Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 22 Oct - 15:57

Let's ROCK !

edit: bon, ben c'est pas moi qui vais commencer je crois ^^"


Dernière édition par Ozymandias le Mer 22 Oct - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 22 Oct - 15:57

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 1, 3, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 22 Oct - 16:52

le sort en est jeté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 22 Oct - 16:52

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Initiative' : 4, 5, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 18:55

L'atmosphère était à couper au couteau. faisant courir des ombres menaçantes sur le sol, accentuant la tension de la situation, les nuages se regroupaient au dessus des deux combattants. Le meurtre du peuple de Mü et la destruction des points stratégiques du lieu demandée par Perséphone avait peut-être fait tomber la protection divine d'Athéna.

La température baissait violemment, les guerriers s'observaient en silence pendant un temps interminable. Tous deux, se faisaient face à face, aussi droit que la justice. Une justice qui pourtant était perçue bien différemment pour Stelios et Ozymandias.

Le froid de l'altitude se concrétisait par une fine neige qui se mit à tomber au dessus de leur tête.

Stelios le savait. Jamais, il n'avait combattu un guerrier de ce niveau. Son instinct, ses sens d'assassins s'étaient affutés dans le temps et à travers le cosmos et l'armure de l'hécatonchire, il pouvait déceler à chaque respiration de l'adversaire le danger qui en émanait. Pour autant, il se mit à sourire, largement. Il était satisfait, car rien ne vaut un combat ou il faut tout donner, ou mourir est aussi beau que gagner.


*Tu es prêt cottos? *


*Je suis prêt depuis trop longtemps !*

Si le chevalier et son armure se perdaient souvent dans des débats sur le sens de leur devoir et le but de leurs différentes missions, il y avait au moins un sujet sur lequel ils étaient d'accord, combattre étaient leur raison d'être.


Alors le premier  flocon de neige soufflé par les cieux passa par delà la vision des chevaliers, et tombait au ralentie. Stelios perçu ce symbole comme le point de départ du combat. Il ne voulait plus attendre et fit exploser son cosmos à son paroxysme. L'hécatonchire voulait faire confiance à sa force.

ses multiples regards fixaient les gémeaux avec une intensité assassine. Pour l'hécatonchire, il Il n'y avait plus de place pour les paroles. Ozymandias pensait déceler en lui un serviteur d'un Dieu qui n'était pas le sien. Mais petit à petit cela ne lui faisait ni chaud ni froid.  Pour l'heure, seul les actes comptaient, et la raison du combat n'avait plus aucune importance. Il fallait se battre, faire verser son sang et celui de l'adversaire.

L'attaque à outrance face à égal ou plus fort était une solution qui lui convenait. Il allait faire face à un chevalier d'or armé d'un sabre d'une facture tout aussi extraordinaire que l'amure du saint ou du spectre et par conséquent, il se devait de frapper le premier, vite et fort pour imposer au mieux son rythme.  

Il ne fit aucun mouvement inutile et ramassa ses mains sur elles-même et fit exploser son cosmos en une fraction de seconde le poussant dans les retranchement du septième sens. Ses yeux prirent la même couleur que les orbites rubis de son surplis, et son cosmos composé de volutes noires et rouges prirent la forme de la créature mythologique dans sa forme initiale. Cent bras et cinquante visages prêts à se jeter dans la bataille. L'énergie brula pour se ramasser en un trou noir au creux des mains de Stelios et en une fraction de seconde il le projeta à la vitesse de la lumière  sur Ozymandias, déchirant le sol sur le passage de sa trajectoire avalant les roches et la neige qui tombait en un violent tourbillon .

INFINITE VOID :





.......................................................

récap du tour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 19:22

Ah ouai cash comme ça, 7eme sens direct...

Edit: Jackpoooooooooooooooot !


Dernière édition par Ozymandias le Mar 28 Oct - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 19:22

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 4

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 19:24

Stelioooooooooooos ! C'est l'heure du CLAAAAAAAAAAAAAAASH !

Edit: Rho la vache, je suis béni ce soir ! Plus rien ne peut m'arrêteeer ! Prochain arrêt, Arès !


Dernière édition par Ozymandias le Mar 28 Oct - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 19:24

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Chaos' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 20:03

Par l'enfer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mar 28 Oct - 20:03

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Chaos' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 29 Oct - 18:44

Arrow première rencontre avec l'assassin aux cents bras

Je m’étais attendu à affronter un être tout juste capable d’aligner trois mots, et je me retrouvais face à un homme dont le moindre regard semblait m’analyser des pieds à la tête.

En cet instant de calme précédent la tempête, cinquante paire d’yeux étaient fixées sur moi, semblant tous autant qu’elles étaient me détailler, m’observer, me jauger.

*Etrange… les serviteurs d’Arès ne sont pourtant pas connu pour leur calme et leur sang-froid, encore moins pour leur faculté d’analyse…*

Le boucher qui me faisait face était-il donc l’exception qui confirmait la règle ? Ou bien était-ce autre chose ? Il était encore bien trop tôt pour en être sûr.

« Oui, Athéna à bien dut dire un jour quelque chose comme ça... Mais bon, l’envie humaine ne connait aucunes limites, aucun compromis. Et puis, pourquoi le Sagittaire ou Andromède auraient-ils droit à une arme et pas moi ? Si réclamer le pouvoir d’accomplir son destin va à l’encontre de la volonté d’Athéna, qu'elle aille donc se perdre en enfer... »

La répartie, les piques lancées, l’attitude posée de mon adversaire, tout en lui détonait, tranchait véritablement avec ces deux précédents guerrier du dieu de la guerre que j’avais rencontré il y a quelques heures à peine.

*Celui-ci est bien plus dangereux. Lui n’est pas qu’un chien enragé.*

Que devais-je faire ? Frapper le premier ? Dégainer ma lame et en utiliser le fil jusqu’à le voir réduit en petit cube ? Je faisais face à un adversaire qui m’analysait des pieds à la tête en même temps qu’il me parlait, le mieux que je pouvais faire était donc de lui rendre la pareille.

*Je dois éviter le corps à corps, il a trop de bras. Et si j’en juge par le mouvement des yeux de son armure, il ne doit avoir aucun angle mort.*

Remarquant à quel point il semblait focalisé lui et son étrange armure sur Yamato, j’eu un petit sourire devant son erreur. S’il me jugeait d’après l’arme que je tenais en main, il allait au-devant d’une grande surprise.

*L’idiot. Je ne suis pas devenu chevalier d’or grâce à cette arme.*

« C'est ça qui te fait peur ? Tu voudrais voir son tranchant ? Que je m’en serve ou pas ne dépend que de toi. Aller, laisse la malédiction de mes prédécesseurs où elle est et montre-moi ce que tu vaux face à un adversaire capable de répliquer. Montre-moi si tu es digne de voir ma lame. »

Un ton des plus glacials avait envahi ma voix depuis mon acquisition de l’héritage de ma famille, un ton qui rendait ma voix différente, presque méconnaissable.

L’absence de colère, de ressentiment ou même d’inimité que je ressentais me surprenait moi-même, mais sans m’émouvoir pour autant.

*N’ai-je donc plus de sentiment ? Est-ce Yamato qui en est la cause ?*

Sur le moment, je n’osais le ranger dans une poche dimensionnelle, ni même en relâcher le fourreau métallique. Encore trop récente était son acquisition, et je ne m’en serai séparé pour rien au monde, surtout pas pendant un combat.

Et soudain, alors qu’un flocon de neige vola comme au ralentit entre nos deux regards fixé l’un dans l’autre, mon adversaire sans nom passa à l’attaque.

Son cosmos explosa alors jusqu’à atteindre des niveaux extrêmes, de ceux qui définissaient sans l’ombre d’un doute les rares êtres capables de manier l’ultime cosmos !

*Qu’il soit en mesure de l’utiliser aussi librement, sans avoir besoin de pousser son cosmos à son paroxysme… C’est un adversaire du même niveau que moi !*


Cela ne constituait pas vraiment une surprise étant donnée la puissance que suggérait la destruction massive qu’il avait causée, mais le confirmer était quelque chose à ne pas sous-estimer.

Me préparant alors à recevoir une quelconque technique physique ou liée au feu, ce que je vis apparaitre dans son dos, puis entre ses mains, acheva de me convaincre qu’il ne s’agissait pas d’un berserker ordinaire.

*Un hécatonchire ! Et maintenant un trou noir ! Ce guerrier maitrise des techniques dimensionnelles  du même niveau que moi !?*

Les probabilités qu’il fut affilié au dieu de la guerre ne cessaient de chuter. Déjà qu’il combattait sans arme, chose dont Arès n’était pas connu pour être un grand partisan ; son attitude, son cosmos, sa technique, tout suggérait une autre philosophie que celle du dieu pourpre.

J’aurai alors voulu avoir plus de temps pour réfléchir, mais devant l’éminence de l’attaque ennemie, je n’eus le temps que d’une fraction de seconde pour mettre en place ma contre-attaque.

Par mon expérience, je réagis instinctivement à l’explosion du cosmos de mon adversaire en faisant exploser le mien de la même manière, et lorsqu’il déchaina contre moi une technique liée à l’espace, ce fut de la même manière que je réagis, sans réfléchir, suivant sans m’en rendre compte un instinct de plus en plus profondément enraciné.

« C’est amusant… »

Ayant planté dans le sol à ma gauche Yamato, de mes deux mains désormais libres, je créai en réponse à l’attaque de mon ennemi une faille dimensionnelle d’une telle ampleur que tout ce qui se trouvait de l’autre côté, des cieux jusqu’au sol, sembla un instant trembler, comme si le monde entier pouvait à terme disparaitre en elle.

« ... Il n’y a pas quelques dizaines de minutes, j’ai quitté un adversaire contre qui j’ai employé exactement la même technique que toi… »

L’impact de son trou noir et de ma faille dimensionnelle acheva d’arracher aux montagnes environnantes jusqu’à leur entrailles alors que nos ultimes cosmos se rencontraient en un maelstrom de puissance formidablement instable et destructeur.

*C’est magnifique… on dirait… la légendaire technique interdite !*

Sentant aux bouts de mes doigts la Mort incarnée que je retenais au prix de toute ma concentration, j’imaginais de l’autre côté mon ennemi luttant également dans ce rapport de force où le moindre faux pas signifiait une défaite immédiate, et pas du genre agréable.

Pendant ce qui sembla être une éternité, nos deux attaques s’entrechoquèrent, sans qu’aucune ne parviennent à renverser l’autre, et à chaque fractions de secondes qui passaient, un peu plus de la montagne se voyait réduit à néant, complètement annihilé par les forces cosmiques délirantes que nous venions de déployer dès notre premier échange.

*Utiliser immédiatement une telle technique… Soit il me teste, soit il a peur.*


Je ne pouvais émettre plus que d’éphémères hypothèses, une seule erreur, un seul faux pas et je serai réduit moi aussi à l’état de brouée atomique primaire, comme la roche et la végétation qui nous entourait.

Le clash entre nos deux attaques semblait pouvoir s’éterniser pendant mille jours et mille nuits, mais comme lors du combat contre mon ombre, je n’avais pas autant de temps devant moi. Ma malédiction était toujours présente, et je ne pouvais m’enterrer avec cet adversaire en ce coin perdu du globe, pas alors que j’étais presque arrivé au bout de mon voyage.

*Non ! Je reviens de l’enfer ! J’ai regardé jusqu’aux plus profondes de mes propres ténèbres, et même alors je n’ai pas tremblé ! Qui que soit cet ennemi, il ne me fera pas sombrer !*

Ouvrant alors en grand mes bras en même temps que je donnais à ma faille dimensionnelle sa taille maximale, cette fois, au prix d’une dépense de cosmos considérable, je vis avec une immense satisfaction l’arcane de mon adversaire s’enfoncer au sein d’une autre dimension, provoquant sur son passage l’effondrement d’astéroïde et de planétoïde venant à chaque fois gonfler sa taille, déjà devenu monstrueuse.

*Si fort… Je ne peux plus le relâcher ici, la terre n’y survivrait pas !*

Sentant cette masse quasi infinie distordre et déformer la dimension dans laquelle je l’avais envoyé, avec toutes les peines du monde, je parvins néanmoins à refermer les portes de mon arcane avant d’afficher un rictus narquois.

« ... Et alors, je lui avais dit qu’un tel objet céleste ne pouvait rencontrer d’obstacle ou de rival. Qu’il était suprême, tant par sa beauté que par sa puissance… »

Reprenant alors mon sabre dans ma main gauche, avec une lenteur toute cérémoniale, je levais en même temps mon bras gauche au-dessus de ma tête.

« ... On dirait que j’avais… Tord. »

Abattant alors en un éclair ma dextre sur mon mystérieux adversaire, cette fois, je rouvris sur lui la dimension dans laquelle se trouvait encore son trou noir désormais arrivé au stade critique où lui-même ne pouvait plus contenir sa propre énergie.

« Toi qui utilise une telle technique, tu dois savoir ce qui se passe avec des trous noir de cette taille. Les quasars, ça te parle ? »

A l’horizon des évènements de l’arcane ennemi que ma technique lui montrait avec une redoutable proximité apparut comme un rayonnement d’une aveuglante clarté. Incapable de retenir son trop plein d’énergie, le trou noir, ou plutôt son disque d’accrétion, venait d’expulser en plein sur mon ennemi un flux de matière de plusieurs millions de tonnes à une vitesse proche de la lumière.

Sans doute paralysé par les forces gravitationnelles que ma technique et la sienne généraient de concert, le rayon mortel le heurta de plein fouet avec juste l’angle qu’il fallait pour qu’une seconde faille dimensionnelle ouverte derrière lui ne réabsorbe un rayon qui autrement aurait amplement suffit à réduire la Terre en poussière avec tout ce qui se trouvait sur son chemin dans le système solaire.

« Ce combat est terminé. »

Tournant les talons face à un cratère hémisphérique où tout semblait avoir été désintégré, je me rendis alors compte qu’au final, son maitre n’aurait même pas quelque chose à identifier.

*J’ai sans doute fait preuve d’un peu trop de zèle…*

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Jeu 30 Oct - 17:19



Stelios était sur de son coups et pourtant les gémeaux réagissaient à vitesse équivalente.
Le vide Infini parcourant son chemin à la vitesse de la lumière percuta une arcane aux propriétés similaire. Une dimension ouverte sur l'espace percuta le trou noir. Un flash aveuglant illumina le ciel sur des centaines de kilomètres.


Pour autant L'hécatonchire ne perdait pas son calme. La puissance dégagée par les concrétisations dimensionnels des deux guerriers était d'une puissance équivalente. Le spectre ne reculait pas d'un pas. Si le gémeaux avait continué à engager le dialogue, usant de répartie, Stelios, lui ne répondait plus, focalisé entièrement sur son combat.

Alors que le maelström spatial gobait les environnements transformant à une vitesse ahurissante la région de Jamir en paysage lunaire, Stelios entendit la voix de Cottos hurler dans son esprit.

*NON! le chaos....*

le trou noir se retrouvait aspiré dans l'autre dimension, et à une vitesse dépassant toutes perceptions humaines normale, se rouvrit suite à un mouvement de bravade du saint.

Stelios eut le temps d'apercevoir l'univers s'ouvrir au dessus de sa tète, se catapulter vers lui avec sa propre création en son sein. La mise en abime d'un trou noir à l'intérieur d'un autre trou noir s'abattait sur lui.

Il entendit au loin le mot "quasar". Peut être effectivement était-ce qui allait s'effondrer sur lui,  une énergie lumineuse de matière chauffée à des millions de degrés tournoyant autour d'une bête galactique dévorant tout sur son passage.

Le temps semblait s'arrêter net dans l'esprit du spectre.

*Que s'est-il passé?*

*Le chaos, je peu le voir, mais est impossible à manipuler. Une notion qui dépasse les dieux et l'univers. Les paroles et les gestes de ton adversaire prouvent qu'il pense t'avoir dominer, mais ce n'est que le chaos... Lorsque deux puissances cosmiques égales se confrontent, pour que l'ordre de l'univers ne soit pas détruit, le chaos décide.

*Je vois... Mourir de cette façon... Il n'y a rien de plus beau non?*

il sentit l'esprit de Cottos se mettre au diapason avec le sien.

*Pourtant, le chemin n'est pas finit...*

*Je sais pas ! Pas encore!*

il n'avait plus le temps de rien, il fallait accueillir l'aberration cosmique et y survivre.

Il ouvrit les bras pour l'accueillir et fit bruler son cosmos à un degrés encore jamais atteint refoulant toutes idées de défaite.

Il y eu à nouveau un flash, puis une détonation et un souffle monstrueux.


La collision avec le magma quantique dévorait sa chair, mais son cosmos augmentait encore de façon exponentielle.

l'hécatonchire expulsa un râle inhumain dont le son était couvert par le bruit sourd de l'explosion faramineuse.

"RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHH!!!!"

*Je dois tenir! je dois tenir!*

La pression gravitationnelle chauffait à blanc le corps du spectre provoquant une douleur qui aurait rendu folle n'importe quelle créature.

Pour autant, l'étoile de la domination brillait encore haut dans le ciel.

Alors Stelios commençait à se nourrir de la souffrance pour que son cosmos enfle encore et encore. Les volutes rouge comme le sang et noir comme l'ébène tourbillonnaient et déchirait la somme du vide infinit et de l'autre dimension, créant un dernier choc gigantesque qui propulsa à une vingtaine de kilomètres en altitude le corps du cent neuvième spectre en une fraction de seconde.

Il rouvrit ses yeux qui lâchaient des larmes de sang, et sentait son corps qui n'était que douleur descendre, attiré par la gravité terrestre, un vent violent giflait son visage.

*J'ai réussi, mais je vais probablement mourir pendant ce combat...*

*Bientôt, surement*

Stelios eut un sourire et observait la surface de la terre se rapprocher.

fonçant tel une étoile filante, le regard surnaturel définissait à nouveau sa cible. Ce saint des gémeaux bouffit d'un orgueil qui lui donnait une puissance nécessaire à détruire tout adversaire pensait en avoir déjà finit. Pour autant, l'hécatonchire n'avait pas encore dit son dernier mot.

l'énergie afflua dans ses mains.

* l'effet de surprise...*


Les yeux de l'hécatonchire se mirent à briller. Pourtant la moitié de ceux-ci prirent une nouvelle couleur, celle d'un bleu azuré. Une énergie semblable à celle émise par un des deux visages du casque des gémeaux. Stelios ouvrait sa perception au septième sens en se connectant au niveau neural à son armure.

approchant à grande vitesse, alors qu'il était encore à plusieurs centaines de mètres il entra dans le champs de vision d'Ozymandias, croyant jusque là sa victoire déjà acquise.

Stelios écarta les bras prêt, à relâcher une nouvelle arcane. Mais ce fut au moment d'attaquer qu'une porte dimensionnel apparue dans laquelle il s'engouffra.

une nanoseconde plus tard il réapparu à seulement un mètre, face de son adversaire en posture de combat, l'énergie prête à être libérée.


"Tu es fort, chevalier, mais plutôt que de trop parler et de faire des effets de manches, affronte moi encore."

ANOTHER DIMENSION!


Exclamation hrp :
Spoiler:
 
.......................................................

récap du tour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 31 Oct - 10:34

YATAAAAAAAAAAAAAAA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 31 Oct - 10:34

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

#1 'Blocage' : 5

--------------------------------

#2 'Attaque simultanée' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 31 Oct - 10:36

Clash of the Titans agaaaaaaaaaaaaaaaaain !

Ce combat va me rendre complètement dingue moi Laughing

Edit: Alleeeeeeeeeeeeeeeeer ! Encore une fois !


Dernière édition par Ozymandias le Ven 31 Oct - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 31 Oct - 10:36

Le membre 'Ozymandias' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Chaos' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 5 Nov - 9:18

pais ta déveine...


Dernière édition par Stelios le Mer 5 Nov - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 5 Nov - 9:18

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Chaos' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
180/180  (180/180)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Mer 5 Nov - 20:02

HRP:
 

Le quasar avait fait son œuvre. De mon adversaire, il ne devait à présent rester qu’un brouet atomique primaire totalement saturé d’énergie et réduit à sa forme la plus basique.

Un message ma foi des plus clairs pour un dieu qui ne comprenait que la force brute.

*Ça leur apprendra.*

Songeant alors à ma prochaine destination alors que je m’éloignais lentement du cratère hémisphérique où j’avais purement et simplement désintégré mon adversaire, je sentis alors en émaner quelque chose que je crus sur le moment parfaitement impossible.

« Mais… »

A dire vrai ce n’était pas exactement du cratère que cette énergie embrasée comme jamais semblait émaner, non, elle provenait en fait d’au-dessus de moi !

« Ainsi tu as survécu… »

Levant les yeux vers l’étoile filante qu’étais devenu mon adversaire, je découvris dans les airs un être plus mort que vif, quasiment désintégré et tenant encore en un seul morceau par les dieux seuls savaient quel moyen. Le spectacle auquel j’assistais alors que je voyais sa masse élimée, calcinée, presque anéantie fondre sur moi, irradiant de cosmos et de volonté et sans la moindre hésitation sur le visage me fit un instant sourire d’empathie pour ce guerrier qui au fond était comme moi.

« J’admire ta passion… Mais oh guerrier dont j’ignore le nom, tu dois le savoir. Quelques soient les rêves, ils s’éteignent au moment du réveil. »

Concentrant alors mon propre pouvoir dans ma main droite, j’allais alors en finir avec cet ennemi aussi brave qu’entêté en l’envoyant dans un monde meilleur, quand une faille dimensionnelle qui n’était pas de mon fait l’avala, juste avant qu’une nouvelle ne s’ouvre quasiment devant mon nez, et que ce qui restait de son corps et son armure en émerge, une nouvelle attaque chargée entre les mains.

Cette fois, sur les yeux qu’il lui restait, une large partie avait changée de couleur, arborant à présent un pouvoir que sur le coup je confondis avec le mien, et qui, au moment où il me lança ma propre technique à bout portant, je ne pus m’empêcher d’associer à celle qu’avait utilisée mon ombre il y a de cela à peine quelques dizaines de minutes.

« Les dieux sont avec moi aujourd’hui, je reviens d’un combat contre ma propre ombre, et j’y ai eu tout le temps d’y apprendre à contrer mes propres techniques… »

Un combat qui s’était achevé bien trop abruptement pour que j’en retire le plein bénéfice, mais cette fois j’allais pouvoir tenter d’utiliser ce qu’alors je n’avais pas encore saisi.

« Ça doit être le destin qui t’a mis sur ma route, grâce à toi je vais enfin pouvoir mettre à l’épreuve les fruits de mon expérience… »

J’avais déjà commis l’erreur de le croire anéantit par nos deux précédentes techniques associées, cette fois je m’assurerai qu’il disparaisse pour de bon.

Une immense faille dimensionnelle s’ouvrit alors face à moi, et tandis que je me sentais partir en elle, aspiré par des forces gravitationnelles qui risquaient d’arracher la moitié d’un continent à l’écorce terrestre, je compris qu’en plus de me viser moi, mon adversaire prenait la Terre en otage, je n’avais alors plus le choix.

Les forces gravitationnelles n’obéissaient à rien si ce n’est elles-mêmes, et une seule chose pouvaient les supplanter, une force gravitationnelle encore supérieure !

« Oh puissance nichée au cœur de ma vie… Brule, surpasse en puissance ce gouffre infini ! »

Zébrant les environs de lignes étincelantes indiquant qu’autour de nous l’espace même se fissurait, j’opposais à ma technique fétiche une autre faille dimensionnelle affamée, avec cette fois l’espoir non pas de l’avaler comme le précédent trou noir, mais de les faire fusionner en une seule faille qu’alors il me faudrait parvenir à maîtriser malgré la volonté combative de mon adversaire des plus obstinés.

« BRUUUUUUUUUUUUUUULE ! »

Déployant alors mon plein pouvoir, je sentis Yamato s’éveiller un instant entre mes mains tandis qu’encore une fois, un instinct que je ne m’expliquais pas vint me donner la clé de la victoire.

Nous étions tous deux des manipulateurs d’espace, tenter ainsi d’envoyer l’autre dans une autre dimension ne nous ferait au mieux que gagner du temps, alors autant faire en sorte que le temps là-bas s’écoule plus lentement.

Ma faille dimensionnelle prit alors une teinte rougeâtre tandis qu’à nouveau je fis appel aux forces gravitationnelles extrêmes qui émanaient des astres les plus volumineux de la création. Autour de l’arcane précédent de mon adversaire, tout un disque d’accrétion s’était déjà formé, preuve de son pouvoir suprême sur l’univers qui l’entourait, un univers de poche tenant alors dans la paume de ma main, une leçon péremptoire sur la relativité des choses vis-à-vis du pouvoir de rendre réels jusqu’aux miracles.

Faille bleuté contre faille rouge, les deux techniques dimensionnelles s’entrechoquèrent avec cette fois des conséquences bien plus désastreuses pour les environs que ne l’avait été notre précédent bras de fer.

Superposer nos failles était par nature impossible, aussi, dans l’espace de plus en plus restreint qui les séparait et qui semblait courir de la ligne d’horizon jusqu’aux cieux eux même, absolument tout, jusqu’à la lumière elle-même en vint à disparaitre, formant ainsi un mur de vide absolu suspendu entre nous et nous rappelant avec quelle puissance nous étions en train de nous affronter.

Ne pouvant hélas même pas prendre une nanoseconde à contempler cette œuvre, cette fiction, cette pure pensée qu’était le vide spatial fait corps devant moi, je poursuivais inlassablement mes efforts pour rapprocher toujours plus ma propre faille de celle de mon adversaire ayant certes copié ma technique, mais n’ayant pas comme mon ombre l’expérience qui allait avec, ce qui allait le perdre dans notre échange.

*Ça et un destin des plus favorables en ce qui me concerne.*

La chance n'était au fond que la conjonction de la volonté et de circonstances favorables, aussi, même lorsque mon arcane fusionna avec la copie qu’en avait fait mon mystérieux adversaire et que leur forces combinées l’avalèrent finalement pour l’emmener rejoindre sa précédente création, je n’eus ni remords ni hésitation en refermant la faille où mon adversaire avait disparu corps et âme.

« T'es-tu réveillé ? Guerrier dont j'ignore le nom ? »

Cette fois, plus aucun cosmos n’était à signaler à des kilomètres à la ronde, et ce qui avait jadis était une montagne s’était vu raboter d’un flanc entier que nos techniques lui avait arraché. Encore quelque chose que le Grand Pope devrait expliquer aux autorités humaines le moment venu.

*Je dois aller leur apprendre la destruction de Jamir et la disparition de son peuple, et faire examiner mon armure par quelqu’un de compétent.*

Quittant le promontoire rocheux où je me trouvais après avoir détruit tout ce qui se trouvait autour de moi sur plusieurs centaines de mètres à la ronde, ne laissant qu’un unique pilonne de roche situé juste sous mes pieds au milieu d’un vaste cratère, je me laissai choir de mon pied d’estale, satisfait de mes progrès mais un peu déçu de n’avoir pas eu alors à devoir dégainer ma nouvelle arme.

*Ça viendra. Il y a au moins un homme qui le mérite tout particulièrement.*

récap de tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stelios
Spectre de l'Hécatonchire
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2014

Feuille de personnage
Hp:
131/131  (131/131)
CS:
350/350  (350/350)
Pa:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 7 Nov - 2:50

Les yeux de Stelios embrumés par le sang se refermèrent voyant, qu'à nouveau le chaos lui faisait défaut. Il se demandait quelle était la puissance supérieur qui influait sur cette force que même Zeus ne pouvait pas dompter. Était-ce un dieu supérieur se cachant aux yeux de tous , même du panthéon grecque, jouant avec le destin de l'univers comme on jouerait au dé?

Mais la pensée était fugace dans un combat à la vitesse de la lumière.

Les deux dimensions s’entrechoquait, provocant un paradoxe spatio-temporel échappant à toutes notions humaines qui se referma comme une mâchoire monstrueuse sur Stelios dont la conscience se séparait de son corps brisé de toutes part.

* Je ne ressens plus rien Cottos... *

* Tu es en train de mourir... tout tes organes sont touchés et détruits et tes os sont en miettes. *

Un dernier rictus se dessina sur le visage en lambeau du spectre.

* J'ai vraiment tout essayé. *

* Ta nature t'emmène au delà du raisonnable. En un sens tu vas trop vite magré ta puissance.  mais il y à le chaos Stelios... Tu vas devoir apprendre ce qu'il est, et respecter la créature indomptable qu'il représente. *

* Pourtant, je n'ai pas tout perdu,cela à faillit marcher... dès le premier regard, j'ai ressenti la folie latente de ce chevalier, son cosmos élevé au delà de la normal, même pour un chevalier d'or. Il fallait que je teste ma limite et la sienne... Je suis... prêt à tout... *

les poings de Stelios se desserrèrent  et son regard se voilait alors que les dernières gouttes de cosmos s’échappaient de sa dépouille. alors et le cadavre de l'hécatonchire flottant dans l'espace se figea au contact du froid sidéral.

* Oui Stelios... Tu es un spectre... Ton étoile ne mourra pas pour si peu... La mort coule dans les veines des spectres. Elle n'est qu'un état passager pour toi... En maîtrisant l'étoile de la domination, tu es devenu un outil des enfers. La mort n'est plus une limite...*

l'armure de la domination protégeait la dépouille gelée du jeune spectre projetée à une vitesse supra-luminique dans cet espace infini et s'approchait d'une étoile rougeoyante et à l'activité intense.  

Le cosmos même de l'armure fit alors échos à l'astre et ralentissait en s'en approchant  d'elle à une centaine de million de kilomètre et se mit en orbite stationnaire autour d'elle. Un disque rougeoyant remplissant le champs de vision de l'armure

*Voici le cœur de la puissance de la domination. Nôtre étoile infernale... La nature de l'attaque copié des gémeaux combinée à la sienne nous à envoyé au confins de l'univers, prêt de nôtre étoile. Le fruit de ton attaque, malgré ta mort imminente t'as rapproché de l'essence même de ton pouvoir. Ton étoile est en vie Stelios... Rien n'est finit...*


De l'autre cotés de l'univers, proche de son astre, l'hécatonchire s'était endormit
.......................................................
récap du tour

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil et des Rêves
Staff KoH
avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 21/07/2013
Localisation : Jamais loin de ma reine

Feuille de personnage
Hp:
250/250  (250/250)
CS:
720/720  (720/720)
Pa:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   Ven 7 Nov - 19:15

Fin du combat entre Stelios et Ozymandias sur une victoire du chevalier des gémeaux.

Félicitation à vous deux, c'est un nouveau record de vitesse que vous venez d'accomplir ^^.

Vous pouvez d'ores et déjà aller faire vos demandes de points dans le topic approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vergil's downfall [combat Stelios-Ozymandias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résultat de combat et prise de flan
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» premier combat du tournois . 2 contre 2
» Coe David B. - Le combat des innocents - La couronne des sept royaumes T4
» Le combat ordinaire... en chanson par les fatals picards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Le Monde :: Territoires des Différents Sanctuaires-
Sauter vers: