Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En proie au doute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: En proie au doute...   Ven 7 Mar - 22:03

Je viens d'ici après le départ d'Ozy

Tristesse...

Comment qualifier autrement ce que la jeune femme ressentait. Sa blondeur brillait sous les rayons d'Hélios sans qu'elle n'en retire aucune chaleur. Tout était si différent en ces lieux. Le temple d'Aiolos lui faisait l'effet d'un tombeau. Tout était froid, net, impersonnel. Les tons uniformes des murs et des meubles, le silence quasi religieux de ces lieux. Tout lui était si désagréable. Aussi difficile que cela puisse paraître aux autres saints, Sparte lui manquait. La cité du cosmos lui manquait tellement. Elle qui avait été élevée selon les valeurs de la déesse Athéna s'était sentie peinée devant une telle intolérance.

La cité n'était certes pas parfaite mais elle était tellement jeune encore. Un soupir échappa alors à l'archère avant qu'elle ne se rende dans ce qui semblait être une salle d'eau rudimentaire. Son regard passa de l'espèce de baquet à la fontaine. Un autre soupir devant un tel archaïsme. Visiblement avoir mis l'électricité et un minimum de confort suffisait largement aux habitants du coin.

Et après cela s'étonne de refaire sans cesse le même schéma. Obtenir la paix en vivant encore dans le passé ne sera jamais qu'une illusion. Comment des êtres incapables de voir que le monde comporte autant de bien que de mal et non deux populations distinctes séparées par un mur invisible peuvent-ils espérer améliorer les choses ? Pour changer le monde, changer les choses ne faut-il pas sortir des limite de ces vieilles colonnes ?

J'étouffe...


C'était tellement difficile pour elle.

J'étouffe dans un cocon de roche. Est-ce encore une épreuve ?

Le coeur de la jeune femme battait trop vite alors que sa fièvre montait. Elle avait reçu des soins à Sparte, des soins de la main d'Arwen elle-même. Sparte veillait sur les siens alors que le Sanctuaire la laissait livrée à elle-même. Le temps qu'elle comprenne que faire pour obtenir de vrais soins lui parut soudain si long. Personne ne s'était soucié de son état. Pas de la bonne façon en tout cas. Le temps n'était pas à la solidarité entre saints mais à la méfiance envers la cité qui avait formé deux des leurs.

Pourquoi ?

Cette question lui repassait encore en tête avant qu'elle ressente les premiers vertiges. Le voyage l'avait épuisée. Son épreuve face à Hypnos avait aussi laissé des traces. L'âme et le corps blessé par trois dieux, elle avait besoin de se reposer.

Mais où ?

Ozymandias était loin et elle ne connaissait personne en ces lieux. Ce temple lui déplaisait. Quelque chose s'y trouvait. Quelque chose qui semblait lui crier que les anciens spartiates comme elle n'avait pas leur place céans. Que seuls les saints entraînés à l'ancienne le pouvait. Un relent des épreuves qu'elle venait de traverser ou la simple conséquence d'une discussion qui s'était passée au plus mauvais moment.

La salle d'eau lui déplaisait trop aussi en sortit-elle avant de traverser de nouveau le temple où prise de vertige, elle s'adossa à une des colonnes avant de se sentir tomber. Le sang coulait dans son dos alors que sa fièvre remontait de plus belle. Elle aurait du appeler mais qui ? Quel saint serait-elle si elle appelait au secours alors que déjà le doute planait sur sa tête.

Pourtant, j'ai prouvé ma valeur...

Le poison du doute était en elle tout comme le choc qu'elle avait subi quelques heures auparavant pour gagner son armure.

Dormir...

A peine avait-elle songé à ce mot qu'elle s'effondra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: En proie au doute...   Lun 10 Mar - 21:04

C'était bon, tellement bon. Le sommeil qu'elle souhaitait enfin voir venir l'avait saisie. Un véritable sommeil paisible, loin de tous les remous qu'elle venait de traverser. Son âme autant que son corps avaient besoin de cette plénitude qui la régénérait et rendrait ses idées plus claires. Elle se sentait tellement bien, la joue contre le carrelage froid du temple du Sagittaire, vêtue des habits que lui avaient prêtés Ozymandias. Sa chaleur et son odeur étaient encore présentes, si légères que seuls des sens développés comme ceux de la blonde archère pouvaient la ressentir.

Ozymandias, mon ami. Tout est donc perdu...

Une larme coulait sur sa joue alors qu'elle revivait son combat. La lutte contre les cosmos qu'elle avait tentés de capter au moyen de sa flèche. Elle n'avait pas reculé ni réfléchi à sa survie. Elle avait juste pensé à sauver les apprentis qui avaient involontairement déclenché la fureur d'Angron. Un peu à la façon d'enfants jouant avec des allumettes ou pires encore l'arme de son père. C'était cela la véritable source. Les actes de quelques apprentis ayant défié la loi de Sparte sans en mesurer les conséquences.

Parfois, un seul geste anodin peut avoir une portée immense...

Les paroles de son professeur. Elle se tenait près de Raziel lors des repas mais aussi des cours tout comme elle traversait en certaines occasions les Maisons des autres aspirants. Tout ce que les deux Préfets avaient accompli ensemble, la façon dont elle avait développé ses sens et sentait aussitôt quand on lui était hostile, quand on tentait de la poignarder dans le dos tout en se montrant tout sourire en face. Le sens accru des Guerriers prêts à dégainer et se battre même face au plus retors. Tout la finesse de son enseignement avait permis cela. Passer par la Maison Noire était une épreuve. Une épreuve sous une apparence quasi anodine. Cela permettait de tester son courage car il en fallait autant pour les aspirants spectres que pour les aspirants saints de se rendre secrètement dans les autres Maisons mais cela aussi forgeait les armes. Ceux qui étaient incapables de prendre ce risque n'avait pas forcément la trempe nécessaire à tout être prêt à défier les autres dans un combat pouvant être à mort mais tout n'était pas si simple...

Parfois le pire ennemi peut être le meilleur allié...

Contre une force inimaginable, on peut être contraint de s'associer au pire pour éviter le définitif. Raziel...


Elle ne pouvait mettre un nom dessus mais la technique qu'avait utilisé le Préfet de la Maison Noire pour sauver les apprentis dans le Réfectoire n'était autre que le Cosmic Marionation. Encore maladroit mais si reconnaissable, la marque de fabrique de l'un des trois juges tout comme l'arc d'or était la sienne, à elle, Cypris.

A nous deux, nous avons sauvé les vies des apprentis en les soustrayant à la puissance d'Angron.

Sers-toi de ton cerveau si tu veux survivre...


Un autre souvenir dans le monde flou qui était son monde onirique. Hypnos l'avait rencontrée et soumise à une terrible épreuve qui l'avait menée face à elle-même. Face aux monstres qu'étaient les Centaures et qu'au sein de cette troupe se tenait pourtant Chiron.

Oui, je vois, je comprends. Tout n'est pas aussi évident qu'on le pense. Certaines choses sont cachées mais portent le meilleur. Notre amitié nous a sauvés. Même si tu es mon ennemi maintenant, il fut un temps où nos forces se sont équilibrées contre un ennemi commun. Est-ce une prémonition ou un avertissement des périls à venir ? Encore plus grand qu'avant et touchant aussi bien le monde vivant que le non-vivant. Un ennemi attaquant sans distinction.

Sans mort pas de vie...

Si je dois t'affronter, je le ferais. Pour Athéna, je le ferais mais en même temps, je prie ma déesse que cela n'arrive jamais. Que si tu te bats, ce ne sera pas contre moi.

Une larme brilla au coin de ses paupières, une seule avant qu'on ne la secoue.

" Chevalier ? "
" Mais... "
" Chevalier, vous ne devez pas rester ici. Votre état... "
" Je... "
" Non, laissez-moi faire. "


Des bras puissants la soulevèrent avant de la porter vers la chambre modeste mais bien aérée. Elle était en nage tant la fièvre avait été intense à certains moments. Pourtant, elle n'en éprouvait pas de honte. C'était suite à son combat, à ses combats. Aux passages de doute qui l'assaillaient. Sur elle, sur son étoile, sur Raziel et tout ce qui les entouraient. Pourtant, au milieu de ce monde plongé dans la tourmente, elle avait un phare, une lumière dorée qui la guidait relayé par un splendide miroir.

Athéna...

Oui, en elle je crois. En elle et en ceux qui portent sa voix...


Elle se sentit soudain allongée sur la couche avant que l'homme ne s'éloigne.

" Merci, votre nom... ? "
" Andros "
" Cypris. Merci de votre aide...
" C'est un honneur, chevalier. Reposez-vous, dame Cypris du Sagittaire. Rien ne menace et vous avez été sérieusement blessée. "


Le garde s'en retourna alors, laissant la sainte seule mais apaisée.

Oui, je ne suis pas seule et je ne suis pas écrasée non plus par l'ombre d'Aiolos. Ce temple est froid mais avec le temps, il se gorgera de ma chaleur sans en oublier les héros du passé. Le passé est passé mais ne pas l'oublier nous aide à avancer. Merci, dame Arwen de m'avoir tout appris sur Aiolos et l'immense sacrifice qu'il fit...

Vous saviez à quel point le poids de cette armure me terrifiait.


Le combat intérieur de Cypris venait de prendre fin avec sa fièvre. Les plaies mettraient encore du temps à cicatriser et ensuite. Ensuite, la sainte du Sagittaire reprendrait le flambeau resté trop longtemps vacant depuis le trépas d'Aiolos. Le jeune Pégase l'attendait et pour lui, elle agirait avec le même dévouement qu'au temps où elle était Préfet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roboute
R.I.P.
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 25/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
414/414  (414/414)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: En proie au doute...   Sam 22 Mar - 19:57

Un rugissement de tonnerre ébranla le calme du sanctuaire, un cri lacéra la nuit alors que la voix du grand pope déchira la torpeur ambiante pour parvenir au temple du Sagittaire:


"Cypris ! Ignore tes blessures et tends ton arc d'or ! La guerre est à nos portes! Arès nous envoie ses émissaires, a toi de protéger le sanctuaire, chevalier d'or du Sagittaire !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
214/214  (214/214)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: En proie au doute...   Sam 29 Mar - 17:52

Le doute et la douleur de ses blessures venaient à peine de s'apaiser qu'un cri la tira brutalement de l'état de bien-être qui était devenu le sien. Ce fut même si abrupt qu'elle en avait poussé un cri de stupeur. Si peu de temps s'était écoulé depuis son retour au Sanctuaire, le départ d'Ozymandias et la visite d'Andros qu'elle aurait juré venir à peine de s'abandonner au sommeil.

Mais que se passe-t-il ?

Bondissant comme un chat, la blonde archère s'empressait de se vêtir qu'un appel résonna cette fois dans sa tête. Une voix qu'elle venait de découvrir et qu'en même temps, elle ne pourrait jamais plus oublier. Celle d'un vieux combattant dont la Sagesse avait été reconnue par Athéna en personne, celle du Grand Pope...

Repoussant les quelques mèches rebelles s'obstinant à tomber sur ses yeux noisette, la blonde archère n'en demeurait pas moins plus qu'attentive aux paroles du maître suprême des armées de la grande déesse. Et sa réaction ne se fit pas attendre.

Quoi !!! On nous attaque ? Encore ?

Une réflexion loin d'être anodine surtout en ce qui la concernait. Que ce fusse entre les murs de Sparte ou les colonnes du Sanctuaire sacré, Cypris était et resterait une combattante sacrée, éveillée au cosmos et mieux encore au septième sens de la garde dorée. Prête à se battre à chaque fois que le destin l'exigerait, elle s'était déjà redressée en dépit de ses plaies et de l'épreuve qu'elle venait de traverser. En son âme, le doute n'était pas permis, plus permis. Jamais, elle n'offrirait une telle brèche aux ennemis de sa déesse. Le Sanctuaire et Sparte étaient ses deux œuvres et la sainte du Sagittaire avait maintenant l'occasion de prouver qu'elle ne différait en rien des saints de la précédente génération. D'un pas encore chancelant, le dernier, elle s'était avancée vers l'habit sacré du saint protégé par Chiron. Sans hésitation, sa main s'empara de l'arc sacré avant que son cosmos n'explose si fortement qu'on ne pouvait douter du retour du propriétaire de ces lieux. Une immense lumière envahit la pièce avant qu'avec force elle n'envoie sa réponse au représentant d'Athéna.

" A vos ordres, Grand Pope, moi, Cypris du Sagittaire, vous promets de tout tenter pour bouter cet assaillant hors de nos terres !!! "

Furent ses seuls mots alors que l'armure et elle ne faisaient plus qu'un. Il était temps que le Sagittaire s'envole de nouveau pour la plus grande gloire de la déesse Athéna.

==> Sus au dragon !!!.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En proie au doute...   

Revenir en haut Aller en bas
 
En proie au doute...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ôtez-moi ce doute... (*)
» Notre ami Doudou ^^... et le DOUTE ?
» Doute existentiel
» L'empathie, le ressenti, le doute.
» [James, P.D.] Cordélia Gray - Tome 1: La proie pour l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sanctuaire de la déesse Athéna :: Temple du Sagittaire-
Sauter vers: