Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abbadon
R.I.P.
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid   Sam 10 Mai - 21:58

Arrow Sparte

Un jour nouveau s'était levé sur la ville morte de l'ancienne URSS, éclairant l'un des plus beaux fleurons de la bêtise et de l'inconscience de l'homme d'une lumière morne. Triste spectateur d'une cité rongé par un mal qui ne disparaîtra pas avant plus d'une cinquantaine d'années terrestres, le soleil avait vu la vie quitter lentement l'endroit ainsi que tout ce qui se trouvait à plusieurs kilomètres aux alentours: plus personne n'osait s'approcher de la zone enfermée dans un titanesque de béton, personne n'osait s'aventurer aussi près de la zone radioactive et, personne n'était là pour voir le ciel se déchirer à coup d'éclaire émeraude.

Le calme apparent de Tchernobyl fut la proie d'un phonème aussi étrange que rare: la voûte grise et nuageuse se mit à trembler comme si la réalité elle-même s'était mise à souffrir alors que du néant, sortit une gigantesque forme d'énergie mêlée de jais, de luminescence opaline et d'un étrange aura brûlant d'un feu aussi sombre que violent: la tête d'un serpent gigantesque dont la gorge contenait un incendie vivant. L'apparition posa son regard vers le monde qui était étendu sous elle avant de cracher violemment vers le sol: l'étoile violacée qu'elle tenait dans la gorge, disparaissant aussi précipitamment qu'elle était apparu, laissant le Bénou tomber vers l'ancienne centrale nucléaire qu'il rencontra avec la puissance d'un météore. Une partie de l'installation s’effondra sous l'impact de l'astre ardent, soulevant de lourd nuage de fumée alors que le silence de la ville s'était estompé pour un court instant: laissant le bruit de la démolition régner en maître pour un temps...

Lentement, la fumée se dissipa, laissant apparaître un cratère là où se trouvait-il y a quelques secondes encore la moitié de la centrale: il ne restait plus rien à présent qu'un sol vitrifié au milieu d'un semblant de foyer incendiaire. En son centre, le visage contre terre, se trouvait la première personne à jamais avoir été expulsé de la cité sacrée de Sparte: Abbadon. Doucement, ses flammes s’estompèrent alors que la silhouette du jeune homme remua sous l'effet d'un spasme: réanimant ses mains dont les doigts pénétrèrent la terre sous ses paumes tandis qu'un visage ému d'une furieuse confusion apparue.

L'enfer s'était déchaîné dans son esprit alors que ses souvenirs refirent surface dans ses pensées: Dante se dégonflant comme le premier des lâches... Une bien grande gueule pour absolument rien d'autre que de la gueule, grognât-il intérieurement alors que l'image du sourire d'Hazama passa dans sa conscience: le glaçant sur l'instant en lui rappelant avoir disparu dans le noir... Combien de temps avait-il disparu ? Où se trouvait-il maintenant ? Qu'est-ce qu'il venait de se passer ? Pourquoi lui avait-on arraché la proie de sa fureur. Attrapant son crâne entre ses mains, le futur spectre tenta de réprimer sa colère revenant au galop dans son coeur, laissant son corps s'enflammer de nouveau avant de marteler le sol d'un enchainant de coup de boule implacable. Ne faisant rien d'autre que de briser un peu plus la surface sur laquelle il se tenait avant de hurler vers le ciel:

"RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH"

Tchernobyl explosa une fois de plus dans une déflagration de feu infernal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Main du Destin

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid   Dim 11 Mai - 15:03

 Arrow Sparte

Rampant misérablement au cœur de la poussière radioactive d’un lieu que tu ne connais pas, tu te repasses en boucle les événements t’ayant conduit à cet endroit maudit, comme sortis d’un cauchemar.

Tu étais un chevalier d’or, un défenseur de la justice, maintenant tu n’es plus rien, tu as tout perdu, tout ça par la faute d’un seul être.

Tes malédictions et tes borborygmes ne l’atteindront pas, il demeure à jamais hors de ta portée, et sans le savoir, tu avances, tu titubes maintenant vers une mort qu’il a déjà organisée pour toi.

Tes efforts pour soigner tes plaies se soldent encore par un échec cuisant, tu ne veux pas te rendre à l’évidence, tu refuses de croire que ton cosmos t’a quitté. Essayant encore de te débarrasser d’un maximum de cette bave gluante qui te recouvre depuis que cet Hazama t’a fait apparaitre ici, tu t’effondres sous le sol trop friable en poussant un cri de douleur.

La radiation omniprésente te détruit déjà à petit feu, il ne te reste déjà plus que quelques jours, au mieux une semaine à vivre avant de succomber à de multiple tumeur et nécroses internes, mais dans leur miséricordes, les moires, ou plutôt le haut commandeur t’a réservé un tout autre sort.

Soudain au-dessus de toi, un vortex d’énergie émeraude auréolé d’éclairs noirs vomit un torrent de feu qui fait s’écrouler dans sa chute les restes d’une immense cheminée de refroidissement.

Ton visage se tord dans un pathétique sourire d’espoir. Tes lunettes cassées te révèlent une forme humaine au cœur de ce brasier. Un autre exilé !

Peut-être celui-ci saura où tu es, peut-être celui-ci aura conservé ses pouvoirs.

« Sss… S’il vous plait… »

Dire qu’il fallut que tu atteignes les portes de la mort pour apprendre l’humilité…

« Aidez... Aidez-moi. »

Toi si fier, réduit à un pitoyable morceau de chair sanglante et gluante, suppliant pour sa vie, privé de son armure et de son cosmos. Te voilà révélé au grand jour, sous les yeux de celui qui mettra un terme à tes souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadon
R.I.P.
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid   Lun 12 Mai - 21:11

Enfonçant ses deux bras dans le sol dans un nouveau hurlement de rage, la puissance du futur spectre grimpa alors d'un cran supplémentaire tandis que le cratère où il se trouvait: s'enfonça encore davantage dans les fondations de l'ancienne centrale sous le martèlement répété des bras du jeune homme dont la colère ne semblait connaitre de fin. Frappant ce qu'il se trouvait sous lui encore et encore jusqu'à ce que toute la zone ne tremble, le voyou ne stoppa son acharnement fou quand son regard découvrit des traces pourpres mêlées à la poussière sous lui: du sang était mélangé au gravât, du sang couvrait le sol... Son sang, se rendit compte Abbadon en voyant les éclats de béton ensanglanté enfoncé dans ses avant-bras et ses doigts.

Comme hébété par sa propre fureur et les dommages qu'il s'était lui-même infligé, le jeune homme aux cheveux de jais se redressa doucement avant de se rendre compte à quel point il se trouvait au fond du trou, sans plaisanterie à part bien sur: il n'arrivait pas à trouver la force de plaisanter. La colère... Le besoin de violence qu'il avait eue précédemment était toujours présent se dit-il avant de tenter l'ascension du cratère dans lequel il se trouvait: profitant de ce seul instant de lucidité pour sortir de cet endroit et découvrir là où il se trouvait. Une chose était certain, il n'était plus à Sparte : durant sa chute il avait pu voir la ville un instant avant de tomber et se douter qu'un endroit avec l'apparence de la ville grec s'encombre d'une centrale nucléaire, surtout si celui-ci est scellé dans le béton.

Se stoppant un instant, il observa la moitié restante de la centrale en écarquillant les yeux: comme si la vérité venait de lui percuter le visage, le jeune spectre serra Les Dents en comprenant parfaitement où il était. Enfonçant ses mains dans la pierre en escaladant le cratère, il s'enflamma à l'idée que l'autre cinglé à tête de serpent est put le balancer dans un trou perdu et radioactif de l'Ukraine... Comment... Comment avait-il le manipuler de la sorte ? L'avoir jeté dans un coin aussi reculé... Serrant les dents de plus en plus fort, il arriva au sommet en jurant intérieurement d'arracher toute celle d'Hazama avant de tomber nez à nez avec... Un cadavre. La vue de la carcasse pitoyable lui souleva un haut-le-coeur, il avait beau savoir qu'il était déjà mort auparavant, l'idée d'en voir un de si près n'était pas pour lui plaire... Surtout cette odeur de viande pourrie, grognât-il en se détournant de la chose. Cependant, à peine eut-il fait un pas qu'il se retourna a moitié pour voir le corps dérriére lui et découvrir que celui-ci n'était pas mort mais mourrant.

"On s'accroche, hein ? Te fatigues pas... Tu devrais crever comme tout le monde: profites en ! On as pas tous la chance de pouvoir le faire !!!"

Rugis le spectre avant de faire éclater de nouveau son cosmos: créant de brusque rafale de vent chaud autour de sa personne tandis que sa silhouette s'illumina d'une aura violacée. Ses yeux se mirent à brûler d'une flamme sombre tandis que sans savoir pourquoi, le bénou leva l'une de ses mains en l'air avant de laisser tonner sa voix en un cri de puissance: invoquant sans le savoir, son cosmos au sommet de sa main en une concentration monstrueuse d'énergie. Redevant lucide une fois encore comme pris dans l'oeil d'une tornade: Abbadon fixa le regard de l'être gémissant au sol face à lui... Pourquoi faisait-il cela ? Pourquoi ... Et pourquoi pas ? Son expression se changea en un sourire aussi mauvais qu'à l'instant où il était prêt a prendre Dante à la gorge. Levant plus haut sa main dans le ciel, le spectre sentit un nouveau soleil naître au dessus de lui avant qu'il ne l'abaisse sur le cadavre dans un hurlement:

"CORONA BLAST !!!"


Au dessus de lui, l'étoile de la violence brillait de nouveau d'un sombre éclat lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Main du Destin

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid   Jeu 15 Mai - 14:24

Athéna, Athéna. Tu l’avais prié durant ton errance, tu l’avais prié entre deux gémissements de douleur. Mais à présent où était-elle ? Elle se lavait de la honte de t’avoir jamais compté dans ses rangs, toi qui par ta méfiance l’avait insulté, et qui par ta bêtise, avait refusé de l’admettre.

Toi qui comme ton prédécesseur fut la honte de ton ordre, aujourd’hui, à l’inverse de feu Rasgado, tu ne te relèveras pas de ta confrontation avec le bénou infernal.

Sans cosmos, sans armure, rampant misérablement au sol ainsi qu’une larve. Tes yeux embrumés s’écarquillent devant ta dernière erreur, celle d’avoir pris un spectre pour un sauveur.

Entre ses mains se forment alors un nouvel astre de lumière aveuglant dont tu ne peux supporter la vue. Sa chaleur immole bientôt tes cheveux encrassé et tes vêtements en lambeau alors qu’elle demeure entre ses doigts. Dire que ce n’est que le lointain écho de sa puissance qui maintenant te change en torche humaine…

Dans un dernier vestige de fierté, tu sers les dents, ne voulant pas hurler ou demander grâce. Ce que tu crus être t’aveugle encore. Tes rêves illusoires de grandeur, le rire des orphelins que tu honoras plus que ton serment, les promesses faites sur le sable… Toute ta vie ne fut emplie que de fumée, et aujourd’hui, ironie du sort, c’est à la fumée que tu t’en retournes.

Tes dernières pensées t’amènent maintenant à la Sagesse, Elle envers qui ce que tu pris pour de la dévotion te rejette en ce moment ainsi que les traitres de la génération précédente. Déjà l’armure du taureau attends son prochain véritable porteur, et déjà le sanctuaire oublis jusqu’à ton nom.

Toi qui te pris pour un chevalier d’or, c’est un spectre qui recueillera ton dernier souffle, et quoi qu’il advienne par la suite, personne ne pleurera ta mort. Que nulle tombe ne voit ton nom l’orner, que ton corps redevienne poussière ici même, au milieu d’une zone frappée de malédiction, maudite par les hommes et oubliée des dieux, et que les quatre vents effacent toute trace de ton passage sur Terre.

« Athéna… »

Et lorsqu’enfin l’arcane d’Abaddon t’annihile, seule deux réactions se voient en tout en pour tout sur Terre. L’une est le sourire de ton bourreau, l’autre est toujours un sourire, mais appartenant à quelqu’un se trouvant à des milliers de kilomètre de là, le sourire de celui à qui tu dois une mort miséricordieuse et rapide, celui qui maintenant s’en retourne alors en son palais ravis de s’être ainsi débarrassé de deux indésirables à l’esprit obtus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbadon
R.I.P.
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid   Mar 24 Juin - 18:48

"Pfff... Quel gros tas de *** !"

Grognât le spartiate en explosant ce qui restait du chevalier d'or d'un coup de pied, détruisant ce qu'il avait été sans une once de respect pour la personne qu'il venait d'assassiner de sang-froid et par immolation. Avait-il des remords ? Non, devait-il en ressentir ? Non plus. Était-il heureux d'avoir réduit en cendres le morceau de viande qui se prenait encore pour un être humain ? Encore moins, pouvait-on être ravi de sortir les poubelles avant de les jeter à l'incinérateur ? Ce n'était pas le cas d'Abbadon qui ne ressentait strictement rien au sujet de l'acte qu'il venait de commettre: Mourant ou pas, il venait de tuer quelqu'un... Et s'en moquait comme de sa première canette de coca. Écrasant alors le plus gros morceau de cendre sous la semelle de sa chaussure, le futur spectre remarqua une certaine résistance sous son pied et, y apporta la pression suffisante pour la faire céder: entendant alors un grand craquement caractéristique d'un os qu'on brise... Ce ce qui restait du crâne du macchabée à l'évidence, soupira Abaddon avant de shooter dans les restes. Le délaissant non sans avoir craché sur ce qui restait de celui qui était l'ancien chevalier d'or du Taureau et ça, il ne le saura jamais...

Ce petit feu mis à part, qu'allait-il faire maintenant ? Il n'avait aucune idée du comment il pouvait faire pour se repérer en cet endroit radioactif ni ce qu'il devait faire à présent. L'idée de quitter ce qui restait de Tchernobyl ne l’embêtait pas le moins du monde, pour aller où ? Poussant un nouveau soupire d'exaspération, le spectre alla s'asseoir sur un morceau de béton qui était plus haut que l'autre avant de s'allonger complètement dessus: observant le ciel sans trop savoir pourquoi... Levant l'une de ses mains avant de l'embraser, le spartiate observa les flammes qui entouraient ses doigts avant de la lever bien au-dessus de lui: qu'était-il devenu ? Comme c'était étrange, il avait l'impression de connaitre ses pouvoirs depuis toujours et même, venait de réaliser certaines actions avec comme s'il avait fait cela toute sa vie... Quelle drôle de sensation que de se réveiller en se disant que l'on n'était pas vraiment la personne que l'on croyait et que pourtant, tout cela était des plus naturels... C'était dingue, se mit-il à rire a gorge déployée pendant de longue minute, laissant son rire voyager dans les airs avant de se reprendre.

"Ah... C'est du grand n'importe quoi... Et maintenant, je fais quoi ?"

Demandât le jeune spectre en observant l'une des étoiles qui brillait le plus fort dans le ciel: une étoile au teint sombre mais ardent, une étoile qui était en train de briller de plus en plus jusqu'a raviver le cosmos du Spectre. Auréolé de flamme et de fureur, le futur Bénou savait à présent où il devait aller...

" Un château en Allemagne, hein ? Ca devient de plus en plus débile !"

Terminât-il en s'embrasant dans une explosion sombre, déployant d'immense ailes de cosmos avant de quitter les lieux dans un hurlement infernal.

 Arrow Château d'Heinstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Ukraine : Tchernobyl ]L'oiseau tombé du nid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tombé du ciel (Ajout version 2)
» doll chateau hilary: Krysalis, petit oiseau tombé du nid
» Un petit oiseau tombé du nid [pv : Shino]
» La fille, le chat et l'oiseau...
» L'oiseau bleu du bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Le Monde :: Europe-
Sauter vers: