Forum RPG dans l'univers de Saint Seiya (Les chevaliers du Zodiaque)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maison d'Alcor de Phedca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alcor
R.I.P.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
66/106  (66/106)
CS:
110/230  (110/230)
Pa:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Maison d'Alcor de Phedca   Lun 11 Nov - 17:42

[Note : Topic principal regroupant tous les post effectuer dans la demeure du chevalier Alcor de pégase]

Arrow Pégase sort vainqueur de l’arène (Arène)

Alors qu'il se dirigeait vers le lieu de résidence des apprentis chevalier avec le chevalier du sextant: une sorte de dortoir gigantesque taillé dans la pierre où se suivaient des centaines de lit, le nouvellement nommé chevalier de Bronze rencontra trois soldats appartenant à l'armée du Sanctuaire sacrée. L'un d'eux s'approcha du jeune chevalier et observa un court instant la pandora Box qui pesait sur ses épaules avant de prendre la parole.

"Au nom du régent du sanctuaire et de notre déesse bien aimée, le sanctuaire sacré te félicite pour ton adhésion dans la chevalerie. À présent, tu n'as plus ta place ici, chevalier. Nous allons te conduire dans le quartier réservé aux chevaliers de bronze avec l'intégralité de tes affaires."

L'air complètement ahuri par cette déclaration, Alcor tenta de demander pourquoi ils faisaient tout cela à présent... Cependant sa phrase fut perdue dans le dortoir des apprentis alors que les deux chevaliers de bronzes furent conduit devant une bâtisse à colonne de taille des plus respectables. Une arche de pierre soutenue par deux immenses colonnes de marbre blanc servait d'entrée pour la grande demeure haute d'un étage où se situaient plusieurs pièces qu'Alcor allait devoir découvrir. Une fois arrivé devant sa nouvelle demeure, le chevalier de bronze et celle qui l'accompagnait se retrouvèrent seuls avec les sacs contenant les affaires personnelles du jeune Asgardien ainsi que plusieurs paquets provenant de l'étranger reçu aujourd'hui même d'après l'un des gardes.
Prenant plusieurs secondes a comprendre ce qui était en train de se passer, le chevalier de bronze brisa le silence:

"C'est... Grand. Bien plus grand que la cabane de mon pére dans la forêt d’Epsilon... Je... C'est trop grand pour moi tout seule."

Dit-il sans détacher son regard de la maison de pierre taillé dans le style de la Grèce d'autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanagi
R.I.P.
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
101/101  (101/101)
CS:
200/200  (200/200)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Sam 1 Fév - 11:11

>> Pégase sort Vainqueur de l'arène.

A peine étaient-ils arrivés qu'on les avait escortés dans une direction opposée au dortoir des apprentis.

'' J'avais complètement oublié qu'il existait un dortoir commun pour eux, mais j'aurais dû le deviner en voyant qu'Alcor n'avait pas de maître pour le conseiller pendant son combat … Ainsi, il a en plus dû subir la cohabitation avec tous ces inconnus. C'est spartiate. ''

Le mot était venu à l'esprit de la Jamirienne sans qu'elle n'en connaisse réellement le sens. Elle l'avait appris en arrivant au sanctuaire, en tout cas cela traduisait bien son inconfort à l'idée de ce que le voyageur du nord avait pû vivre ici. Avoir une armure allait procurer un certain soulagement au nouveau chevalier Pegase, et c'est ainsi que Yanagi assista à son déménagement dans une véritable maison. Elle laissa tomber sur le lit de l'une des chambres le paquet qui contenait ses vêtements.

« C'est pour ça que j'emménage ici aussi. »

La réponse du tac au tac de l'adolescente résonna dans les pièces du premier étage, alors qu'elle ouvrait les volets de la fenêtre. Sans façons, elle avait choisi la plus belle chambre, celle qui était au nord, qui possédait une armoire en bois massif décoré et qui donnait sur la vue dégagée de l'arrière du Sanctuaire.

'' Ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de mieux pour lire la course des les étoiles, mais il y a vraiment bien pire comme poste d'observation … ''

Puis elle redescendit dans la salle de vie avec l'intention d'allumer un feu avec ce qu'il restait de bois à côté de la cheminée. Elle nota qu'il allait falloir se réapprovisionner d'ailleurs.

« Je vais faire du thé. J'espère que la cohabitation ne te pose pas de problème ? »

Le ton de Yanagi était un peu précipité, elle espérait que les choses n'allaient pas se compliquer par de l'hésitation de la part d'Alcor. C'était elle qui était à l'initiative de l'arrivée de ses propres bagages. Elle avait remarqué lors de leur traversée des quartiers des bronzes que les combattants avaient tendance à laisser retomber leur agressivité envers les deux étrangers, maintenant qu'ils étaient ensembles. C'est toujours plus facile d'être à plusieurs contre un, mais lorsqu'il y en avait deux, cela ne valait plus le coup … La cohabitation leur assurerait une certaine tranquillité, c'était comme ça que Yanagi voyait les choses.

Bientôt, sa bouilloire siffla au milieu des braises, et elle mélangea à l'eau brûlante des racines de gentiane amère qu'elle avait apporté d'Himalaya. Les Jamiriens appelaient la plante les clochettes d'Athena en raison de ses fleurs d'un délicat jaune d'or. Le breuvage qu'elle versa dans deux gobelets différents était très fort, mais elle l'aimait beaucoup, car il était bien plus efficace et bienfaisant que ce que l'on pouvait trouver dans ce qu'elle tenait pour ''la vallée'' – autrement dit le reste du monde en comparaison des montagnes les plus hautes de la terre. L'adolescente s'installa à la table et ôta son masque avant d'inviter Alcor à la rejoindre d'un sourire.

« On ferait mieux d'en profiter, je ne sais pas si ce calme va durer … Tu n'as pas remarqué ? Certains maîtres qui sont habituellement présents pour les duels d'armure n'étaient pas là pour le tien. Je pense qu'ils sont sur la piste de quelque chose ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
R.I.P.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
66/106  (66/106)
CS:
110/230  (110/230)
Pa:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Sam 15 Fév - 22:32

Grand, vraiment trop grand... Rien a voir avec le dortoir réservé aux centaines d’apprentis Saints ou le baraquement contenant les gardes ainsi que les soldats du Sanctuaire ou même les maisons zodiacales il fallait l'avouer, cependant c'était tout de même trop grand pour un jeune chevalier de bronze. Telles étaient les pensées d'Alcor alors qu'il transportait ses affaires à l'intérieur sans même se soucier de la fatigue qui avait accablé son corps peu avant: le pauvre était tellement abasourdi par le lieu qu'il n'arrivait plus a sortir l'énormité du lieu de sa tête, même lorsqu'il déposa les affaires de la jeune femme avec lui, ne réalisant même pas qu'elle allait être sa colocataire et se contenta de poser leurs bagages sans dire un seul mot.

La chambre qu'il avait choisie était au même étage que celle de Yanagi et placé en face de celle-ci: lui avait une vue imprenable sur l'entrée du sanctuaire et les villages que l'on pouvait deviner sous celui-ci, apercevant Rodorio non loin des massifs de Roses rouges qui avait été plantés par un homme dont le sang avait servi d'engrais pour ses fleurs aussi belles que robustes, des fleurs au parfum doux disait-on... Chassant ses pensées à la voix de la sainte du Sextant, le chevalier de pégase observa le mur contre lequel était adossé son lit avant de produire quatre clou blanc hors d'un grand sac froid ainsi qu'une longue hache sombre, une hache de lancé au proportion gigantesque il fallait l'avouer: aussi grande que seul son père pouvait l'utiliser s'amusa l'asgardien avant de poser la hache contre le mur et la fixer sur celui-ci à l'aide des quatre clous qu'il enfonça dans un mouvement vif du de la main. Posant lentement sa main contre le métal froid de l'arme asgardienne, le chevalier de pégase essaya d’imaginer son géniteur en train d'affronter le chevalier qui portait son armure avant lui et comment celui-ci avait pu vaincre l'homme qui serait plus tard son père...

''Je t'écrirais bientôt, je te le promets... J'ai tellement envie de te dire comment j'ai remporté l’armure de pégase, comment j'ai dû me battre depuis que j'ai quitté Asgard... Et comment je suis ravi d'avoir pu entrer dans le monde qui est le tien, j'ai l'impression de m'être encore rapproché de toi, père."

Finit-il comme une prière avant de changer de frusque, délaissant ses épaulières de cuir et ses vêtements salent pour adopter un costume bien plus propre composé d'un tee-shirt rouge sur un jean bleu, des gantelets rouges autour accroché autour des poignets avant de placer la figure du marteau de Thor autour de son cou. Rejoignant Yanagi une fois bien plus présentable et se surprit à la voir sans son masque:

"Oh... Par la mère de Tout. Aussi belle qu'une Valkyrie..."


Laissât-il échapper avant de s'installer face à elle en rougissant un peu, ne comprenant pas vraiment la signification du masque en ce lieu mais devinait que celui-ci cachait le visage de la guerrière qui le portait en temps de guerre, ce qui n'était nullement le cas ici. Posant doucement ses mains autour de la tasse avec une sourire, il la porta devant lui:

"Depuis le temps que je suis ici, je pense que je peux t'éclairer sur certaines choses: le sanctuaire est actuellement au plus mal comme un ours blanc sans banquise, le Sanctuaire n'a pas encore trouvé de commandant assez grand pour pallier l'absence du Grand Pope et les douze ne sont pas tous réunis... Les chevaliers d'argent et les anciens chevaliers font tous leurs possibles pour maintenir la cohésion du sanctuaire Sacrée. La situation est..."

Dit-il en gardant la phrase en suspens, posant la tasse contre ses lèvres avant de sentir un frisson lui parcourir le dos ainsi qu'une titanesque vague de cosmos englobant le sanctuaire, tellement énorme que même les jeunes éveillés pouvaient le sentir.

"C'était quoi ça ?!"

Terminât-il avant d'entendre une voix pareille a un grondement bestial dans l’atmosphère.

Citation :
"Entendez mon appel, chevalier d'Athéna. Par la sagesse de notre déesse et à sa gloire: moi, le grande Pope, prend le commandement et ne répondrait de mes choix qu'a notre déesse en personne. Tenez-vous prêt, chevalier ! Les temps que j'annonce seront dur mais, sachez une chose: quoi qu'il puisse arriver dans un future proche, vous ne connaitrez pas la peur !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanagi
R.I.P.
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
101/101  (101/101)
CS:
200/200  (200/200)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Mar 18 Fév - 22:43

Petit à petit, Yanagi sentait la tension la quitter. Elle qui était toujours sur la défensive, il lui semblait qu'elle avait enfin trouvé un endroit où, à défaut d'une relative sécurité, elle pouvait au moins se sentir chez soi. Et même s'il lui parlait de la situation assez préoccupante du Sanctuaire, Alcor ne parvenait pas réellement à l'inquiéter comme il l'aurait dû.

« Ainsi donc, le Sanctuaire n'a pas de chef ... »

Cela n'augurait rien de bon, sans chef il n'y avait aucun moyen de coordonner les efforts de chacun. Pire, l'ambiance pouvait se dégrader par des querelles intérieures. Mais tout cela ne restait que de vagues anticipations.Yanagi regardait songeusement le pendentif du chevalier de Pégase et hocha la tête pour lui signifier qu'il pouvait continuer, et qu'elle l'écoutait.

La jamirienne entoura son gobelet de thé de ses mains pour les réchauffer. Elle avait fait mine d'ignorer ce qu'il avait dit en entrant dans la cuisine, ne voulant pas le gêner. Et puis, elle ne savait pas encore comment réagir à cela. Alcor était un garçon très sympathique, mais elle n'avait pas songé à l'éventualité d'une rencontre au Sanctuaire. Elle avait toujours pensé que son destin serait lié à l'un des siens. Finalement, elle mit un terme à cette rêverie : ce genre de chose n'était pas raisonnable de toutes façons. Pas ici, ni en de telles circonstances.

Ils furent brusquement interrompus par un événement inattendu. Une déferlante de cosmos avait tonné depuis les sommets du sanctuaire. Vivement, Yanagi avait plaqué son gobelet sur la table en se levant. Quelques gouttes brûlantes s'en était échappées, mais la jamirienne était désormais aux aguets, comme un léopard tiré d'un sommeil fragile par une alerte. La surprise de son compagnon parvint à ses oreilles, et elle hocha la tête machinalement : elle non plus n'en croyait pas ses sens.

« Cet immense cosmos … à qui ? - »

Mais elle n'eut pas non plus le temps de terminer sa phrase, qu'une voix tonnait dans l'air, rugissante comme celle d'un vieux lion solitaire. Ils ne devaient pas tarder à comprendre qui était l'auteur de ce message. Il ne s'agissait ni plus ni moins que du Grand Pope qui venait de prendre l'investiture. Le visage de Yanagi se fit grave. Bien que les mots de ce chef soient assez rassurants sur le point que l'armée d'Athéna avait enfin un guide, elle retenait surtout que ses craintes sur l'avenir étaient fondées.

Les derniers mots finirent de résonner, et bien qu'encore secouée par cette brusque et éclatante manifestation de leur désormais chef, Yanagi se ressaisit assez vite, et elle alla à la fenêtre pour observer la statue d'Athena tout en haut dans la montagne. C'était bien de là-bas qu'avait retenti l'appel.

« Il semblerait que le problème de la direction du sanctuaire soit résolu …  »

Yanagi laissa quelques secondes s'écouler avant de tirer les volets, et soupira :

« Nous devrions sans doute nous rendre à l'arène pour avoir davantage de renseignements et prendre des ordres, si jamais le Grand Pope devait en transmettre, qu'en penses-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
R.I.P.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
66/106  (66/106)
CS:
110/230  (110/230)
Pa:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Mar 25 Fév - 13:58

Quel cosmos ancien dans les airs, quelle puissance, quelle voix de tonnerre: à croire qu'une avalanche venait de s'exprimer avec la voix d'un géant du gel, pensât Alcor en sentant pleinement les vagues de cosmos déferler autour du sommet du sanctuaire. Tellement fortes et tellement puissantes que même un jeune apprenti aurait pu les sentir tout comme le sanctuaire entier aurait pu entendre la voix de l'homme qui devait avoir posé le masque du grande Pope sur son visage en cet instant même... L'instant était rare et Yanagi avait surement raison sur la marche à suivre: bien que la nuit était déjà tombé, tous les chevaliers présents devraient répondre à l'appel du commandeur des quatre vingt huit chevaliers du zodiaque.

"Endossons nos armures alors !"

Soufflant alors sur son thé pour en baisser la température, le chevalier de bronze l'avala aussi sec avant de chercher sa Pandora Box du regard tout en rougissant par la chaleur du nectar qu'il venait d'avaler: le thé était bien chaud, bien trop pour le boire à toute vitesse et dans la précipitation, gémit-il intérieurement en essayant de ne pas montrer à Yanagi son visage rouge par les brûlures du thé bouillant dans sa gorge. Sortant de la cuisine au pas de course, il prit les escaliers pour atteindre l'étage: pénétrant alors dans la chambre qu'il avait choisie et attrapa la poignée de la Pandora Box qui était installée sur son lit avant d'être éblouie par une explosion de lumière.


C'est alors qu'un cheval de lumière et de fureur lui apparut aussi soudainement que la foudre tombé sur terre: Alcor n'eut qu'un battement de coeur pour voir que la créature qui lui faisait face n'était autre que pégase lui-même avant que celle-ci, dans une explosion multicolore, ne vienne se fondre dans son corps pour ne laisser face à lui qu'une armature de métal en forme de cheval ailé. Rapidement, celle-ci explosa pour venir recouvrir son torse d'un demi-plastron posé sur le coeur, deux lourdes épaulières ainsi que deux canons de bras se posèrent sur son corps alors que son bassin était protégé par des tassettes naissant à partir de son bassin. Le tout fut complété par de longues jambières partant du dessous de ses genoux à ses pieds avant que le diadème de pégase ne se pose sur sa tête. Alcor, le chevalier de bronze de la constellation de Pégase était enfin prêt !

Une fois son armure en place, il prit son temps pour descendre les escaliers afin de s'habituer au contact de l'armure de bronze sur sa peau avant d'accélérer le pas en entendant qu'on toquait à leurs portes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yanagi
R.I.P.
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
101/101  (101/101)
CS:
200/200  (200/200)
Pa:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Mer 26 Fév - 14:44

Alcor acquiesça à l'idée de se préparer et ce fut le branle bas de combat. Yanagi entamma un rangement très approximatif de la cuisine avec un empressement fébrile tandis que le chevalier Pégase terminait son thé d'une grande gorgée. Elle gagna sa chambre à sa suite, et revêtit une étole rouge en laine qui lui permettait de porter plus confortablement ses protections. L'armure de bronze avait été récemment reforgée, luisant d'un éclat fort et brillant dans la pénombre, et elle répondit immédiatement à l'appel de sa porteuse, se posant sur corps en l'espace d'un clin d'oeil.

Pégase l'avait précédée dans la course aux armements, et elle était à peine en train de descendre qu'il répondait déjà aux lourds coups frappés à la porte de leur maison. Des gardes armés de lances et portant des torches enflammées apparurent et délivrèrent sans tarder leur message en un aboiement bourru. Ils étaient pressés et n'avaient pas que ça à faire.

A vrai dire il n'y avait pas que cela, beaucoup de gardes n'aimaient pas beaucoup les chevaliers : c'étaient pour la pluspart des apprentis qui n'avaient pas été assez forts pour pouvoir revêtir une armure, et s'ils respectaient les guerriers des constellations, on pouvait sentir une sorte d'amère résignation dans leur façons assez bourrues de transmettre les messages d'en haut.

« Chevalier Pégase ? Ordre t'est donné de rester à disposition des chevaliers du Scorpion, des Gémeaux et du Sagittaire. Tu seras leur apprenti. »

Yanagi se figea dans son mouvement, abasourdie par l'aspect brutalement arbitraire de cet ordre. Ce Pope ne les avait jamais vu, et il semblait qu'Alcor avait fini son apprentissage puisqu'il venait de gagner son armure. Et puis trois chevaliers d'or, n'était-ce pas excessif ? Ses lèvres se pincèrent de perplexité, mais la soldatesque n'avait pas terminé.

« De plus, son Excellence le grand Pope recquiert la présence du chevalier du Sextant au Palais Sacré dans les plus brefs délais. »

Cette fois-ci, la guerrière du Sextant sentit les battements de son cœur s'accélérer. Il fallait s'en douter, depuis le temps qu'elle attendait une audience … Cependant, elle aurait imaginé qu'elle serait convoquée au Colisée. Un frisson lui parcourut le dos. Elle allait devoir monter les douze maisons du zodiaque, sous la garde des chevaliers d'or. C'était une épreuve en perspective, elle espérait que ce n'était pas un test.

Comme les gardes s'impatientaient, la jamirienne attira son masque à sa main par la télékinésie. En voyant l'objet flotter de la table à la volée de marches, les soldats eurent un mouvement agressif.

« Qui va là ? ! Montrez-vous, ou nous attaquons ! »

Yanagi posa le visage de métal devant le sien propre et descendit tranquillement dans la lumière des torches pour appaiser les esprits.

« C'est moi le Chevalier du Sextant, je suis ici. »

La tension tomba lorsque le messager accepta cette présentation après avoir scruté l'armure de l'adolescente. Il brandit alors un objet sous le nez du saint du Sextant.

« Voilà le décret et le sceau du Grand Pope, il te permettra de passer la garde des douze maisons. Biggs et Wedge t'accompagneront. »

Concentrée, Yanagi assimila toutes ces informations, ce qui avait été dit et ce qui pouvait être lu entre les lignes, avant de se tourner vers son compagnon de fortune.

« Les choses se précipitent, je ne pensais pas qu'elles prendraient cette tournure. Je vais y aller. Fais attention à toi, Alcor. »


Cela sonnait comme un au-revoir très simple, mais sous son masque, Yanagi était sincère. Elle espérait vraiment que leurs chemins se recroiseraient dans un futur plus ou moins proche. Le Chevalier du Sextant se mit en marche, le sceau du Grand Pope tenu en évidence dans sa main, et les deux soldats qui devaient l'accompagner sur les talons. Elle se retourna une dernière fois avant de disparaître au tournant d'un chemin qui quittait les quartiers des chevaliers de bronze.


>> Palais du Grand Pope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
194/194  (194/194)
CS:
310/310  (310/310)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Jeu 6 Mar - 20:36

Arrow Palais du Grand Pope

Je descendis donc les marches du Zodiaque d'Or, passant par les différentes maisons. Je marchais un peu au radar : afin de trouver le Chevalier de Pégase, je me fiais à son Cosmos. Il était faible, pas la même intensité que celui d'un Chevalier d'Or, mais comme j'en étais un et que par conséquent je maîtrisais le 7° Sens, il m'était assez facile de suivre à la trace un Cosmos, fut-il celui d'un Bronze.

J'atteignis le bas des marches. Je brûlais au fur et à mesure que je progressais au milieu du Bas-Sanctuaire, déambulant dans les rues et ruelles, à la recherche de Pégase. Je croisai quelques habitants du village de Rodorio qui me saluèrent avec tout le respect dû à ma personne ; je leur rendis la politesse, hochant la tête. Cela faisait du bien d'être considéré à sa juste valeur.

Un gamin se mit même à me suivre, tout excité, avant de rejoindre sa mère qui le gronda gentiment, lui disant de "ne pas déranger le Chevalier d'Or". Je haussai les épaules : j'aimais bien les mômes et il fallait bien plus que ça pour me casser les pieds !

Mes sens m'amenèrent au quartier des Bronzes et je trouvai rapidement le lieu où se trouvait le Bronze que je devais entraîner. Je toquai à la porte et tombai sur Pégase : comme je m'en doutais un peu, c'était un gamin aussi épais qu'une brindille et qui devait encore avoir du lait dans le pif.
Je n'arrivais pas à comprendre comment un mioche pareil pouvait incarner l'espoir de la Chevalerie d'Athéna, un Bronze surtout, mais mon mentor m'avait toujours dit que ce n'était pas l'Armure qui faisait le Chevalier mais son Cosmos. Ça me rappelait ce qui était marqué sur l'affiche du film Iron Man...

- Salut, je suis Bardamu, Chevalier d'Or du Scorpion et Protecteur bla bla bla... C'est avec moi que tu vas t'entraîner en premier !

Je jetai un œil aux alentours avant de poursuivre :

- Je ne pense pas que cet endroit soit vraiment approprié pour un entraînement, le mieux serait d'aller au Colisée...

Je levai les yeux vers le Zodiaque d'Or.

- ... ou dans ma Maison, c'est comme tu le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
R.I.P.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
66/106  (66/106)
CS:
110/230  (110/230)
Pa:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Dim 9 Mar - 23:25

La vie à Asgard était calme, bien calme: le quotidien était rythmé par le lever du soleil et la chasse, les longues saisons d'hiver et le temps passé au coin du feu avec les siens. Rien à voir avec la vie qu'il menait au sanctuaire depuis son arrivée. Celle-ci était en mouvement constant, un jour il devait se battre sans fin dans une arène remplie de centaines d'apprentis dans un combat où seule les derniers debout auraient droit à poursuivre l'entrainement pour l'armure de pégase, un autre jour il devait entraîner sa force physique en portant des blocs de pierre avant de les briser jusqu'à ce que ses mains ne soient en sang, s’entraînant sans relâche tout en faisant face à l'animosité des gens du sanctuaire pour les étrangers...

Mais jamais, sa vie n'avait défilé aussi vite que depuis l'instant où il gagna l'armure sacrée de pégase et rencontra la porteuse de l'armure de bronze du sextant: voici qu'à présent, le pope s'était révélé et que deux soldats appartenant à la garde de son palais venaient de pénétrer en sa maison tout en réclamant la présence de sa colocataire tout en lui demandant de rester à la disposition des chevaliers d'ors... La simple mention des protecteurs du sanctuaire suffit à figer le chevalier de bronze tandis que le sourire de Yanagi disparue derrière son masque. Laissant Alcor complètement abasourdit par ce qu'il venait de vivre à l'instant: pourquoi les chevaliers d'ors viendraient le voir ? Il n'était qu'un chevalier parmi tant d'autres... Il n'avait rien d'exceptionnel dans le sang ni dans le cosmos alors pourquoi ?

Les questions du chevalier de Bronze se bousculèrent dans sa tête pendant un temps indéfinissable jusqu’à l'arrivé d'une stature tout d'or vétu dans sa maison: Un dieu cuirassé de soleil et de puissance, un chevalier d'or.

"Wow..."

Réussit à dire Alcor en voyant le chevalier s'approcher de lui et essaya de noter tous les détails de son armure: le dévisageant de haut en bas avec un mélange d'admiration et de crainte sur le visage. Puis, vint les mots du chevalier d'or et le retour à la lucidité du jeune homme pour cette situation irréelle.

"Comment ça un entrainement ? Pourquoi moi ? Je ne suis qu'un chevalier de Bronze, je ne vois pas pourquoi vous m’entraîneriez..."

Dit-il avant de sentir le collier sur son poitrail: le collier de son pére représentant le marteau de Thor, le dieu dont son pére portait le nom et la raison pourquoi il était là. Posant immédiatement un genoux au sol en prenant son casque sous le bras, le jeune homme reprit d'une voix forte.

"Veuillez me pardonner pour ce moment d'égarement... Je me nomme Alcor de Phedca, chevalier de bronze de Pégase et je serais plus qu’honoré de vous avoir comme maître, Seigneur Bardamu... Je souhaite parfaire ma maîtrise sous votre toit comme les chevaliers de bronze avant moi !"

Terminât-il avec force, plantant son regard décidé dans le sien: il voulait devenir l'égale de l'homme qui avait vaincu son pére, le guerrier divin de Gamma, il y'a des années. Il n'avait pas le droit de refuser cette chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bardamu
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de personnage
Hp:
194/194  (194/194)
CS:
310/310  (310/310)
Pa:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Mar 18 Mar - 21:32

La suite à la Maison du Scorpion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcor
R.I.P.
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Hp:
66/106  (66/106)
CS:
110/230  (110/230)
Pa:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Maison d'Alcor de Phedca   Sam 22 Mar - 0:00

 Arrow la Maison du Scorpion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maison d'Alcor de Phedca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Savage 25 brushless fait maison
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Knights of Hope :: Sanctuaire de la déesse Athéna :: Quartiers des Bronzes-
Sauter vers: