Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le glaive et la balance [validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thémis
Titanide de la Justice
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2014

Feuille de personnage
Hp:
412/412  (412/412)
CS:
600/600  (600/600)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Le glaive et la balance [validée]   Dim 28 Sep - 16:57

Nom : inconnu
Prénom : Elisabeth
Sexe : Féminin
Signe du Zodiaque : inconnu
Camp : Titan
Soma : Thémis
Relation avec autres persos : Sœur de Cronos et de Japet dont elle est l'épouse aimante, elle est aussi la mère de Prométhée dont le châtiment l'a rendue folle de douleur ainsi que son époux.
Présentation de type Spartiate : Non

But :Me libérer de ma prison, retrouver mon cher époux Japet, libérer mon enfant Prométhée. Faire tomber l'Olympe, Zeus et ses laquais décadents. Prendre les têtes d'Athéna et d'Hadès pour rappeler à tous que je suis la seule et unique justice et bien plus puissante et aveugle que la pucelle frigide et le nécromancien décrépi à tête de femme. Oui, j'oubliais, passer aussi Poséidon à la friture. Comme cela pas de jaloux ^^.

Remodeler la terre telle qu'elle aurait du être sans l'intervention de Zeus et de ses bâtards et qui sait recréer de nouvelles races sur la surface de notre bien-aimée Gaïa. Un petit programme quoi ^^

Aiguise déjà sa lame...

Histoire et post rp en un

Ombre sur ombre, plaintes et chaleur entremêlées de relents acides dont je ne sentais pratiquement plus rien. J'errais depuis des éternités entre les murs sans fin de ma prison. Libre, je ne l'étais plus depuis si longtemps. Nous qui avions créé notre propre monde n'étions plus que des murmures, des souvenirs perdus dans un maelstrom d'images propres à faire perdre la raison. Un châtiment à sa taille pour chacun d'entre nous. Je reconnaissais en cela toute la cruauté des Olympiens qui au fond ne valaient pas mieux que nous. Le temps s'était écoulé ainsi pendant que mon âme ou ce qu'il en tenait encore lieu se tournait en tout sens. Japet, mon aimé que je n'avais plus revu depuis notre fin à tous, depuis cette dernière guerre. Les enfants de la terre, les enfants de cette si fière humanité qui avait été si merveilleusement été aidés pour notre fils Prométhée avaient de nouveau porté la main sur nous mais cette épreuve serait la dernière tout comme cette épreuve l'ultime. En une vie tant de choses pouvaient se passer alors combien pourraient survenir au cours de toute une éternité. Il me fallait oublier, tout oublier sinon lui, sinon ce visage, ce nom, cette voix, ce corps. Tout devait se refermer, se collapser pour ne laisser plus qu'une ultime essence submerger.

Telle était la seule solution pour ne plus souffrir, pour ne plus endurer cela aussi longtemps que se poursuivrait mon éternité. Lentement, je m'étais transformée, effondrée sur moi-même, sur ce qu'il restait de mon corps, de mon enveloppe sans que personne n'en prenne la réelle mesure. Nous jeter en ces cellules dont aucun d'entre nous ne pourrait s'échapper était la pire des sanctions. La défaite, la sentence, l'oubli, rien ne connaîtrait de fin pas même les murs nous retenant. Demeurer éternellement scellé, face à nous-même et tous nos erreurs passées, toutes nos souffrances, désirs et amours refoulés.

~ Japet...

J'avais cette larme en souvenir, cette seule larme maintenant, plus rien n'existait réellement pour mes yeux vides hormis cette unique lame.

Mon temps s'écoulait ainsi alors que ma nature de titanide s'était presque totalement fondue en ces lieux, ne laissant que si peu de traces de ma présence. Ma pensée était tout ce qu'il restait de moi en plus d'un délicat mélange d'énergie. Le temps n'avait plus la moindre signification. En ces lieux mornes, sans espoir, fait de pénombres et de souffrance, le temps était comme figé en une boucle sans fin. Rien ne finissait...

Lentement, alors que mon essence, mon dumanis ne cessait d'osciller entre effondrement et instinct de survie, ma mémoire prenait le pas sur ma existence actuelle. Pour peu que l'on puisse qualifier cela d'existence...

Mon passé était mon présent. Quelques bribes épars, celles qui me permettraient d'échapper à l'annihilation totale à laquelle cette odieuse prison semblait me destinait. Plus que la mort, plus que la perte de liberté et la souffrante, c'était la perte de moi-même, de ma propre existence en tant que Titanide de la Justice qui menaçait de me détruire sans espoir de retour. Me raccrocher, il me fallait me raccrochait à une seule chose alors que mon être ne cessait de vaciller. Des termes simples comme des écheveaux sur lesquels le moments venus tout le reste, éparpillé en ce cloître viendrait se rattacher de lui même, telle une immense toile dont les fils formeraient l'ensemble de mon entité.

~ Chaleur, soleil, Hélios, fils d'Hypérion
Frère et roi, Cronos, le vainqueur d'Ouranos
Amour, Japet, mon Japet...

Et tant d'autres encore, juste des enchaînements de mots tout simples mais lourds, si lourds de significations et parmi eux tous un ensemble revenait sans cesse.

~ Amour, Japet, mon Japet...

Tels sont les mots les plus forts, ceux de notre passé si lointains si glorieux. Cette époque, cette ère révolue qui avait suivi la victoire des titans sur Ouranos. Une époque de paix où mon cher frère et moi connaissions la plus belle de félicité, notre âge d'or d'avant la naissance des enfants de Rhéa et le changement si intense en Cronos. Toute cette partie de notre existence entre ces deux points fixes me maintenait hors de l'abîme menant au grand néant. Je me rappelais les jours heureux auprès de celui que j'aimais plus que tout. Les jours et les nuit passés à déambuler sur cette terre encore vierge de la présence de Zeus, de toute sa clique et surtout des hommes. Humains si ingrats qui avaient causé la perte de notre fils bien aimé. Prométhée enchaîné et torturé sans fin ne fut pas la seule victime de Zeus. Prométhée ne fut pas la seule victime de Zeus, notre autre fils Atlas fut condamné à soutenir la voûte terrestre...

La colère, la vengeance étaient présentes mais mon esprit était celui de cette époque où notre fils Épiméthée peuplait la terre d'animaux en tout genre. La vie foisonnait dans la parfaite concorde. J'étais la justice divine. Justice alors que mon cher Japet était le pilier cosmique reliant la terre au ciel, Gaïa à Ouranos voire le cosmos lui-même. Un Titan des plus puissants. C'était cela que je devais nourrir. Cela, cet amour et cette fierté en moi, cette puissance que j'avais de par le passé et dont ma défaite m'avait privée.

Balayer le reste pour me maintenir. Il était hors de question pour moi d'oublier mais maintenir toutes ses pensées négatives, destructrices, ces désirs de mort et de vengeance ne ferait que rendre de la puissance au Tartare et à cette prison me renfermant. Je devais me maintenir aussi longtemps que cela serait possible. Et si désir de vengeance, il y avait, c'était vers Némésis la juste que je me tournais. Juste Colère, Némésis la fille de Nyx aussi belle que notre soeur Aphrodite.

~ L'Amour, la Justice, la Juste Colère divine...

Tout cela se maintenait en moi alors que le nom d'Aphrodite me rappelait cet amour que je voulais tant rejoindre. Subsister, je subsistais ainsi réduite à cet état lamentable mais de folie, plus aucune ne ferait de moi sa proie.

Justice, avant tout, j'étais et comptais bien redevenir la Justice pure et divine, balayant toutes ces lamentables succédanés qui avaient osé prendre la place qui était mienne depuis la nuit des temps. Le temps de les faire tomber reviendrait ainsi que celle de faire de leurs têtes, les futurs plateaux de ma nouvelle balance divine. Rétablir l'ordre aux côtés de Japet et redonner à la Terre, notre mère Gaïa, le visage glorieux qui autrefois avait été le sien.

Justice Divine, viendrait le temps où l'épée de la Justice s'abattrait sur l'ensemble des coupables...
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Effondrement et évasion

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



~ Brisure...

Telle fut la première chose à me tirer de cette apathie si particulière qui était devenue la mienne. Une sensation unique que je n'avais jamais ressentie autant que je pouvais en être capable. C'était comme un nouveau bouleversement à nul autre pareil. Toutes les images qui me soutenaient depuis si longtemps s'étaient instantanément effacées face à ce qui se passait. La douleur, je ressentais des cris de douleur qui cette fois ne venaient pas de moi. Tâchant de m'appuyer contre l'un des murs, je me sentis aussitôt repoussée.

~ Que se passait-il ?

Mais que ce passait-il au coeur de cette prison qui était la mienne ? Je ne pouvais encore mettre de nom dessus mais les murs souffraient, se courbaient, se tordaient même par instants. Incrédule face à ce spectacle nouveau, je ne pouvais me résoudre à simplement imaginer ce qu'il était en train de se passer. Tous mes sens étaient confinés à cette cage qui me retenait si loin de mon amour et du reste de ma fratrie. Je ne savais rien de ce qu'il pouvait se passer tant bas j'étais tombée.

Après un dernier rejet, je me retrouvais projetée sur le sol. Enfin ce qui me tenait compte d'être. Privée de tout, je pouvais paradoxalement ressentir la douleur. Ce qui me permettait de prouver la véracité de mon existence. J'avais perdu quasi toutes mes sensations sauf celle-la. Douleur et Pensée me caractérisaient. Pourtant à ma douleur, une autre se porta en écho. C'était au moins cela. Un indice me permettant de comprendre ce qu'il se passait. Me permettre de ressentir le mal qu'enduraient les autres si leurs cris étaient suffisamment puissants avaient été une des petites cerises sur le gâteau qui je n'avais eu de cesse de maudire des siècles durant mais pour cette fois, j'en étais presque à pleurer de joie en ressentant le hurlement de douleur du Tartare se répercutaient sur l'ensemble de ma cellule. Une nouvelle salve et l'ensemble se souleva, en une gigantesque lame qui parcourut et souleva en tous sens l'ensemble des murs. Une série de coups me rejetant tel un fétu de paille d'un mur sans visage à un autre. Ainsi, au terme de ce terrifiant ballet, finis-je par me retrouver au sol, sonnée par tant de puissance.

Un temps incertain se passa avant que je ne reprenne pleinement mes esprits. Quelque chose avait fragilisé les murs de ma prison qui face à moi, tentaient de se remettre en place. Le résultat quoique temporaire me fit le même effet que la foudre. Si tout était en cet état alors j'avais une chance. Il fallait que je la prenne et sans perdre davantage de temps, je me mis à cogner autant que je le pouvais. C'était peut-être l'unique chance que j'aurais. D'instant en instant, mes coups redoublèrent de fureur alors que ce qu'il me restait de forces se consumaient crescendo. Je risquais tant sur cette tentative que je savais être l'une des rares occasions que j'aurais.

Tout plutôt que pourrir encore davantage en ces murs, en cette prison sans fin, sans lumière, sans forme autre que la souffrance et la solitude. Il fallait que j'y parvienne et au dernier coup de bélier contre la paroi, je sentis comme une vibration avant de me sentir projetée à nouveau en arrière. Dépitée, j'allais me relever péniblement, rassemblant ce qu'il me restait d'esprit et de dunamis lorsque, sans prévenir, la cellule s'éventra laissant apparaître devant moi un dunamis à nul autre pareil. Le seul capable de me faire réagir aussi vite.

" Japet !!! "

Face à lui, je me sentais pousser des ailes, reprendre vie tout en m'échappant de ma prison. L'effet en fut immédiat. La déferlante d'énergie qui me traversa me donna un tel élan que je n'eus aucun mal à m'élever auprès de celui que j'aimais depuis tant et tant de siècles. L'immense amour qui nous unissait éclata à son tour, nous enveloppant de cette aura immense que seuls les époux pouvaient émettre.

" Japet, mon frère, mon amour, enfin, nous sommes libres... "

Et me joignant à celui qui venais d'achever l'oeuvre que Cronos avait si bien entamée en nous libérant en plus d'autres captifs.  

Ensemble, nous nous élevions étroitement enlacés, nos dunamis résonnant de concert en l'immensité meurtrie du Tartare. Maintenant, plus personne ne pourrait s'opposer à notre retour, à notre nouvel âge d'or. Une ère qui prendrait vie avec la disparition de l'Olympe et de tous les rejetons dégénérés de notre roi et frère.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le Pilier et la Divine Justice

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤



Éblouissements, rien ne pourrait jamais décrire réellement ce que je ressentais en m'élevant dans l'immensité des Enfers avant de rejoindre enfin le monde des mortels. La Terre qui avait tant changée depuis notre emprisonnement mais se tenait encore là. Des années voire des siècles s'étaient écoulés depuis notre première défaite. Tant de choses avaient changé alors que d'autres demeuraient immuables. Soudain, je me sentis comme grisée, ne pouvant plus calmer la joie immense qui m'envahissait.

" Japet, mon frère, mon époux, il est temps pour nous de reprendre vie. Tant que nous ne serons qu'essence, que parcelles de dunamis, nous ne pourrons rien faire pour les nôtres et pour nous. Reprendre forme et chair est la première étape. "

Et naviguant de concert entre les dimensions dans l'espoir de rejoindre au mieux notre destination, nous cherchions aussi les meilleurs réceptacles pour nos âmes. Reprendre vie en cette époque en fusionnant avec des embryons à peine conçus était un plan plus que délicat à accomplir. Choisir celle qui serait l'élue nous prit un temps infinie.

Pour que tout aille au mieux pour nous, cette humaine devra bercer en son âme et son sein les mêmes vertus, les mêmes valeurs que nous. Tel est mon désir, que l'harmonisation se fasse ainsi au mieux entre nous et nos futurs nous. Le temps sera notre allié, tout comme nos dons nous permettrons de naître et grandir en paix dans l'une de ces planètes de l'Ombre que nous sommes capables de faire naître.

Ainsi les choses se passèrent-elle, faisant passer celle qui nous donnerait vie sans même en avoir la plus petite idée de la terre en notre propre dimension. Paisible et intense fut notre naissance sans qu'elle ne puisse en souffrir. Nos dunamis avaient remodelé les deux embryons qui ne tardèrent pas à émerger. Japet, mon frère, fut le premier à naître, m'aidant ensuite à le rejoindre. Nos retrouvailles furent aussi touchantes qu'ardentes, n'appartenant qu'à nous. Nous qui avions tant souffert de la perte de l'autre venions de nous retrouver et nous serrer l'un contre l'autre comme jamais aucun humain ne le pourrait. Si vaste était notre amour, si magnifique et passionné que nos seules retrouvailles avaient comme fait naître une immense source de lumière et de beauté en cette planète autrefois si détruite, si vide et désespérée. Si beau tout cela était si beau qu'aucun qualificatif ne pouvait décrire ce que je ressentais entre les bras de mon époux alors que nos corps ne cessaient de changer. Nos âmes et nos corps étaient sur deux cycles harmonisés attendant simplement que nos chairs soient suffisamment puissantes pour que nous puissions user de nos pouvoirs à pleine puissance.

Et en cette attente, qui ne dura pourtant que quelques minutes à l'échelle humaine, tout ne fut que joie et insouciance en cette planète que nous avions repeuplée, en un simple clin d’œil de vie de toute sorte. Comme nous le savions si bien, tous les deux, il nous fallait grandir et nous fortifier tout en apprenant tout ce qu'il y avait à savoir de cette terre restée éloignée tant de temps de nos vues. Les souvenirs contenus dans l'esprit de celle qui nous avait donné le jour en avait été le point de départ. Pour le reste, nous avions pu tirer le maximum de toutes celles que nous avions visitées lors de nos recherches de la mère porteuse parfaite. Les Hommes avaient changé et gagné en connaissance et exploits mais que savaient-ils encore de nous ? Que respectaient-ils encore de nos lois sacrées, de notre mère, la puissante et majestueuse Gaïa et de notre roi Cronos. Rien, rien ne semblait avoir survécu au passage des ans au vu de ce que les femmes nous avaient appris lors de nos interrogations. Le peu que nous avions pris à chacune d'entre elles sur l'ensemble de la terre était négligeable à l'échelle d'un seul individu mais toutes ensemble, elle nous offrait un tableau dont les notes de couleurs et les tons étaient loin d'être aussi réjouissant que nous le pensions. L'oeuvre de Zeus avait fini par aboutir à cela. Perte de respect envers les divinités, oubli et injustice. C'était cela qui nous avait mis à terre, cela qui nous avait traité de la sorte...

La vue d'ensemble que je contemplais eu comme l'effet d'une bombe en moi, l'effet le plus éblouissant en réveillant mon sens de la Justice Divine. Voir ce que les deux faces de la Justice avaient laissé de cette terre privée de ma présence était un tel désastre que mon dunamis éclata de nouveau. Le temps était venu de rejoindre Cronos mais pas avant d'en avoir pris la décision conjointe avec mon aimé. Il fallait que tous deux soyons prêts et pas un seul parmi nous.

Un nous étions et un nous demeurerions...

" A jamais, je serai ton épouse et celle qui t'aimera d'un amour infini, mon frère. A jamais, je serai celle qui se tiendra auprès de toi... "

A ces mots, ma main s'était glissée en la sienne avant que je ne reprenne.

" Le temps est venu pour nous de rejoindre Cronos, notre frère et roi, dans son projet de reconquête de la terre et de l'Olympe. "

Et déposant un baiser tendre sur les lèvres de celui qui était depuis des siècles mon époux, j'attendis sa réponse.

Une réponse qui me fit sourire alors que j'entendais le nom qu'il prenait.

" Bien, si Cosmos est le nom que tu porteras, le mien sera Elisabeth, le temps que notre roi reprenne sa place à notre tête. Je t'attends mon amour. A toi de donner le signal du départ, moi, je suis prête à partir dès que tu le décideras. "

Question à laquelle il ne tarda pas à répondre et ce fut ensemble que nous quittions notre planète régénérée pour prendre la voie de la terre et de cette fameuse cité qui n'avait si soudainement attirés.

Quant à l'humaine qui nous avait tant aidé à reprendre forme ? Elle s'en retourna auprès de son époux, heureuse et comblée, le sourire aux lèvres sans que jamais son nom ne fut prononcé.
Fréquence de connexion :

Aussi souvent que faire se peut ^^ Vous laisse deviner qui a dit cela  Razz


Comment avez-vous connu le forum ? : En cherchant un fofo où on pouvait se pencher sur le cas Zeus et Athéna Twisted Evil


Dernière édition par Elisabeth le Jeu 9 Oct - 15:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Ven 3 Oct - 15:53

Bonjour, bonjour ^^

Ah on dirait que Cronos va bientôt récupérer une de ses sœurs, la Justice en plus ^^ Bon courage pour ta présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil et des Rêves
Staff KoH
avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 21/07/2013
Localisation : Jamais loin de ma reine

Feuille de personnage
Hp:
250/250  (250/250)
CS:
720/720  (720/720)
Pa:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Ven 3 Oct - 18:11

Terriblement en retard Embarassed , mais comme on a déjà eut l'occasion de se parler via mp, ça va encore non ?

Bienvenue officiellement sur le forum ^^

Je pense que tu as déjà toutes les infos qu'il te faut pour commencer ta prez, mais si jamais tu en avais d'autre, hésite pas à les poser.

Je croise les doigts pour que tu arrives aussi à décider l'autre de venir, ça n'en serait que meilleur pour tout le monde Wink

Sur ce, bon courage pour la suite et au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thémis
Titanide de la Justice
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2014

Feuille de personnage
Hp:
412/412  (412/412)
CS:
600/600  (600/600)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Mer 8 Oct - 15:11

Merci pour ces messages de bienvenue.

Oui, j'ai déjà eu les infos, merci pour ton aide et pour celle du Staff, Hypnos. Oui, j'espère aussi pouvoir le faire venir. Enfin, l'idée de massacrer Athéna et ses saints semblent lui plaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thémis
Titanide de la Justice
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2014

Feuille de personnage
Hp:
412/412  (412/412)
CS:
600/600  (600/600)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Jeu 9 Oct - 15:59

Présentation achevée, j'attends l'avis du Staff pour savoir si je dois étoffer davantage ou si certains points sont à remanier.

Merci d'avance et à bientôt Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante
Spectre de l'Incube
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Dans un lit

Feuille de personnage
Hp:
176/176  (176/176)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Ven 10 Oct - 2:10

Welcome ! Dommage que tu sois une femme prise, tant pis je devrais que regarder~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypnos
Dieu du Sommeil et des Rêves
Staff KoH
avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 21/07/2013
Localisation : Jamais loin de ma reine

Feuille de personnage
Hp:
250/250  (250/250)
CS:
720/720  (720/720)
Pa:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Ven 10 Oct - 11:11

Aaaaaaah, enfin.

Tu as finalement sut contourner le fait que Thémis fut enfermé au tartare avec ses frères et sœurs on dirait ^^

Alors c'est à moi de commencer.

Ayant lu au passage la prez de ton frère/époux/collègue, je dois dire que la complémentarité de vos deux présentations est une super idée. Surtout que ça ne fait pas doublon. Chacun apporte une pierre différente à l'édifice, et c'est très agréable à lire.

Sinon, autant la quantité que la qualité sont au rendez-vous, le style est fluide et propre. C'est une belle histoire.

Mention spéciale pour votre "naissance" qui restera comme la plus rapide du règne divin (i'm a god, what else ? ^^).

C'est donc avec soulagement et fierté que je te donne ton premier OUI

Je laisse maintenant ma collègue théoriquement en vacance donner son avis.

Si jamais il te reste encore des questions, surtout hésite pas Wink

Ps: Très joli vava
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalie
Muse de la Comédie
Staff KoH
avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 20/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
220/220  (220/220)
CS:
525/525  (525/525)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   Ven 10 Oct - 11:36

Oui ^^ Théoriquement en vacances mais je passe quand même faire des coucous rapides sunny

Maintenant, je rejoins mon collègue staffeux sur toute la ligne. C'est une splendide présentation avec pas mal de hargne et de souffrance entremêlée de l'amour entre les deux époux. Les passages mythologiques alternes avec les instants passés en prison avant que votre évasion commune.

Je salue aussi la réussite de cette présentation faite en complémentarité avec celle de Cosmos sans qu'aucun des deux ne copient l'autre ou ne tombe dans la facilité. Les deux récits sont deux points de vue différents en parfaite harmonie. On sent l'effort accompli pour que l'ensemble soit cohérent et personnel malgré tout.

Ce sera donc le deuxième OUi et l'apparition de la première Titanide sur Hope.

Bonne chance pour tes buts, massacrer Athéna, Hadès, pour faire de leurs têtes tes nouveaux plateaux et même t'en prendre si possible à Poséidon, voilà, tout un programme. Hum, de quoi tenter de faire tomber Hazama de son piédestal de meilleur méchant du fofo

Bon amusement sur la route de Sparte avant de rejoindre le camp des Titans

_________________
L'Or et la Foudre guident mes pas. Je suis l'Ange de Lumière et la Divine Inspiratrice veillant du haut de l'Olympe ou des profondeurs du monde des rêves...

Spoiler:
 



Spoiler:
 


Hypnos, mon roi, mon soleil, à jamais, je t'aimerai et suis tienne...

~ Paroles de Thalie ~ ° ~ Paroles de Bloody ~ ° ~ Pensées ~ ° ~ " Transmissions de Pensées " ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le glaive et la balance [validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le glaive et la balance [validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les messages et commentaires a validés
» Le Glaive de Sommer
» Commande validée
» Froideval et Pontet - Le glaive de la justice - Chroniques de la lune noire tome 8
» La toge et le Glaive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Accueil et premiers pas sur le forum :: Présentations des Titans-
Sauter vers: