Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien avec Zeus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clio

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Entretien avec Zeus   Lun 26 Mai - 19:07

Grâce au portail que lui avait ouvert Hermès, Clio arriva rapidement sur le seuil du temple de son père, probablement encore suivie par Ragna, Jin et Tsubaki, ses deux homoculus. Tout en élevant son cosmos afin de signaler sa présence, elle commença à redescendre lentement vers le sol. Mais ses ailes la lâchèrent trop tôt, et elle tomba alors qu'elle se trouvait encore à quelques centimètres du sol. Heureusement, elle ne fut pas blessée par la chute.

"Ouf, il va falloir que je reprenne l'habitude de me poser doucement. Je crois que tous ces siècles m'ont en plus fait perdre un peu de ma maitrise sur mes ailes."

Cette remarque mentale lui attira un petit sourire qui disparût bien vite. Elle n'avait pas le temps de rire ou de sourire. Il se passait des choses étranges en Olympe, et elle devait prévenir son père, sans pour autant trahir le secret qu'elle partageait avec son frère. Elle fini par se relever, s'avança vers le temple de Zeus, tout en essayant de faire refluer ses souvenirs concernant l'Aréopage.

"Pourquoi? Pourquoi ce procès a-t-il eut lieu? Qu'est-ce qui se cache derrière tout cela?"

Si elle avait eut ses pouvoirs, elle aurait pût avoir la réponse à cette question. Mais quelque chose la bloquait. L'ombre sans aucun doute, mais étais-ce la seule chose? Est-ce que sa trop longue absence en tant que Muse avait affaibli ses pouvoirs, au point qu'elle avait perdu une bonne partie de ses capacités? Elle ne savait pas, mais cette possibilité l'effrayait autant que l'ombre. Elle se stoppa lorsqu'elle fut au milieu du temple de son père.

-Ö grand Zeus, mon père, moi Clio Muse de l'Histoire sollicite un entretien avec vous. J'ai conscience que vous devez avoir autre chose à faire, mais je dois vous parler de quelque chose d'important.

Elle avait dit cela d'une voix forte mais respectueuse, essayant de se tenir le plus noblement possible. Elle voulait montrer au roi des dieux que malgré son apparente jeunesse et son comportement parfois plus humain que divin, elle était toujours la Muse de l'Histoire. Fille de Zeus et de Mnémosyne. Soudain une pensée traversa son esprit, et son visage se tourna vers les trois homoculus.

-Tenez-vous tranquille vous trois, je ne risque absolument rien dans ce temple. Mon Père ne me fera pas de mal.

Hermès lui avait dit qu'ils se tiendraient tranquille, mais elle préférait en remettre une couche au cas où. Ces trois là ressemblaient tellement à des humains qu'elle trouvait ça presque gênant. Ce n'était que des robots, mais on pourrait très facilement les prendre pour des êtres vivants. Elle fini par détourner son regard du trio, afin de le reporter devant elle. Guettant l'arrivée de son divin père.          
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Main du Destin

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Mar 27 Mai - 17:04

Arrow Repère d'Hermès

Des esprits vides, purs et intacts, puis vient le métal qui se change en chaire ainsi que la conscience qui arrive. Petit à petit, les sensations viennent et les informations se gravent dans l'esprit. Des muscles aux os, tout prend forme, du sang aux organes, tout vient se placer dans leurs corps. Quatre personnes, quatre existences qui ont un but, une raison d'être, servir le maitre... Leur père, leur créateur et celui qui détient leur vie entre ses mains.

Quand enfin ils prirent enfin entièrement conscience et ouvrirent leurs yeux, tout fut clair et net. L'air qui s'infiltra dans les poumons et déjà, les sensations qu'un corps se faisait sentir. Sans même avoir à se demander où ils étaient, le savoir était déjà inscrit dans leurs esprits. À voir le maitre s'approcher et leur tourner autour, les quatre êtres furent complètement immobiles, prêts à exécuter le moindre ordre.

Chacun eut un nom et une personnalité propre à chaque homonculus. Si leur visage ne montra aucune émotion, au fond d'eux, une sorte de mélange de joie, de perplexité et de fierté se firent sentir. Si Ragna sentait en lui un feu ardent de pouvoir se défouler, Jin était paisible et observateur sans oublier que Tsubaki jeta un regard sur Jin l'espace de quelques secondes avant de regarder droit devant elle. Quant à Hakumen, si son mental d'acier était là, chaque mot d'Hermès se grava définitivement dans tout son corps. Instruments de justice, de vérité et de protection, voilà comment leur vie devait se résumer en cet instant.

Déjà le premier ordre, simple et clair; protéger cette jeune fille sans la moindre possibilité d'échouer. L'échec ne serait pas permis et s'il fallait mourir, alors ce serait avec plaisir. Seul Hakumen resta sur place alors que les trois autres se mirent à se déplacer pour être aux côtés de la muse. D'un simple regard, le quatuor savait exactement ce qu'il fallait faire et quand, Hermès avait gravé certains ordres précis dans leurs esprits après tout.

Quand le moment vint de partir, Ragna se mit à parler d'un ton totalement neutre.


-Nous vous suivront quoi qu'il arrivera...

Ni une, ni deux, Jin montra une sorte de mépris à entendre son "frère" qui déjà l'énerva tout en le rendant moins glacial.

-Qui est tu pour te permettre de parler en notre nom Ragna ?

Déjà Ragna semblait être comme un volcan prêt à exploser mais au final, il soupira et laissa tomber, les ordres avant tout. Tsubaki, bien plus réservé et toujours calme, alla poser une main sur l'épaule de Jin pour le calmer et le raisonner ce qui marcha. Alors qu'Hermès et Hakumen prirent un portail, les quatre personnes prirent l'autre qui venait de s'ouvrir.

Enfin le ciel... Ou du moins pas que le ciel justement. Le trio prit une longue inspiration d'air pur comme si l'air avait le don de faire oublier ce petit accrochage entre Ragna et Jin. Clio avait réussi à voler... Mais à atterrir... C'était une autre histoire. Donc le groupe de personnes se dirigea vers le palais de Zeus où Ragna regarda avec perplexité, si son créateur lui avait donné les informations, voire ça de ses propres yeux l'impressionnait malgré tout.

Quand enfin le quatuor entra dans le palais, Clio se tourna pour les avertir qu'elle ne craignait rien ici. Effectivement de ce qu'Hermès a pu leur instruire, le palais de Zeus était un endroit sécurisé. Alors le trio recula et allât à l'entrée du palais, se comportant calmement et attendant la fin. Si Tsubaki fixa Jin, elle ne se laissa pas perturber par son rôle, sa raison de vivre.


[hrp: Pour des raisons évidentes, les homonculus attendront à l'entrée du palais de Zeus]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeus
Roi des Dieux
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
542/542  (542/542)
CS:
1004/1004  (1004/1004)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Mer 28 Mai - 6:12

Primaris de divination !

Edit: Je... Suis... DIEU ! (c'est vrai en plus ^^)


Dernière édition par Zeus le Mer 28 Mai - 6:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Mer 28 Mai - 6:12

Le membre 'Zeus' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Prescience' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Zeus
Roi des Dieux
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
542/542  (542/542)
CS:
1004/1004  (1004/1004)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Mer 28 Mai - 6:59

Arrow La chambre où se trouve Thalie

Une ombre masquée parcourant l’univers à la recherche d’étoiles brillantes, les étouffant au creux de ses mains, comme de précieux trésors… Qu’est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Que pouvaient bien être ces étoiles brillante mais froide ? Qu’est-ce que cette ombre était ? Et que cherchait-elle ? Et qui était ce personnage à sa droite, une main dans sa poche, sa silhouette filiforme et encapuchonnée désignant d'un doigt fin la prochaine étoile ?

Je ne pouvais me l’expliquer, mais la présence de cette ombre était palpable, omniprésente, et surtout, désagréablement familière. Pourquoi ?

Qui était-elle ? Pourquoi ne pouvais-je m’en souvenir ? Comme si ma mémoire avait été éparpillée…

Mnémosyne !

Était-ce possible ? M’avait-elle trahie ? Où était-elle à présent ?

Il m’aurait fallu scruter l’univers dans son intégralité pour la débusquer, et pour le moment je n’en avais pas le temps. Hermès était déjà parti, et Clio revenait vers moi, accompagnée de trois étranges cosmos étrangement similaires à celui du dieu messager.

Poursuivant mentalement mes efforts pour percer l’ombre voilant le flot du temps, je parvenais à peine à entrevoir de minces fragments du futur, d’épars événements aussi fugaces qu’incompréhensible sur le moment.

Arrachés à leur contexte, ces instants étaient comme les pages d’un livre éparpillé, un puzzle à réassembler.

*Tout n’est pas perdu. Chaque vision me rapproche d’avantage de la vérité. Bientôt peut être trouverais-je le responsable de cette ombre voilant le flot du temps.*

Animé par ce mince espoir, je retournais au sein de la salle du trône où m’attendait déjà la muse de l’histoire, le front chargé de soucis.

« Je suis là mon enfant. Ne t’excuse pas pour réclamer ma présence. En tant que père et en tant que roi, c’est un devoir et un plaisir. »

L’aréopage était maintenant terminé, et les tensions qu’il avait soulevées devaient désormais rester à leur place, dans nos souvenirs.

« J’ai accordé l’absolution à Thalie. Son esprit m’a révélé de bien troublantes informations, à commencer par l’image de notre véritable ennemi, celui qui depuis au moins 250 ans maintenant, s’évertue à laisser dans son sillage discorde et chaos. Son emprise à jadis atteint jusqu’à la Sagesse, Thalie aussi en fut la victime, et je ne serais pas surpris si la folie de mon frère était également de son fait. Nous affrontons un ennemi ancien, puissant, rusé, et surtout, extraordinairement prudent. D’après les souvenirs de ta sœur, aucune de ses victimes ne l’a jamais vu ni encore ne connait ni son nom ni son visage. Tout ce que j’ai pu découvrir, c’était sa voix… »

Réprimant alors un frisson de malaise au souvenir de ce son abominable qu’avait été les hurlements féroces et plein de fiel au sien du cauchemar de Thalie, mon regard s’assombrie en imaginant malgré moi l’être à qui devait appartenir une telle personnalité.

« En somme fort peu de chose… J’en suis maintenant réduit à des hypothèses et des tentatives tatillonnantes qui je suis sur te sont aussi connues. Si cela m’arrive à moi, il n’est pas difficile d’imaginer que tu le connais également… »

M’approchant à présent de la muse de l’Histoire dont le port droit et fier me remémorait les anciens jours de notre gloire passée, je scrutais son visage juvénile à la recherche de la moindre information qui aurait confirmé mes soupçons avant même qu’elle ne prenne la parole.

« Tu sais de quoi je parle n’est-ce pas ? Une grande ombre ? Nimbée d’étoile ? Un masque en guise de visage et troublant jusqu’au flot du temps lui-même ? »

Je n’avais nul besoin d’user de mes pouvoirs de légilimens pour entrevoir la réponse se formant au sein de l’esprit de mon enfant. Après tout, j’étais son père.

« Tu l’as vu également n’est-ce pas ? Où était-ce ? Dans le flot du temps ? »

Si ma fille l’avait vue, c’est qu’elle avait dû tenter également d’user de ses pouvoirs, et qu’elle s’était interposée. Pourtant, sa dernière tentative s’était soldée par un franc succès… Avait-elle usé à nouveau de ses dons depuis mon départ ?

*Hermès… Que lui a-t-il donc demandé ?*

« Tu as toujours était prête à utiliser tes dons pour aider autrui Clio. Mais tu ne dois pas oublier que ton don est aussi ton privilège. Ne laisse pas les autres en abuser, surtout pas maintenant que tu te mets en danger à chaque fois que tu en useras. Désormais nombreux seront ceux à vouloir se servir de tes dons, mais n'oublie jamais que ce sera toi qui sera en première ligne. Le flot du temps est devenu sauvage et ténébreux. Moi-même je peine à seulement en percer les ombres. Moi-même je ne parviens plus qu’à en arracher de brèves images comme autant de feuilles éparses du grand livre du temps. S’il devait t’arriver quelque chose… »

Serrant alors les poings à la pensée de voir blessé une seconde de mes filles par cet ennemi invisible et sournois, je laissais ma colère éclater en un grondement de tonnerre soudain qui éclaira les cieux Olympiens un bref instant.

« Soit prudente surtout. Surtout soit prudente. J’ignore encore ce qu’est cette ombre, mais je sais ce qu’elle cherche. Je l’ai vu collecter des étoiles dans les ténèbres, de minces fragments brillants qu'elle saisissait de ses mains sombres avec convoitise. Et surtout, j’ai vu qu’elle n’était pas seule. Quelqu’un est à ses côtés, et c'est ce quelqu'un qui le guide sur sa quête. »

Une mince silhouette humaine encapuchonnée dans un long manteau jaune… Si seulement j’avais pu voir son visage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Ven 30 Mai - 8:39

[hrp: y en a qui ont vraiment la chance xd]

Le trio humanoïde attendait bien sagement à l'extérieur du temple, semblant avoir compris que leur petite protégée ne risquait absolument rien. Sans doute son frère leur avait-il introduit quelques informations sur les endroits qu'ils risquaient de rencontrer. Enfin, tant qu'ils étaient calmes, c'était ce qu'il fallait. Elle fût tentée d'utiliser ses pouvoirs pour déchiffrer une dernière fois les flots du temps, mais Zeus risquait d'arriver d'un instant à l'autre. Elle sentait d'ailleurs son cosmos approché, et le Roi des dieux ne tarda pas à paraitre.

-Je suis heureuse que vous acceptiez de me parler Père.

Zeus lui apprit qu'il avait absout Thalie qui avait vraisemblablement était victime d'une divinité qui l'avait manipulée il y a 250 ans. Cette révélation effraya la petite Muse. Quelqu'un s'en prenait aux Olympiens depuis tout ce temps? Zeus supposa qu'Hadès et Athéna eux-mêmes avaient été touchés par cette divinité. Le Sombre Monarque et la Guerrière Justicière manipulés par un ennemi, cela avait de quoi inquiéter. Qui pourrait avoir tant de puissance? Étrangement, l'ombre qu'elle avait aperçu après la fin de l'Aréopage lui revint en mémoire. Se pourrait-il que...

"Alors il ne ferait pas que perturber les flots du Temps? Mais que veut-il?"

Zeus aussi semblait avoir des soucis avec ses pouvoirs, et il n'était pas difficile pour Clio de deviner desquels il s'agissait. L'ombre ne s'était donc pas contenté d'atteindre quelques divinités plus ou moins hautes dans la hiérarchie divine, elle avait littéralement atteint le maitre de l'Olympe! Zeus c'était approché d'elle, semblant la scruter pour y déceler une quelconque vérité.

-Oui Père, je le connais... Je n'ai vu que son visage avec des yeux semblables à deux étoiles défuntes. Mais je ne l'ai pas vue lorsque j'ai utilisé mes pouvoirs durant l'Aréopage ni même après... Lorsque vous êtes partis dans la chambre où se trouvait Thalie, elle est apparue sur votre trône et à sembler envahie toute la pièce, jusqu'aux divinités encore présentes...

Quand elle y pensait, peut-être étais-ce à ce moment-là qu'elle avait été touchée. Est-ce que ça voudrait dire qu'Hermès et Artémis avaient eux aussi subit l'influence de l'ombre? Pourtant tout avait semblé normal du côté du dieu des Voleurs, à part sa petite altercation avec Artémis... Peut-être l'ombre c'était-elle juste contentée d'altérer leurs dons à tous les deux comme à elle.

-Elle était présente durant l'Aréopage, je ne sais pas comment nous avons pût ne pas nous en apercevoir, mais je ne vois pas d'autre explication. Elle m'a laissé utiliser mes pouvoirs lors du jugement d'Hypnos, avant de les bloquer. Sur le moment je ne me suis pas aperçue de ce qu'il se passait, ce n'est qu'après que j'ai commencé à comprendre.

Après avoir essayé de déchiffrer une parcelle de l'Histoire afin de savoir ce qu'il c'était dit entre Zeus et Hypnos suite au départ d'Hermès des Enfers. Mais cela, elle ne pouvait le révéler à son père sous peine de trahir le divin Messager. Zeus avait, encore une fois, deviné qu'elle avait utilisé ses dons pour quelqu'un d'autre et lui conseilla d'être prudente dorénavant. Les Flots du Temps n'étaient plus sûr pour les personnes sachant lire à travers eux.

-Je comprend Père, en ce qui me concerne le Temps semble m'avoir fermé ses portes. J'aurais probablement beaucoup de mal à vous montrer des évènements même s'ils remontaient à moins de deux siècles.

Un grondement illumina alors le ciel olympien, signe que Zeus était en colère. Probablement à cause de cette menace invisible et ancienne qu'il ne pouvait contrer. Les Olympiens étaient menacés, et même leur souverain ne pouvait les protéger entièrement puisque lui-même était touché. Ils avaient donc à faire avec deux, voir trois ennemis si Hazama en était réellement un.


-Père, même si la trame de l'Histoire devait m'être complètement fermée, je ferais tout de même de mon mieux pour soutenir les Olympiens face à cette menace. Je ferais attention à ce qu'on me demandera de faire, mais j'aiderais du mieux que je pourrais.

Clio n'avait peut-être plus accès aussi librement qu'avant aux Flots du Temps, et n'avait peut-être pas récupérés l'ensemble de ses pouvoirs, mais elle ne voulait pas être mise sur la touche. Elle voulait protéger ceux a qui elle tenait, comme eux voudraient surement la protéger.

-J'étais venue vous parler de cette ombre bloquant les pouvoirs de ceux pouvant lire dans le Temps, mais j'étais aussi venue vous parler de ma sœur Thalie. Je suppose que le châtiment d'Hypnos l'a bouleversée, pensez-vous qu'elle accepterait que j'aille la voir pour lui parler?

Elle s'inquiétait vraiment pour la Muse de la Comédie qui avait dû endurer tant d'épreuves. Mais elle avait fait partie du jury ayant officiellement condamné Hypnos, rien ne disait que Thalie soit prête à lui pardonner. Et qu'en était-il d'Arwen? Peut-être qu'Hermès la rencontrerait à Sparte, c'était là-bas que Zeus l'avait envoyée aux dernières nouvelles.     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeus
Roi des Dieux
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
542/542  (542/542)
CS:
1004/1004  (1004/1004)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Dim 1 Juin - 8:17

Encooooooooooooore !

Edit: J'y crois pas, alors je sais faire autre chose que des 6 ?  Shocked 


Dernière édition par Zeus le Dim 1 Juin - 8:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sélène
Déesse Lune
Fondatrice
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hp:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Dim 1 Juin - 8:17

Le membre 'Zeus' a effectué l'action suivante : Lancer des dés

'Prescience' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://knights-of-hope.forumactif.org
Zeus
Roi des Dieux
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 04/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
542/542  (542/542)
CS:
1004/1004  (1004/1004)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Dim 1 Juin - 9:07

HRP:
 

La situation était bien plus critique que je ne l’avais cru possible. Cette chose, cette ombre, quoi qu’elle fut, avait la faculté de pénétrer en Olympe sans que je parvienne à la repérer, et ce malgré l’ensemble des barrières de protections entourant la montagne des dieux.

C’était un événement sans précédent dans l’histoire des Olympiens. Ce n’était pas seulement mon pouvoir qui avait été mis en échec, mais l’ensemble des barrières protectrices que mes enfants avaient également déployées autour de leur domaine respectif.

Bien sur les douze n’étaient pas encore réunis, mais tout de même…

« Comprends-tu bien ce que signifie la présence de cette ombre au cœur de mon palais sans même que je m’en aperçoive ? »

Désormais il nous faudrait faire preuve de la plus grande prudence, nos paroles étaient peut-être déjà utilisées contre nous.

"Désormais pour tout ce qui concerne cette affaire, nous communiquerons via télépathie. Jusqu’à ce que j’ai examiné l’ensemble des protections parcourant l’Olympe, considère que nous ne sommes plus seul ici. Peut être qu'à notre insu, d’autres entités se trouvent déjà parmi nous ."

« Ne t’en fait pas pour les flots du temps. Malgré cette ombre, je parviens tout de même à percer au travers elle, et à entrevoir de précieux fragments d’avenir. C’est certes très peu, et surtout sujet à interprétation, mais avec une bonne analyse, et les actes appropriés, ce que j’ai vu nous servira. Toi, concentre toi d'avantage sur ta propre sécurité. Tu n'es pas simplement un livre que l'on ouvre et referme à notre guise, cela qui dira le contraire est un fou. Tu es Clio, ma fille. Ton esprit autant que ton cosmos nous sont inestimables, aussi ne les mésestimes pas. »

Me dirigeant alors vers mon trône divin, je savais qu’il me faudrait pour ma prochaine tache aller jusqu’aux fondements même de la montagne des dieux pour en examiner la racine. Si quelque chose arrivait à surpasser l’ensemble de nos défenses, elle était forcément lié à ce que même moi ne pouvait altérer. Les fondations de l’Olympe et de l'univers lui même sur lesquelles je n’avais fait que construire.

*Mais qui pourrait bien connaitre ces anciennes lois remontant à l’aube des temps ? Ces secrets que moi seul en Olympe connait ?*

Effleurant les gravures dorées ornant mon trône, je les imprégnais de cosmos tout en vérifiant leur intégrité. Je révélais alors un complexe réseau d’écriture ésotérique se déployant dans l’ensemble du palais qui se mit à luire au rythme des flux de cosmos que je lui injectais.

"Etrange… Vraiment très étrange, et inquiétant."

Je m’en étais douté au moment même où Clio me l’avait annoncé, mais le confirmer était tout autre chose.

"Mes sceaux de protections sont intacts. Ce qui veut dire que quoi que soit cette ombre cosmique, elle est passée au travers."

Le flot du temps devenait soudain étrangement superflu. Si même le saint des saints de la montagne des dieux pouvait être ainsi violé…

Ce fut alors que Clio ramena mes pensées à Thalie et à l’aéropage.

« Je ne sais pas. Elle est entre les bras des fils d’Hypnos, et pour sa sécurité, j’ai scellé sa chambre. Désormais elle ne peut être ouverte que de l’intérieur, ou par ma volonté. Je ne saurais lui imposer maintenant la moindre compagnie. Si tu souhaites la voir, va à sa porte et demande le lui. Elle seule en décidera. »

L’amour d’une sœur était évident en cet instant. Mais pour ma part, j’avais bien d’autres choses à l’esprit. L’effort de plus en plus conséquent que je devais fournir pour percer au travers de l’ombre, sa présence au sein du flot du temps, et surtout, sa capacité à pénétrer au sein de mon domaine étaient à mes yeux bien plus préoccupant que l’état émotionnel de l’éplorée muse de la comédie.

« Va maintenant mon enfant. Fait ce que tu as à faire, je ferai de même. Tant que nous serons fidèles les uns envers les autres, nous trouverons la force de surmonter les obstacles que cet ennemi placera sur notre route. »

Quittant alors la salle du trône après avoir adressé un dernier sourire confiant à la muse de l’histoire, je me dirigeais d’un pas rapide vers les entrailles de la montagne du pouvoir, et vers la flamme éternelle qui brulait en son cœur.

 Arrow Vers la salle de la Flamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 17/10/2013

Feuille de personnage
Hp:
241/241  (241/241)
CS:
502/502  (502/502)
Pa:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   Jeu 5 Juin - 13:32

(Ow, Écho a réussi à bloquer papa Zeus °°)

Clio se traita mentalement d'imbécile. Elle n'avait pas songé au fait que la forme aux yeux étoilés puisse encore être ici. Elle ou une quelconque divinité. L'entité avait peut-être fait exprès de se montrer à elle et uniquement à elle avant de se dérober à sa vision. Il allait falloir qu'elle fasse plus attention la prochaine fois. Surtout que cet entité pouvait très bien se trouver n'importe où. Au temple de Zeus, dans celui d'Apollon ou... ou peut-être même dans le repaire d'Hermès! Zeus lui envoya un message télépathique, lui recommandant de ne plus utiliser que la télépathie pour communiquer sur ça.

"Très bien Père. Si je perçois la présence d'une autre de ces entités, je vous avertirais par voie télépathique. Ce sera plus sûr." Fit-elle par télépathie.


Mais utiliser uniquement la télépathie ne serait pas une bonne solution, si quelqu'un les écoutaient il pourrait trouver cela suspect. Autant utiliser la voie du langage pour parler de certaines choses, faire comme si de rien n'était pourrait pousser l'entité, voire les entités, à se montrer davantage. Zeus réitéra son conseil de faire attention à elle, et lui assura que même si elle avait perdue une bonne partie de ses pouvoirs, elle n'était pas quantité négligeable.

-Oui, j'entends bien ce que vous dites.


Le maitre de l'Olympe allait sans doute vouloir s'assurer de certaines choses dès à présent. De plus Hermès risquait de revenir à tout moment avec le Haut Commandeur de Sparte. Mieux valait le laisser seul dès à présent, et essayer d'avancer de son côté. Mais elle ne voulait pas partir maintenant, voulant toujours savoir si elle pouvait aller voir sa sœur.

"Pauvre Thalie... J'espère que les enfants d'Hypnos prennent soin de toi... Je regrette de ne pas avoir sût te protéger contre cela..."

Si Clio voulait aller voir Thalie, elle devait d'abord lui demander la permission avec les sécurités qu'avait mise en place son Père. Le dieu de la Foudre ne voulait pas imposer de la compagnie à la Comédie, ce qui était pas une mauvaise idée compte tenu du choc que la Muse avait reçue. Après le départ de Zeus, Clio se dirigea vers la chambre où se trouvait Thalie. Elle frappa à la porte.

-Thalie? Thalie, c'est moi Clio. Je ne sais pas si tu m'entends, mais si c'est le cas sache que je suis désolée pour Hypnos. J'ai fait ce que j'ai pût pour essayer d'adoucir son sort, mais je n'ait pas réussi. Hermès a essayé, et même Artémis a demandé à Père de ne pas se montrer trop sévère. Mais n'oublie pas que tu es ma grande sœur et que je t'aime. Si tu as besoin de moi tu peux m'appeler et je reviendrais aussi vite que je le pourrais pour te soutenir. Tu n'oublies pas Thalie, n'est-ce pas?


Même l'amour d'une soeur ne pouvait lui permettre de franchir cette porte sans l'accord de Zeus ou de Thalie. Mais les mots eux pourraient peut-être l'atteindre, et c'est pourquoi elle essayait de les prononcer avec le plus de conviction possible. Cet amour qu'elle essayait de transposer dans ses paroles et son cosmos ne pourrait jamais remplacer la perte du Sommeil, mais pourrait au moins adoucir la douleur de Thalie. Enfin elle l'espérait. Après un moment de silence, elle reprit la parole.

-Tu dois être en colère contre moi, alors je n'essaierais pas de t'imposer ma présence. Essaye juste de ne pas oublier ce que je viens de te dire. Je dois quitter l'Olympe, mais je reviendrais dès que je pourrais. Si tu as envie me parler, alors nous le ferons à ce moment-là.

Elle senti le cosmos de son Père revenir vers son temple. Essuyant les quelques larmes qui avaient commencées à perler sur ses paupières, elle se détourna de la porte et retourna vers la sortie du temple. Elle ne remarqua pas que l'une de ses plumes se détacha de ses ailes et passa sous la porte pour s'infiltrer dans la chambre de sa sœur. Comme une marque du passage de Clio.

-Allez, venez. Nous partons.

Elle avait prit la voix la plus détachée possible pour s'adresser aux trois homonculus. Elle devait s'appliquer à garder le contrôle de ses émotions, d'autant plus qu'elle se rendait sur Terre. Elle ouvrit un passage, fit disparaitre ses ailes et s'engouffra dans le vortex.    

 Arrow
Sparte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec Zeus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Zeus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rice, Anne] Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vampire
» Entretien avec un vampire
» [Entretien avec un Vampire] Lestat/Louis
» Entretien avec un Vampire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Terres sacrées de l'Olympe :: Palais de Zeus :: Salle du trone-
Sauter vers: