Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mystères de Sparte [Ozymandias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Les mystères de Sparte [Ozymandias]   Dim 2 Mar - 19:11

Le temps de prendre quelques affaires chez elle, le fourrant dans une sacoche en bandoulière, Crystalia était prête pour se rendre à Sparte. Elle ne pouvait cacher une petite appréhension, car après tout cela était sa première mission en tant que chevalier. Mais elle se sentait capable de le faire, après tout cela n’était pas la plus compliquée des missions, bien que pouvant se révéler délicate.

*Bon c’est bon allons y* se dit-elle.

Elle sortit de chez elle et avança sur la plage, puis ferma les yeux, se concentrant, pour projeter son esprit  dans un plan intermédiaire situé  entre le terrestre et un immatériel. A travers lui on pouvait déplacer son esprit rapidement jusqu’à un autre point. Elle se déplaça jusqu’à Sparte, le paysage défilant à grande vitesse jusqu’à apercevoir les murs de la cité. Elle s’arrêta et se rematérialisa à ce point là, diminuant ensuite son cosmos au maximum possible.

La jeune femme prit une grande inspiration réajustant son serre-tête en regardant l’entrée de Sparte au loin, puis mit ses lunettes de soleil aux verres bleus sur son nez, le soleil la gênant. Premier objectif, trouver les quartiers des apprentis du Sanctuaire voir si tout va bien et les passer en revue pour décider qui pouvait venir au Sanctuaire ou non. Ensuite, elle verrait en fonction comment les choses se présentaient pour essayer de dénicher quelques informait. Dans le pire des cas, elle pourrait rejoindre Aldébaran et Alysha, repérer leurs cosmos ne serait, pas très difficile, surtout que le Chevalier du Taureau n’allait pas cacher le sien.

Elle commença à avancer, empruntant simplement le chemin menant vers l’entrée, d’un pas tranquille. De visio, Sparte n’avait rien d’exceptionnelle. cela était une grande cité et on pouvait voir quelques silhouettes y entrer et en sortir. Alors qu’elle était à mi-chemin, elle s’arrêta fronçant des sourcils en sentant une présence. Elle se retournant apercevant quelqu’un approcher. Elle mit sa main devant ses yeux le soleil ne voyant pas bien qui il s’agissait malgré ses lunettes et reconnu qui c’était.

*Il est déjà là ?* se demanda-t’elle.

Il s’agissait d’Ozymandias le Chevalier d’Or des Gémeaux qui venait également à Sparte. A vrai dire ayant décidée de laisser Aldébaran s'occuper d'Hazama, elle n'avait pas pensé qu'il vendrait avec elle. mais cela ne la dérangeait pas, après tout, il connaissait les lieux. Elle attendit alors qu’il finisse de la rejoindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Les mystères de Sparte [Ozymandias]   Dim 2 Mar - 23:36

Arrow Je viens d'ici

Me heurtant à nouveau à la barrière qui entourait le mur d’enceinte de Sparte, je dus encore une fois me résoudre à rouvrir ma faille dimensionnelle aux portes de la cité, là où je savais pouvoir apparaitre sereinement en attendant de pénétrer plus en profondeur dans la vaste cité.

A quel point les dégâts avaient-ils put être réparés depuis ma dernière visite ? Oh, je ne me faisais que peu d’illusions, cela ne faisait même pas trois heures que j’avais quitté les murs du dortoir de la maison blanche, alors même pour des élus du cosmos, vu l’ampleur des dégâts, cela ne pouvait suffire qu’à mettre les blessés à l’abri et éteindre les incendies pour commencer à déblayer les gravats.

*Si j’en ai l’opportunité, je les aiderai.*

Oui, je ne pouvais pas rester simplement à les regarder se démener devant moi sans réagir, et je ne pouvais décemment pas fermer les yeux sur le sort de confrères et d’humains dans le besoin alors que j’avais en moi le pouvoir de les aider.

Même si j’en brûlais d’envie, foncer tête baissée vers le palais d’Hazama ne serait qu’un acte puant égoïste et de froideur surhumaine.

*Plutôt mourir que de devenir un Camus bis.*

Emergeant alors de la faille dimensionnelle aux portes de la cité, je fus alors agréablement surpris par la proximité d’un cosmos tout juste familier mais amical.

*Serait-ce celui de la vierge ?*

Une phrase à double sens, mais je me garderai bien de lui poser la question.

M’avançant alors vers elle, le sourire aux lèvres, je ne pouvais m’empêcher de scruter les épais nuages de fumées qui se dégageaient du côté des arènes, là où le combat ayant opposé Arès et Artémis avait eu lieu.

*Il faudra que j’aille y faire un tour, il reste peut être quelque chose là-bas à exploiter.*

Reportant mon attention sur Crystalia, je remarquais avec satisfaction qu’elle non plus ne portait pas son armure. Très certainement pas pour les mêmes raisons que moi, mais en vérité, la simple logique lui aurait suffi pour se dire qu’aller en terrain neutre revêtue d’une armure de guerre n’était pas une bonne idée.

*Surtout pas maintenant qu’Il doit être passablement énervé.*

Je frissonnais en songeant à une éventuelle rencontre avec le haut commandeur. Je pouvais tomber sur lui à tout moment, et alors que ferai-je ?

*Lui demander comment il va ? Lui proposer mon aide ? Est-ce que cela passerait ?*

Je décidais qu’en l’absence de plan proprement établis, plutôt que de me laisser miner par l’incertitude, je laisserai mon instinct guider mes actes et mes paroles, du moins jusqu’à ce que je sache enfin comment réagir en sa présence.

« Et re-bonjour Crystalia. Je devrais être étonné de te retrouver si vite ici, mais je sais que ceux ayant jadis porté ton armure se sont révélés être eux aussi de grands voyageurs. Pratique n’est-il pas, ces capacités ? »

Une question à propos de ses prédécesseurs me brulait les lèvres, mais je choisissais alors de la garder pour plus tard, ici le temps n’était pas encore venu.

« Pardonne ma franchise, mais que viens-tu faire ici ? Et pourquoi n’es-tu pas avec Aldébaran ? »

Je pouvais deviner qu’ils s’étaient séparés d’un commun accord, mais cela avait-il était fait pour pouvoir couvrir plus de terrain, ou alors pour que chacun puisse accomplir une mission différente ?

« Et d’ailleurs, où est-il celui-là ? »

Il n’était pourtant pas du genre à passer inaperçus, mais un rapide tour d’horizon ne me révéla pas son gabarit des plus imposants.

*Non, il n’est pas ici. Déjà à l’intérieur ?*

Scruter la ville du cosmos dans son intégrité aurait été une perte de temps et d’énergie aussi inutile qu’épuisante. Si le taureau était déjà dans la cité, alors j’imaginais qu’il devait être en chemin pour rencontrer Hazama.

Laissant alors à Crystalia le temps de répondre à mes questions, je la franchissais pour pénétrer alors dans la cité du cosmos par la grande porte.

« Suis-moi alors, je connais le chemin. »


Dernière édition par Ozymandias le Lun 3 Mar - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystalia
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 241
Date d'inscription : 01/01/2014

Feuille de personnage
Hp:
150/150  (150/150)
CS:
354/354  (354/354)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Les mystères de Sparte [Ozymandias]   Lun 3 Mar - 5:15

La jeune femme attendit donc que le Chevalier des gémeaux la rejoigne, scrutant de temps en temps le paysage. A y penser après avoir observé un peu, on voyait de la fumée remonter de la cité, traces du passage d’Arès.

- Re  dit-elle en souriant et le saluant de la main.

Le fait qu’elle soit déjà là n’avait pas échappé à Ozymandias, sachant que dans la lignée des Chevaliers de la Vierge, elle avait des capacités spirituelles, dont certaines lui permettant de se déplacer  rapidement.

- C’est tout à fait ça et tu sembles être dans la lignée de tes prédécesseurs également pour les dimensions, car tu me sembles être arrivé bien vite aussi. Deux grands voyageurs du Sanctuaire que nous sommes.

Elle resta pensive un moment.

- A y penser les anciens Chevaliers de la Vierge n’ont pas autant voyagé que moi, au sens terrestre. Je suis peut-être celle qui a tenu le moins en place dit-elle en souriant. Enfin en tout cas c’est bien pratique.

Ozymandias lui demanda directement ce qu’elle faisait ici et surtout seule, car comme convenu durant la réunion elle devait faire équipe avec Aldébaran. Il demanda d’ailleurs où était celui-là.

- Pas de soucis ne t’inquiète pas. J’ai vu ça avec Aldébaran, pendant qu’il essaie de voir Hazama je vais m’occuper des apprentis. En se séparant, je peux le faire avec plus de discrétion, ce qui n’est pas plus mal. Du coup je suis arrivée par les abords de la cité pour éviter de le faire en grandes pompes. puis, le Chevalier d’or du Bélier est arrivé, Alysha quand nous en discutions, du coup elle l’accompagne.

Elle suivit ensuite Ozymandias qui l’invitait à le suivre.

- Une chance de tomber sur toi qui connait déjà les lieux.

Le Chevalier des Gémeaux avait été instruit ici et donc avait passé plusieurs années ici. A y penser, il devait avoir quelques attachements ici, ce qui c’était passé avec Arès devait l’avoir affecté d’une certaine manière. Elle espéra que le jugement qu’ils avaient eu sur Sparte, surtout Aldébaran car elle n’avait rien dit sur cela. Elle ne pouvait guère juger étant entre deux, ni instruite à Sparte, ni au Sanctuaire mais à ses débuts par un ancien apprenti du Sanctuaire, loin de lui, aux quatre coins du monde.

- Dis moi, tu as dis vouloir revenir pour être là si il y avait quelque chose qui n’allait pas avec Sparte. Ne pense pas qu’Aldébaran et moi voulions à tout prix la condamner. Nous...enfin surtout Aldébaran car je n’ai pas connu cela, est nostalgique de l’ancienne époque quand tous les Saints étaient au Sanctuaire. Les règles ont changées aujourd’hui sans savoir pourquoi. Après que cela plaise à certains ou non, si Athéna l’a décidé et bien nous devons le respecter. Mais il nous faut comprendre ce qui ne n’a pas été expliqué.

Elle fit une pause lui jetant un regard en souriant.

- Tout ça pour dire, que peut importe au final, nous sommes tous des Saints. Je tenais à te le dire, j’ai senti que ça ne vous plaisez pas trop avec Cypris quand ça a parlé de la cité à la réunion. Je ne voudrai pas qu’on commence sur des malentendus.

Crystalia était quelqu’un de sincère et gentille. Débuter avec ses soeurs et frères d’armes sur une incompréhension et qu’ils ne s’entendent pas, n’était pas ce qu’elle aimerait voir. Bien sûr on ne pouvait pas s’entendre à merveille avec tout le monde. Elle avait pu le voir avec Alysha, dont elle soupçonnait que cela ne serait peut-être pas la grande amitié entre elles. Mais bon, elle était plutôt du genre à éviter les conflits et préférer ne pas se fâcher avec eux. Donc autant éclaircir cela dès le début pour éviter des petites tensions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Les mystères de Sparte [Ozymandias]   Lun 3 Mar - 22:57

 Arrow La suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: Les mystères de Sparte [Ozymandias]   Mar 13 Mai - 16:12

Arrow Maison des gémeaux

Quittant Cypris à la fois triste et soulagé, je préférais ne pas penser aux conséquences sur elle de mon propre état chaotique. Un chevalier en perdition était déjà plus que suffisant. Si au pire je devais disparaitre, il fallait que mon passage au sanctuaire ait servis la cause de la Sagesse plus que la mienne.

Je n’avais aucunement l’intention de passer l’arme à gauche sans combattre, j’étais décidé à prendre les devants sur ce que je savais être aujourd’hui mon destin, et peut être, si les moires le voulaient bien, réussir à m’en affranchir. Mais, dans le cas où j’échouerais, il me fallait m’assurer que mes pairs aient réunis alors de quoi survivre à la prochaine tempête.

Les Olympiens se rassemblaient autours de leur roi, cela nous le savions, mais ils n’étaient pas nos mortels ennemis, du moins pas encore. D’autres forces, plus connues, étaient elles aussi de retour, et contre elles, il nous fallait une arme très particulière, la seule capable de rétablir l’équilibre des forces dans la bataille qui nous opposerait à eux.

"Crystalia…"


Cette arme, cet objet, le précédent chevalier de la vierge l’avait jadis eut en sa possession, quand son lointain prédécesseur l’avait lui conçus au dépend de sa propre existence. En sa qualité de nouvelle étoile d’or de la sixième maison zodiacale, peut être que Crystalia en était devenue à son tour la dépositrice, auquel cas je devais m’en assurer.

"Crystalia, c’est Ozymandias. Je suis de retour. Je poursuis l’enquête sur Sparte et son haut commandeur, mais j’aimerai aussi savoir une chose, une chose très importante pour le sanctuaire. Le chapelet de tes prédécesseurs, celui capable de stopper les pouvoirs de résurrections des spectres, l’as-tu en ta possession ? L’as-tu trouvé ? Ou du moins, sais-tu où il se trouve actuellement ?"

Je priais Athéna la Sage pour que ce fût le cas. Sans ce chapelet, nous étions vulnérables face aux forces du sombre empire, du moins, en dehors de la barrière protectrice entourant le sanctuaire et ses environs immédiat.

M’avançant toujours en direction du palais du haut commandeur, je ressentis en provenance de la maison dorée une cosmo-énergie que même entre mille je n’aurai pu confondre avec celle d’une autre divinité. Cette puissance bienfaisante, cette impression de sérénité, Il n’y avait aucun doute.

« Athéna ! »

Ainsi elle s’était éveillée, et mes analyses plus poussées révélèrent que Crystalia se tenait maintenant à ses côtés. Par la force des choses, je devenais plus habile dans la détection des cosmos environnant, cela me servirait sans nul doute dans le futur.

Athéna revenue, ma situation prenait un aspect bien différent. Il était dit que la bonté de la Sagesse avait su chasser les ténèbres du cœur de Saga, peut-être pourrait-elle faire de même pour moi, il fallait que je la rencontre, que je l’implore de me venir en aide...

 Arrow La maison dorée

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les mystères de Sparte [Ozymandias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ann Radcliffe : "Les Mystères d'Udolphe" et autres oeuvres
» Série mystères
» Scans Mystères de Paris bonne qualité.
» [Saylor, Steven] Les Mystères de Rome - Tome 2: L'étreinte de Némésis
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sparte la Sacrée :: Porte d'entrée de la ville et bureau d'accueil des apprentis-
Sauter vers: