit ensuite en l’air, créant une orbe d’énergie dans sa main pour la lancer sur elle. Crystalia eut tout juste le temps de se jeter de côté pour l’esquiver, la déflagration la faisant rouler et elle put enfin canaliser une flamme et l’envoyer sur son adversaire.

- Inner Flame !

Mais Curson repoussa la flamme avec le bout de son bâton et contre-attaqua en frappant le sol et envoyant une déflagration sur elle. A nouveau elle fut projetée et retomba sur le sol.

- Hahaha, comment ai-je pu perdre contre toi ? Tu es pitoyable. En quoi mérites-tu cette armure ? Tsss. Finissons-en, j’ai hâte de m’en aller.
- Ce n’est pas….fini dit Crystalia en se relevant. Je ne peux pas perdre pour le Sanctuaire, ni pour la mission qu'on m'a confiée, ni pour Aldébaran.

La jeune femme se redressa, chancelant un peu, les yeux clos son cosmos s’élevant de plus en plus. Elle avait profité du court laps  de temps un peu sonnée et que Curson parlait sans rien faire pour faire le vide et se plonger dans une concentration extrême. Le démon eut un mouvement de recul en sentant son énergie et grogna. Cette énergie il l’avait déjà senti aussi élevée, elle l’avait employé pour l’envoyer dans cette prison plus facilement.

- Que comptes-tu faire, tu ne peux pas m’envoyer où je suis déjà.

Curson éleva lui aussi son énergie, des éclairs commencèrent à crépiter autour de lui et il fonça sur la vierge, immobile, poing droit contre la paume de son autre main. mais dans sa course des traits de lumières vinrent du ciel frapper autour de lui, contrer ses éclairs qui s'apprêtaient à fuser sur la sainte. Puis certains traits commencèrent à le toucher et le stopper dans son élan. Curson vacilla mais continua d’avancer, stoppé, parfois effleuré par un des rayons. Le sol de la salle commençait à exploser de toute part et soudain Crystalia ouvrit les yeux et posa sa main sur le sol.

- Holy Juuuudgmeeeeeent !

Touta la zone qui avait été balayée par les rayons explosa dans une colonne de lumière  , soulevant Curson qui retomba lourdement sur le sol. Crystalia se redressa haletante et entendit le râle de Curson qui sur le dos se remettait.

- Maudite femme dit-il essoufflé, avouant sa défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   Sam 29 Nov - 18:19

[hrp]Ce post n’est pas à comptabiliser dans l’entraînement.[/hrp]

Au bout de quelques minutes Curson finit par se redresser, restant assit sur le sol. Il tendit la main et ramena son bâton qui avait roulé sur le sol plus loin vers lui par télékinésie.  Le démon se mit alors en tailleur et fixa Crystalia.

- Un marché est un marché, finissons cette affaire déplaisante.
- Tu sais déjà ce que je veux savoir.

Il balaya l’air de sa main libre.

- Allons ce n’est pas très amusant si je parle tout seul et si je vois des faits, je ne lis pas dans les pensées.
- Très bien  dit-elle avec un soupir. Le rosaire sais-tu ce qu’il est devenu ?
- Crois-tu vraiment que je puisses voir ce qu’il se passe si loin dans les Enfers ?
- Tes pensées disent que oui.
- Rhaaa arrête ça dit-il bloquant son esprit.  Je ne peux pas  le voir comme cela la personne concernée aide fortement ou un objet et par chance ton armure a vu des choses. Cependant tout ce que je pourrai te dire tu en sais une grande partie. Ton prédécesseur l’avait en allant aux Enfers et sa dernière apparition était au Mur des Lamentations.

La jeune femme réfléchit, cela ne l’avançait pas plus.  Aucun effet visible laissant penser qu’il existait encore donc soit il avait été détruit dans la chute des Enfers soit les spectres l’avaient trouvé et détruit.

- Est-ce que je vais recréer et comment ?
- Voilà une question bien plus intelligente et la réponse est  non. Il le sera mais cela ne sera pas ton oeuvre. Je ne peux même pas te dire si tu en seras tout de même la gardienne.

Il ricana, alors que la Sainte faisait une moue, se sentant quelque peu désoeuvrée, sachant qu’elle ne réussirait donc en aucun cas cette mission.

- Haha cette expression de déception. Il te faudra peut-être accepter que malgré ta puissance tu n’es pas égale à tes prédécesseurs et que tu es inutile.

Elle le regarda en fronçant les sourcils et serrant des poings.

- Je viens juste d’arriver, tu ne peux pas juger cela. Je peux encore faire des choses.
- N’oublie pas que je vois le futur.
- Et ta langue est celle d’un serpent.

Il ricana à nouveau.

- Cela n’empêche pas ce que tu es actuellement. Une Sainte au bilan quelque peu désastreux pour l’heure. Je suis sûr que tes compagnons ont fait bien plus. D’ailleurs as-tu une autre question ?
- Aldébaran du Taureau que lui est-il arrivé ?
- Hmmmm dit-il se concentrant. Cela est difficile de te donner une réponse précise. Tout est flou à son sujet. Sparte est le dernier moment où je le vois distinctement. Sa  destinée semble avoir pris un virage que je ne vois pas. Une chose est certaine il n’est plus dans ton futur mais plus que dans ton passé. tu peux le considérer comme mort peu importe ce qu’il est advenu de lui.

Crystalia avait le coeur serré, réprimant quelques larmes qu’elle sentait pouvoir monter. Non elle refusait de penser Aldébaran mort ou tourné contre le Sanctuaire. Pas lui. Les paroles du Grand pope résonnaient encore dans sa tête. Elle ne supportait pas d’entendre cela à son sujet.

- Mais tu auras la réponse, à ce sujet, mais dans tous les cas, elle te blessera. Si je ne vois pas ce qu’elle est, je vois ta tristesse future.

La Sainte était silencieuse, devant encaisser tout cela. Elle ferma les yeux et mit ses mains devant elle.

- Fini ?
- Fini dit-elle à demi-mots disparaissant.

Elle réapparut dans sa Maison et resta immobile. Les larmes lui vinrent de suite. Considérer Aldébaran perdu, Curson était mauvais et pouvait mentir volontairement mais il respectait ses contrats. Du moins elle l’espérait. Après tout ce n’était que la seconde fois qu’elle avait à faire à lui. Même si elle refusait d’y croire,  qu’elle ne voulait pas l’accepter, elle savait qu’il y avait un fond de vérité. Le Chevalier du Taureau était resté trop absent longtemps et son cosmos n’était perceptible nulle part. Il l’avait tant aidé et elle n’avait pas pu lui rendre. Elle ne pourrait sans doute pas le faire non plus maintenant, si elle devrait juste se contenter de savoir ce qui s’était passé. Ceci était frustrant et s’ajoutait à ses échecs précédents.

Au bout de quelques minutes elle finit par sécher ses larmes se disant qu’elle avait assez traîné. Elle devait rejoindre Sparte. Cependant elle sentit un cosmos à l’entrée du Sanctuaire. Elle râla, cela n’était pas prévu  et elle était la première gardienne de maison présente. Elle devrait donc s’en occuper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lumière au bout des ténèbres ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La lumière au bout des ténèbres ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lumiere est au bout du chemin
» Balade dans les Puys
» La lumière au bout du tunnel
» [roman]Au bout, la lumière E. Torres
» [L'Homme, Erik] A comme Association - Tome 1: La pâle lumière des ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sanctuaire de la déesse Athéna :: Temple de la Vierge-
Sauter vers: