Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rock, pizza et femmes, voilà la vie, la vraie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Spectre de l'Incube
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Dans un lit

Feuille de personnage
Hp:
176/176  (176/176)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Rock, pizza et femmes, voilà la vie, la vraie.   Mar 17 Déc - 16:51

Bon sang! J'ai la tête qui est comme prise entre deux morceaux de métal qu'on serre à fond. Le pire étant que je suis à peine réveillé, même pas les yeux ouverts quoi, cette soirée... Elle a été vraiment géniale, on a tous été à fond dans l'ambiance. Dante... T'as beau être comme ça souvent, t'aime toujours autant les fêtes hein? En voilà une question, la vie est une fête où les chieurs sont ceux qui nous donnent des leçons de vie à dormir debout. Mais ce qui m'a réveillé est comme une sorte de tremblement de terre avec un bruit sourd d'explosion... C'est bizarre ça, encore des élèves complètement idiots au point de faire exploser des choses? Remarque vu ce qu'il y a, ça m'étonne pas.

C'est là que t'ouvre enfin les yeux, arf! La lumière du jour est juste immonde dans mes yeux, je déteste quand ça me fait ça! Je tourne ma tête et je vois à ma gauche et à ma droite deux beautés qui sont contre moi à dormir... Ah lala, oui ça me revient, peu de temps après la fête, il y a eu deux femmes qui sont venues me voir pour faire connaissance et pas qu'apparemment hi hi~~

Le temps de me défaire de ces deux sirènes et me voilà dans la salle de bain entrain de me fixer. Ouch! J'en ai bavé mais je me vois avec un sourire, ça c'est un vainqueur comme je les aime. Je me passe de l'eau sur le visage et me voilà enfin un peu plus éveillé. Faut dire que là, on n'a rempli une salle deux fois plus que ce qu'elle pouvait contenir à ce que j'ai cru voir. Je retourne donc dans ma chambre dans mon plus simple appareil sans être gêné plus que ça, enfin les demoiselles se réveillent et me regarde un peu dans le flou bien que je voie des sourires se former.

-Allez mes chéries, faut se lever, j'ai des choses à faire aujourd'hui mais promis je refais une fête ce soir, vous serez invitées. Alors n'hésitez pas à inviter des copines, ça sera la fiesta du mois!

Et c'est là qu'elles me demande de rester encore un peu avec moi, bon très bien j'accepte et finalement je retourne dans le lit. Plus tard, après je ne sais pas combien de temps, alors que je suis allongé sur le dos à reprendre des forces, mon téléphone sonne. Le temps de lever le bras pour le prendre, et je me rends compte que c'est mon réveil que j'ai oublié d'éteindre. Je déteste quand il me fait ça, mais je dois quand même me lever et sortir pour faire un peu d'exercice pour me défouler. Alors je me lève et je vais sous la douche juste ensuite, pas question de sortir alors que je ne suis pas propre... Encore que j'ai déjà fait ça et puis ça a été très bien. Une fois que j'ai terminé ma douche, j'enfile en vitesse mon sous-vêtement, mon pantalon, des chaussettes, un tee-shirt et ma veste en cuir rouge avant de sortir de la chambre en disant aux filles de partir une fois qu'elles ont terminé de s'habiller.

Le temps de sortir et déjà je vois des gens sur le sol entrain de dormir... Oula! Je suis encore sous l'effet de l'alcool ou quoi? Attends... Oui non je rêve pas déjà, ils n'ont pas été à la fête ceux-là. Ah lala, je comprends rien à ce qui se passe ici, je deviens fou ou quoi? Bon remarque, avec ce que j'ai bu, faut pas s'étonner que j'aie un peu la gueule de bois. Je m'approche d'un élève et je lui touche la jambe avec mon pied pour le faire réagir. Mouais... Il dort bel et bien comme pas mal de monde ici, c'est vraiment étrange ça.

Bref, je ne suis pas là pour ça, je vais profiter et m'éclater comme j'ai envie, pas de règles, juste l'amusement le plus total dans ce monde de fous. C'est donc sur cela que je sors pour voir un peu le soleil qui est haut dans le ciel. D'un coup une envie soudaine, je ressens l'envie de me défouler, bon aller je vais à l'armurerie pour trouver un truc à me mettre sous la dent si je puis dire.

Donc me voilà à marcher droit dans l'armurerie; rien de vraiment spécial au premier regard en tout cas. Des simples épées, des lances, des boucliers, rien qui peut faire vibrer mon coeur. En tout cas jusqu'à ce que je vois l'ultime trésor! Le cadeau des métalleux! De quoi faire rugir la fureur du métal jusqu'à l'Olympe! Oh yeah! Là devant moi une épée dans une vitrine comme pour me dire que je devais la prendre, pourquoi je ne l'ai jamais vu auparavant? Oui viens là mon bébé, je vais prendre soin de toi comme jamais, j'ai même la sensation de la sentir vibrer rien qu'à ma présence.

Spoiler:
 

D'un coup de pied retourné, je brise la vitre et vois les morceaux de verre tomber au sol comme dans une mélodie que j'aime tant. C'est avec aise que je m'approche de l'épée pour tendre ma main et la saisir sans attendre plus longuement. Oh oui j'ai la sensation qu'elle vibre entre mes doigts, c'est juste l'arme parfaite, je l'aime déjà.

-Ouais... Il est temps d'un peu de rébellion, te voilà à moi, on va bien s'amuser tous les deux tu vas voir...

J'en ris à l'avance et en tremble d'impatience, je ressens l'envie de m'éclater, de m'amuser au maximum en me fichant des règles, de tout ce qui peut me retenir. Je sens à l'avance la liberté, je sens que je vais faire un concert du tonnerre. Hell yeah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante
Spectre de l'Incube
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Dans un lit

Feuille de personnage
Hp:
176/176  (176/176)
CS:
300/300  (300/300)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Rock, pizza et femmes, voilà la vie, la vraie.   Mar 24 Déc - 0:01

Yahou! Avoir cette épée me remplit de motivation et de joie à ne plus savoir quoi en faire. Je déborde d'énergie à ras bord, faut que je me dépense pour me sentir vivant... Oh je crois savoir quoi faire... Un... CONCERT! Oui ça serait juste le pied intégral de pouvoir en faire un à ma façon. J'en suis tout excité à l'avance, puis entendre les gens hurler mon nom... C'est juste la chose la plus savoureuse qui soit après les femmes. J'ai même déjà en tête les musiques à jouer, c'est dingue ça!

Je suis là à fixer l'épée, elle a ce truc si spécial, si intrigant que j'ai même la sensation qu'elle pourrait me parler. Je la tiens fermement de ma main droite et pose l'autre sur la lame qui semble sans la moindre rayure ou autres trucs qui diraient qu'elle a déjà été utilisée. Ce n'est pas plutôt une arme pour la décoration? Non vu le tranchant de la lame, par contre son poids est vraiment surprenant. Je m'attendais à devoir la tenir à deux mains et là je la tiens d'une main sans forcer.

D'un coup, j'entends le bruit de la porte de l'armurerie s'ouvrir et un bruit de pas se diriger vers moi. Je ne vais pas me cacher, non je veux me montrer sans gêne et avec cette épée. Le destin m'est favorable car il s'agit d'une femme qui affiche un air affolé et pressant. C'est lorsqu'elle pose les yeux sur moi et la lame qu'elle pousse un hoquet de surprise.


-Que... Que... Que faites-vous là?! Et puis relâchez cette arme immédiatement! Vous n'avez pas le droit de vous servir comme ça librement!  Ceci est... Comment ça se fait que vous portez cette arme? Normalement vous seriez... Comment avez-vous fait?!

-Quoi? Je n'avais pas le droit? Oh pardon, si on peut plus se servir librement maintenant... Mais comme elle a l'air de bien m'aimer et moi aussi... Hum... Je vais la garder avec moi! Je suis sûr que je peux tenter un truc avec tiens.

La faisant jongler dans chaque main, je finis par la mettre dans mon dos entre les boucles de ma veste pour qu'elle soit bien attachée. Je la vois sur la défensive à être perdue dans sa tête. Je fais un pas vers elle et automatiquement, elle recule comme si j'étais une menace. Tout de suite je suis méchant, j'aime pas faire du mal et je n'ai pas blessé volontairement les gens, bon je me suis déjà battu et j'ai terminé à l'hôpital plus d'une fois. Je lève doucement les bras en m'approchant alors qu'elle finit par se coller contre un mur à chercher du regard une arme. Prenant alors une simple épée qu'elle dirige droit vers moi, je m'arrête.

-Oh voyons... Je ne vais pas te faire du mal Lady, ça serait même tout le contraire crois-moi. Mais j'aime les femmes qui me résistent, ça en devient tout de suite plus amusant, tu as gagné mon intérêt. Je promets de ne pas te faire du mal... Ou alors juste un peu rien que pour l'amusement...

Poussant lentement la pointe sur le côté, je me glisse vers elle tel un serpent ayant trouvé sa proie. Je la fixe sans relâche et vois bien que dans ses yeux, elle est troublée et en même temps, comme si elle ne trouvait plus la force de résister. C'est dingue ça, depuis que je suis là, j'ai l'impression d'être meilleur pour les faire fondre. Je l'entends me parler d'une voix faible et lourde, comme si rien qu'en la regardant, elle semblait être dans tous ses états.

-Non vous ne pouvez pas... Il ne faut pas... Cette arme est trop dangereuse... Tout comme moi... Je risque de crier si vous continuez...

-Oui tu peux crier, ça ne me dérange pas, et j'aime les femmes dangereuses, elles sont délicieuses...

C'est sur cela que le temps passa un certain temps avant de finalement ouvrir les yeux et la voir allongé contre moi entrain de dormir paisiblement. J'en ai même un sourire de la voir comme ça alors qu'avant, elle donnait l'air d'être un tigre féroce qu'on avait lâché. La poussant délicatement sur le côté, je la sens se réveiller mais elle n'ouvre pas les yeux, donc je me lève en m'étirant.

Je me demande ce que je vais faire, pour le moment j'ai pas la moindre idée... Je pense que je vais me laisser guider. Alors qu'elle ouvre finalement les yeux, je me penche vers elle tout en posant un doigt sur ses lèvres.


-Ne dis rien, ne pense à rien, contente-toi de penser à ce qui s'est passé... Je fais une fête ce soir, je t'invite volontiers même si tu n'es pas de la même maison que moi. Allez, à ce soir chérie...

C'est là que je me relève et sort de l'armurerie pour me laisser guider par mon envie.

 Arrow ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rock, pizza et femmes, voilà la vie, la vraie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femmes voilées, le pire continue
» Femmes complètement voilées
» femme voilée :)
» EXCLU: La couverture de "Rock War" dévoilée
» Lieu de culte à Disneyland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sparte la Sacrée :: Forges et Armureries-
Sauter vers: