Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clio
Muse de l'Histoire
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   Sam 18 Oct - 21:20

[Ceci est le sujet de réincarnation de Clio, j'ai peut-être pris une trop grande liberté concernant la situation des dieux lorsqu'ils sont dans la dimension intermédiaire, donc je laisserais un peu de temps entre ce post et le prochain pour que le staff réagisse au besoin ^^]

Dans les froides ténèbres, une petite Muse flottait. Elle n'avait pas vraiment conscience d'être ici, tout lui semblait se passer comme dans un rêve. les dernières images qui flottaient dans son esprit ne pouvaient pas être réelles. Cronos ne pouvait pas avoir réussi à s'introduire jusqu'au temple de Zeus pour venir la tuer, elle. Pourtant, une part d'elle-même savait que ce n'était pas vrai. Que tout cela c'était vraiment produit.

"Est-ce que je suis désincarnée? Ça voudrait dire..."

Ça voudrait dire que sa précédente incarnation était morte, mais aussi qu'elle devait se trouver là où étaient ses sœurs et sa mère. Peut-être pourrait-elle les rejoindre, cela faisait tellement longtemps qu'elle ne les avaient pas vues. Et de toute façon. Athéna et Artémis lui avaient bien spécifié qu'elle ne servirait à rien dans on état. Arès n'avait rien dit, mais ne devait pas moins en penser. Quant à Zeus et Hermès... Après ce qu'il c'était produit par sa faute, auraient-ils encore confiance en elle?

"Cette ère n'est pas faite pour les Muses. Trop de violence... Trop de guerre..."

Se laisser flotter pendant un temps infini en espérant que sa prochaine incarnation serait placée sous de meilleurs auspices. Cela lui paraissait possible. Mais en faisant cela, elle abandonnait tous ceux qu'elle se devait d'aider. Avait-elle vraiment le droit de les laisser tomber ainsi?

***
Pendant ce temps, sur Terre, une jeune grecque de 17 ans se trouvait aux pieds du Mont Parnasse, non loin de l'antique cité de Delphes. Elle et ses amis étaient des passionnés d'Histoire et d'archéologie et avaient décidés de faire une visite de plusieurs sites archéologiques grecs dont celui-ci.

-Selon la légende, c'est ici que les Muses seraient venues inspirer Hésiode lorsqu'il écrivait sa Théogonie.

-Nous ne sommes pas venues ici pour nous intéresser aux légendes, Laura, les Muses n'existent pas. Pas plus que toutes les divinités de la mythologie grecque.

-J'ai le droit de m'intéresser à ce que je veux Kristy. Répliqua la concernée.

Les filles qui les accompagnaient levèrent les yeux au ciel, fatiguées des éternelles disputes entre Laura et Kristy. Ces deux là avaient toujours eut du mal à se supporter à cause de leurs intérêts divergents, ce qui ne les empêchaient pas de demeurer amies malgré tout.

-Tu ne voudrais pas aller rejoindre les garçons et grimper le Mont Parnasse pour voir si elles ne s'y trouvent pas?

-C'est ça, moque-toi, moque-toi. Je n'ai jamais dit que je croyais à ce que racontais la mythologie, juste que je m'y intéressais.

-La mythologie ne représente auc...

Soudain, Kristy se courba comme si elle était prise d'une violente envie de vomir. La jeune fille se sentait très mal mais quelque part, cette douleur n'était pas la sienne.
***
Pourquoi vouloir revenir sur Terre si tout le monde la trouvait faible et inutile?  Clio se posait sans cesse cette question. Certes, elle pourrait toujours essayer d'aider ceux qui accepteraient son aide, mais en serait-elle réellement capable?

"Non, je ne peux pas abandonner Hermès et Thalie. Eux doivent me faire confiance. Je ne veux pas les décevoir."

Elle voulu se diriger vers la Terre, et senti un lien se créer. Mais à ce moment-là, elle se souvint de la dernière scène qui avait précédé sa mort et fût prise d'une intense envie de vomir. Reprenant contenance, elle fini par laisser son âme se diriger vers la Terre, consciente qu'une âme humaine perdrait son enveloppe d'ici peu.   

[Clio ne s'est pas encore incarnée à proprement parler, sa présence est toujours indétectable sur Terre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio
Muse de l'Histoire
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   Sam 25 Oct - 20:50

Clio se trouvait une nouvelle fois dans un corps humain. Son réceptacle n'avait pas encore pris conscience de la présence de la divinité et se contentait de rassurer ses amies concernant son mal de ventre. C'était passé, inutile de s'inquiéter. Clio hésitait à se manifester maintenant, sachant très bien qu'à ce moment-là la dénommée Kristy perdrait pour toujours son libre-arbitre. Pouvait-elle se permettre de le faire? Après tout Kristy avait autant le droit qu'elle d'exister. La Muse se demanda si des divinités s'étaient elles-aussi posées cette question?

"Athéna peut-être, même si pour elle son devoir a dû lui permettre de trouve sa réponse très facilement."

Et puis cette question n'avait peut-être pas lieu d'être. Elle avait naturellement pris la place de la petite Cléo lors de sa précédente incarnation, et l'enfant n'avait plus donné signe de vie depuis. Peut-être certains mortels étaient-ils faits pour accueillir l'âme d'un dieu et leur âme disparaissait lorsque la divinité s'incarnait. Ce serait aussi simple que cela? Clio commença donc à prendre peu à peu le contrôle du corps de Kristy.


***
Kristy n'avait pas cherché à savoir ce qu'il c'était passé quelques minutes auparavant, elle pensait qu'il s'agissait simplement de quelque chose qu'elle avait mangé et qui était mal passé. Ses amis lui proposèrent d'aller quelque part pour se reposer.

-Si tu es malade, ce n'est pas la peine de te fatiguer.

-Je vais bien Laura. Répondit-elle sèchement.

-Tu es sûre? Demanda Soledad. une jeune brune d'origine espagnol.

Fatiguée de voir toutes ces filles s'inquiéter pour elle, Kristy préféra s'éloigner. Elle se demandait si ça avait été une si bonne idée que ça finalement de venir ici, et si elle n'aurait pas mieux fait de rester chez elle. Après tout, c'était peut-être là-bas qu'elle aurait été le mieux. Soudain elle se sentie aspirée quelque chose et tout son corps se raidit sous le coup de la frayeur. La sensation disparue aussi vite qu'elle était venue.

***
Clio avait commencé le processus d'incarnation, mais elle s'était arrêtée en sentant la peur de la jeune fille. Non, elle n'avait pas le droit de lui prendre son corps ainsi. Peut-être pouvait-elle la laisser continuer d'exister tout en restant dans son corps. Mais elle allait devoir se faire connaitre de la jeune humaine. Elle ne pouvait pas se permettre de rester en simple spectatrice inactive.

"Kristy?"

-Hein? Qui est-là?

"Kristy n'ait pas peur. Je ne te ferais aucun mal. Contente-toi de penser, je pourrais t'entendre ainsi."

Elle sentie le désarroi de la pauvre Grecque qui n'était vraiment pas préparée à cela. Ca aurait été si facile de l'expulser de ce corps comme l'on chassait un moucheron. Mais elle ne le pouvait pas pour le moment. Elle voyait les pensées de Kristy défiler jusqu'à ce que l'une d'elle prenne le dessus sur les autres.

"Qui es-tu?"


"Je suis Clio, l'une des 9 Muses. Sais-tu que le Mont Parnasse qui se trouve non-loin d'ici fût l'une de nos demeures?"


"Une Muse! Je refuse de le croire. Les dieux n'existent pas."

Ça commençait bien! Voilà bien une preuve s'il en fallait de l'amnésie humaine concernant les divinités. Si elle voulait continuer à cohabiter avec elle dans ce corps, Clio allait devoir s'imposer en tant que divinité face à l'humaine qui lui servait de réceptacle. Elle décida de commencer maintenant et renforça son emprise sur le corps pour le faire avancer vers le Mont Parnasse.

"Eh, qu'est-ce qui se passe! Arrête!"

"Je n'aime pas employer ce genre de procéder, mais j'ai fait ceci pour te montrer que j'ai toute emprise sur ton corps. Si je l'avais voulu, tu serais déjà morte depuis longtemps. Maintenant tu vas retourner auprès de tes amies et rester avec elles."

Sa voix c'était faite dure au début, mais c'était radoucie à la fin de sa diatribe.Elle regrettait même d'avoir hausser le ton sur elle, mais elle n'avait pas le choix. Les Olympiens la trouvaient inutile pour la plupart, alors elle devait le montrer qu'ils avaient torts.  

"Je vais rester sur Terre incognito, le temps de réfléchir à ce que je pourrais faire. Ensuite, peut-être retournerais-je auprès en Olympe." Fit-elle en prenant soin que ses pensées n'atteignent pas Kristy."


[Clio est incarnée, mais son cosmos n'est pas perceptible et donc personne à part Kristy n'est au courant de sa présence.] 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio
Muse de l'Histoire
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   Ven 7 Nov - 18:15

Dans les souvenirs de Cléo et dans les brefs visions du passé qu'elle avait eut, la Muse de l'Histoire avait souvent eut l'occasion de voir comment le monde avait changé, s'était transformé. Il lui paraissait si différent de celui qu'elle avait connu il y a des siècles... Et encore une fois cette différence se faisait sentir à travers ce qu'elle voyait dans l'esprit de Kristy. Le monde des Hommes avait considérablement changé depuis que son âme s'était endormie parce qu'elle avait oublié sa nature divine en se rapprochant trop des humains.

"Mais d'un autre côté ce monde est resté le même que celui que j'ai connu... Les dieux se font toujours la guerre, n'hésitant pas à se faire du mal les uns aux autres... Tout cela existait déjà avant..."

Mais avant, elle n'avait pas réellement conscience de tout ce que ces conflits impliquait. Elle avait juste vu les hommes oublier peu à peu leur passé et avait souhaiter le sauver de l'oubli... D'une certaine manière elle avait réussi, mais le prix a payer était bien élevé. Elle n'était revenue que pour revivre une autre guerre, et cette fois elle devrait la subir jusqu'au bout.

"Hommes et dieux... Au fond, ils sont tous pareils. Tous à se battre pour tel ou tel chose ou au nom d'un idéal parmi tant d'autres... Je ne peux pas espérer rester au milieu ou à l'écart... je dois trouver mon camp."

Son camp était tout naturellement l'Olympe, c'était là que se trouvait sa famille. Mais souhaitait-elle vraiment se préoccuper uniquement des ordres que Zeus pourrait lui donner? Elle se devait d'obéir à son père, mais elle avait aussi ses propres objectifs qu'elle ne voulait pas négliger. Retrouver Thalie en était un, identifier la voix qu'elle avait entendu en était un deuxième. Et aider sa famille à lutter contre Cronos était le troisième.

"Cronos ne doit pas être au courant de mon retour, il ne devrait de toute façon pas se préoccuper de moi tant que je ne tente pas d'interroger les flots du temps. Je peux donc m'occuper de retrouver Thalie... Mais comment?"

Le monde du cosmos était vaste, et l'arpenter serait dangereux. Surtout avec la présence de Cronos et d'Hazama. Mais si elle ne faisait rien, alors elle continuerait à n'avoir aucune emprise sur les évènements. Mais quelle divinité contacter? Qui serait en mesure de l'aider?

"Les Oneroïs?"

Les quatre dieux des rêves, fils d'Hypnos. Eux pourraient peut-être lui venir en aide... Encore faudrait-il qu'il lui pardonne d'avoir participé au tribunal ayant condamné leur père. Mais pour aider Thalie, elle devait tenter.Kristy était dorénavant avec ses amies et ne risquait rien. La Muse essaya de se calmer pour se laisser peu à peu envahir par les brumes du Sommeil...


***
-Oneiroïs... Maîtres des Rêves, entendez mon appel... Entendez l'appel d'une Muse qui a besoin d'aide pour retrouver une de ses sœurs!

Le monde autour d'elle commença à prendre peu à peu forme... Tout n'était qu'un rêve, mais tout lui paraissait bien réel. Ce n'était pas exactement un rêve... Plutôt un souvenir qu'elle revivait dans son sommeil. Une bride de son propre passé qui venait de se manifester dans ses songes.

-Morphéus, Ikélos, Phantassos, Oneiros, vous qui commandez aux rêves des hommes et des dieux répondez à mon appel! Répondez à l'appel de l'Histoire qui demande votre aide!

Le souvenir venait de plus en plus forme, il s'agissait d'une berge où coulait une rivière scintillante et pure. Clio ne se souvenait plus de l'endroit où se trouvait ce lieu, mais se rappelait vaguement y avoir passé de longues heures avec ses sœurs et sa mère... Des heures perdues qu'elle ne pouvait même pas faire revivre l'espace d'un instant sans risquer sa vie...  Non, il ne fallait pas penser à cela maintenant. Elle n'avait pas le droit de se lamenter sur le passé.

-Enfants des Rêves, fils du Sommeil et de la Nuit, Je vous en prie répondez-moi!  Entendez mon appel et venez à moi!


La Muse se concentra sur son appel, souhaitant le projeter, lui et son envie d'aider Thalie, le plus loin possible dans le monde onirique. Les Oneiroïs finiraient peut-être par lui répondre, du moins elle l'espérait...     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Main du Destin

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   Ven 7 Nov - 21:45

Au plus profond du rêve d’une muse encore entre deux mondes, un rêve apparaît, un rêve mêlé de souvenir.

Jours heureux passés auprès de personne chères, peut être réminiscence d’une vie se déroulant à une époque aujourd’hui oubliée de tous, même de l’Histoire. Images nouvelles sur images anciennes et pourtant encore bien colorées, comme hors de portée du temps.

Et pourtant, l’Histoire en devenir remarquait-elle que son propre monde onirique n’était alors que souvenir ? Où était la spontanéité ? Qu’était devenu l’éternel renouveau du rêve ? Etait-ce simplement dut à la nature de la visite de la muse nouvellement incarnée ? Non c’était autre chose, car ce monde n’était pas uniquement issu des souvenirs enfouis dans l’histoire secrète de Clio, il venait aussi d’un univers désormais privé de ses créateurs, laissé à l’abandon.

Où étaient donc passés les maîtres du rêve ? Hypnos étant condamné aux tourments par le dieu du tonnerre et des cieux, qu’étaient devenus les nouveaux garants de cet univers, qu’étaient devenus ses enfants ? Etait-ce la rancœur qui les retenait ? La rancœur et la colère de se savoir appelé par une de ceux qui avait condamné leur père et seigneur ? Peut-être, peut-être pas…

Toujours est-il que les appels de l’Histoire tombèrent dans des oreilles sourdes, et qu’aucune réponse ne lui vint en dépit de ses efforts les plus sincères pour faire porter sa voix jusqu’aux confins de son propre monde onirique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio
Muse de l'Histoire
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   Sam 8 Nov - 20:32

-Morphéus... Phatassos... Ikelos... Oneiros... S'il vous plait, répondez!


Des larmes coulaient des yeux de Clio. Étais-ce simplement dans son rêve que la Muse pleurait, ou Kristy était-elle en train de ressentir la peine qui déchirait la divinité l'habitant. Clio ne le savait pas encore, pour le moment elle était trop occupée à s'accrocher à son espoir de faire venir les Oneroïs à elle... Mais rien, rien du tout. Le vide complet et insondable...

-Pourquoi ne me répondez-vous pas? Est-ce que votre rancune est si grande? Pourtant je n'ai pas voulu que votre père subisse ce châtiment...

L'Histoire tomba à genoux et commença à pleurer au milieu de ce rêve-souvenir, devant son incapacité à mener à bien un objectif. A moins qu'elle n'ait pas sût voir l'inutilité de cette action? Elle aurait peut-être pût prévoir le mutisme des enfants d'Hypnos. Tout comme Arwen, ils lui en voulaient. Ils voyaient juste le fait qu'elle ai participé au châtiment du Sommeil.

"La rancœur... Au fond c'est bien la rancœur qui alimente une bonne part des conflits et des désaccords qui jalonnent l'Histoire...  Il était trop tôt..."

Croire qu'ils répondraient parce qu'elle voulait aider Thalie avait été une belle illusion. Et le retour à la "réalité" avait fait l'effet d'une gifle retentissante. Elle essuya les larmes qui coulaient encore sur ses joues, et n'accorda plus un regard au songe qui continuait à se dérouler devant elle. Tout ça n'était qu'une vision du passé. Un passé merveilleux mais révolu, qui n'aurait plus l'occasion de renaitre.


"Il est inutile de s'intéresser au passé lorsqu'il ne peut plus nous aider... J'ai été idiote de vouloir me focaliser sur lui, je n'aurais pas dû... Disparais, image d'un Passé révolu."

Et le décor se dissipa peu à peu, chassé par les nouvelles résolutions de la jeune Muse. Bientôt, les brumes du sommeil elles-mêmes disparurent...

***

-Kristy, qu'est-ce qu'il y a? Pourquoi est-ce que tu pleurais tout à l'heure?

-Je ne sais pas!

Lorsque Clio revint à la réalité, elle constata que son réceptacle avait elle aussi ressenti sa détresse et avait pleurer. Mais apparemment, ça l'avait plus dérangé qu'autre chose. Elle sursauta néanmoins lorsqu'elle senti l'âme de la Muse frôler la sienne. Elle avait espéré l'espace d'un instant que tout ceci n'était qu'un rêve ou une hallucination. Mais ce n'était pas le cas.

"On espère toujours que la réalité soit fausse lorsqu'elle nous déplait. Mais très souvent, il faut se rendre à l'évidence."

La voix de Clio était froide, comme si la non-réponse des Oneiroïs avait changé quelque chose en elle. En bien ou en mal, c'était trop tôt pour le dire. Mais une part de l'innocence qu'elle avait dans le corps de Cléo avait disparût. Que pouvait-elle faire, maintenant qu'elle savait ne pas pouvoir compter sur les fils d'Hypnos? Zeus l'avait laissée libre de ses choix, mais lui avait quand même demandé de se joindre à ses sœurs.

"Aller à Sparte avec ce qu'il s'est passé la dernière fois que j'y suis allée? Athéna et Artémis ont raison, c'est risqué... Arwen pourrait mal le prendre..."

Mais elle n'avait pas trop le choix. En se contentant de retourner en Olympe, elle ne serait pas d'une grande utilité... Zeus pourrait toujours faire appel à elle au besoin, il resterait toujours ses deux guerrières de sœurs dans la cité du cosmos. Oui, elle pouvait toujours essayer. elle commença doucement à prendre le contrôle du corps de Kristy.

"Kristy, je suis désolée que ça aille aussi vite pour toi, mais je n'ai pas le temps. Je dois te séparer de tes amies. Regarde-les pour la dernière fois."

"Non! Tu n'as pas le droit de faire ça!"

Kristy eut beau se débattre, son corps était déjà sous l'emprise de Clio. La Muse enferma l'humaine dans un recoin de son corps, l'enveloppant d'une douce aura. Puis, elle s'éloigna suffisamment pour ne pas être vue et... Se dématérialisa brusquement.

Arrow
Sparte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Alentours de Delphes-Grèce] D'un corps à l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cosmétiques et soins du corps durant l'Antiquité (Grèce et Rome)
» LE TATOUAGE arts du corps
» [Spoiler] Shurara Corps
» Enlever corps de ses jambes
» Magie et corps à corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: