Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'archère de retour en sa demeure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
215/215  (215/215)
CS:
310/310  (310/310)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: L'archère de retour en sa demeure   Mar 25 Fév - 15:29

Je viens d'ici avec Ozy

La descente vers le temple du Sagittaire fut une véritable bouffée d'oxygène. Elle se sentait presque heureuse, le visage illuminé par la chaleureuse présence d'Hélios. C'était comme cela qu'elle se sentait mieux. Les pas d'Ozymandias à ses côtés étaient apaisants. Savoir qu'elle n'était pas la seule issue des murs de Sparte. La suspicion envers la cité était normale au fond mais en même temps si blessante pour elle. Faire ses preuves mais ne les avait-elle pas déjà faites ?

Un soupir finit malgré tout par lui échapper avant qu'elle n'éclate de rire. Un rire nerveux, un rire libérateur. Sa main se dirigea vers son ami.

" Merci pour les vêtements, Ozy, c'était très généreux et j'avoue que j'ai adoré l'effet que cela a fait sur nous. Puis, cela m'a aidée à dissimuler mes blessures même si les soins d'Arwen dépasse tous ce que je pourrais avoir ici. Elle est la meilleure de toutes et je ne peux me faire à l'idée qu'elle soit mise en danger...

Elle et tous les autres enseignants. Je pense que Sparte mérite d'exister même si elle nourrit en son sein spectres et saints. Après tout, elle n'est que le reflet de l'humanité. De ce que chacun de nous peut devenir. Au moins, ainsi, nous savons, nous ne pouvons jouer les innocents ignorant la noirceur sommeillant en nous. Raziel... "


Elle appuya sa main sur le bras de son ami avant de poursuivre.

" Raziel était un Préfet excellent et est maintenant un juge d'une puissance rivalisant avec les meilleurs d'entre nous. Son sens de la justice est poussé à l'extrême mais il est aussi...

Il a suivi une autre étoile. je n'ai ressenti qu'à peine son cosmos mais pour attirer ainsi l'attention de l'un des plus puissants spectres, elle ne pouvait qu'être puissante... "


Le ton de Cypris était assez singulier. La curiosité de la jeune femme n'était visiblement pas la seule cause de son émoi. Quelque chose s'était passé entre les murs du Réfectoire, quelque chose qui avait fait voler l'insouciance de la sainte du Sagittaire en éclats.

" Oui, il m'avait aidé à sauver les apprentis. Lui aussi s'était dressé contre les forces déferlant contre nous avant de s'éveiller en tant que juge. Il faut aussi que tu saches... "

Elle était presque honteuse à cet instant.

" Il aurait pu me tuer. Ce ne sont pas les occasions qui lui ont manqué mais il ne l'a pas fait. Je ne sais ce qui l'a motivé à m'épargner ainsi que tous les saints en devenir mais la réalité est là. Un spectre parmi les plus redoutables a agi un moment comme un saint en défendant des vies. L'influence de Sparte est réelle mais elle ne fait que développer les êtres sans les détourner de leurs destinées. Sans elle, comment aurions-nous pu suivre les enseignements indispensables à la maîtrise du septième sens. Tous sommes issus de la même espèce et seules les Moires décident de qui sera saint, spectre, olympiens. Le Royaume de Poséidon est détruit tout comme celui d'Hadès et pourtant l'un de ses juges m'a épargnée. Tout change...

A une autre époque, il ne serait peut-être pas passé à côté d'une telle occasion. "


Les épreuves de Cypris étaient encore si récentes qu'elle en souffrait autant en sa chair qu'en son esprit. Il lui faudrait encore un peu de temps pour faire le point. Celui que prendrait vraisemblablement son collègue aux aiguilles écarlates pour entraîner le nouveau porteur de l'armure de Pégase.

D'autres volées de marches plus tard et le temple du Sagittaire apparut enfin. Brillant sous la pluie de lumière, il n'en était que plus majestueux.

" Dis-moi, Ozy, tu as encore le temps de prendre de quoi te refaire quelques forces avant de partir ? Sparte nous est connue à tous les deux ainsi que ses lieux de restauration mais tu n'y retourneras pas en tant qu'ancien spartiate.

C'est un enquêteur que le Grand Pope envoie vers le Haut Commandeur Hazama... "


Une façon comme un autre de profiter d'un répit auprès d'un ami et lui dire ce qu'elle avait vécu. Sa véritable épreuve face à Hypnos que la lutte entre Arès et Artémis avait occultée. Cela et certaines autres découvertes que la jeune femme préférait garder pour elle tout comme Ozymandias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: L'archère de retour en sa demeure   Mar 25 Fév - 17:15

Arrow Cypris et moi venons d'ici

Tout en emboîtant le pas à la blonde archère visiblement sur la voie de la guérison, je ne pouvais m’empêcher de me demander vers quelles nouvelles aventures me guideraient mes pas.

J’imaginais nos deux confrères déjà en chemin vers Sparte la sacrée, sans doute inconscient du profond changement que leur vision aurait bientôt à accepter, ou à rejeter en bloc, si ce n’était pas déjà fait.

*Le moderne et l’ancien se battant pour l’âme du sanctuaire… Ca me rappelle la fin de l’ère des samouraïs.*

Les divergences d’opinions étaient naturelles, même inévitables, mais elles ne devaient pas empêcher une entente cordiale entre membre d’un même camp. Même si nous n’avions pas été formés de la même manière, nous avions en commun la lutte pour la survie de notre fratrie, de notre espèce, de notre vision du monde si tant est qu’elle pouvait tous nous regrouper sous une seule bannière.

*Si l’on va au plus simple, qu’est-ce qui fait vraiment un chevalier ? L’armure ? Le pouvoir ? L’allégeance à la Déesse ?*

Il ne me semblait pas y avoir de réponse simple, et peut être que Sparte avait été créé par Athéna dans le but de nous pousser à nous interroger sur cette question au fond bien plus complexe qu’elle ne semblait paraître.

*Peut être oui. Il faudra que je leur pose la question. Je suis curieux de leurs réponses.*

J’avais hâte de discuter plus en profondeur avec eux, eux à la fois si semblable et si différent de leur prédécesseur. Si je pouvais sentir en eux leur enseignement, chacun se l’étaient approprié et en avait fait sa propre version au point de devenir tout à fait autre chose, un être nouveau, apparemment libéré d’un modèle autant glorieux qu’éclipsant.

*Mais les apparences peuvent être parfois trompeuses. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Que pensent-ils vraiment de nous et de cette époque ? Qu’ont-ils fait durant les treize années ayant suivi la guerre sainte et la mort de leur maître ?*

Autant de question dont eux seuls avaient les réponses.

Ne pouvant que supposer à l’aveugle sur leur parcours et leur manière de penser, je décidais de remettre mes analyses à plus tard pour me concentrer sur le présent en me remémorant les enseignements que j’avais reçus sur l’art de la divination.

*Rester attentif à l’avenir, mais jamais au détriment de l’instant présent.*

Ne pas se perdre en conjonctures, rester pragmatique.

Accompagner Cypris jusqu’à son temple où elle pourrait se reposer et guérir en toute quiétude.

Sa voix douce et amicale chassait peu à peu mes lourdes pensées quant à l’avenir de notre confrérie si d’ordinaire un schisme devait se produire entre ces deux visions toujours diamétralement opposées qu’étaient l’évolution et l’obscurantisme.

Nous étions si peu, il nous fallait rester uni, trouver quelque chose que nous avions en commun et faire front d’un seul bloc.

« Tu penses toi aussi à ça ? Ne t’en fait pas. Il leur faudra simplement du temps pour se rendre compte par eux même de ce que pour le moment ils jugent avec méfiance. Et puis, ce qu’ils pensent de Sparte ne s’applique peut être pas à nous. Ils sont les héritiers de grands chevaliers, et je veux croire qu’au moins une partie de leurs sagesses leur fut transmises. »

Je voulais rester optimiste devant elle, mais en mon fort intérieur, je craignais qu’en l’absence de lien direct entre nous et la dernière génération de chevalier, à leur yeux, il nous manquait quelque chose, quelque chose d’essentiel qu’eux possédait et qui nous ferait à jamais défaut.

*Ils ont peut-être raison après tout. Je n’ai pas connus mon prédécesseur, ni ses contemporains, si même ce qu’était le sanctuaire à leur époque. Mais cela m’ôte-t-il à jamais ce quelque chose qu’ils semblent partager et chérir ? Qu’est-ce que cela peut-il être ? Un ensemble de valeurs transmises de générations en générations ? Les liens du passé et du vécu ? Des souvenirs lointains liés à ces murs et à ses derniers occupants ?*

Encore une fois, eux seuls pourraient y répondre. Je revenais à ma précédente conclusion. Il nous fallait échanger, échanger pour en finir avec ces suppositions qui ne pouvaient à terme que nous diviser.

« Raziel… Je ne l’ai que peu connus, je suis partis de Sparte alors qu’il venait à peine d’être nommé préfet. Je ne sais pas si son destin était alors déjà tout tracé, tout comme je ne sais pas si les spectres sont désignés à la naissance, mais je sais ce que j’ai vu de lui. Un homme plus droit encore que le règlement de sa maison. Et en ce sens, ce que tu me décris ne me surprends guère. S’il n’a pas agi en spectre, c’est qu’alors il n’en était pas un. Sparte nous forme et nous influe, c’est une évidence, mais maintenant qu’il s’est éveillé à sa nature de spectre, que peut-il bien rester du Raziel que nous avons connus ? Aujourd’hui referait-il ce geste chevaleresque ou vous aurait-il tous laissé pour mort ? »

Les spectres n’étaient pas connus pour leur tendresse, ni encore pour leur miséricordes. Guerriers implacables et cruels ils étaient, sans doute pour toujours ainsi ils demeureraient. Sparte pourrait-elle changer cela malgré leur statut de possédés ? Leur apprentissage n’était qu’une perte de temps, car au final, seul l’âme du spectre qui les prendrait déciderait de leur futur. A moins que…

*A moins que quelque chose de l’hôte ne demeure présent dans l’esprit du spectre même après son réveil… Oui, là ça changerait tout.*

« Quand à celle qui, comme tu sembles le supposer, fut responsable de son éveil, il peut s’agir de la réincarnation de Pandore, ou d’un autre spectre, ou même encore de l’épouse du seigneur de la terre noire bien que j’en doute. Après tout, nul n’a vu la fille de Déméter depuis maintenant plus de cinq siècles. »

Devisant ainsi amicalement tout en franchissant les uns après les autres les temples encore bien trop vide à mon gout, nous arrivâmes alors en vue du neuvième temple.

« Tu n'imagines quand même pas que je vais te laisser seule à l’entrée de ton temple sans même savoir s’il te reste du sucre ou du savon tout de même ? »

De mes connaissances, il n’y avait pas eu d’occupant à la neuvième maison du zodiaque depuis maintenant près de trente ans, aussi je doutais de la fraîcheur de ce que nous pourrions y trouver ainsi que de l’état des lieux.

*Espérons que les serviteurs et les gardes aient sut l’entretenir, et qu’ils aient pensés à remplir le…*

Je ne pouvais espérer y trouver un frigidaire, et encore moins un bar où je découvrirais un bon vieux scotch à me passer sur la langue. Je ne pouvais que souhaiter y découvrir un garde-manger remplis de denrée non périssable avec de quoi les préparer.

« Tu penses qu’il y aura quelque chose à manger dans ton temple ? »

Sans parler du linge de maison ou de quelques tuniques plus adaptées à l’entrainement rigoureux qui faisait notre quotidien.

« Je te suis. C’est chez toi après tout. »

Je me gardais d’ajouter un bienvenue chez toi, mais le cœur y était, ainsi que le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
215/215  (215/215)
CS:
310/310  (310/310)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: L'archère de retour en sa demeure   Ven 28 Fév - 20:41

Apaisantes étaient les paroles d'Ozymandias, si douces à ses oreilles après le flot de méfiance ayant déversé à l'encontre de la ville qui les avait tous deux vu s'éveiller au septième sens et même, dans le cas de la blonde archère, y gagner la confiance de leur déesse. L'instant où l'habit sacré du Sagittaire l'avait rejointe resterait à jamais gravé en elle. Si forte...

" Oui, restons optimistes, Ozy. La sagesse des anciens ne peut s'être perdues malgré toutes les tragédies nous ayant privés trop tôt de nos maîtres... Moi qui ne sait même pas qui était Aiolos sinon un héros mort sans laisser le moindre message sinon celui gravé dans la pierre de sa Maison. Un idéal que tous devions suivre. Athéna, la chérir et la protéger à jamais... "

Ce n'était pas réellement les paroles exactes mais l'idée était la bonne. Cypris avait simplement gravée cela en son âme et son cosmos.

" Avoir suivi ce simple message comme unique connaissance offerte par mon prédécesseur fait-il de moi une sous-guerrière ? Juste parce que mon maître est mort avant de pouvoir transmettre ne serait-ce qu'une miette de son savoir...

Non, cela ne se peut. Avec le temps, nous serons de nouveau tous ensemble contre l'ennemi. Un ennemi qui peut bien être plus que différent de ce que l'on croit. Les spectres et les marinas sont les adversaires traditionnels de notre déesse et tous viennent du même moule que nous. Tous somme nés d'un homme et d'une femme avant que les Moires n'influent sur le flot de notre destinée. Au fond, Sparte n'est que cela. Un reflet, celui de notre terre, celui qui nous devons réapprendre à connaître pour appréhender la vie et la paix autrement. Un bain de sang a eu lieu en ces mêmes temples, entre ces pierres sacrées et c'était des saints qui s'entre-tuaient. Des saints, ce sont des saints qui se sont massacrés pour être seulement capables de reconnaître la véritable Athéna et cela avant même que les spectres n'émergent...

Rien n'est simple mais je sais que jamais je ne supporterais de devoir t'affronter. Nous qui sommes les défenseurs de la déesse de la guerre devons nous regrouper autour d'elle et qu'importe où nous avons fait nos armes, seuls compte notre coeur et notre âme. "


Un tendre sentiment d'apaisement alors que ses paroles s'envolaient sur un rythme déjà plus calme.

" Non, je ne pense pas que cela soit un mal. Nous n'avons pas été au contact de nos prédécesseurs mais rien n'est à déplorer à cela. Tous sont morts pour nous, autant que pour l'ensemble des êtres humains. A nous de prendre la relève, à montrer que nous aussi sommes capables d'agir en adultes, de protéger ce qu'ils nous ont légué...

Je ne m'apitoierai jamais sur moi. Arwen et tous les autres professeurs de Sparte nous ont guidés sur le chemin menant au cosmos tout en nous offrant toutes les connaissances qu'Athéna tenait à nous remettre. Autrefois, les premiers saints ont du forger leurs techniques. Montrons-nous dignes d'eux et capables de combattre que l'on ait eu la chance d'avoir des maîtres on non. Jamais, je n'envierai les autres car eux ne connaissent pas non plus ce que nous avons pu connaître entre les Murs de Sparte. Ils sont le passé, nous l'avenir et le Grand Pope nous a tous ramenés dans le présent. Ce présent que nous devons forger avec toute la richesse que nous a offerte la Grande Athéna. Je fais confiance en mon signe, en la sagesse de Chiron, le plus savant et le plus sage de tous les Centaures. "


Un élan d'optimisme que seul l'ombre de Raziel pouvait atténuer même si cela s'avéra moins puissant qu'elle ne l'aurait pensé.

" Je l'ignore, Ozy, j'ignore totalement ce que Raziel ferait. Les lois des Enfers sont désormais sont seul chemin. Les lois et... " Elle marqua une pause avant de poursuivre. " Et elle, cette autre étoile des Enfers. Pourtant, je ne peux croire qu'il ait totalement disparu sinon jamais il ne pourrait vivre à notre époque. Sans doute s'est-il dilué dans l'âme du Griffon mais disparu, non, je ne peux le croire. Sinon, pourquoi passer par une vie terrestre plutôt que reprendre vie aux Enfers comme leurs maîtres en ont la possibilité.  "

Elle s'immobilisa au nom de Perséphone. L'idée que la fille de Zeus soit elle aussi de retour était à la fois encourageant et effrayant.

" Penses-tu qu'elle pourrait en être la cause ? La déesse des Enfers est tellement différente de son époux. Peut-être serait-ce une bonne chose pour nous. Que Perséphone reparaisse au lieu de son fou sanguinaire de mari. Elle qui passa la moitié de sa vie à nourrir les hommes aux côtés de sa mère, elle ne peut être aussi extrême que le monstre que nos 5 héros ont combattu et vaincu...

J'en suis certaine, elle ne peut-être totalement mauvaise. "


Cypris était ainsi, optimiste sous son humeur sombre. Tout comme Seiya et Aiolos, elle avait le courage capable de soulever des montagnes mais aussi cette générosité unique en son genre. Cette façon de tendre la main vers ceux s'étant trompés et leur accorder une chance de se racheter. Puis, enfin, le temple s'ouvrit devant eux. Sa majesté n'avait vraiment rien à envier à celui des autres chevaliers.

Aux paroles du saint des Gémeaux, un rire échappa à la blonde archère. C'était tellement bon même si c'était encore quelque peu douloureux mais qu'était la douleur pour une guerrière entraînée comme elle sinon, une sorte de compagne que l'on devait apprendre à connaître et à calmer. Une compagne aussi capable de vous sauvez la vie si on l'écoutez dans des cas bien particuliers...

Tant que je suis capable de ressentir cela, je peux combattre, j'en aurais toujours la force. Tant que je vivrais, mon cosmos vibrera et ira en s'amplifiant jusqu'à atteindre son paroxysme.

Un sourire et elle entra en premier. Le temple était propre, brillant même. Pas une trace de poussière mais pas une trace de vie non plus, juste l'austérité légendaire accolée au nom des saints. C'était cela le quotidien des saints, enfin, elle en était malgré tout heureuse.

" Hum...

Je vois que tout est propre mais dans le style d'une feuille encore blanche. Il va falloir aménager tout cela avec un peu plus de personnalité. "


Lentement, la jeune femme se glissait vers les parties habitables. Le salon tout rustique, tout juste le confort minimum. Une table de bois poli, vernie et quelques chaises de bois. Des meubles blancs et des coffres. Sur les murs nus quelques étagères supportant des pots en majorité vides. Rien de très intéressants sinon quelques épices ajoutées en vitesse en plus de boissons et de plats surgelés placés dans le frigidaire placé aussi simplement que le reste. La main sur la porte, la sainte du Sagittaire ne put s'empêcher de répondre en souriant.

" Et bien, nous ne risquons pas de mourir de faim même si c'est du classique impersonnel. Que dirais-tu de faire quelques courses ? Après tout, nous sommes capables de filer aussi vite que la lumière.

Un ton léger avec une pointe de regret pour ses appartements de Préfet de la Maison d'Athéna. Là, elle aurait pu recevoir au mieux son ami... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozymandias
Grand Pope et Chevalier d'or des Gémeaux
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 10/09/2013
Localisation : Chaque jour vers l'Enfer descendant d'un pas, sans horreur, à travers des ténèbres qui puent.

Feuille de personnage
Hp:
192/192  (192/192)
CS:
400/400  (400/400)
Pa:
152/152  (152/152)

MessageSujet: Re: L'archère de retour en sa demeure   Sam 1 Mar - 22:51

« Waaaaaaahou… Et bien on peut dire que ta nouvelle maison est plutôt bien entretenue malgré le temps qu’elle demeura inoccupée… »

Aucune poussière, aucuns dégâts apparents liés au temps ou aux batailles passées. Une légère fragrance florale s’élevait même dans les airs comme si un coup de serpillère avait été passé récemment.

« … Et impossible de trouver la femme de ménage. »

Je n’en étais pas certains, mais j’imaginais que certains gardes un peu trop zélés avaient dut se relayer jour et nuit pour maintenir ainsi en état la maison de feu Aiolos, héro et martyr de la plus grande purge que le sanctuaire ait dut jamais endurer.

*Ils sont fous ces fans décidément… Et pourquoi je n’y ai pas eu droit moi d’ailleurs ?*

Traversant alors tous deux d’un pas rapide les quartiers habitables, je découvrais d’un œil intéressé tout un mobilier certes rustique, mais efficace, chose dont encore une fois, ma maison avait été dépourvue lors de mon arrivé quelques mois plus tôt.

*Hum, si ça se trouve, ils ont dépouillés ma demeure pour garnir celle du sagittaire… Après tout, Saga est très loin de faire l’unanimité parmi les chevaliers.*

Je crus alors avoir atteint le bout de mes surprises, mais en voyant au coin d’un mur une authentique prise électrique et en découvrant dans la cuisine ce que je reconnus être un frigidaire, je faillis remonter d’une traite voir le grand pope pour lui exprimer tout mon mécontentement sur ce favoritisme éhonté dont été victime le sanctuaire et ses chevaliers.

*Et dire qu’il a fallu que je fasse installer tout cela par des personnes qui ignoraient jusqu’à l’orthographe même du mot électricité… Deux possibilités, soit Aiolos était très prévoyant, soit je me suis fait rouler…*

Je n’osais répondre à ces questions tant ces deux hypothèses me paraissaient invraisemblables.

*Si Aiolos avait été prévoyant, il aurait certainement sut éviter sa mort, quant aux ouvriers de Rodorio, je doute qu’ils soient bon acteurs au point de s’électrocuter eux même pour parachever leur personnage.*

Pestant intérieurement contre ce luxe moderne que j’avais dut pour ma part acquérir au prix de moult persuasions, je fixais mon plus beau sourire sur mes lèvres à la manière d’un masque pour ne rien laisser paraitre de ma jalousie.

« Et ils ont même prit la peine de te fournir quelques plats surgelés. Oui, je crois que tu as déjà un fan-club. Attention tout de même au chocolat d’amour et autre fleurs pleines de pollens, tu es encore en convalescence n’oublie pas. »

Souriant sincèrement cette fois de ma plaisanterie, j’osais espérer que qui que furent le ou les responsables d’un tel changement, ils sauraient maintenir leurs efforts à présent que le nouveau propriétaire des lieux était arrivé.

« Et bien me voilà soulagé, tu ne manqueras de rien apparemment. »

La conclusion à cela s’imposait d’elle-même, ma présence ici était désormais de pure courtoisie.

« Pardonne moi. J'aimerai bien rester mais je ne peux pas. J'ai une mission qui m’attends, ou tout du moins, j'ai certaines questions auxquelles il faut des réponses, de toute urgence. Je dois aller là où je les trouverais. »

Si je n’avais eu ces doutes à l’esprit, j’aurai pu repousser mes entrainements quotidiens pour savourer encore la présence d’un compagnon d’arme, mais pour le moment, une autre tâche m’attendait.

« Et mon instinct me dit que là-bas se déroulera bientôt des événements qui nous affecterons tous. Je veux y être préparé. »

Serrant doucement la blonde archère contre moi pour ne pas la blesser d’avantage, je quittais bientôt son agréable compagnie alors que je m’éloignais d’elle en marche arrière, toujours en la regardant.

« Prends soin de toi Cypris. Repose-toi bien, et reviens nous vite avec un corps en pleine forme. »

La gratifiant d’un dernier sourire où se mêlaient à la fois tristesse et résignation, je disparaissais de sa vue, comme effacé de cette réalité en laissant derrière moi l’écho de mes dernières paroles.

« A bientôt, mon amie. »

 Arrow Entrée de Sparte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cypris
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar

Messages : 216
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : Sanctuaire, Temple du Sagittaire ou Sparte

Feuille de personnage
Hp:
215/215  (215/215)
CS:
310/310  (310/310)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: L'archère de retour en sa demeure   Ven 7 Mar - 23:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'archère de retour en sa demeure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Echanges "aller-retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sanctuaire de la déesse Athéna :: Temple du Sagittaire-
Sauter vers: