Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 6:27

C'est parti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 6:27

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 17:17

Yabadabadou !

Edit: Ah ben cette fois, c'est moi qui commence Twisted Evil


Dernière édition par Ozymandias le Mar 11 Nov - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 17:17

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 3, 6, 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 17:25

Sniff, ma première fois, je suis tout ému I love you

Edit: Bon, ben c'est pas cette fois que je changerai de couleur de cheveux ^^


Dernière édition par Ozymandias le Mar 11 Nov - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 17:25

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Chaos' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 18:00

Arrow Tout à recommencé ici

Le tonnerre qui grondait au-dessus de nos têtes donnait à ce nouvel affrontement un air irréel. Déjà que je faisais face à un ennemi immortel, les cieux eux-mêmes semblaient nous scander leur encouragements aux rythmes des éclairs qui les parcouraient. J’affrontais pour la seconde fois en quelques minutes un spectre d’Hadès inconnu, et pourtant je n’avais aucune crainte, seulement une excitation croissante. Etait-ce de la folie ? De la confiance ? A cet instant je n’aurai sut le dire.

A chaque goutte de pluie qui tombait sur mon armure, le plic métallique ainsi produit me donnait un peu plus une idée du tempo qu’il fallait que j’impose à mon adversaire si je voulais l’emporter encore une fois.

Prendre l’initiative, frapper vite, frapper fort, mais surtout ne pas commettre l’erreur qu’il avait commise à notre premier affrontement.

Je savais désormais sa force, ses techniques, ses manières, je savais comment l’amener à combattre là où je voulais, et je savais quel était son plan.

*Je ne t’en laisserai pas le temps !*

Et alors qu’un éclair colossal illumina notre arène de sa puissance, en un geste qui fit paraître le monde entier comme au ralentit, interceptant au passage les gouttes de pluie comme suspendue dans les airs, ma main droite alla se refermer sur le manche de Yamato.

Je n’eus pas le temps alors de me rendre compte que son contact provoqua chez moi l’apparition de frisson de plaisir, que dégainant sa lame sombre, semblant issue du fond des âges, mais encore incomparablement tranchante, je frappais un coup puissant en direction de mon adversaire en utilisant cette propriété unique que j’avais remarqué lorsque je m’en étais emparé dans le sous-sol de la tour, cette capacité à pouvoir émettre des lames cosmiques d’un simple mouvement.

Un son profond et vibrant émana alors de mon geste tandis que l’eau autour de moi s’évapora face à la chaleur de mon geste, mais loin de me contenter d’un unique coup, voilà que je criblais bientôt mon champ de vision d’une myriade de lames éthérées qui encore invisible à l’œil nue, allèrent entourer mon adversaire et ses centaines d’yeux.

Avec ce qui semblait être ses formidables capacités d’observation, avait-il compris l’essence de ma technique ? Avait-il compris qu’en combinant mes capacités et celles de mon arme, je pouvais frapper au-delà de l’espace, au travers des dimensions ?

Il ne lui restait aucune échappatoire, aucune défense, aucune parade. Combien de temps pourrait-il ainsi survivre à mes attaques pouvant l’atteindre quel que soit la distance nous séparant ? Nous n’allions pas tarder à le savoir. Car alors que je cessais mes gestes ayant dut sembler être de simples et incompréhensibles gesticulations aux yeux de mon adversaire, mes lames éthérés encore en suspens jusqu’alors s’animèrent à l’unisson en un maelstrom d’étoiles filantes argentés lacérant tout sur leur passage, jusqu’au temple qui me faisait face, et laissant alors mon champ de vision empli d’une masse de polygones de toute taille fraîchement découpés.

« Wahou… »

M’autorisant alors une seconde d’émerveillement face à ma propre arme que je contemplais alors d’un regard empli de fierté, j’oubliais du même coup pendant une brève seconde mon adversaire que j’imaginais déjà réduit lui aussi en copeaux. Les surplis n’ayant jamais brillés par leur résistance, il devait déjà être réduit en pièce, et alors je me demandais comment ses capacités de résurrection allaient le remettre sur pieds…

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 18:47

Allez brûle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 11 Nov - 18:47

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 6

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Jeu 13 Nov - 15:24

Stelios avait vu le gémeau arriver dans une sphère incandescente de cosmos, serrant de sa main sa sombre épée qui contrastait de façon mal assortie avec son armure d'or.  L'hécatonchire fort de son sens de l'observation étudiait chaque parcelles des mouvement corporels du saint et cela fit sourire le spectre.

* Ce sabre... Il brave les interdits de sa déesse, quitte à la maudire pour gagner en puissance...Ce guerrier n'a rien d'un saint traditionnel... Il n'a aucune dévotion pour Athéna. Ce la se voit, tout n'est qu'une excuse pour assouvir sa propre cause. Peut-etre que sa gémellité et sa folie latente l'a au fond rendu plus seul que n'importe quel autre personne.Il veut simplement surpasser sa propre condition.*

Sous la pluie battante l'épée émit une onde de choc en sortant de son fourreau et à une vitesse proche de celle de la lumière les gémeaux exalté par l'utilisation de son artefact envoyait une série d attaques soufflant un vent cosmique possédant un tranchant aberrant.

*ses attaques sont trop peu espacés. la puissance est incommensurable, et ne pourrait être surpassée que par le septième sens...*

Stélios se balançait en avant usant à une vitesse faramineuse vers les lame et se posait fermement bas vers le sol usant d'une posture de kung-fu du style du tigre, encrée dans le sol, griffes en avant.

"Si tu penses que mon vide infini est ma seule arme, tu te trompes... tu penses que je ne suis prêt à aucun sacrifice... l'immortalité des spectres n'est pas tout, elle n'est qu'un outil et un atout. Tout comme cette épée."

Deux bras de l'armure de l'hécatonchire frappèrent volontairement en se sacrifiant contre les lames de vents qui explosèrent au contacts.

*Rrrrrrrrarrrrhh!*

Dans l'esprit du spectre, il entendit un grognement et sentait la douleur de cottos. Pourtant, il ne sentait aucune animosité de son armure. Le surplis connaissait son devoir envers son maître. Et il serait prêt à donner jusqu'à la dernière particule d'orichalque pour son hôte.

Le combat était à nouveau engagé, et l'exaltation grandissait et le visage du spectre exprimait une joie intense . Le gémeau était son premier véritable adversaire depuis l'obtention de son armure, et son expérience dans les combats cosmiques étaient bien moindre que ce dernier.  Il n'avait pas eu besoin d'un échange de parole pour le savoir. Les poings avaient suffit, mais si une chose n'était pas moindre chez le spectre, c'était sa conviction. Ne jamais rien lâcher, ne rien donner, reprendre ce qui avait été volé, et faire ce qui devait être fait quel que soit le prix.  


Les deux appendices volèrent et derrière,  le temple explosa de façon surnaturelle en milliers de morceaux géométriques.
La tète du Bouddha d'or lancé dans le ciel attiré en lieu et place ou Stelios aurait du se trouver, pourtant, il avait déjà disparu de la vision des gémeaux. Il apparu sur sa droite par un portail sa propre main enserré d'un cosmos lié directement à son propre cerveau.

Un fin liseré d'énergie rubis et onyx, concentré d'impulsions télépathiques violentes destinées à faire perdre toutes perceptions temporelle se détachait du poing du combattant visant à frapper l'esprit d'Ozymandias.


TEMPUS FUGIT!




.......................................................

récap du tour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Jeu 13 Nov - 17:00

Brûle mon cosmos !

Edit: Toujours pas de cheveux argents... Ça me streeeeeeess


Dernière édition par Ozymandias le Jeu 13 Nov - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Jeu 13 Nov - 17:00

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Chaos' : 4

--------------------------------

#2 'Blocage' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Jeu 13 Nov - 17:47

HRP:
 

Ivre de ma propre puissance, obnubilé par la contemplation de la puissance de mon arme dont je découvrais encore les possibilités, je ne réalisai que trop tard qu’encore une fois, mon adversaire, décidément avec un fort esprit de contradiction, m’avait fait mentir.

« Mais ?! »

Presque plaqué contre le sol, pareil à un protagoniste de film d’arts martiaux chinois, ce spectre plein de surprise avait non seulement survécu à mon attaque, mais en plus, il s’en tirait avec un corps sans ma moindre égratignure. L’ensemble de mes coups ayant apparemment été interceptés par sa protection sans parvenir à la traverser, du moins c’est ce que je crus aux premiers abords.

Son surplis était-il donc si résistant ? Eux qui d’après la légende volaient en poussière à la moindre attaque cosmique ?

*Encore la fin d’un mythe…*

Je fus néanmoins rassuré en remarquant que sur les six bras se trouvant dans le dos de mon adversaire, quatre seulement demeuraient. Oui, il n’en était pas sorti indemne, quoi qu’il s’en soit admirablement mieux sorti que ce à quoi je m’étais attendu.

« Tu t’améliores on dirait… »

Dans sa position, il était évident qu’il allait s’élancer vers moi, chercher le corps à corps là où mon avantage serait contré, et là où ses multiples bras lui donnerait la suprématie, je le savais, il le savait. Aussi, je n’eus qu’à attendre une minuscule fraction de seconde pour qu’il disparaisse de ma vision, avalé par une autre dimension.

*Où va-t-il réapparaître ? Pa où va-t-il frapper ?*

A cet instant, l’ensemble de mes environs immédiats étaient des zones à risques, je n’aurai qu’une infime fraction de seconde pour réagir, je le savais, tout comme je savais que j’avais à ma disposition nombre d’atout permettant de renverser la vapeur si jamais son avantage devenait trop lourd à supporter.

*Ici !*

L’impression, que dis-je, l’intuition seulement d’un cosmos émergeant sur ma droite, là où se trouvait mon arme, me fit réagir au quart de tour. Etait-ce une feinte ? Etait-ce seulement son attaque ? Etait-ce lui pour de vrai ? Je n’avais pas le luxe d’attendre et de vérifier.

Avant même que je n’eus la confirmation visuelle de mon ennemi, je réitérais dans la direction de ce cosmos sorti de nulle part ma précédente attaque, criblant cette fois une zone bien plus restreinte de mes lames éthérées de manière à saturer totalement sa position probable d’un véritable ouragan acéré.

Devenant de plus en plus habile dans le maniement de ma nouvelle arme, je commençais à en apercevoir les avantages comme les limites. Ce n’était pas l’arme absolue que l’on m’avait promis, mais elle n’en était pas loin, si correctement utilisée.

Retrouvant alors mon adversaire du regard alors que j’achevais de tourner la tête dans sa direction, je ne pus que voir arriver son attaque sous la forme d’un mince rayon de lumière qui, partant de son poing, filait droit vers ma tête. Une technique que je compris instantanément être de la veine de l’illusion du phénix.

Il était trop tard pour l’esquiver, mais je savais ce genre de technique pleinement opérationnelle seulement si elle traversait le cerveau de leur victime de part en part. Je savais ne plus avoir le temps de déplacer entièrement ma tête avant que ce rayon ne l’atteigne, mais je pouvais en limiter les effets !

Comme au ralentit, au travers d’une pluie suspendue, mes étoiles filantes argentées et son rayon de lumière rouge et noir se croisèrent sans se toucher, alors qu’avec toute la vitesse dont je disposais, je fis pencher ma tête vers la gauche, espérant alors que seul une partie de mon esprit serait atteint, et qu’amoindrit en serait l’effet.

Je sentis l’attaque de mon adversaire se frayer un chemin au travers de mon crane et de mon casque décidément inutile contre ce genre d'attaque comme un foret chauffé à blanc, tandis que de douleur, je serais les dents au point de les faire crisser.

Si ceci était l’effet amoindri, alors je n’osais imaginer l’effet complet.

Perdant un instant jusqu’au contrôle de mon propre corps, je ratais l’activation de ma propre attaque dont le vrombissement profond ne me parvint même pas, piégé que j’étais dans mes propres pensées devenu ineptes et chaotiques.

*Teniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir…*

La malédiction de mon ennemi ne me quitterait pas tant qu’il ne serait pas mort, du moins c’était ce que j’avais cru comprendre à propos de ce genre de technique, cela me faisait une raison de plus de le renvoyer d’où il venait, mais en tant que spectre, pouvait-il seulement mourir ? Etais-je donc condamné à endurer sa malédiction à jamais ?

« Gnnnnnnnnnnnnn… »

Tenir bon, malgré la douleur, malgré le monde qui devant moi devenait fou. Sa malédiction n’était au fond que du cosmos injecté dans le mien, et son cosmos était loin de surpasser le mien, j’avais donc encore une chance, une toute petite chance d’en réchapper…

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Ven 14 Nov - 9:56

C'est reparti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Ven 14 Nov - 9:56

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 3

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Sam 15 Nov - 1:49

Stelios ne lâcherait rien, et il savait que le chevalier d'or non plus. Pourtant il se savait désavantagé face à cette lame. Si le saint avait eu de la chance dans un affrontement à attaque cosmique égal, cette arme créait une différence par son pouvoir de destruction latent dans un combat régulier.

Le regard divin de Cottos avait perçu que même en esquivant, la charge cosmique de chaque coup était comme une maladie qui dévorerait son hôte même si ce dernier avait pu l'esquiver.

Il retint sa respiration quand il vit qu'en frappant de son poing chargé de cosmos psychique, le saint dégainait ce sabre obscur une fraction de seconde avant d'être touché envoyant ainsi une nouvelle succession de courant d'air chargé de cosmos effilés.

Cette fois, il ne pourrait pas échapper à des dégâts physiques et le spectre serra les dents.

*Maudite épée... *

les coups d'épée lacérèrent sa peau et son surplis. Stelios pivota sur lui même pour ne pas exposer ses organes vitaux. Mais cela n'était pas suffisant, car la nature du katana était de dévorer plus loin la chaire déjà mordue.

"Rarrgh..."

Stelios émit un sourire à travers la douleur.

"Par l'enfer, tu tiens là un véritable jouet de mort."

Alors il serrait le poing avec un plaisir infini... Un combat qui le dépassait tant en expérience et en arme agitait les sens de Stelios. Il ferait de ce combat un savoir pour le futur. Même si il devait mourir cent fois, il continuerait.

"Le cosmos dévorant de ton arme nécessite que tu l'utilises sans cesse pour qu'elle soit à son meilleur niveau. Ton arme à soif..."

Mais le spectre repris un air plus calme et presque enjoué.

"Mais pour moi aussi, le temps presse. Je n'ai guère le temps d'apprendre lentement au vue de ce que l'avenir nous réserve. Tu es l'adversaire parfait pour moi. Tu me fais payer chaque erreur. Continue chevalier... Use de ton sabre ou de tes pouvoirs de chevalier. Chaque coups que tu portes est une corde qui se rajoute à l'arc de mon expérience. "

Malgré les blessures, le ton du spectre était sincère et son sourire avait de quoi agacer n'importe quel ennemie, car aussi fou que cela paraissait il était remplie d'une conviction pleine et infaillible .

Stelios était face au gémeau et brulant sa vie et son cosmos fit exploser le sol dégageant un large nuage de poussière.
L'énergie fluctua dans les poings de l'hécatonchire. Relâchant alors son attaque il l 'envoyait face à Ozymandias qui vit alors une masse d'énergie au mouvement chaotique avance vers lui ricochant en tout sens .

GIGANTIC SHOWDOWN !!




Pourtant alors que le souffle cosmique allait frapper l'adversaire, Celle-ci disparaissait dans un portail s'ouvrant face à Ozymandias, dont la sortie surgissait non loin de son dos.

Le spectre avait tout bonnement envoyé une attaque massive  qu'il avait lui même téléporté dans l'angle mort des Gémeau.

Le sol explosa sous l'impact comme si une multitude de comètes embrasées s'étaient abattues dans les marches du temple de shaolin dont les ruines s'amoncelaient à grande vitesse et les gravas roulaient vers le contrebas de la montagne.




.......................................................

récap du tour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Sam 15 Nov - 22:14

Ganbaraaaaaaaaaaaaaaang !

Edit: Damned !


Dernière édition par Ozymandias le Sam 15 Nov - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Sam 15 Nov - 22:14

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Chaos' : 3

--------------------------------

#2 'Blocage' : 3

--------------------------------

#3 'Attaque simultanée' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Sam 15 Nov - 23:54

Perclus de douleur, les sens embrouillés au point de ne même plus savoir distinguer le haut du bas, j’errai à présent dans mes propres pensées, entendant vaguement des sons, peut être une voix me parlant aux travers des ombre alors que je tachais de démêler le vrai du faux tout en sachant pertinemment qu’au dehors, dans le monde réel, le temps, implacable et fugace, ne m’attendrait pas.

*Combien de fractions de secondes déjà ? Combien de temps me reste-t-il ?*

J’avais à présent un véritable couperet sur la nuque, je le savais. Avec cette nouvelle menace sur ma tête, tout allait se régler en un échange décisif.

*Pareillement maudit, je n’aurai sans doute plus que deux ou trois actions déterminantes avant la fin… Je dois me reprendre ! Je dois bouger mes jambes, je dois esquiver !*

Trop tard… Piégé dans un monde retrouvant à peine un semblant d’ordre, je crus soudain être frappé dans le dos par une pluie d’astéroïdes me prenant de plein fouet. Le nombre et la violence de chaque impact, quoi qu’insoutenable, créèrent cependant bien malgré eux un monde chaque fois un peu plus cohérent que le précédent où tout se résumait maintenant à la douleur et à la vengeance, une vengeance personnelle pour cette souffrance ignoble, une souffrance qui serait rendue au centuple.

*Et dire que j’ai cru avoir mal avant…*

Il y avait au moins quelque chose de positif à cette attaque me laissant presque à demi inconscient et de laquelle je me relevais ensanglanté des pieds à la tête, j’avais retrouvé mes esprits. Néanmoins, de mémoire, c’était bien la première fois qu’on me portait un tel coup, et c’était déjà un beau compliment.

M’essuyant la bouche du sang qui en suintait, je me relevais l’esprit aux frontières même de sa perception, revenu comme différent de son séjour dans ses propres limbes. Dans mon regard, en plus désormais d’un spectre du sombre séjour lui-même quelque peu amoché par ma dernière attaque, je vis alors que sur son corps, en plus d’un bien étrange surplis couvert d’yeux et de bras, huit lignes étincelantes le parcouraient de part en part, des lignes n’ayant rien à voir avec le reste de sa personne… Comment ne les avais-je pas vus plus tôt ? Et pourquoi était-ce mon propre cosmos que je sentais émaner d’elle ?

*Non, il n’y a pas que mon cosmos… On dirait que…*

Jetant un regard rapide sur mon arme avant de le reporter sur mon adversaire, je compris alors pourquoi je n’avais pas ni vu ni sentit ces lignes auparavant, tout comme je compris ce qu’elles signifiaient.

« Mmmrph… Pas mal, pour un cadavre. »

*Il n’a pas l’air même de les sentir… Ces lignes sont comme des bombes, elles n’exploseront qu’au moment où le lien les unissant à Yamato seront coupés, autrement dit, quand il retournera au fourreau.*

La suite coulait d’elle-même, il me fallait lui dessiner sur le corps avec mon arme autant de jolie petites lignes brillante que je le pouvais, avant de lui faire finalement comprendre que ce combat était déjà fini sans qu’il le sache.

Me remettant en garde tant bien que mal malgré la douleur lancinante qui enflammait à présent le moindre de mes membres endoloris, j’appliquais à moi-même cette litanie apprise par cœur il y a de cela des années maintenant, lors de mes cours de manipulation cosmique à Sparte.

*La douleur est une illusion des sens, le désespoir une illusion de l'esprit.*

Focalisant mes forces sur la seule animation de mes membres, faisant fi de ma douleur que je rejetais à présent au rang d’information superficielle, j’emplissais mon esprit nouvellement purifié de ces phrases pleines de sagesse qui alors ravivèrent la flamme de ma volonté dans une nouvelle explosion de cosmos.

« La victoire n'appelle pas d'explications ; la défaite n'en permet aucune ! »

Et fort d’une connaissance encore plus profonde sur mon artefact, j’abattais sa lame incomparable en une pluie d’étoile filante qui cette fois, dans un véritable maelstrom d’acier et de cosmos, entourèrent l’émissaire de l’outre monde, avant que d’une ultime note aigu et précise, achevant ma symphonie métallique, je n’en déchaîne la puissance sur mon adversaire.

« Un… »

M’entendait-il seulement ? Lui qui venait de disparaître dans la tourmente de mon attaque ?

« A trois, ce combat sera fini. »

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Dim 16 Nov - 3:56

Il est pas beau celui là? clown


Dernière édition par Stelios le Dim 16 Nov - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Dim 16 Nov - 3:56

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 1

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 18 Nov - 13:28

Hrp :
Spoiler:
 


Les deux combattant défigurait le décors zen le changeant en champ de guerre. Rien ni personne ne pourrait interférer dans ce combat titanesque. La dernière attaque de stelios avait martyrisé le saint et le sol qui s'était retrouvé martelé d'une pluie cosmique fracassante.

Si la première attaque avait déstabilisé le saint, la deuxième l'avait véritablement blessé.

Pourtant Stelios ne criait pas victoire. Tout n'était pas encore terminé puis ce fut le surplis qui envoyait ses pensées dans le crane du spectre.

*Ses attaques! Ce sabre. Tout ses coups vont plus loin que tu ne peux le percevoir. les yeux de l'hécatonchires permirent alors à son hote de voir les zébrures invisible au commun des mortels.
Ce sabre infernal va te dévorer de l'intérieur, tôt ou tard.*

le visage de Stelios n'émis aucune émotion supplémentaire à cette annonce. La douleur était déjà présente. Et il n'était pas du genre à faire plaisir à l'ennemie en lui cédant un quelconque terrain psychologique.

*Je me doutais bien qu'il n'utiliserait pas ce sabre juste pour le plaisir... D'une façon comme d'une autre, ce qu'il fait est toujours calculé. Si mes yeux voient tout, il voit avec un coups d'avance de plus. mais qu'importe... Je me releverai, autant de fois qu'il le faut. Je sois devenir plus fort.*


Si ces échanges mentaux se déroulaient à grande vitesse, un nouveau coups de sabre s'envola encore plus vite soulevant un nuage de poussière qui s'enroulait sur lui même en suivant le tracé de leurs trajectoires.

Stelios avait perdu une fraction de seconde sa concentration pour échanger avec son surplis. Erreur fatale qu'il allait payer chèrement.

Le coups de sabre s'enfonça dans le torse de stelios, et un crachat de sang s'échappait de sa bouche fumante au contact de l'air froid tibétain sans qu'il ne puisse expulser un seul son.

Le cosmos de Stelios affluait dans son esprit.
Une haine violente éclata dans l'esprit de l'hécatonchire... Non point contre son adversaire qui continuait son œuvre de découpe inlassablement, mais contre lui même qui avait oublié une valeur essentielle qui ne l'avait jamais quitté jusqu'à l'obtention de son surplis. Ce coups de sabre était déclencheur. Qu'il vive ou qu'il meurt, cela ne le lâcherait plus jamais.

devenir un spectre avait été jusque là un jeu, mais il avait oublié de redevenir un prédateur, celui qui l'avait fait survivre depuis son enfance, traçant un chemin de sang derrière lui.

Ses yeux prirent alors la couleur rubis de son surplis, se connectant un peu plus à son destin et à son étoile.

Alors il bascula en avant comme une bête sauvage et concentra à nouveau son energie psychique face au guerrier qui s'attendrait surement à un mouvement inter dimensionnel. Non cette fois alors que le combat tournait mal pour le spectre. celui-ci frappait directement de face de son attaque psychique, visant le front du gémeaux.


TEMPUS FUGIT!






.......................................................

récap du tour

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 18 Nov - 20:28

Pas de soucis, tu as posté à temps, c'est tout ce qui compte Wink

hurmhurm, sinon... KOWABONGAAAAAAAAA !

Edit: sont fou ces dés, et me voila du coté obscur de la FORCE ! (Je suis ton père !)


Dernière édition par Ozymandias le Mar 18 Nov - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mar 18 Nov - 20:28

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Chaos' : 3

--------------------------------

#2 'Blocage' : 4

--------------------------------

#3 'Attaque simultanée' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   Mer 19 Nov - 16:41

Je m’étais attendu à une autre esquive de mon adversaire face à mon arcane, lui qui semblait posséder de formidables capacités d’esquive et de déplacements, mais c’était sans compter sur les dizaines de lacérations qui constellaient déjà son corps et sa livrée. Aucun de mes coups n’était sans conséquences, et maintenant il commençait à le comprendre.

*Oui, il apprend vite.*

Il était intéressant de savoir que même parmi nos plus mortels ennemis se trouvaient des adversaires autant pourvus de tripes que d’honneurs, même s’il était navrant de le savoir ainsi asservis corps et âme à un dieu qui se moquait éperdument de son sort.

*Au final nous nous ressemblons plus que nous ne pourrons jamais l’admettre.*

Me surprenant alors à éprouver comme une espèce de sympathie pour cet esclave du sombre monarque qui faisait preuve d’une obstination des plus louables face à un adversaire qu’il ne pouvait maintenant que savoir d’un tout autre niveau, je réarmais mon bras tenant Yamato tout en ne le perdant pas une seconde du regard.

J’avais encore à l’esprit les litanies guerrières dont la sagesse avait fait de moi ce que j’étais devenu aujourd’hui, et l’une d’elle me fit abandonner sur le champ le sourire amicale qui avait naquit sur mon visage.

*Toute tolérance n'est que trahison.*

Oui, je n’avais pas en face de moi quelqu’un avec qui je pourrais même jamais échanger autre chose que des coups.

*La haine mutuelle est tout ce que l'on doit attendre lorsqu'on traite avec l’hérétique.*

Je n’étais pas devenu chevalier pour comprendre mes ennemis, encore moins pour sympathiser avec eux, j’étais devenu chevalier pour obtenir le pouvoir de faire de mon destin la suite logique de ma seule volonté. Athéna, Hadès, au fond peu m’importait. Tant que j’étais fidèle à moi-même, au chemin que je m’étais fixé, rien ne pourrait m’atteindre.

« La mort de chaque hérétique est un service rendu à la Déesse ! »

Oui, en détruisant ses ennemis, je deviendrais non seulement de plus en plus puissants, mais je deviendrais aussi le plus grands de tous les chevaliers ayant jamais existé, plus grand encore que Pégase. Si grand que Zeus lui-même accrocherait mon image dans les étoiles.

Ce fut alors que je mon adversaire se jeta sur moi, les yeux injectés de sang et illuminés d’une nouvelle lueur écarlate meurtrière. Sentant mon cosmos atteindre un niveau de puissance encore jamais même exploré, je me sentais alors comme capable d’anéantir jusqu’aux étoiles, jusqu’à la voie lactée. Étais-je sur le point de découvrir l’ultime secret du cosmos ?

Quelque chose en moi semblait s’être éveillé alors que je voyais mon adversaire concentrer son énergie cosmique au sein de sa dextre, quelque chose qui provoqua comme un schisme en mon esprit.

*Tu ne m’atteindras pas deux fois avec cette technique !*

Une nouvelle voie s’était élevée dans mon esprit alors que sans que j’en eus donné l’ordre, mon bras s’anima comme de lui-même tandis que mon cosmos prenait une nouvelle teinte argentée.

*Mais qu’est-ce que…? Qui se permet de prendre le contrôle de mon corps ?

Ne fais pas l’innocent, tu le sais parfaitement. Tu as vraiment pensé pouvoir réussit là où nos prédécesseurs ont échoués ? Tu as eu beau mentir à tout le monde, toi, tu as toujours sut que ce jour arriverait.

Non… Non ! C’est impossible ! Je t’ai battu ! Je t’ai détruit !

Vraiment ? Qu’as-tu détruit en vérité ? A quoi as-tu renoncé pour obtenir le pouvoir de notre arme ? Tu as tué l’amour que tu avais pour ton frère jumeau, tu as tué tout ce qui faisait de toi un serviteur de la Sagesse, et pour finir, tu as même tué ce qu’elle représentait pour toi…

Non ! C’est faux ! C’est faux !

Tu as détruit tout ce qui nous séparait. Tu m’as donné la vie ! Cette malédiction que tu as cherché à contrecarrer, tu n’en as été au final que l’architecte ! A présent je vis !*


Je ne contrôlais déjà plus mon propre corps dont le cosmos était à présent d’une froideur n’ayant rien à envier à celui de mon adversaire.

*Félicitation Ozymandias, tu as accomplis notre destin, comme tous nos prédécesseurs avant nous. Maintenant nous sommes les dignes successeurs des Gémeaux.*

Je ne pouvais même pas lutter contre celui qui à présent me repoussait au fond de mon propre corps tandis que dans le reflet que me renvoyait alors la lame de Yamato, je voyais mes cheveux blonds prendre la teinte de l’argent en même temps que mes yeux.

Avais-je vraiment échoué ? Tout cela allait-il finir ainsi ?

Prenant alors la pleine mesure des erreurs qui m’avaient conduit à cet échec, je compris enfin l’une des litanies qu’on m’avait enseignées à Sparte.

*Il n'existe que la Déesse et elle est notre guide et notre bouclier.*

**********

J’avais guetté, depuis ma première prise de conscience au moment où les dires du haut commandeur de Sparte avaient instillé la peur dans l’esprit de mon alter égo. Depuis cet instant précis où son vœu de chevalier avait été remis en question par le doute. Depuis qu’Ozymandias s’était mis à renier les uns après les autres les crédos de son ordre sacré pour devenir bien plus qu’un simple serviteur, allant jusqu’à tuer tout amour que son cœur pouvait bien porter envers autrui, j’avais attendu mon heure, grandissant en son sein, gagnant en puissance alors qu’augmentaient ses doutes et sa peur.

Sans le comprendre, dans sa quête effrénée de pouvoir, il m’avait donné la vie, m’avait nourrit, et maintenant, j’étais prêt à naitre, enfin.

Subtilement, sans violence, comme un souffle de vent soulevant le sable d’une peinture, le changement s’était opéré, la pièce s’était retournée. A présent ce serait moi qui donnerais les ordres, et ce spectre serait le premier à assister à mon arrivée dans ce monde devenu fou.

Tranchant alors son rayon de lumière rouge et noir de ma lame devenue encore plus mortelle avec mon absence totale de ressentiment, je m’épargnais ainsi la désagréable migraine que sa technique m’aurait causé, tout en déchaînant sur lui un nouveau maelstrom de lames éthérées qui en une pluie d’étoile filante allèrent à sa rencontre dans un vrombissement encore plus puissant que ne l’avaient été les précédents.

Cette fois sous la puissance de l’attaque, le sol sous mes pieds et les ruines environnantes se mirent à trembler tandis que l’explosion de mon cosmos provoquait l’apparition d’un véritable dôme de pluie suspendue au-dessus de ma tête, juste avant que ne grandissant encore d’avantage, il ne creuse un cratère hémisphérique sous mes pieds et ne vaporise la pluie qu’il alla rencontrer dans la sphère argentée toujours croissante qu’il devenait.

« Deux… »

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de l'hécatonchire. (Combat entre Stelios et Ozymandias)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Combat entre un Ours et un Homme
» Aurons-nous un combat de bijuus? -reflexion :action finale
» Qui gagnerait un combat Hercule/Xena
» La Saga des Vikings
» Fairy Tail, #37

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Le Monde :: Asie-
Sauter vers: