Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...   Lun 21 Juil - 23:28

Quelques heures auparavant......

Incroyable comme moyen de transport, un bus express. Aussi rapide qu’une flèche, il emmène à une destination inconnue. Le chauffeur a un aspect drôle et effrayant surtout la lueur de psychopathe dans son regard. Et encore, la conduite était très mouvementée et brusque.
Hallucinant mais efficace, le paysage a défilé rapidement et le voyage a duré quelques minutes. Ou secondes.

Allongée sur la verdure, Prudence profite des bienfaits de la nature avant de se rendre à une bâtisse, située à quelques kilomètres. Loin de la tumulte d’une ville, la tranquillité règne en maître absolu en ce lieu. L’écoulement d’un ruisseau crée une douce mélodie, accompagnée d’une brise qui caresse et  élève un écho sur la végétation. Quelques animaux sauvages apparaissent dans différents coins, ils n’ont pas l’air contre de la visite d’une étrangère à prendre ses aises…

« Seulement, je ne chante pas comme Blanche Neige. C’est ridicule… »

Un rire nerveux s’échappe de ses lèvres pâles, la jeune femme se retient à ne pas les effrayer d’avantage. Déjà que les « congénères » écoutent d’une oreille et la regarde, intrigués.

«  Il y a une autre méthode beaucoup plus facile d’apprivoiser les êtres vivants. »

La couronne de fleurs dans sa chevelure brune apprécie la douceur du vent, qu’elles parfument l’air et attirent l’attention des plus gourmands. Timide et curieuse, une biche s’avance doucement vers la jeune femme, toujours allongée et amusée par une drôle de rencontre. Fine et élancée, son pelage a la couleur noisette doré. Ce n’est pas tous les jours, que Prudence croise un tel spécimen sauvage. Surtout, une telle beauté.

« Viens.. »


Peut être que ce petit moment mignon va oublier ce qu’elle a commis récemment. Elle a tuée. Anéantir l’obsession agaçante des membres de sa famille: La fortune. Grâce à son intelligence malsaine, elle a planifiée ce plan radical avec soin et patience. La vengeance est un plat qui se mange froid…
La présence de son grand frère, Raphaël, lui manque terriblement malgré qu’il l’a trahi. Par amour, elle aurait aimée le tuer de ses propres mains…
Une fine larme dégouline sur sa joue, qu’elle revient à la réalité. Le regard tourné sur l’horizon, la biche se trouve tout près d’elle. Ses grands yeux noirs dévisagent la jeune femme parfumée, qu’elle s’immobilise.

« Ce sont les roses qui t’intéresse, n'est ce pas ?»


Un sourire se fige sur les lèvres de Prudence, qu’une lueur étincelle dans ses prunelles vert ambre. Est-ce une mauvaise intention ? De la fourberie ? Ou simplement une certaine complicité ? Doucement, la jeune femme relève son buste et dépose une main sur le front de l’animal.

«  Tu es magnifique. »

Subitement, l’animal s’allonge en déposant sa tête sur les genoux de Prudence. Si bien et en sécurité, qu’elle ferme ses paupières et respire lentement. Très lentement jusqu’à être bercée par les caresses de l’étrangère.

***********

La pleine lune éclaire la totalité du sentier, une aide précieuse pour Prudence à la guider dans un lieu inexploré. Elle marche en pleine nuit, habillée d’une robe noir taillée et cousue rappelant la mode gothique. Une gothique qui aime le romantisme et la créativité…
Les grillons chantent une symphonie vertueuse. Au loin, quelques oiseaux accompagnent la mélodie nocturne. Les ombres des hauts arbres se mouvaient au gré du vent, on a l’impression qu’ils bougent d’eux-mêmes créant une forme étrange avec leurs feuillages et branches.
Pour s’occuper l’esprit, la jeune femme ouvre un médaillon en deux et une musique en sort. . Elle connait cet air, qu’elle fredonne. Des notes douces et mélodieuses que la nostalgie la submerge.

* Raphaël…*

Instinctivement, elle lève la tête et aperçoit l’immense bâtisse à l‘architecture antique. À l’entrée, Prudence avance sans gêne. La lettre mystérieuse vient d’ici et l’invite cordialement à s’y rendre dans les plus brefs délais. Et comme par magie, un fou du volant a débarqué…
Des tas de questions s’entassent dans l’esprit de la jeune femme, qu’elle aimerait en discuter avec le responsable ou un autre employé déjanté.

Et l’accueil ne traîne pas, une personne arrive. Blond et plutôt bel homme. Il porte un costume sorti tout droit d’un comics. Prudence hausse d’un sourcil à ce curieux personnage. Est-elle tombée en pleine soirée déguisée ?
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
R.I.P.
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/11/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...   Jeu 24 Juil - 23:50

Arrow Salle d'étude

La lune était belle, avait remarqué Sanguinius lorsqu'il prit son envol depuis la fenêtre du bâtiment où il avait laissé les trois dernières arrivantes... Avant-dernière, avait-il rectifié dans son esprit à la sensation de la nouvelle présence au niveau de l'entrée de la ville sacrée: les nouvelles recrues étaient bien nombreuses aujourd'hui, s'amusât l'ange en s'élevant dans les airs de ses ailes dorées tel un oiseau solaire, laissant la lumière de sa silhouette dessiner le chemin de sa présence des quartiers d'études aux nuages.

À la façon d'une étoile, la présence de l'ange apparaissait clairement dans le ciel, montant toujours plus haut entre les astres avant de plonger subitement vers l'immense arche de pierre annonçant l'immense cité millénaire. Quelque plume annoncèrent son arrivée alors que sa forme angélique apparaissait pleinement dans la nuit noir au dessus de la nouvelle arrivante: une femme sans aucun doute, pensât-il en se dirigeant vers elle.

'' Hé bien... Que fait une si charmante jeune femme toute seule dans le noir ? Attendiez-vous le passage d'un ange ?"

Fit ledit personnage aux ailes de lumières avec le sourire alors que sa haute silhouette se posa lentement face à la jeune femme, atterrissant alors devant celle-ci avec grâce jusqu'à pratiquement se retrouver à genoux face à elle: laissant ses immenses ailes ouvertes de toutes leurs tailles à ses côtés tandis que l'ange de sang continua avec une voix aussi chaleureuse que douce pour la nouvelle âme entrée en ce lieu.

"Je me nomme Sanguinius, préfet de la maison dorée de la ville sacrée de Sparte. Sois la bienvenue en cette ville, jolie demoiselle."

Terminât le spartiate en lui tendant la main avec le sourire, l'ange qu'il était n'était pas au bout de ses surprises en cette soirée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...   Sam 26 Juil - 23:13

Le comité d’accueil est intrigant à l’entrée de cette cité antique, magnifique et vaste. Une drôle de sensation germe dans le corps et l’âme de Prudence vis-à-vis de cet homme charmant. Elle a rêvée où il a volé et plané dans un élan rapide et précis en atterrissant avec grâce devant elle. Principalement, cette paire d’aile dorée, étincelante et bouge aux « ordres » de son propriétaire. Sans bavure et faire les yeux doux, l’individu est plutôt craquant de plus prés. En guise de salutation, le grand et beau blond fait une révérence. La jeune femme s’incline respectueusement et sourit en entendant le mot « Ange ».

« Pour être honnête, pas du tout. »

Être en compagnie d’un éphèbe comme celui-ci ne la dérange pas, bien au contraire, il dégage une aura rassurante et puissante. Sa voix chaleureuse incite la ravissante Prudence à l’observer attentivement et ne pas baisser du regard. Elle l’écoute patiemment lors de sa présentation courtois digne d’un gentleman. Aussi, elle se demande comment a-t-il su qu’elle était là sans émettre une phrase ? Peut-être qu’il l’a vu et venu à elle ? Ou alors, il s’agit bel et bien d’un Ange comme dans les livres ?
Au lieu de sombrer dans la paranoïa, l’instinct pointilleux de la jeune femme ne signale pas une mauvaise plaisanterie de mauvais goût.

« Prudence. Enchantée et merci pour votre accueil. »

Préfet de la maison dorée ? Intéressant. Prudence lâche un profond soupir et aperçoit une main généreuse tendue. Celle de l’Ange. Elle hésite à l’accepter durant quelques secondes, des questions la tourmente dans sa tête et songe que lui seul peut y répondre. Enfin, elle l’espère.
L’effrayant et drôle Chauffeur du bus «magique » ne lui a rien fourni comme explication juste qu’elle sera la vérité au moment venu... . Mais la patience est une vertu et elle l’applique.

Une brise froide et humide refroidit l’atmosphère, la jeune femme réchauffe ses avant-bras et regarde une nouvelle fois la grande bâtisse digne d’un palais royal s’étirant sur plusieurs mètres, vaste et splendide. Celui qui a acheté les hectares et conservé l’antiquité de la ville doit être puissant et financièrement milliardaire…


« Sans mauvais jeu de mot: aimez-vous la tiédeur de la nuit en bonne compagnie ? Ou m’invitez-vous à se réfugier à l’intérieur d’un bâtiment ? »


Le ciel prend une couleur sombre et noir, un éclair déchire la sérénité du manteau de la nuit. Puis un autre, plus grondant et plus fort. La jeune femme n’aime pas le bruit de l’orage et s’abstient à ne pas sauter dans les bras de quiconque même si il est beau gosse. Elle étouffe un juron.

* C’est bien ma veine….*

L’humidité amplifie l’odeur de sa couronne fleurie, elle le sent. Ses « amies » sont éveillées et apprécient le sens lunatique de la météo, qu’elles se laissent caresser par le vent. Une amitié qui dure depuis des années entre elle et les plantes, surtout les roses… .

« Pardonnez moi, j’étais distraite. Guidez-moi à la chaleur et en sécurité, loin de ce vacarme bruyant. »

Délicatement, elle dépose sa main dans celle de l’Ange. A ce contact, une vague brûlante s’empare de tout son corps et en frissonne, légérement rougissante.
Revenir en haut Aller en bas
Sanguinius
R.I.P.
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/11/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...   Mer 13 Aoû - 2:32

De plus prés, la charmante demoiselle face à lui ressemblait à une fleur sauvage, l'une de celles qui poussent dans le noir avant d’apparaître en toute beauté sous la lumière pâle de la lune et l'éclairage doux des étoiles: une bien belle fleur mais dont les épines semblaient occultées par le parfum et la couleur des doux pétales de celle-ci... Mieux vaux ne pas trop y toucher, pensât le préfet de la maison dorée à l'évocation du prénom de la jeune femme: Prudence, une mise en garde ou une petite farce du destin . Une bien singulière appellation pour une jeune personne avec un aspect si inoffensif, se disait Sanguinius avant de penser à son propre prénom et se dire qu'elle n'était pas le plus à plaindre mais, que l'énigme de son nom avait tout de même piqué son intérêt. S'inclinant légèrement en avant à l'écoute de son nom, il se releva avec une légère révérence à son timbre chantant:

"L'idéal serait de passer cette nuit en agréable compagnie sous les rayons de la haute Sélène mais, elle ne semble pas avoir envie de nous éclairer ce soir: le roi des dieux n'est vraisemblablement pas d'humeur ."

Dit-il alors que le ciel fut zébré d'éclair et de lumière pour ponctuer ses dires: l'orage n'était plus très loin et avec lui, son lot de désagrément sonore comme physique, pensât l'ange avant de sentir les doigts fins de la demoiselle dans la paume de sa main avec lenteur... Rougissant légèrement à son contact, le préfet ouvrit alors l'une de ses ailes et s'en servit pour pousser la belle demoiselle dans ses bras en la repliant vers l'intérieur: se retrouvant alors a quelque centimètre d'elle, se retrouvant alors assez près pour humer pleinement son parfum. Faisant fi de cette proximité, il lui murmurât doucement:

" Avec ce qui approche, je crains de devoir recourir a des méthodes que j'aurais préféré faire en d'autre circonstance: pardonnez moi si je vous parait inconvenant mais nous n'avons plus le loisir de tarder ."

Dit-il avant de relâcher sa main pour la poser à côté de son cou tandis qu'il posa l'une des siennes derrière son dos et l'autre vint soulever les genoux de l'apprentie ainsi que sa robe comme on le ferait avec une princesse avant d'ouvrir grandes ses ailes dorées:

"Je vais voler doucement pour ne pas abîmer la jolie couronne de fleur que je vois sur votre front..."

Terminât-il dans un sourire chaleureux avant de bondir avec grâce et légèreté dans les airs avec la fleur sombre...

 Arrow http://knights-of-hope.forumactif.org/t334-la-sonnerie-sonne-il-est-temps-de-faire-l-appel-libre#3505
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...   Sam 30 Aoû - 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Un ange ne frappe pas à la porte, il vient...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Natasha St Pier "Un Ange frappe à ma porte"
» Lorsque le passé frappe à notre porte ! ( PV Ryan )
» Gâteau d'ange
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont
» estimation pour un porte-clefs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sparte la Sacrée :: Porte d'entrée de la ville et bureau d'accueil des apprentis-
Sauter vers: