Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Tour de l'Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La Tour de l'Olympe   Mar 10 Juin - 23:18

Crystalia acquiesça de la tête,  il fallait laisser le temps à Sparte pour lui donner une chance et qu’elle fasse ses preuves. Elle n’en restait pas moins sceptiques sur cet idéal tout à fait louable, cependant elle ne le rejetait pas. Comme elle avait dit, il n’y avait pas de mal à tenter. Après tous les fondateurs s’étaient mis d’accord, donc cela était une bribe d’entente, bien qu’il fallait voir si les circonstances n’avaient pas joué, avec un Sanctuaire sacrifié, des Enfers défaits, un Olympe endormi. Delphine en tout cas était très convaincue de son projet, elle y croyait et le défendait, ce qui était une bonne chose. Après tout, il fallait se battre pour ses convictions. Elle s'efforçait cependant de convaincre l’australienne qui restait un peu sur ses idées, mais là aussi avec le temps elle apprendrait à connaître la cité et pourrait se faire un jugement plus établi.

- Comme je vous l’ai dis, il n’y a rien à perdre à tenter cela, il faut donc donner du temps à cette cité. Mon avis ne se base que sur ce que je sais et j’en apprendrai sans doute plus dit-elle en souriant. Mais si cela marche alors ça serait génial.

La suite lui arracha une moue. Elle n’aimait pas trop l’idée que la solution vienne d’ennemis. Elle préférait s’appuyer sur ses amis ou alliés et on retrouvait là un peu de sa naïveté. Comme Delphine le disait tout n’était pas blanc ou noir, Saga avait été l’incarnation du mal comme un saint modèle, Shaka avait eu un mauvais jugement et s’était trompé. Qui serait-elle ? Sans doute pas une versatile comme les Gémeaux.  Elle pouvait se tromper comme Shaka ou être trompée . Elle savait ses faiblesses. et connaissait ces histoires. Peut-être devrait-elle ne compter que sur elle-même et ne faire confiance à personne. Cela éviterait peut-être qu’on profite de son caractère. Mais seule elle ne gagnerait rien. Donc finalement un ennemi pouvait se trouver être un allié même temporaire.

Se voir comparer à Shaka lui mettait une certaine pression. Oui, il avait su reconnaître son erreur et s’était montré être un grand chevalier d’or. Serait-elle capable de l’égaler ? Aldébaran disait pendant son instruction qu’elle le pourrait, mais elle ne le croyait guère vu la réputation du précédent porteur de cette armure. Peut-être se sous-estimait-elle.

- J’ai l’impression d’entendre presque tous mes instructeurs dit-elle en souriant. je crois qu’il n’y en a pas seul qui ne m’ait pas dit que je devais me comprendre et savoir affronter mes faiblesses et propres démons. Ce qui d’un autre côté est dans les bases de la méditation. Croyez-moi, je ne suis pas prête d’oublier cela et je sais bien quelles sont mes faiblesses.

Elle marqua une pause pensant à Hypnos et Thalie. En soit elle n’avait pas de problème avec cette dernière, mais pour Hypnos… s’il avait juste endormi les apprentis, il ne fallait pas oublier  que le sommeil et les songes étaient ses armes.  Dans tous les cas il semblait responsable de l’acte, quant au pourquoi elle ne jugeait pas encore. Cependant Delphine, mettait ses paroles sur le compte d’une haine envers les spectres. Elle ne pensait pas l’avoir laissé paraître  mais pourtant…

- J’ai été instruite avec les récits de tout ce que les spectres ont fait et sans l’avoir connu je ne peux pas dire que ça me donne  une bonne vision d’eux, surtout raconté par quelqu’un très ancré dans l’ancienne génération. Mais…

Elle marqua une hésitation, son visage s’assombrissant en se rappelant ça.

- Un spectre a décimé tout un village où j’avais été instruite. Il n’était que violence et cruauté et y avait pris du plaisir. Même si je l’ai tué…

Elle serra du poing retenant les larmes qu’elle sentait monter en revoyant les visages de toutes ces personne qu’elle avait fréquenté.

- Je ne peux pas tolérer cela. Je veux bien croire que certains puissent être différents comme le Sanctuaire a eu ses mauvais chevaliers comme Death Mask. Mais je me connais et je n’accorderai pas ma confiance à l’un d’eux facilement... je ne peux pas.

Elle respira un bon coup et desserra du poing.

- Je n’ai pas de problème envers Thalie, quant à Hypnos, je ne le jugerai pas sans savoir pourquoi, je ne suis pas comme cela. Mais une chose est certaine, c’est lui qui les as endormi.  Le souci est que nous n’avons pas pu lui demander pourquoi, il n’était déjà plus là quand je suis arrivée avec Ozymandias. Il devait se renseigner mais vu son état je crois que c’est devenu le dernier de ses soucis.

La jeune femme se gratta la tête à la question sur l’amour avant de répondre. Elle connaissait l’amour mais plus le maternel, n’ayant jamais eu le paternel. Peut-être le fraternel avec Aldébaran mais était-ce vraiment le cas ? Elle ne savait pas trop en fait. Quant au grand amour, elle ne pouvait rien en dire. Elle avait tellement baroudé durant son entraînement, qu’elle n’avait pas eu vraiment le temps pour ça et n’avait donc jamais était amoureusee.

- L’amour est un sentiment puissant, le plus puissant, mais aussi le plus destructeur, mais j’ai du mal à voir le lien avec Hypnos. Qu’il puisse y perdre en faisant ça je vois mais… . A moins qu’une histoire de coeur m’échappe on ne m’a jamais dis qu’il avait quelqu’un.

Elles parlèrent ensuite d’Hadès ce qui arracha une nouvelle moue à Crystalia.  Delphine lui paraissait très idéaliste en fait, elle voyait toujours l’espoir et le bon côté. Ce qui en soit était encourageant, mais elle avait peur d’en oublier la réalité des choses.

- Sans doute, en espérant qu’elle-même ne soit pas trop en colère. Après tout on dit que quand elle est aux Enfers et non auprès de sa mère c’est une reine aussi dure que son mari.

Elle écouta les conseils de Delphine concernant Hazama, constatant que lé déesse connaissait la fourberie du bonhomme et sans dangerosité. Cela ne serait pas facile avec lui, un homme, enfin s’il en était un, qui avait pu pénétrer dans son esprit en un clin d’oeil. Mais Delphine semblait en faire son objectif avec Hypnos. Elle voulait donc se concentrer sur Sparte, pendant que le Pope veillerait s’occuperait d’Arès ou de ce qu’il enverrait contre le Sanctuaire. Quant à elle, sa mission tomba et…

*Et ben* se dit-elle.

Autant dire qu’Athéna mettait le paquet. Cela était dans ses cordes mais il y avait beaucoup .

- Très bien, après tout le chapelier fais partie de mes attributs. Je ferai tout mon possible, surtout ramener Pégase.

Elle réfléchit un instant.

- Je vais devoir rentrer au Sanctuaire alors pour cela. Je n’ai guère le choix et mon armure est là-bas.

Elle devrait se rendre spirituellement aux Enfers et donc pendant sa méditation, même conscient de sa réalité, elle serait un peu plus vulnérable. Si elle devait s’incarner aux Enfers pour une raison ou une autre, alors elle devait avoir son armure.

- Merci pour vos conseils et tout ce que vous m’avez dit, je m’en souviendrai. Soyez prudente, je m’en voudrai de vous laisser s’il vous arrive quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Déesse de la Guerre et de la Sagesse
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Hp:
435/435  (435/435)
CS:
622/622  (622/622)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: La Tour de l'Olympe   Sam 14 Juin - 21:30

Elle acceptait, j'en avais été certaine même si un certain soulagement m'avait envahie dès sa réponse. Sentiment que je dissimulais soigneusement. Je devais être forte et sûre de moi-même, dégager cette aura propre à mon nom et celui de la déesse que j'avais été de par le passé. Même dans leurs pires moments, aucune de mes incarnations les plus pathétiques n'avaient perdu espoir. Ma volonté était de fer, digne de celle de père et des idéaux que nous avions mis en place.

Je songeais aussi aux dernières paroles de la sainte sur les spectres. La haine était bien présente tout comme la douleur.

- Les spectres sont éveillés pour servir dans la pire des fanges. Les Enfers qu'ils côtoient sans arrêt sont la marque indélébile sur leurs âmes. Vivre chaque seconde au contact de ce que l'Homme a de plus horrible, de plus vil ne pourrait engendrer de pureté. Et pourtant...

Je me concentrais sur les anciens souvenirs de la déesse et de ses rencontres en Olympe, des escortes spécialement choisies pour rencontrer Zeus ou les déesses plus que sensibles. Genre de rencontres qui demandaient une certaine sensibilité. Aussi même sur le pire des fumiers, le plus beau pouvait naître et mettant un terme à ma pause.

- Pourtant, une seule parmi les cent et huit Etoiles, une seule est dotée d'une âme pure. Avec le passage des siècles, son nom s'est perdu dans les méandres de la mémoire mais elle existe. La pureté au sein des Enfers existe tout comme le mal existe au sein de la chevalerie. Savoir que cela est possible apporte aussi une lueur d'espoir de plus pour Sparte. Qui sait si un jour ces étoiles ne seront pas plus nombreuses. Perséphone ne peut qu'être furieuse et folle de douleur. Venir l'assiéger en cet instant serait le pire à faire. L'âme et le cœur de la déesse des Saisons sont aussi complexes que le monde qui l'entoure. Elle vit deux existences, tiraillée entre deux êtres qui l'aiment profondément et qu'elle aime avec autant de force, chacun à sa façon. Entre sa mère, la généreuse Déméter, et son époux, le sombre Hadès, rien n'est simple en sa vie et maintenant, elle est seule à la tête des Enfers. Les choses changeront mais elle ne peut rester indéfiniment la terrible Perséphone. La charge de l'Outre-Monde nécessite une âme dure pour ne pas sombrer à la noirceur quasi constante maintenant, sans l'Outre-Monde, la vie sur terre serait pire que tout. Pour l'instant, je ne peux que m'en remettre à père pour régler le cas de ma jeune demi-sœur. Quel que soit son état, Perséphone ne peut qu'obéir aux ordres de Zeus. Seule, elle n'est pas de taille et ne peut en aucun cas se lancer dans une nouvelle guerre. Ses spectres seront ses seules aides et toute traumatisée qu'elle soit, Perséphone ne prendra pas le risque de perdre son armée. Les Enfers sont sur la pente descendante et seule leur reine peut les sauver.

" Gagner du temps, nous devons aussi gagner du temps, Crystalia. Viendra le temps où Perséphone cherchera à retrouver son époux. Mieux vaut que nous soyons prêts pour cet instant. Si nous parvenons à mettre en place une réelle entente avec la déesse des Enfers, le retour d'Hadès serait différent de ceux du passé. Sa reine a une réelle influence sur lui et privé de ses deux serviteurs divins, il n'en sera que plus accessible. Nous ne pouvons gâcher cette chance unique de changer les choses. Hadès ne peut rester indéfiniment en l'état qui est le sien actuellement tout comme nous ne pourrons jamais le vaincre totalement. La perte de son corps divin sera un point sensible avec lequel nous devrons faire, la présence de père sera indispensable pour tout remettre en place et rétablir l'équilibre entre la terre et l'Outre-Monde. Amoindrir l'influence d'Hadès sera déjà une première étape. Il a déjà perdu la dernière guerre et est privé du soutien d'Hypnos. Reste le cas du second jumeau de Nyx. Nous ignorons tout de ce qu'il est advenu de Thanatos qui est bien plus agressif et cruel que son frère. Découvrir ce qu'il est advenu de lui sera aussi un point important en plus du retour de mon frère Arès et de cette menace que je sens planer sans pouvoir lui donner de nom... "

Je marquais une pause avant de poursuivre, songeant à ce que la jeune femme aurait à affronter sur le chemin.

- Maintenant, parlant des Enfers, veille à guider au mieux Pégase vers la sortie et surtout ne te mets pas en danger. Créer le chapelet la première fois a exigé un prix trop énorme que je refuse de devoir payer encore une fois. Aucun saint ne doit être sacrifié pour cela. Tu m'es précieuse, Crystalia autant que les autres. Personne ne doit être mis à mort quel que soit la cause.

Disant cela, j'embrasais mon cosmos, enveloppant Crystalia de mon aura avant de poser la main sur son épaule.

- Tout saint est précieux à la déesse, veille à faire ce qu'il faut pour Pégase, il a la priorité. Pour le Chapelet, le principal est d'avoir le maximum de fruits mais ne te culpabilise pas si le Magnolier n'en comporte plus assez. Nous avons blessé les Enfers, l'arbre sacré peut en avoir subi les conséquences et être dans une période de "vaches maigres". Fais le maximum mais ne tente pas l'impossible. A bientôt, Crystalia, je vais aller à la rencontre d'Hazama et si je ne le trouve pas, ce sera à moi de veiller sur la ville sacrée le temps qu'on prenne les décisions nécessaires suite à la disparition d'Hypnos.

Sois prudente et veille sur toi et sur Pégase pour le reste, nous ne pourrons que faire qu'avec ce que l'arbre pourra donner. Je ne te souhaite pas bon courage, je sais que je peux avoir totale confiance en toi, sainte de la Vierge. Crois en toi et ne te compare pas aux autres. Tu es Crystalia, sainte de la Vierge et non Shaka ou Asmita. Cela est aussi la leçon qu'Ozymandias ne doit pas oublier, il n'est pas Saga. Vos héritages à tous sont lourds mais aucun d'entre vous n'est seul. Offrez-vous juste une chance.

Tous mes vœux sont avec toi. A bientôt, sainte de la Vierge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: La Tour de l'Olympe   Dim 15 Juin - 16:13

- Cela est sans doute ce qui anime Hadès également. Je ne sais pas si je supporterai aussi de voir autant d’âmes innocentes condamnées comme cela, bien que je ne pourrai pas me résoudre comme lui à de telles extrémités.

Même si elle ne pouvait pas apprécier les spectres par leur vécu, elle devait leur accorder le fait de leur condition. Ils étaient les conséquences de tout ce qui s’était passé bien que leurs actes restaient condamnables. La jeune femme écouta Delphine au sujet de Perséphone. Le fait était qu’avec son retour cela changerait sans doute les choses pour Hadès, même si cela restait encore flou, d’autant que Zeus étant lui aussi revenu cela pouvait faire basculer les choses.

- Vous connaissez bien mieux que moi Perséphone pour le dire, mais c’est sûr que cela changera quelque chose qu’elle soit là, tout comme votre père. Enfin je n’aimerai pas être à sa place vu ce que vous venez de dire. Sans Hadès sa situation n’est pas des plus simples.

S’adressant à elle par la pensée, Delphine évoqua ensuite les choses sur un plan plus stratégique : préparer le terrain, avoir un coup d’avance. Etant demi-soeurs, Athéna avait une possibilité pour ouvrir le dialogue avec Perséphone, qu’elle n’avait pas avec son oncle, ce qui était peut-être une chance. Dans cela la présence de Zeus pouvait être utile également puisque c’était avec lui et Poséidon qu’ils s’étaient partagés le monde.

**Profitons donc du temps que nous avons pour êtres prêts répondit-elle par la pensée également. Il faut espérer que Perséphone vous écoutera, car elle peut vous en vouloir pour ce qui est arrivé à Hadès plus que pour les Enfers. Quant à Thanatos, s’il est aux Enfers, je pourrai peut-être sentir sa présence.**

Elle fit une pause se grattant la joue.

**Nous avons beaucoup à faire, mais même si nos rangs ne sont pas complets nous sommes assez pour nous occuper de tout à peu près. Enfin pour ma part cela sera les Enfers donc.**

Enfers dont Delphine évoqua à nouveau plus précisément, concernant la mission de la Vierge.

- Je le ramerai et ne vous inquiétez pas, je serai prudente, je ne suis pas une tête brûlée.

Elle réfléchit quelques instant songeant au chapelet et comment il avait été crée. Le sacrifice pour le créer avait été grand et Athéna ne voulait pas que cela se reproduise. Mais il avait été nécessaire et servi pour deux guerres saintes. Comment pourraient-ils le refaire autrement alors qu’il demandait une vie ? Elle hocha de la tête.

- Je ne tenterai rien dans ce sens là, je vous rassure.

Elle n’en dit pas plus, à vrai dire, elle n’était pas prête à faire ce sacrifice comme Asmita l’avait fait. Elle était une jeune femme pleine de vie, ayant certes passé une partie de sa vie dans des monastères, sans pour autant être une guerrière moniale. Elle était certes prête à mourir pour sa mission, mais faire cela, elle ne savait pas si elle pourrait le faire comme eux.

Elle approuva de nouveau de la tête les directives de la déesse pour le magnolier, sentant l’aura de la Sagesse l’entourer et sa main sur son épaule. Elle se sentait en confiance à ses côtés et lui donnait du courage. A défaut d’être totalement en accord sur elle sur ses convictions concernant entre autre Sparte, une chose était certaine, elle se sentait du bon côté de la barrière et à sa place auprès d’elle, dans ses rangs.

- Je ferai au mieux selon la situation. Dans le pire des cas j’aurai ramené Pégase, ce qui reste le plus important et comme il est sur place et avec ce que je pourrai trouver en le cherchant, nous aurons peut-être des informations.

Elle posa sa main sur celle de la déesse et sourit timidement.

- Soyez prudente également Delphine.

La sainte se dirigea vers la sortie de la pièce et s’arrêta après quelques pas.

- Merci pour tout dont vos conseils, je suis contente d’être à vos côtés. Je reviendrai vers vous quand j’aurai fini.

Une manière de dire qu’elle comptait bien réussir. Elle sortit de la pièce pensant à tout cela. Elle qui sans son armure ne faisait pas chevalier, elle pouvait se demander si elle était crédible. Mais après tout, dans le cas contraire, elle n’aurait pas été choisie. Serait-elle à la hauteur d’Asmita ou de Shaka ? Comme Delphine l’avait dit, elle n’était pas eux, elle ne pouvait pas l’être par des origines, un parcours, une mentalité différents. Essayer de se comparer ne servirait à rien. Non, elle ne devait pas se préoccuper de cela et essayer de donner son maximum pour réussir sa mission au sens large. Être Crystalia de la Vierge  et non un saint de la Vierge à l’image de précédents, suffisait. En cela, Delphine l’avait rassurée et diminué un peu la pression qu’elle s’était mise par rapport à cela…

-> Sanctuaire, Maison de la Vierge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna
Déesse de la Guerre et de la Sagesse
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Hp:
435/435  (435/435)
CS:
622/622  (622/622)
Pa:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: La Tour de l'Olympe   Dim 22 Juin - 20:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tour de l'Olympe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tour de l'Olympe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs
» Impact de foudre sur la Tour Eiffel
» Le tour du Monde de Micho
» Le tour du monde de Lydie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sparte la Sacrée :: Dortoirs :: Maison de Zeus-
Sauter vers: